Lunaison du 1er juillet 2011

Une lunaison qui commence par un conte de fées ! Un mariage civil, sur le Rocher Monégasque,  à 17 h le jour même, suivi le lendemain de la cérémonie religieuse

Charlène Wittstock est née le 25 janvier 1978 : Verseau ascendant Taureau, son maître d’ascendant, Vénus, est collé à son Soleil, ce qui en fait une femme solaire et lui apporte probablement cette noblesse naturelle qu’elle montre à la face du monde, mais qui, aussi, la fera se démarquer de son illustre belle-mère. Elle n’est pas Grâce Kelly, elle l’a déjà dit.

Amusant de constater que le jour de son mariage, Vénus transite (pile) son Jupiter natal à 27° Gémeaux, rétrograde, devenu direct lors de ses 27 ans.

(pour ceux qui voudraient monter son thème :

25 janvier 1978 à Bulawayo (Zimbabwe) à 12h 35  –  20°07 S. 28°32 E)

 

La lunaison de ce mois ne se présente pourtant pas comme un conte de fées ! Et bien des éléments vont dans le sens d’une réflexion impérative sur un monde actuel, usé, qui se trouve à bout de souffle, et qui nous impose un choix nécessaire et obligatoire.

lunaison 1 juillet 2011

En premier lieu

la lunaison à 9°12 du Cancer se fait avec une éclipse de soleil.

Eclipse partielle, mais 3ème éclipse en 30 jours !

C’est une éclipse solaire Nœud Sud : l’accent est mis sur la nécessité de changer de vieilles habitudes appartenant au passé, des habitudes qui ne fonctionnent plus, des modes de pensée devenus obsolètes ou sclérosants et qui nous empêchent d’avancer.

C’est évidemment une piqûre de rappel puisque le 1er juin, nous avions déjà le même genre d’éclipse solaire Nœud Sud. Mais en plus, cette fois, elle touche Vénus et notre sens des valeurs. Quels sont les éléments de notre vie que nous devons changer ? Dans notre vie sociale ? Dans une relation ? Dans nos liens avec la famille ? Chez soi ? Dans notre recherche d’autonomie au sein de la famille ? …

C’est un mois très important qui s’annonce, un mois de réflexion sur des changements indispensables, car il semble bien que si nous résistons pour initier ces changements … il est vraisemblable que nous y soyons obligés dans un proche avenir, et avec un mouvement de boomerang pas vraiment agréable !

 

Ensuite,

on se trouve face à une configuration très particulière.

Le mois dernier, les luminaires n’avaient qu’un seul aspect, harmonique, à Saturne.

Aujourd’hui, ce qui frappe le plus, c’est ce Grand Carré qui apparaît dans la carte du Ciel, incluant les luminaires à l’une de ses pointes.

Le Grand Carré est une figure, qui n’est pas fréquente, formée par 4 carrés impliquant deux oppositions. Or les luminaires sont inclus dans ce grand Carré et sont reliés à la Croix en T formée par l’opposition Saturne / Uranus (toujours coincé entre les deux Lunes Noires) au double carré de  Pluton.

Le Grand Carré, qu’on appelle aussi Croix Cosmique, est une configuration difficile à vivre, et montre un défi important : positivement il peut certes indiquer une profonde détermination et un puissant potentiel énergétique si on accepte de mieux utiliser les champs d’énergie. Mais composé de quatre carrés et de deux oppositions, la configuration apporte de la tension, de la stagnation, voire de l’angoisse ou de la résignation. Tout dépendra du libre arbitre de chacun et de la dose de patience et de persévérance qu’on emploiera pour gérer son temps et son énergie.

En signes cardinaux (le Feu Bélier, l’Eau Cancer, l’Air Balance, la Terre Capricorne) le Grand Carré est un indice d’impulsivité, d’agressivité (exprimée ou refoulée) ; et certains d’entre nous pourraient bien se trouver malgré l’été dans une agitation perpétuelle et dans une difficulté à maîtriser ses actes.

Saturne en Balance se voudrait tout en nuances pour rechercher avant tout le compromis. Mais … face à Uranus toujours coincé entre les deux Lunes Noires en Bélier, plus indépendant, et en carré à Pluton, opposé à Soleil/Lune/Vénus, la configuration risque bien d’apporter, encore ce mois-ci, un climat tendu …

Les luminaires pris dans ce Grand Carré semblent donner à toute la planète un nouvel avertissement en ce début de mois. Assis sur une poudrière que nous avons nous-mêmes formatée, nous devons nous préparer à cette crise mondiale annoncée, qui a déjà commencé avec les pays du Maghreb et du Moyen Orient.

Nous assistons aux derniers soubresauts de cette opposition Saturne / Uranus, opposition entre ce vieux monde où quelques uns se cramponnent encore à leurs privilèges exorbitants, pendant que la plus grosse partie de la planète souffre de malnutrition et de misère et voudraient apercevoir les lueurs d’un monde transformé.

