Lunaison du 21 février 2012

Quelle belle lunaison que celle de ce mois de février, à 2°42 des Poissons, entre les deux guérisseurs du zodiaque !

Le 3ème degré sabian des Poissons nous indique : « Des pièces de bois pétrifiées jalonnant un désert américain » c’est-à-dire la sclérose de doctrines archaïques jadis pleines de sens.

 

 

Une lunaison, donc, encadrée très étroitement par Neptune et Chiron, en aspects harmoniques à Saturne et à Jupiter, les planètes sociales. Profitons-en ! Ce repos provisoire ne durera pas. Mais nous avons quelques semaines avant le Grand Rush pour penser encore un peu à nous, dans le calme et la sérénité.

 

Dans le signe double des Poissons, cette lunaison (conjointe à Neptune, le maître du signe) nous fait naviguer dans des eaux qui ne sont pas encore troublées par l’ambiance des coups tordus qui seront les seuls vrais gagnants des élections à venir.

Au contraire, la forte empreinte neptunienne, ce mois-ci, nous invite à l’émotion, à la sensibilité et à l’imagination, voire à la symbiose avec l’Autre.

La dominante Eau / Mutable du mois nous laisse doucement porter par les circonstances, dans la souplesse des échanges et des relations aux autres. Petit à petit, on s’adapte.

 

Mercure est en Poissons encore quelques jours, avec sa nature sensible et conciliante.

Le 2 mars, libéré de son opposition à la planète Mars, il rentre en Bélier, et deviendra plus impulsif, plus immédiat.

Pas bien longtemps puisqu’il rétrogradera du 12 mars au 4 avril entre 6° Bélier et 23° Poissons…. Vous vous souvenez ! ce moment privilégié où les lettres se perdent et où les rendez-vous sont annulés, sans qu’on comprenne pourquoi !

Du coup, il reviendra faire une nouvelle incursion en Poissons quasiment jusqu’à la fin de cette lunaison … histoire de reprendre des forces. Les élections imminentes lui donneront l’occasion, une fois ré-installé en Bélier, de vomir un sens critique exempt de toute diplomatie.

 

Pendant l’hémicycle croissant, Vénus est dans le signe combattif du Bélier, carré à Pluton. Mais elle rentre dès le 5 mars dans le signe plus prosaïque du Taureau dont elle est la maîtresse.

Et Cobra, un fidèle de ce blog, me faisait remarquer récemment que le 14  mars, son trigone à Mars sera l’unique aspect harmonieux entre les deux planètes pendant toute l’année  (compte tenu que le trigone de juillet est un faux aspect)  hormis un sextile fin novembre.

Dans ce cycle Vénus/Mars qui a commencé en août 2010, avec 3 conjonctions qui se sont passées dans l’Air de la Balance, puis dans l’Eau du Scorpion et enfin dans la Terre du Taureau, il nous est demandé dé réfléchir sur le lien entre nos désirs et nos actions.

L’opposition de février 2012 nous a demandé de lâcher prise, de tourner la page … Ce trigone décroissant qui arrive, nous propose de visualiser un nouvel avenir, une compréhension qui, d’ores et déjà, d’avril à septembre,  nous imposera de nous adapter, durement et en conscience, à de nouvelles règles ambiantes.

 

Mars est en Vierge, toujours rétrograde.

Il est maintenant sorti de son opposition à Neptune, qui pouvait le déstabiliser.

Il se dirige pour la seconde fois vers le carré aux Nœuds Lunaires qui sont toujours dans l’axe mutable Gémeaux/Sagittaire :

— le 1er carré du 15 décembre 2011 avait posé le problème d’une tension au niveau de nos actions.

— ce 2ème carré avec Mars rétrograde, nous permet de réfléchir à une possibilité d’organisation plus efficace pour nous accomplir. Il s’agit d’une période de non-agir. Ce n’est pas le moment de prendre une décision, mais celui de faire un examen minutieux de la situation et de nous préparer pour la bonne décision plus tard, qui ira dans le sens d’un résultat positif (du moins le meilleur pour nous).

C’est le 3 mars que Mars sera exactement opposé au Soleil  – 14° Vierge / Poissons  –  pouvant créer un conflit dont la cause se trouvera dans la maison où est tombée la conjonction le 4 février 2011 à 15°34 du Verseau.   –  cf  mon Billet sur  la boucle de Mars (2)  – sans oublier que la phase d’opposition est un moment de lucidité.

Mercure conjoint le 5 mars à Uranus, pourrait nous aider dans un moment où la curiosité intellectuelle fera bon ménage avec l’esprit d’analyse.

Pensez à regarder où Mars rétrograde dans votre thème, pour comprendre dans quel domaine vous devez rediriger votre énergie.

— le 3ème carré, en mai, devrait nous apporter une solution concrète pour accomplir ce qui nous semble être l’idéal, solution qui commencera à se faire jour lorsque Mars sera redevenu direct le 15 avril.

Avec concrétisation à la fin de la boucle de rétrogradation, le 20 juin.

 

Et nos deux planètes sociales, Jupiter et Saturne ?

Leur conjonction a démarré en mai 2000 à 23° du Taureau, demandant d’intégrer les transformations à faire dans notre environnement social et relationnel.

