Lunaison du 29 août 2011

Une lunaison Vierge

 

Une lunaison Vierge qui commence le 29 août à 5°27 de la Vierge, conjointe à Vénus. C’est le Grand Nettoyage d’automne avec ce signe traditionnellement occupé à trier, à nettoyer, à organiser, éclaircir, analyser, à faire le bilan, à purifier s’il le faut : tout passe par le filtre de la Vierge qui cherche à assainir autant notre corps (après les abus de l’été dans une alimentation pas toujours adéquate) que notre esprit (dans le regard que nous posons sur la vie autour de nous).

 

 

La Vierge est un signe de Terre, le second des signes mutables (après les Gémeaux) : elle prépare l’entrée dans l’automne. En même temps qu’elle élimine ou conserve avec logique et méthode, elle moissonne et récolte pour organiser son quotidien.

Et tout ceci d’autant plus que la conjonction Soleil/Lune/Vénus (en Vierge) s’inscrit dans un Grand Triangle de Terre qui relie également Jupiter (en Taureau) et Pluton (en Capricorne) :

volonté, ténacité, endurance et concrétisation, esprit pratique et savoir-faire rejoindront l’optimisme et l’enthousiasme apportés par Jupiter dans une capacité à se remettre en cause et à se transformer s’il le faut (Pluton)

 

En revanche, le trio est opposé à Neptune/Chiron :

Sur un plan personnel, on pourra se sentir fragilisé, dépassé par les émotions ou envahi par la peur de l’avenir. Face à l’incertitude causée par la crise mondiale qui a commencé en 2008 avec l’entrée de Pluton en Capricorne, et qui va crescendo, on pourra se sentir partagé entre un programme de vie connu, plutôt confortable, et l’appréhension face à une nouvelle direction indispensable, faite de rigueur et d’austérité, certes, mais surtout de lucidité et d’un sens des responsabilités qui a manqué depuis quelques décennies et a conduit au Grand Gaspillage qui nous a submergés.

Mais avec Neptune, les erreurs d’aiguillage sont possibles. Une certaine vulnérabilité aussi. Il vaudra mieux accepter l’idée qu’on puisse se tromper, sur soi-même ou sur les autres.

Sur un plan plus collectif, on peut sentir la confrontation entre les gouvernants et des peuples gonflés par l’espoir dans un esprit libertaire puisque Neptune est en Verseau : ce mois de septembre pourrait voir encore bien des secousses sociales, économiques, boursières, …

 

Mercure, le maître de cette lunaison Vierge

 

Et ceci d’autant plus que Mercure, maître de cette lunaison Vierge, subit lui-même une longue opposition de Neptune (trois passages fin juillet, 8 août et 8 septembre) : un aspect qui confirme les possibilités d’erreurs d’appréciation touchant le plan des idées et celui de la communication. On peut se retrouver dans des situations embrouillées ou compliquées : six semaines pendant lesquelles il est difficile de trouver la bonne fréquence ! Courage, dans quinze jours, ça ira mieux.

 

Depuis le 26 août, Mercure a repris sa course directe. La communication passe déjà un peu mieux. Mais les trois semaines de sa rétrogradation ont subi leur lot de retards, de mensonges, de tromperies, d’investissements hasardeux …

Sur le plan personnel, peut-être avons-nous dû faire face à des expériences douloureuses (mais transformatrices). Peut-être avons-nous compris nos erreurs passées en nous promettant de les visualiser sous un angle différent qui nous permettra de faire émerger quelque chose de meilleur.

 

Aujourd’hui, au départ de cette lunaison, Mercure est encore en Lion, ambitieux et rayonnant ; au trigone du Nœud Nord, la voie de la réalisation,  il est à l’aise pour formuler des projets de grande envergure et convaincre avec enthousiasme.