 

Troisième élément

la rétrogradation d’Uranus à partir du 10 juillet, dont les ardeurs en Bélier risquent bien de se trouver freinées pendant quelques mois (jusqu’à fin décembre)

Dans sa rétrogradation, Uranus peut freiner la prise d’initiative. Mais il nous invite surtout, lui aussi, à réfléchir et nous propose de nous aider à prendre conscience de la nouvelle vision que nous devons avoir de nous-mêmes, de notre vie et de notre place dans la société. Il faudra bien, qu’on le veuille ou non, opter pour une révolution complète de nos valeurs, qu’elles soient spirituelles, morales, sociales, économiques ou politiques.

 

Pour confirmer,

à partir du 7 juillet, Jupiter en Taureau, fait un trigone croissant (phase d’expression) à Pluton en Capricorne.

Les deux planètes sont en lien avec notre participation sociale et professionnelle. Or l’aspect harmonique en signes de Terre peut faire espérer une concrétisation de projets formulés à la conjonction de décembre 2007, à la fin du Sagittaire, et qui avaient pu se trouver contrecarrés au moment du carré (trois passages entre juillet 2010 et février 2011) et aiguillés alors vers une autre voie.

Nous aurons jusqu’en mars de l’année 2012 pour apporter une réponse à cette nécessité d’un nouveau type de participation. Toutes nos valeurs sont à revoir … En serons-nous capables ? … L’amour et la fraternité seront-ils au rendez-vous pour nous aider à franchir la marche qui nous mènera à cette nouvelle vibration de conscience tout autant individuelle et collective ?

 

Chiron et Neptune sont encore dans l’orbe d’une conjonction commencée en mars 2009, qui s’est faite en Verseau, ouvrant la voie de nouvelles idées de fraternité. Conjoints maintenant dans le signe des Poissons, ils appellent à plus de solidarité et portent la guérison potentielle de l’humanité entière : un important changement de conscience demandé tant au plan individuel qu’au plan collectif et mondial, s’est creusé un chemin … mais la solidarité n’est pas encore vraiment au rendez-vous ! De plus la conjonction ce mois-ci se fait au carré d’un Mars en Gémeaux, lui-même planète médiatrice de l’opposition Saturne / Uranus : les changements qui sont à l’œuvre risquent de bousculer notre sécurité ; et il sera important de ne pas se laisser entraîner dans les conflits, les révoltes ou la violence verbale.

 

Que peut-on dire ce mois-ci des planètes rapides et peuvent-elles nous aider dans notre recherche de changement ?

 

Dès le 2 juillet, Mercure passera en Lion qu’il traversera à la vitesse du galop puisqu’il rentrera en Vierge dès le 28 juillet. Tour à tour trigone à Uranus, carré à Jupiter, sextile à Saturne puis à Mars, remercions-le de nous apporter des idées novatrices et constructrices

 

Le 4 juillet, Vénus passera en Cancer qu’elle traversera aussi vite puisqu’elle passera en Lion, également le 28 juillet. Notons au passage son opposition à Pluton, très courte, rappelant l’opposition des luminaires. Moment de clairvoyance nous invitant à renaître par rapport à de vieux schémas affectifs ?

 

Le 6 juillet, Mars, toujours en Gémeaux, formera un trigone avec Saturne. Profitons-en pour réattaquer un projet qui nous tient à cœur, ou initier une nouvelle dynamique … d’autant plus que peu de temps après, la planète passe sur le Nœud Sud, nous invitant à nous libérer d’un type d’action devenue obsolète.

 

Nous rentrons donc avec ce mois de Juillet dans une dernière chance d’écouter les messages du ciel, d’entendre les signaux qui nous demandent un véritable changement en acceptant d’envisager le monde autrement, avec plus d’équité, plus de respect, plus de justice. C’est sûrement le vœu formulé par beaucoup d’entre nous, mais … ce nouveau partage passe forcément par moins de gaspillage, plus de simplicité, et pour certains, peut-être la perte de certains privilèges. Le carrefour qui se présente est crucial. Et pose un dilemme, car renaissance et reconstruction suppose mort et destruction d’abord : c’est la dure loi de Pluton.

Individuellement, nous y parviendrons si nous surmontons les inerties actuelles, grâce à la force de ce Grand Carré cardinal qui peut nous donner une impulsion énorme. Avec cette lunaison Cancer, il sera indispensable de nous « recentrer » grâce à la famille, grâce au foyer, grâce à notre vie intime, sans nous laisser envahir par les difficultés qui ne manqueront pas de surgir et pourraient nous embarquer dans des sentiments négatifs, voire de vieilles branches qui appartiennent au passé et à un monde de consommation et de gaspillage.

Que choisira notre société occidentale  habituée à tout avoir dans l’instant immédiat ? Fermer les yeux sur l’obligation de changer en jouant l’inertie ? Evoluer en acceptant la problématique ? Ou prendre des chemins de traverse ? …

C’est tout l’enjeu des 4 à 5 années qui viennent.

 

Jacqueline  –  ce  1er juillet  2011

Share