Lunaison du 24 décembre 2011

Dehors il fait froid. On a envie de rester chez soi, parfois dans la solitude, devant un bon feu de cheminée. Car  l’hiver a rendu la terre froide : c’est le moment de faire le point, de nous recentrer sur l’essentiel pour diriger toutes nos énergies vers un but que l’on cherchera à atteindre avec persévérance. Et le Capricorne donne bien cette apparence !

 

La Lunaison de ce mois de décembre se fait à 2° 34 du Capricorne :


 

une lunaison qui nous met face à la réalité, face à nos responsabilités, à nos obligations, sociales et administratives le plus souvent.

L’élément Terre, très dominant dans le thème, renforce encore cette idée d’endurance et d’efficacité pour mener à terme les entreprises et les objectifs qu’on s’est fixés.

Le degré sabian de cette Lunaison, ( 3ème degré Capricorne ) indique :  « Une âme en quête d’une nouvelle incarnation ».

Que vous inspire ce degré sabian ? … peut-être la fascination exercée par le dynamisme d’une existence riche en émotions et en évènements de toutes sortes. Et les fêtes qui arrivent en seront l’une des manifestations. Des fêtes un peu tristes pour certains déjà touchés par la crise, des fêtes où l’on voudra oublier ses soucis, pour les autres, en ce temps de Noël qui devrait être un moment partagé d’amour et de tendresse.

 

Cette lunaison est conjointe à Pluton, accentuant une tendance à se révolter et à tout remettre en cause, avec une volonté axée sur la transformation et une tension intérieure très forte.

Elle est dissonante à  Uranus (carré décroissant) :

Dans une volonté de se différencier des autres, c’est une opportunité de réorientation, dans l’affirmation et le besoin de sortir de carcans dans lesquels on se trouve piégé, soit par la vie, soit par les règles ambiantes. Avec ce carré dissonant (qui s’estompera au fur et à mesure que la lunaison avancera) il vaudra mieux se méfier de ses réactions impulsives et de ses tensions. L’impatience à vouloir que tout aille très vite pourrait bien provoquer des situations de stress important.

Pourtant cette lunaison est harmonique à Jupiter (trigone) toujours dans la terre du Taureau, et à Neptune / Chiron (sextile décroissant)

Il s’agit bien de préparer la conscience du futur avec enthousiasme, certes, mais aussi avec sensibilité, avec idéalisme, en se gardant bien d’éviter les excès ou de manquer de réalisme  et de sens pratique.

 

Saturne, maître du Capricorne, est le maître de cette lunaison.

Dans les derniers degrés de la Balance, il est encore harmonique à Neptune pendant tout le mois de janvier. Dans ces deux signes d’Air, ensemble, ils peuvent ordonner un certain idéal, organiser un programme (y compris politique) ou fonder une intuition sur des bases solides et des valeurs communautaires.

 

Mercure a fini sa rétrogradation depuis le 14 décembre.

et je crois que beaucoup d’entre nous sont soulagés, moi la première ! …

A-t-il réussi à faire son travail de discrimination ? … Nous a-t-il libérés de certaines pensées devenues obsolètes ? … Avons-nous mûri des idées originales nécessaires à l’évolution qui sera la nôtre dans les mois à venir ?….

Mercure a repris sa marche directe ; nous avons senti que les choses se dénouaient et que la communication était plus fluide. Il finira sa boucle de rétrogradation (c’est-à-dire qu’il repassera sur le degré où il a commencé sa rétrogradation à 20° Sagittaire) et sortira de sa zone d’ombre  le 1er janvier.

Le Nœud Nord passera sur ce Mercure aux alentours des 27 / 28 décembre : un transit qui va nous interpeler sur notre capacité de changement spirituel et psychique, une capacité qui sera rendue d’autant plus forte que ce transit suit de très près la rétrogradation récente de Mercure.

Avec le Nœud Nord en Sagittaire, il s’agit d’ouvrir sa conscience, d’élargir sa compréhension du monde (parfois avec du parti pris puisqu’il s’agit d’un signe de Feu !) mais dans une quête de sincérité.

Le Nœud Nord passant sur Mercure, cette évolution passe par une nouvelle forme de communication, un désir d’échange et de connaissance, une meilleure adaptation à l’environnement.

Un processus s’est enclenché au fond de nous pour faire émerger ce nouveau rapport : trouver le mot juste, s’exprimer davantage, développer la souplesse de ses raisonnements, voire reprendre des études, tout ce qui peut élargir notre horizon (sens du Sagittaire).

Mercure franchira le signe du Capricorne le 8 janvier, quasiment à la Pleine Lune, puisant dans ce signe de Terre, un esprit sérieux, réfléchi, patient et un sens pratique plus marqué, d’autant plus qu’il sera harmonique à Jupiter au début du Taureau.

Dans la seconde partie de cette lunaison, conjoint à Pluton, Mercure nous dotera d’un sens critique exacerbé. A nous d’avoir la retenue suffisante pour ne pas aller aux jugements extrêmes dans des discussions trop passionnées.

 

Et le couple rebelle Uranus / Pluton ?

 

Uranus a  repris sa marche directe le 10 décembre. Il est à 1° du Bélier. Pluton est à 7° du Capricorne : ils sont donc à nouveau rentrés dans l’orbe de leur carré.

