La Pleine Lune du Wesak

Le Wesak est la Fête du Bouddha.

Le Bouddha et le Christ viennent ensemble bénir la Terre et toute l’humanité à la Pleine Lune du Taureau de chaque année, la Pleine Lune la plus puissante de toute l’année.

C’est la Grande Fête de l’Orient. Au Tibet, elle est célébrée dans la vallée du Wesak. C’est aussi le moment où les deux Guides divins de l’Orient et de l’Occident collaborent et travaillent dans l’union spirituelle la plus étroite, le Christ et le Bouddha utilisant chaque année cette Fête comme point d’inspiration pour le travail de l’année qui vient. Qu’on soit croyant ou pas, c’est une opportunité unique pour nous connecter tous ensemble et envoyer Amour et Compassion à l’Univers.

Cette Pleine Lune se fait donc en France le 14 mai 2014 à 21h 17 dans l’axe Taureau / Scorpion, à 23° 54

Pour le Soleil, le degré sabian indique :

«  Un guerrier Peau-Rouge à cheval, des scalps humains à sa ceinture »

Dominante : Agressivité des instincts

(apparemment, nos Guides vont avoir fort à faire !)

Pour la Lune, le degré sabian indique :

« Après avoir entendu un être inspiré délivrer son sermon sur la montagne, la foule rentre chez elle.

Dominante : Besoin de vivre des expériences et des enseignements dans la vie quotidienne.

Le premier symbole nous rappelle que dans l’histoire ancienne des U.S.A., les Indiens étaient considérés comme des « sauvages » qui vivaient près de la nature et qui étaient menés par leurs instincts primitifs. Le siècle précédent et celui que nous commençons nous montrent hélas, qu’en fonction de circonstances impératives, l’homme dit « civilisé » est capable de bien pire. Ce symbole semble  montrer que la violence et l’agressivité sont des composants de base de la nature humaine au niveau des émotions, par l’identification à une culture particulière  qui tend à considérer les adeptes des autres cultures comme des ennemis.

Saluons nos Guides qui, en nous apportant de la Lumière, pourront nous aider à transfigurer notre quotidien.

Pleine Lune du 14 mai 2014  à  19h 17 TU  –  21h 17 en France

 

Pleine Lune très saturnisée

dans un axe fixe

Le Grand Carré se défait un moment

Mars redevient direct le 20 mai

 

Une polarité Terre / Eau yin

 

Une Pleine Lune dans l’axe Taureau / Scorpion

Les signes fixes rendent plus résistants aux changements et empêchent d’avancer ou de se remettre en question.

Or le Soleil dans la Terre du Taureau pense surtout à satisfaire ses besoins, à étancher sa soif. Il veut construire ou acquérir de peur d’être pris au dépourvu. Il se replie dans la justesse de ses convictions, alors qu’en face, le Scorpion, puissant et magnétique, émotionnel et angoissé, lui demande une transformation de son système de valeurs.

De son côté, le Scorpion, il est méfiant ; il a tellement peur qu’on le manipule ! … il préfère ignorer la demande du Taureau pour se délimiter dans sa nature de destruction/reconstruction. Submergé par ses angoisses, par sa peur de ne pas bien faire, de ne pas bien aimer, de ne pas pouvoir prendre en charge les émotions des autres, il se laisserait bien submerger. Et noyer.

Presque par chance, dirait-on, la Lune (en chute) est conjointe cette fois à Saturne qui, s’il  inhibe fortement l’instinct du Scorpion, lui apporte le sens des responsabilités. Une ombre passerait presque  … s’il ne s’agissait pas d’une pleine lune !

 

Saturne va rester jusqu’en décembre 2014 dans ce signe très émotionnel du Scorpion. Il a fait remonter déjà pas mal de couches enfouies depuis trop longtemps, des émotions, des bribes d’un passé qui nous faisait souffrir. Pour nous faire lâcher-prise …

Cette Pleine Lune qui lui est conjointe nous permet de voir clair et, si on le veut, de saisir cette opportunité qui nous est donnée pour clore un chapitre qui nous empêchait d’avancer. Beaucoup d’entre nous ont compris certaines choses (et la conjonction Saturne/Nœud Nord de l’automne 2013 a accéléré le processus de régénération)  ou sont en train de comprendre (la conjonction Mars/ Nœud Nord se fera en juillet en Balance)  à l’un des 4 niveaux proposés :

* que ce soit au niveau biologique et énergétique (la santé)

* ou au niveau socio-culturel, touchant peut-être de vieilles histoires de famille

* ou au niveau individuel,  entraînant une crise psychologique de guérison

* ou pour un très (très) petit nombre, éventuellement, au niveau transpersonnel, dans une mutation complète de l’être.

Car, avec le Scorpion, on va toujours au plus profond.