Mais en sesqui-carré à Jupiter et à Pluton, aspect dissonant, il vaudra mieux rester prudent pendant quelque temps (les transits de Mercure ne durent pas plus de quelques jours)

Juste avant son retour en Vierge, il est pile opposé à Neptune, pour la 3ème fois, le 8 septembre : on aura intérêt pendant une bonne semaine encore (orbe de l’opposition) à rester attentif, à se méfier et à redoubler de vigilance dans le domaine de Mercure (communication, commerce, échanges, …)

 

En revanche, à la Pleine Lune du 12 septembre, installé en Vierge,  il commence à se dégager de l’opposition de Neptune, et  passe cette fois au trigone de Pluton puis au trigone de Jupiter, devenant plus pratique, plus concret, plus analytique : c’est donc le début de cette seconde quinzaine de  lunaison qu’il faudra plutôt choisir si l’on veut négocier quelque chose.

 

Jupiter devient rétrograde à son tour

 

Jupiter est rentré dans le signe du Taureau, un signe de Terre, le 4 juin 2011 et y restera jusqu’en juin prochain.

Jupiter, une planète dont il faut se méfier ! Certains l’appellent le Grand Bénéfique. Pas si sûr. En fait, il grossit tout ce qu’il touche, en positif ou en négatif. Rappelez-vous le transit de Jupiter en septembre 1982, sur l’ascendant de Grâce Kelly qui lui promettait la notoriété. Certes. On a parlé d’elle dans tous les journaux, d’elle et des monceaux de couronnes de fleurs qui lui ont été envoyées pour son enterrement.

 

Le 30 août, Jupiter devient rétrograde. Trigone à Pluton, lui-même rétrograde. Tous les deux en signes de Terre.

Jupiter en Taureau parle d’expansion et d’économie. Ce sera le moment de réviser son jugement, d’élaguer d’anciennes valeurs devenues obsolètes, de réajuster ce qui doit l’être, d’élargir son champ de vision et de  réfléchir à tout ce qu’on pourra mettre en œuvre

–          pour réaliser ses aspirations profondes, loin de l’hyperconsommation,

–          ou pour mieux comprendre la portée des valeurs sociales, politiques, économiques, voire religieuses de notre société.

Un moment de choix pour commencer à prendre réellement un autre chemin, tout en réfléchissant avec sagesse (et une certaine philosophie !) sur nos avoirs.

Neptune est aussi rétrograde en Verseau et réveille en nous un sens de la fraternité et une réflexion sur une nouvelle étape à franchir pour nous donner le sentiment d’appartenir à l’ensemble Terre.

 

Un transit de Mars carré à Saturne

 

Mars est en Cancer, un signe dans lequel il n’est pas à l’aise. Un Mars d’Eau qui s’exprime avec la force de l’émotion dans une énergie qui se veut avant tout protectrice (pensez au Mars en Cancer de Marcel Cerdan qui se protégeait avec ses bras pendant ses matchs de boxe).

Il se trouve en carré, donc en dissonance, avec Saturne en Balance, un signe gouverné par Vénus, associé à la maison 7, la maison des relations avec autrui.

S’agirait-il, entre autre, avec ce carré, de négocier un virage entre son désir de protéger ou d’être protégé, d’une part, et une certaine garantie de relations harmonieuses d’autre part ?

Apprendre à prendre du recul pour s’assurer du bon équilibre et de l’harmonie de ses relations ? Est-ce que je désire être trop protégé ? Est-ce que je protège trop l’autre ? … et tout cela au détriment de la relation ? … C’est une question que l’on pourra se poser si trop de tensions apparaissent, exacerbées par la frustration et donc toujours aptes à dégénérer en  violences.

 

Vénus ,

le maître de Saturne, est en Vierge, depuis le 21 août, un signe très restrictif pour elle. Les sentiments sont freinés par la raison. L’opposition à Neptune et ses risques d’idéalisation sont quasi terminés : l’été est fini, et avec lui ses amours éphémères.

