La Pleine Lune du 8 octobre 2014

Cette Pleine Lune se fait en France à 12h 52 dans l’axe Balance / Bélier à 15°

Pour le Soleil, le 16ème degré Balance dit :

« Après une tempête, un bateau est en cale sèche pour reconstruction »

Dominante : Besoin de conserver des liens entre l’inconscient et l’ego.

Pour la Lune, le 16ème degré Bélier dit :

« Des esprits de la nature en action, au coucher du soleil »

Dominante : Harmonisation des forces invisibles de la nature.

Le degré du Soleil parle de la confrontation entre les grands problèmes relationnels et les courants énergétiques transmis par le contact de l’homme avec les réalités spirituelles, qui a souvent pour conséquence une destruction temporaire.

Les bateaux ont leur utilité : ils peuvent relier entre elles des régions distantes les unes des autres ; ils peuvent aussi permettre à l’homme de tirer de la nourriture de la mer ; ils peuvent encore être utilisés pour faire d’agréables promenades sur l’eau. Pourtant toute société développée doit faire attention au danger de l’aventure loin de toute structure de vie consciemment définie socialement. Ces « voyages » peuvent être détruits par des tempêtes psychiques. Et les bateaux, une fois en cale, doivent être lentement réparés.

Et pourtant le degré de la Lune nous explique que l’homme peut établir un contact avec les forces occultes (invisibles) de la nature. Ces forces peuvent agir comme des guides et des facteurs d’harmonie. Dans le corps humain, il y a tout un système endocrine, (du grec endo = en dedans)  mais derrière, il y a l’énergie plus occulte des chakras. La comparaison est du même ordre.

C’est quand l’énergie solaire devient moins forte, au coucher du soleil (ou quand l’énergie du corps est amoindrie par la maladie) qu’il est plus facile de percevoir  ces esprits naturels.

 

Pleine Lune du 8 octobre 2014  à 10h 52 TU

12h 52 en France

Pleine Lune dans un axe cardinal

Avec une éclipse totale de Lune

sur Uranus

avec sur le Nœud Sud, La Lune et Uranus,

et sur le Nœud Nord, Soleil et Vénus

au double carré de Pluton

Un cerf-volant dont la PL est la corde tendue

dans une forte accentuation de Feu

 

Une PL dans un axe cardinal

Le Soleil est arrivé au mi-point exact du signe de la Balance, à 15°. Il nous invite toujours dans ce signe à équilibrer nos plateaux entre la matière et le rêve, en utilisant l’énergie positive de l’harmonie. Il vient juste de se recharger à l’énergie de Vénus et va à la rencontre du Nœud Nord, pour donner un sens à notre vie.

En face, la Lune est dans le signe réactif du Bélier, d’autant plus moderne et novatrice, indépendante et originale, qu’elle est conjointe à Uranus !

 

Une PL incluse dans un T-Carré

L’axe de la PL est la base du double carré à Pluton, rappelant le carré Uranus/Pluton qui domine le ciel de ces 5 années (rappel du 6ème aspect exact qui aura lieu le 15 décembre).

 

Et surtout, une PL avec éclipse totale de Lune

dans une volonté de rompre avec les vieux schémas de fonctionnement. La Terre met la Lune dans son ombre et se tourne totalement vers le Soleil, dans un désir de trouver un nouveau quotidien qui permette de s’adapter aux réalités concrètes.

L’éclipse lunaire Nœud Sud est la première. En théorie, le Soleil est plus fort et nous permet de considérer la situation avec objectivité, de façon à franchir le pas à l’éclipse solaire qui suit, pour s’adapter aux circonstances et procéder à des changements qui sont fondamentaux.

Et Uranus vient se mettre dans le paysage ! … Imaginons notre excentrique Uranus, tout feu tout flamme en Bélier, qui va se faire un plaisir, sous l’impact de l’éclipse, de bousculer tout sur son passage, y compris quelques secrets bien enfouis !

Dans le thème de chacun, et si Uranus est bien aspecté en natal, la remise en cause des illusions sur soi-même pourra entraîner une meilleure affirmation de soi dans le présent.

Mais si la planète est dissonante en natal, le changement de plan de valeurs et la mutation de l’ego pourraient entraîner un affaiblissement de l’image de soi, ressenti comme une injustice, ou déclencher des réactions qui seraient préjudiciables sur le plan des relations. Le partage véritable avec les autres est plus que jamais d’actualité.

Avec la force d’Uranus en Bélier, il ne faudra surtout pas s’accrocher aux vieilles structures.


Et justement, Mercure vient de rétrograder !

Il était arrivé en Scorpion où il est resté une semaine. En trigone à Neptune, en signes d’Eau, et donc très perméable aux ambiances, très intuitif aussi, il a vite rétrogradé pour revenir en Balance, le 29 septembre, soudain conscient qu’il y serait plus à l’aise pour Ré-fléchir à un dialogue un peu plus équilibré et harmonieux.

 

Epiméthée rétrograde à partir du 4 octobre, il revisite le passé mentalement et intellectuellement, pour un nouveau départ, dans un déconditionnement de tout ce qui a pu être accumulé jusque là.

Il fait sa conjonction inférieure au Soleil le 16 octobre et devient Prométhée rétrograde ; en sextile à Mars,  et très vite en avant du Soleil, il est prêt à faire émerger de nouvelles valeurs, de nouvelles idées qu’il mettra bientôt en pratique :

le 21 octobre il rencontre le Nœud Nord dans un désir de stimuler le désir d’échange et trouver sa voie d’expression dans le quotidien,

et le 25 octobre, il passe  Prométhée direct, allant de l’avant, spontané et instinctif.

