La Pleine Lune du 9 septembre 2014

Cette Pleine Lune se fait en France à 3h 39 dans l’axe Vierge/Poissons à 16° 19

Pour le Soleil, le 17ème degré Vierge dit :

« Une éruption volcanique »

Dominante : libération explosive des contenus opprimés de l’inconscient.

Pour la Lune, le 17ème degré Poissons dit :

« La Fête de Pâques »

Dominante : capacité de toute grande image socio-culturelle à unifier les membres d’une Communauté.

Le degré du Soleil parle d’une libération dramatique des énergies qui ont été contenues dans le monde étroit de notre conscience. Un degré qui parle de catastrophe, de destruction …. La purification par le Feu pourra-t-elle sauver les fondations de personnalités frappées par des frustrations récentes ?

Peut-être …. L’image de la Résurrection en face, rassemble tous les hommes pour les dynamiser dans une sorte de Re-Nouveau. Harmonisation accentuée de nos propres activités avec les modèles rituels de notre société.

 

 

Pleine Lune du 9 septembre 2014  à 1h 39 TU

3h 39 en France

Pleine Lune dans un axe mutable

La Lune passe sur Chiron, le Guérisseur

Harmonique à Saturne en Scorpion

 

Une Pleine Lune dans un axe mutable

Le Soleil est arrivé au mi-point du signe. Il nous invite toujours, dans ce signe de la Vierge, à récolter ce qui a été semé, à trier le bon grain qu’il faudra séparer de l’ivraie. Mercure, le maître du signe, peut en Balance nous inciter à utiliser notre mental pour analyser la situation et mettre de l’ordre dans nos idées.

En face, la Lune dans ce signe océanien que sont les Poissons, nous apporte une compréhension presque médiumnique, qui nous permet de synthétiser. Et la très belle conjonction à Chiron, exacte en cette Pleine Lune, laisse espérer une belle journée empreinte de valeurs thérapeutiques.

 

Mais Mercure, maître du Soleil, est pris dans un T-Carré

Carré exact à Pluton le jour de la Pleine Lune, en proie à l’angoisse, il sera enclin à ne voir que le mauvais côté des choses. Insomnies, névroses d’angoisse, phobies, …. que l’opposition à Uranus qui sera exacte quelques jours plus tard, ne calmera guère, bien au contraire et cherchera plutôt à prolonger en emballements mal contrôlés ou en réactions imprévisibles, pour le simple plaisir de se singulariser, mais qui, dans le même temps, permettra encore une fois de prendre conscience (sens de l’opposition) qu’Uranus en Bélier veut absolument nous entraîner sur un chemin ouvert sur de nouveaux horizons mais que la prudence de Mercure en Balance peut effrayer.

 

… Et Neptune, maître de la Lune, s’oppose à Vénus

Dans quelles relations rocambolesques allons-nous être entraînés ? …. Situations amoureuses multiples, relations étranges, amours sacrificielles ou platoniques, voire illusions, dissimulations, manipulations, ….

Attention. Vénus est en outre conjointe à la Lune Noire Vraie et aura un besoin constant et répétitif d’être confirmé dans le regard de l’autre.

Que réservera le trigone Vénus/Pluton du 14 septembre aux amoureux ? … Sûrement un beau dimanche magnétique qui pourrait voir s’enraciner dans ces signes de Terre, une renaissance

 

Un autre aspect intéressant :

le quinconce décroissant Jupiter / Pluton,

qui s’est formé le 5 septembre. Dans le précédent Billet, nous avions pointé l’antipathie toute naturelle des deux signes concernés, le Lion et le Capricorne qui chacun à leur manière, revendiquent leur position de chef ! … Après leur opposition (d’août 2013 à avril 2014) qui a imposé une mise en conscience d’une obligation de transformation de nos mentalités, ce quinconce nous propose maintenant de réajuster notre vision des choses pour une transformation en profondeur.

En trigone à Uranus et en sextile à Mercure, ce Jupiter Lion risquera certes de verser un peu dans l’autosatisfaction vécue sur le mode autoritaire ou individualiste.

Le quinconce Jupiter / Pluton se reproduira deux fois en 2015, comme si, justement, nous avions besoin de ces deux piqûres de rappel pour que le plus grand nombre comprenne qu’il ne peut y avoir d’épanouissement (personnel ou collectif) que dans le respect de l’Autre.

 

Heureusement Papi Saturne veille au grain !

En aspect harmonique à la Pleine Lune, sans fantaisie, mature et sérieux, il cherchera plutôt à aller à l’essentiel, avec calme, confiance et persévérance.

 

13 septembre : Mars rentre en Sagittaire

L’énergie va se nourrir d’idéaux plus ou moins aventureux. Avec un goût des défis. Dans une exaltation de conquêtes lointaines et d’échanges passionnants.  … Avec enthousiasme …. et naïveté !

Attention de ne pas sous-estimer celui qui est en face de soi. Avec le Sagittaire, il peut toujours y avoir certaines dérives fanatiques.

 

Le Nœud Sud se rapproche d’Uranus

Et l’on pourrait bien commencer à en sentir l’impact un peu contraignant. Aurons-nous à faire face à une situation que l’on n’avait pas prévue ? … Quoi qu’il en soit, la remise en cause (favorisée par le Soleil en Vierge de ce mois) peut nous préparer à accepter que l’image de soi que l’on renvoie aux autres soit un peu bouleversée et donc à nous permettre de continuer à avancer dans la connaissance de soi.

 

Conclusion

Cette Lunaison se terminera par l’équinoxe d’automne : le 23 septembre, le Soleil rentrera en Balance, le jour où Pluton redeviendra direct.

Equinoxe  =  nuit égale. C’est vrai à une dizaine de minutes près. Le symbolisme est fort. La Lumière est vaincue par l’obscurité. Et l’épi de blé se sacrifie au moment de la moisson, pour nourrir pendant les mois d’hiver, jusqu’au printemps suivant. C’est aussi une période de réflexion pendant laquelle on peut remercier la Terre de nous donner de la nourriture.

Le Soleil pendant un mois dans un signe qui privilégie le partage et le dialogue, cherchera alors par la parole, à apaiser bien des tensions dans nos relations, qu’elles soient privées ou professionnelles.

Quelle chance.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce   7 septembre  2014

www.jacquelineboilot.com

 

 

 

Share