C’est le 15 septembre qu’elle passera en Balance … où elle se trouvera tellement mieux … sauf que son quinconce décroissant à Neptune lui demandera de s’adapter à la réalité et de réajuster sa vision des choses pour être plus en adéquation avec la réalité !

En prime : une opposition à Uranus le 17 et un carré à Pluton le 19  la coincent dans une Croix en T en signes cardinaux. Verrons-nous poindre quelque grosse crise sentimentale … à moins que ça ne soit de nouveaux remous dans les valeurs boursières ? …

 

La Lune sur Uranus au carré de Pluton

 

Se passera-t-il un évènement brusque, inattendu, voire dramatique autour du 13 septembre ?

Ce jour-là, La Lune passe sur Uranus, au carré exact de Pluton. Depuis plusieurs mois, ce double aspect s’est répété régulièrement :

Le 17 août 2011, ce fut le drame en Belgique au soir du 18 août, lors du Festival de rock de Pukkelpop.

Le 21 juillet 2011, c’était la tuerie sanglante de ce tueur fou en Suède

Le 23 juin 2011, on a assisté à des manifestations de violence contre le régime du président Wade au Sénégal, avec véhicules incendiés, bâtiments brûlés, ministère incendié et TV envahie

Le 27 mai 2011, les Indignés de Barcelone étaient brutalement évacués de la Place de Catalogne … pour cause de foot !

Les 2/3 avril 2011, les massacres de Duékué en Côte d’Ivoire ont fait 800 morts

A chaque fois, un transit exact de la Lune sur Uranus, au carré exact de Pluton le même jour.

 

Pour conclure

 

Voici un mois complexe, alimenté d’abord  par de Grands Triangles de Terre qui rejoignent tour à tour Vénus / Soleil / Lune / Mercure à Jupiter et à Pluton, permettant en signes cardinaux d’abandonner d’anciennes structures et d’envisager des solutions. Et il est vrai que beaucoup d’entre nous sont passés dans une phase de transformation des mentalités, devenue indispensable face au monde virtuel que les grands « savants » de la finance ont voulu échafauder pour nous … sauf qu’ils ont simplement oublié ce que nous avions d’humain !

 

Mais au fur et à mesure qu’on s’avancera dans la Lunaison, tout de suite après le Premier Quartier du 4 septembre, Vénus  (le 6), le Soleil  (le 11), puis Mercure (le 19)  seront en carré à l’axe des Nœuds, faisant ressortir de vieilles histoires qu’on avait cru mortes et enterrées.

 

Et la Lunaison se terminera par une Croix en T incluant le Soleil en Balance, opposé à Uranus en Bélier et carré à Pluton en Capricorne dans une ambiance d’insatisfaction générale, de ras-le-bol et d’ambiance tendue sur le plan international …. qui annoncera la prochaine lunaison du 27 septembre.

 

On sent de plus en plus monter l’influence de ce carré Uranus / Pluton qui ne sera exact que l’été prochain et s’agrippera tellement à nos basques qu’il restera avec nous jusqu’en 2016 : un carré qui représente le virage important d’un cycle qui a démarré en 1965 / 1966, et nous demande aujourd’hui d’apporter, plus que jamais, notre réflexion, contribution essentielle au processus de transformation individuelle et collective qui nous est imposée pour avoir été trop loin dans notre déconnexion d’avec l’essentiel.

A chaque problème, il existe une solution. A nous de la chercher en imaginant d’autres possibles.

 

Nous sommes à un moment charnière de l’Histoire de l’Humanité, avec une planète meurtrie, des peuples réduits à la misère, des populations de plus en plus pauvres face à d’autres qui se noient dans le superflu. Pourtant, avec Chiron, avec Neptune, un nouvel élément est en train de surgir. Il mettra certes encore du temps pour émerger. Mais il est là …

Cet élément … c’est la conscience.

 

Jacqueline  –  ce   27  août  2011

Share