Comment appelle-t-on cela ? …. Se regarder en chiens de faïence ?… Vous vous souvenez  de ces cheminées de jadis où l’on posait l’une en face de l’autre, des poteries représentant des dogues, se regardant fixement … et donc semble-t-il avec animosité  ? …  Une expression qui date de la fin du 17ème siècle, mais qui prend toute son expression ici, entre Saturne le rebelle et Pluton le destructeur qui se détestent dans ce carré croissant, qui se regardent droit dans les yeux avec une hostilité qu’on pourrait presque qualifier de sournoise.

Ils ne sont pas encore rentrés dans le vif du sujet. Mais ils pourront bientôt croiser le fer au cours de 7 transits exacts :

–         le 25 juin 2012 à 8° Bélier / Capricorne

–         le 16 septembre 2012 à 7° Bélier / Capricorne

–         le 21 mai 2013 à 11° Bélier / Capricorne

–         le 30 octobre 2013 à  9° 30 Bélier / Capricorne

–         le 21 avril 2014 à 13°35 Bélier / Capricorne

avec Jupiter à 13° Cancer donc carré à Uranus et opposé à Pluton

Uranus devenant planète apex au double carré de l’opposition Jupiter Pluton.

(en début de mois, le Soleil sera opposé à Mars dans l’axe Bélier / Balance)

–         le 12 décembre 2014 à 12° 37 Bélier / Capricorne

–         le 17 mars 2015 à 15°  Bélier / Capricorne

Une période, sur 3 ans, qui sera riche en électrochocs, apportant des bouleversements inattendus, destructeurs parfois, avec un pic possible en 2014, mais que nous devons absolument positiver puisqu’ils seront annonciateurs de réformes en profondeur qui sont devenues inévitables dans ce monde de gabegie dans lequel nous vivons aujourd’hui.

 

Quant à Jupiter, il est encore rétrograde pour très peu de temps. Il est resté stationnaire rétrograde tout le mois de décembre, et reprend tout doucement sa marche directe le jour de Noël à 0° du Taureau. Ce sera la possibilité dès les premiers jours de janvier de participer d’une façon plus active à tout ce qui peut apporter croissance et progrès. Il va rester près de six mois dans le signe du Taureau, un signe de Terre : persévérant et tenace, voire obstiné, il a le sens de l’organisation et se paraît de sens pratique dans le domaine de l’intégration sociale. Trigone au Soleil, à la Lune et à Pluton au moment où commence cette lunaison, il est optimiste, enthousiaste et généreux (le pied du sapin devrait être bien garni malgré la crise mais Noël n’est-elle pas cette fête magique qui fait oublier les soucis ! )

Il est même probable que, carré à Vénus, mais sextile à Neptune, il puisse se montrer pour certains d’une générosité excessive, en désaccord avec la réalité du moment.

 

Et ce Mars qui a fait l’objet des trois derniers billets ?

Il poursuit sa marche directe dans le signe de la Vierge, mais il ralentit de plus en plus. Au double carré de l’axe des Nœuds, appelé ainsi planète apex d’un Carré en T mutable, il risque bien de dépenser une énergie nerveuse, sans organisation, malgré sa présence en Vierge, et ce, jusqu’à l’épuisement.

Irène Andrieu, la grande spécialiste des Nœuds Lunaires, précise que des freins pourront apparaître sur le plan de l’action, freins qui devront être mis à profit pour réviser la portée de ses réactions et tester celles de l’environnement. Il est toujours possible avec cette situation, de se montrer trop agressif, et de vouloir forcer des portes qui ne s’ouvriront pas pour autant !

Le sesqui-carré à Vénus en Verseau, au moment de la lunaison, indique que nos valeurs et nos désirs ne sont pas en harmonie (jalousie, contestation, critique, …). Mais l’aspect tend vers un quinconce croissant au fur et à mesure que le mois avance, dans une phase d’amélioration (il s’agit de faire les derniers ajustements nécessaires avant l’opposition du 1er février).

C’est seulement lorsque la tension de ce double carré aux Nœuds aura été maîtrisée, que Mars pourra entreprendre correctement, de façon plus planifiée, avec des résultats efficaces … pour connaître enfin le succès dans une exécution créative et constructive.

Et bientôt Vénus passera en Poissons (le 14 janvier) après s’être rechargée auprès de Neptune/Chiron. Avec un besoin de se sentir aimée et protégée, loin des querelles et des discussions, elle sera pleine de compassion.

 

Un dernier mot important :

Pendant pratiquement toute la lunaison, toutes les planètes sont en phase directe, un moment suffisamment rare pour le signaler. Depuis six mois, toutes les planètes de Jupiter à Pluton ont eu leur rétrogradation : nous avons donc vécu des moments importants qui nous ont permis (si on l’a accepté)  de passer d’un niveau de conscience à un autre, en faisant évoluer notre manière d’utiliser les fonctions des planètes concernées.

 

 

Conclusions

 

Entre le solstice d’hiver du 22 décembre et cette lunaison qui commence avec la veillée de Noël, le portail énergétique est intense.

Alors, profitons de cette belle fête qui se prépare, dans l’amour et la joie. Profitons-en, si c’est possible, pour ralentir un peu le rythme dans les jours qui suivront. Certains auront la chance de prendre quelques jours de vacances, de se recentrer peut-être autour de leur famille ou de personnes amies.   Le Grand Passage pour 2012 est très proche. A nous de le franchir dans la lumière d’un cœur tourné vers une perspective d’avenir.

 

Jacqueline  –  ce  20   décembre  2011

www.jacquelineboilot.com

Share