Lunaison du 27 septembre 2011

Va-t-il falloir ramasser les feuilles mortes de nos arbres fruitiers comme celles de nos arbres psychiques aux racines encore incertaines, certes,  mais dont les branches commencent à s’ouvrir sur des valeurs humaines qui n’avaient plus cours ?

Le temps semble s’accélérer …. Et serait-ce une utopie que de vouloir profiter de cette Lunaison Balance pour rétablir une harmonie perdue et mettre en place de nouveaux rapports humains, sociaux, culturels, dans une nouvelle structure capable de s’ouvrir à de nouveaux quotidiens ?

lunaison 27 septembre 2011 jacqueline boilot

La Balance est un signe cardinal, un signe d’Air, en recherche d’harmonie, dotée de toutes les qualités pour y parvenir : mesure, modération, diplomatie, tolérance, souplesse, adaptation, sens de la conciliation. Il s’agit surtout, ce mois-ci, de rétablir l’équilibre, qu’il soit personnel (avec soi-même) ou affectif, émotionnel, financier, professionnel, relationnel, médical, …

La Lunaison de ce mois, à 4° 00 du signe, conjointe à Mercure, pourrait bien nous éclairer en nous livrant certaines intuitions, des pensées riches de sens, à lier au dernier mouvement rétrograde de Mercure …

Mais, si le trio (Soleil / Lune / Mercure) est opposé à Uranus, avec un esprit vif, une répartie facile et une envie de bouger, il est aussi carré à Pluton : saura-t-on utiliser notre capacité d’analyse ?  L’inquiétude sous-jacente à la crise ambiante pourrait bien nous rendre trop critiques dans nos paroles, ou le manque d’objectivité apporter un climat de révolte. Et ceci d’autant plus que le thème montre une prédominance d’Air dans un mode cardinal, avec une carence totale en Eau : le dialogue encouragé par la Balance pourrait conduire à de profondes transformations, dicté à cause de la carence en Eau, par un esprit apparemment froid, incapable de laisser entrevoir ses sentiments.

 

La figure principale de cette Lunaison est une Croix en T qui relie Soleil/Lune/Mercure opposés à Uranus au double carré de Pluton qui devient la planète Apex et qui oblige « à une métamorphose complète sur le plan psychologique, avant de pouvoir maîtriser humainement et en sécurité la puissance refoulée de ce Carre en T  » (Bil Tierney, Dynamique des aspects astrologiques, Edition du Rocher, page 152) :

* un Carré en T cardinal certes  « dynamique », mais susceptible d’apporter des situations où se mêlent courage et impulsivité, mâtinés d’agressivité,

* un Carré en T relié par sextile à un Mars qui vient d’entrer en Lion, trop content de s’être débarrassé de l’Eau du Cancer qui l’empêchait d’exprimer pleinement sa fougue et son audace.

Avec Pluton en Capricorne, ce sont les structures sociales qui sont visées. Pluton déstructure ce qui ne convient plus. Et dans ce Carré en T cardinal, le risque vient de réformes entreprises d’une façon trop asociale ou trop radicale (présence d’Uranus) ne recueillant évidemment pas l’approbation générale !

 

En revanche, une conjonction Vénus Saturne, les deux archanges de la Balance, nous interpelle d’autant plus que les deux planètes sont en dignité dans leur signe : Vénus en domicile, Saturne en exaltation.

Imaginez donc, notre petite Vénus, de retour en Balance, comme chaque année, chez elle, dans un domicile déjà occupé par Saturne arrivé avant elle. Après avoir passé une année à visiter tous les signes du zodiaque, elle aspire en Balance à réévaluer ses convictions, et ses habitudes. Elle a toujours envie d’aimer et de se sentir aimée.

Mais elle rejoint Saturne qu’elle n’a pas vu depuis plus d’un an et qui l’oblige à prendre de nouvelles positions, qui l’oblige à dire stop aux relations fausses. Il est un peu sévère, mais elle apprécie sa rigueur. Alors ? …. Faut-il rester dans un monde de convenance, au bien-être sécuritaire ? … Doit-on tourner la page de vieilles histoires relationnelles ? …

Que c’est difficile quand on s’appelle Vénus et qu’on a toujours besoin en Balance d’attentions soutenues ! … Elle sent bien pourtant que, dans ce monde de crise qui plonge dans l’incertitude et le désarroi, c’est à elle qu’on demande de préserver l’équilibre et de retrouver la sérénité que la cascade des évènements qui nous assaillent quotidiennement a mis à mal.

Depuis leur dernière rencontre en août 2010, Saturne a déjà déblayé le terrain, aidé par Jupiter et par Pluton surtout : scandales éclatés au grand jour, magouilles, coups tordus, peaux de banane, mensonges, emplois fictifs, financements occultes, toutes sortes de pots de vins et de dessous de table crapuleux  pour sacrifier à l’autel de la déesse Rentabilité à tout prix !

Ils cheminent à nouveau ensemble, au sextile du Nœud Nord, et opposés à la Lune Noire, plus réservés et distants peut-être, mais aussi plus lucides, habités d’un sentiment de devoir et de responsabilité.

Ce sera sûrement plus facile pour elle d’attendre de rentrer en Scorpion,  le 9 octobre, juste avant la Pleine Lune, chargée du message de Saturne, pour laisser éclater des sentiments exclusifs et sans partage

 

Jupiter en Taureau, est toujours rétrograde.