 

Le trigone de cette conjonction Lune/Saturne à Jupiter ajoute une note d’espoir pour qui veut se transformer. Et le tri-décile à Neptune, s’il est bien compris, ajoute l’intuition  nécessaire à la prise de responsabilités dans une émotivité qui serait bien contrôlée … sans la fougue de Dame Vénus.

 

Et quelle Vénus !

Le 11 mai, elle s’est opposée à Mars : quelle chance de comprendre ce qui peut coincer dans notre façon d’aimer, entre ce que nous faisons et ce que nous voulons, entre ce que nous ressentons et notre besoin de l’exprimer (ou non)

Dans les 24 heures qui suivent la Pleine lune, elle vient se coller à Uranus, au sextile exact de Mercure … Dans ce signe du Bélier qui nous fait renaître après la froidure de l’hiver, le cœur pourrait bien battre plus vite !

Souci de plaire  +  conversation habile : Vénus aimera jouer avec les émotions, recevoir des petits messages très suggestifs ou les envoyer elle-même ! Elle aimera sentir qu’elle a « ferré » le poisson. Mais à ce petit jeu, et bien tapie dans une ligne de cœur en dents de scie, attention, elle risque de se faire prendre …

Car : carré exact à Pluton, encore dans l’orbe du carré à Jupiter, et de son opposition à Mars …. elle va éclater en coups de foudre, et en exaltations amoureuses. Mais aussi en remises en question, et en déchirements. Secousses et tremblements sont au programme.

 

Dans son opposition à Mars, c’est déjà toute la dynamique relationnelle qui est marquée. Une dynamique renforcée ici du fait de la réception mutuelle des deux planètes : Vénus est chez Mars, et Mars est chez Vénus. C’est dire comme, en signes cardinaux, l’amour peut démarrer au quart de tour, avec un désir exacerbé et une sexualité difficilement contrôlable  … Mais la lune de miel risque d’être courte.

Certains préfèreront positiver. Après tout, la routine, c’est le poison de l’amour ! N’empêche, les seconds décans du Bélier ou du Cancer (dans une moindre mesure du Capricorne)  seront peut-être obligés de renouveler leur vaisselle. A trop voler, il peut y avoir de la casse.

D’autres pourront aussi voir que dans l’opposition Vénus / Mars, il y a une recherche d’équilibre entre le yin et le yang, et donc le partage d’un Amour riche de Beauté. On pourra toujours  jouer à saute-mouton dans un brasier d’émotions.

 

Et si nous attendions un ou deux mois pour y voir plus clair ! …. C’est le 27 mai, à la veille de la prochaine Nouvelle Lune que Vénus transitera le Nœud Sud. Certes, cette rencontre se fait tous les deux ans, mais elle signe une impulsion particulière, une rencontre, une retrouvaille karmique, une attirance pour un lien impossible … une entrave ou une incompréhension qui permettra déjà de réfléchir un peu.

 

20 mai, Mars redevient direct

Mais stationnaire : à 9° Balance depuis le 8 mai, il y sera toujours le 1er juin. C’est donc seulement après la prochaine Nouvelle Lune qu’il pourra commencer à libérer ses vibrations énergiques !

 

21 mai, le Soleil passe en Gémeaux

… au semi-carré exact d’Uranus ! Bing, bang, assez marginal, Monsieur Soleil ! Révolte, inhibition, utopie, intolérance ….. au choix.

 

24 mai, les deux planètes sociales, Jupiter et Saturne font ami/ami

C’est leur 3ème trigone décroissant (commencé l’été dernier) : ensemble ils préparent la construction du futur, et nous soutiennent dans notre inclusion sociale. L’aspect est décroissant, il nous invite à nous séparer de tout ce qui ne nous sera plus utile pour notre évolution, mais en même temps, et si nous sommes capables de tenir le gouvernail, les deux planètes nous aident à structurer nos nouveaux projets, malgré la crise sociale et politique. Nous en avons déjà eu un aperçu en juillet 2013, puis en décembre 2013 avec Jupiter rétrograde. Nous pouvons commencer à mettre en place une restructuration importante (trigone) de nos activités, qu’il faudra certes aménager pendant le prochain carré de l’été 2015, mais qui nous amènera à réfléchir à ce que nous voudrons socialement développer à partir de la prochaine conjonction de décembre 2020 à 0°  28 Verseau.

 

Conclusion

Pendant un mois, nous avons été malmenés, bousculés. Mais nous avons senti aussi l’opportunité de pouvoir débloquer certaines situations qui nous empêchaient d’être nous-mêmes et de nous détacher de ce qui nous encombrait.

En comprenant que nous avions construit sur des bases qui n’étaient pas solides, un cadenas a sauté. En même temps, une ouverture s’est faite. Pour un nouveau partage. Certes il faudra attendre que Mars redevienne direct, puis qu’il reprenne une vitesse normale … Saturne ne nous apprend-il pas  la patience !

 

Mais … pas besoin de grands mots. Il suffit d’ouvrir son cœur et d’être en réception de ce que l’Univers dépose en nous.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce 12  mai 2014

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share