Dans nos thèmes personnels, c’est vers le 24ème degré de la Balance que la réflexion et le lâcher-prise mental doivent s’opérer pour laisser venir les nouvelles orientations qui auront émergé depuis le 4 octobre.

 

Notre locomotive est toujours là

(voir Billet de la NL du 24 septembre)

Jupiter est toujours le mécano intrépide et bouillonnant de cette locomotive, qui reçoit l’énergie de Feu de Mars, d’Uranus, de la Lune, et celle de l’air Balance du Soleil et de Vénus …. Juste un petit bémol du fait de Mercure rétrograde qui a enclenché la manette de frein  !

 

Le Grand Triangle de Feu aussi

D’une part Mars est en Sagittaire. Certes, il n’y restera pas longtemps, puisqu’il passe en Capricorne dès le 26 octobre, mais Saturne y prépare sa rentrée, et avec Jupiter en Lion et Uranus en Bélier, les trois signes de Feu seront mis en valeur jusqu’à l’été prochain.

Ambition, goût du pouvoir. Mais aussi orgueil, impulsivité et recherche des défis. Il sera important de canaliser ce grand feu intérieur en créativité si c’est possible.

 

Mais en plus, on obtient

une configuration particulière,

appelée cerf-volant :

Au Grand Triangle, s’ajoute un triangle mineur sur l’un de ses côtés. Soleil/Vénus/Nœud Nord est au mi-point du trigone Mars/Jupiter, et fait une opposition à la 3ème pointe du Grand Triangle.

C’est  une figure dynamique car elle dispose d’une opposition et d’une planète focus (ici Lune/Uranus/Nœud Sud) qui est une issue pour les énergies contenues dans la configuration, en Bélier.

 

Lune/Uranus/Nœud Sud, plaque tournante de cette PL

* A la base du T-Carré sur Pluton

* A la pointe du Grand Triangle de Feu

* Planète focus du cerf-volant

L’ambiance risque d’être électrique. Pourtant, en face, Soleil/Vénus en Balance sur le Nœud Nord demandent de faire des compromis. Mais Pluton en carré demande en même temps de descendre dans les profondeurs de nous-mêmes. Certes, il nous apporte l’opportunité de comprendre des enjeux en cours, de régler des conflits intérieurs, de changer d’habitudes. Mais encore faut-il en avoir le courage et la force. Si on y arrive, la reconstruction est possible.

Cette zone qui tourne autour du 15° Bélier dans nos thèmes personnels, est donc hyper importante : elle indique là où l’on peut développer un talent mêlé d’indépendance et d’originalité novatrice (Lune/Uranus en Bélier) à partir d’une stimulation qui vient de la planète opposée à la focus (Soleil/Vénus en Balance – désir d’harmonie et de paix)  en s’appuyant sur les ailes du cerf-volant, Mars et Jupiter en signes de Feu.

 

Conclusion

Cette Pleine Lune est très riche d’enseignements … et de tensions ! Saurons-nous utiliser sa force pour en tirer des apprentissages utiles à une nouvelle conscience du sens de notre vie ?

Nous aurons certes à tenir fermement la barre. Car

–         l’ombre du Sagittaire où se trouve encore Mars, nous rappelle inexorablement les problématiques actuelles mondiales d’un fanatisme qui ne veut pas laisser de place à la pensée de l’autre ;

–         l’axe Balance/Bélier particulièrement important rappelle que la tension est partout dans chaque face à face relationnel mais permet aussi d’orienter le dialogue pour une meilleure compréhension de l’autre ;

–         Uranus en Bélier supporte mal l’autorité et peut manquer de patience dans son audace à toujours vouloir aller plus loin dans un individualisme qui peut vite évoluer vers une folie meurtrière, violente et dévastatrice (le carré à Pluton est bien présent) ;

–         Jupiter en Lion encore conjoint à la Lune Noire moyenne, a besoin de briller à tout prix et peut avoir du mal à sortir de sa mégalomanie.

Le symbole sabian du Soleil ne nous montre-t-il pas que, quoi que les hommes construisent pour s’aventurer au-delà de leur mode d’existence conscient, leur voyage peut être endommagé par des forces cosmiques inconnues ?

 

Mais les éclipses sont des confrontations importantes, nous rappelle Alexandre Ruperti,  « avec tout ce qui entrave le progrès spirituel en nous maintenant dans une ornière confortable et bienheureuse »

Cette éclipse de Lune Nœud Sud, dans son absence temporaire d’éclairage, ramène du même coup à la conscience les blocages enfouis au plus profond de l’inconscient. Mais elle nous oblige aussi à rompre avec d’anciens schémas, avec de vieilles habitudes et de vielles façons de penser ; elle nous oblige à nettoyer nos mémoires, à accepter certes que certaines choses se sont passées mais qu’il faut maintenant lâcher ce qui nous encombre ; elle nous oblige à  remettre en question notre manière de fonctionner , à lâcher nos anciennes façons de faire, nos facilités, nos mémoires passées, … mais sans se laisser manipuler par nos propres émotions (ou celles des autres) car Pluton qui reçoit les énergies du Soleil, de la lune, et de Vénus risquent de les exacerber.

Une chance : le trigone Mars / Jupiter nous incite à aller de l’avant, même si Mercure est rétro jusqu’au 25 octobre !

Cette éclipse lunaire nous prépare à l’éclipse solaire de la prochaine Nouvelle Lune qui nous demandera impérativement de chercher de nouvelles adaptations aux changements qui se présentent dans nos vies et d’autant plus fortement que ça se passera en Scorpion ! …

… Dans l’optique humaniste … une chance d’utiliser ce qui a été acquis antérieurement pour construire un futur plus créateur dans une nouvelle qualité de la relation aux autres.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  5 octobre  2014

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share