Sur le plan personnel, avons-nous commencé à faire le bilan de ce que nous avons fait ou devons faire ? … Avons-nous commencé à planifier de nouveaux projets concernant notre vie sociale ? …

Et sur le plan collectif, nos gouvernements ont-ils commencé à formuler une nouvelle perspective de valeurs sociales, afin de mieux répondre aux attentes de la collectivité ?

Toujours en trigone à Pluton qui est repassé direct le 16 septembre, il peut nous débarrasser de vieilles peaux  ridées et nous donner le courage d’aller de l’avant (ce qui pourrait se faire concrètement dans les tout premiers jours de janvier, lorsque Pluton repassera à 7° 30 du Capricorne, là où il était lorsqu’il a commencé sa période rétro en avril 2011)

Ce trigone qui a démarré en juillet, se reformera fin octobre puis le 13 mars 2012. Il s’agit d’un trigone croissant dont le cycle vibre au symbolisme du monde arabe : les troubles révolutionnaires du début 2011 se sont produits quand les deux planètes étaient alors en carré croissant.

Le trigone croissant est une phase d’expression entre deux planètes qui collaborent. Avec Pluton qui transforme en profondeur, Jupiter peut apporter une note de rééquilibrage :

or qu’a-t-on vu ? … 98% du peuple marocain (avec une participation de 72%) a plébiscité le référendum du roi Mohamed VI le 2 juillet, au moment du premier passage.

On peut imaginer que d’autres « accommodements » pourront se faire aux deux prochains passages, même si l’ambiance du carré Uranus / Pluton en toile de fond apporte de nouvelles agitations populaires dans le monde, entre ces périodes.

 

Car nous sommes toujours dans la mouvance de ce carré Uranus / Pluton dont le premier passage ne se fera que l’été prochain (un carré rendu important ce mois-ci puisqu’il est pris dans la Croix en T de la Nouvelle Lune).

Nous sentons de plus en plus que tout s’accélère. Elie Cohen, économiste français et directeur de recherche au CNRS, a déclaré récemment : « La crise s’installe et on ne voit pas la solution » (émission C dans l’Air du 6 septembre).

Certes, nos dirigeants et les directeurs de nos banques nous affirment que tout va bien chez nous. Pourtant la Grèce dit qu’elle ne peut pas rembourser sa dette. En Italie, un nouveau plan de rigueur a mis tout le monde dans la rue dans une grève générale contre la cure d’austérité imposée par le gouvernement. L’euro se fissure. Régulièrement, les bourses européennes dévissent. Les banques s’effondrent. En France, le Crédit Agricole et la Société Générale se font abaisser leur note d’un cran par l’Agence d’Evaluation Financière. L’action de la Société Générale est passée de 130 euros en 2007 à 16 euros aujourd’hui. Mais  …les Français peuvent dormir tranquilles. La chute continue … mais « tout va bien ! »

 

Du côté nucléaire, un accident mortel et 4 blessés dans le centre de traitement de déchets radioactifs de Marcoule dans le Gard, le 12 septembre, pile le jour de la Pleine Lune, moment où l’on a la possibilité de « voir clair ».

Encore une fois, les responsables temporisent. Mais on a du mal à comprendre comment un four contenant des déchets radioactifs (même faiblement) peut exploser sans risques de fuites. A moins que ce four ne soit dans un confinement particulier ? Il est vrai qu’on nous dit que le four était dans une bâtisse en béton. Mais alors, qu’en est-il des personnes touchées, qui étaient également dans le confinement ? …

Et puis, 11 incidents sur ce site en 2008, 9 inspections en 2009, 5 autres en 2010, déjà 5 cette année dont la dernière le 1er juin. La filière nucléaire française serait-elle aussi sûre qu’on veut nous le faire croire ? … Problèmes encore de la transparence !

 

Peut-on espérer que le carré est le virage qui va nous permettre d’en finir avec toutes ces vieilles histoires non réglées à cause des peurs saturniennes qui nous ont empêchés d’avancer lors de l’opposition à Uranus et du carré à Pluton ? La crise est là depuis 2008, mais pendant ces trois années, personne n’a pris les mesures nécessaires.

Uranus en Bélier depuis ce printemps 2011, et pour 8 années, ne nous laissera pas tergiverser, par nécessité ou dans l’urgence. Il nous obligera à abandonner des modes de fonctionnement qui sont dépassés et nous empêchent d’avancer. Le passage sera rude, mais pourra donner naissance à des innovations sociales, économiques, technologiques.

Vous connaissez probablement cette phrase célèbre de Jean Monnet, un économiste français, mort en 1979, qui disait :

« Les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise ».

 

Pendant ce temps, Pluton s’amuse comme un petit fou. Il déverse son torrent de boue (pour ne pas dire autre chose !) : Manuel Vals a employé ce mot que j’hésite à écrire ….  pour  dénoncer le débordement qui engloutit les primaires socialistes. DSK en rajoute en décidant d’éclabousser une ancienne amie. Et ça continue ! .. l’affaire Clearstream, les valises africaines de Robert Bourgi, l’affaire Karachi, …

A mon avis, Pluton n’a pas fini de nettoyer les écuries de la République ! Dommage que la Justice ne suive pas encore.

 

Jacqueline  –  ce   25  septembre  2011

 

Share