L’opposition qui se défait nous aura permis de réfléchir et de faire le bilan des onze années passées. A nous maintenant de confirmer ou, mieux, de nous ré-orienter.

 

Jupiter est toujours collé à la Lune Noire :

en Taureau, le manque s’inscrit au niveau de nos ressources. On ne possède rien … mais on voudrait tout avoir. Et Jupiter amplifie cette avidité qui peut se traduire autant sur le plan matériel  qu’affectif, ou même dans le rapport à la nourriture.

Mais Jupiter reprend sa marche directe au pas de charge, puisqu’il traversera tout le signe du Taureau en 4 mois et demi … apte désormais à nous envoyer son sens de l’organisation concret et pratique (on est en Taureau) avec enthousiasme.

 

Saturne rétrograde toujours en Balance : il faut croire que nous avons beaucoup de difficultés pour faire le tri dans nos relations : un vaste chantier dans lequel nous nous débattons encore. Les questions ont été posées. Mais elles sont toujours sans réponses. Saturne ne rentrera en Scorpion qu’en octobre 2012 où il restera près de 3 ans. Il nous reste quelques mois pour comprendre. Et son carré croissant avec cette Lunaison en Poissons signe ce besoin impérieux de liquider les obstacles et de se réorienter.

L’opposition au Soleil du 16 avril nous permettra d’y voir un peu plus clair pour nous faire comprendre ce qu’il faudra impérativement abandonner. D’autant plus que Mars viendra juste de reprendre sa marche directe (le 14 avril) et aura terminé sa phase de tri et de nettoyage. Confrontation ? Acceptation ? Négociation ? Refus absolu de l’inadmissible ? … Réponse à la mi-avril.

 

Un Grand Triangle de Terre !

Il n’est pas encore visible sur la carte, mais il se prépare et sera exact pendant la seconde partie de lunaison : un Grand Triangle de Terre, qui relie Mars, Jupiter, Pluton.

Le Grand Triangle est une figure très forte, qui peut avoir une influence bénéfique s’il est bien maîtrisé (il ne faut pas oublier que le trigone minimise les tensions, certes, mais pousse ipso facto à la facilité).

Par définition, il relie

un signe cardinal (ici Pluton en Capricorne)

un signe fixe (ici Jupiter en Taureau)

— et un signe mutable (ici Mars en Vierge) :

c’est dire qu’il réunit l’esprit d’initiative, la volonté de réussir et la capacité d’adaptation  voulue pour s’adapter à la nouvelle situation. La seule planète rétrograde, sur les trois : un Mars qui depuis quelque temps, est en recherche justement d’une solution pratique.

 

 

Et pour les planètes lentes ?

Le carré Uranus/Pluton est un peu plus large que le mois dernier, mais toujours actif : il prépare sa grande rentrée pour le mois de juin.

 

A noter le septile croissant qui se forme pour la dernière fois entre Neptune et Pluton : le septile (1/7 du cercle, soit 51°43) signe de profonds changements sociaux sur le très long terme. Il s’est formé exactement 20 fois depuis décembre 2001.

Pour info : le précédent a eu lieu 7 fois entre 1445 / 1448 … Faut-il y voir (entre autres !) la première presse de Gutenberg en 1448 et la tendance actuelle à remplacer les documents imprimés par des fichiers électroniques ?

 

 

Conclusions

Une lunaison encadrée par nos deux guérisseurs  ?  …. Pourtant  l’actualité est encore bien malade :

En Grèce, c’est l’effondrement économique et l’explosion sociale.

En Syrie, on continue le massacre. Le pouvoir en place extermine sa population civile, n’hésitant pas à tirer sur des familles venues se recueillir aux funérailles des leurs, tués la veille par ceux-là mêmes qui tirent sur elles aujourd’hui.

Peut-on dire dans une indifférence générale ? … Pas vraiment. Car chacun a ses problèmes. La Grèce, c’est loin, la Syrie, encore plus. Alors, si les plus chanceux sont aux sports d’hiver, les autres, nombreux, se cramponnent pour garder leur emploi ou en trouver un.

 

Et puis, si … Restons sur une note d’espoir, car nos deux guérisseurs, Neptune et Chiron,  sont bien là. En Poissons, ils nous appellent à des remises en question pour atteindre un niveau de conscience plus élevé. Ensemble, ils travaillent avec l’énergie créatrice d’Uranus et la force de responsabilité que nous apporte Saturne.

Cueillons ces branches chargées de fruits. Peut-être devrons-nous renoncer à des projets, à des ambitions, à des objectifs. Mais une nouvelle énergie perce les nuages. Une force intérieure capable de soulever le monde. Et pour preuve :

— A Lyon, victoire de Paul François, simple paysan, contre le géant Monsanto.

— A Turin,  victoire de milliers d’anonymes de l’amiante contre le groupe suisse Eternit.

 

Une leçon d’optimisme pour les adeptes du « à quoi bon » qui ne tentent jamais rien.

Et une belle leçon de Pluton en Capricorne allié à nos deux Guérisseurs en Poissons, qui viennent nous démontrer que « 0ui, notre santé commence à peser plus lourd que l’argent » !

 

Jacqueline  –  ce  20  février 2012

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share