La Pleine Lune du 8 avril 2020

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Balance / Bélier à 18° 43

Le 19ème degré Balance nous dit :

« Une bande de brigands / voleurs se cache, en embuscade »   

Dominante : protestation contre les privilèges sociaux ; des pulsions refoulées se révoltent contre des conduites coutumières

Tout est dit !….

« On pense certes à Robin des Bois et à sa bande. On pense aux révolutionnaires qui en arrivent à des actes extrêmes pour financer leur révolution.

La protestation contre une société déséquilibrée dans sa division rigide en classes, peut être comprise comme un facteur positif , même si elle va à l’encontre de l’ordre , car elle montre les qualités dynamiques des individus  et leur volonté de transformation.

(cf les degrés symboliques de Dane Rudhyar)

 

Pleine Lune Balance du 8 avril 2020 à 2 h 36 TU

(3 h 36 en France)

Ascendant pour Paris à 1° 35 Verseau

Axe à 19° Balance / Bélier – axe cardinal   

 

La Grappe des 9 planètes est toujours très étroite :

129° entre Pluton planète leader et Vénus, planète de queue.

La Lune est isolée en face.

 

Aucune planète rétrograde

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune :

Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 19° Bélier avec son impulsivité) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 19° Balance et son besoin d’équilibre, de justice et de justesse)

Cette Pleine Lune est plus fortement ressentie si son axe touche un point important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

Pleine Lune dans l’axe Balance / Bélier   

Axe qui privilégie sa relation avec les autres.

C’est un axe cardinal, l’axe du JE et du NOUS : confirmation d’un travail relationnel à faire.

… Qui est NOUS ? … Qui est JE ? … Où est ma place dans le couple, dans la société ? … Que puis-je apporter aux autres ? et comment ? … Qu’est-ce que les autres peuvent m’apporter ? et comment ?… Et quelle ma place dans mon couple ? …. Comment puis-je m’y épanouir ?… Quelle harmonie je peux apporter à l’Autre et quelle harmonie peut-il m’apporter ?… Avec qui je veux être vraiment ? … Ce confinement, n’est-il pas d’abord dans ma tête ?…

Il y a vraiment une prise de conscience à faire avec cette Pleine Lune Balance qui invite donc à retrouver son harmonie intérieure. A être vrai avec soi-même (on devra être prêt pour la prochaine PL en Scorpion qui demandera vraiment à être authentique). A être dans la justesse.

L’obligation de rester chez soi et de vivre 24 h sur 24 avec l’Autre oblige à se poser des questions : est-on dans l’harmonie avec l’Autre ?… Ou bien est-on dans une sorte de compromis qui fait agir pour lui plaire, à lui ou aux autres, qu’ils soient conjoint, famille, ami, associé, collaborateur ? … Assume-t-on réellement ses choix parce qu’ils correspondent à ce qu’on est, même s’ils ne font pas forcément plaisir aux autres ? …

Cette énergie de la Balance face à celle du Bélier rappelle l’équilibre à gérer un peu plus que d’habitude et peut faire prendre conscience qu’il est inutile de faire ses choix simplement pour charmer l’Autre et ne pas lui déplaire, sous peine d’en recevoir en boomerang les conséquences déstabilisantes.

 

La LUNE est en Balance, en carré exact aux planètes en Capricorne

Dans son besoin d’équilibre, elle n’est pas à l’aise dans l’ambiance qu’on lui impose aujourd’hui. Ses besoins essentiels sont contrecarrés.

En carré dans la journée de la Pleine Lune au duo de choc en Capricorne, elle sait pourtant  qu’un autre mode de fonctionnement est incontournable, que le virage est inévitable, si elle veut rester dans l’optique d’une harmonie.

Elle est en quinconce à Neptune

Dans l’obligation de travailler sur ses ressentis émotionnels et de s’ajuster en fonction d’un idéal mais aussi en fonction de ses besoins essentiels de sécurité.

Elle est en même temps en sesqui-carré exact à Vénus

Dans l’urgence d’un second souffle, il existe bien malgré tout, une résistance par rapport à un enthousiasme qui semble stoppé …… humeur maussade, difficulté de communiquer vraiment, malaise affectif.

 

VENUS en Gémeaux, maître de la Pleine Lune, est en trigone avec Mars et Saturne qui viennent de rentrer en Verseau.

Elle aime la communication, les rencontres. Elle aime « respirer » ! … Son maître Mercure régit les poumons en astrologie médicale.

On peut donc croire à une amélioration de cette respiration, avec l’apparition d’un médicament, que ce soit l’opportunité d’en utiliser un qui existe déjà, ou que ce soit l’apparition d’un autre … mais il ne faudrait pas qu’il fasse la fortune de quelques-uns (contraire à ce que justement l’Univers veut porter à la conscience planétaire)

 

Le SOLEIL, lui, est en Bélier

C’est le premier signe du printemps, il marque l’élan, l’impulsion, l’initiative.

Mais sous l’égide de Mars, c’est aussi la force, le combat, voire la « guerre ». Et l’on est bien dans un combat pour la survie de beaucoup, avec un courage immense de la part des soignants qui bien souvent dépassent leurs limites pour la survie de leurs patients.

 

Le 30 mars, MARS, maître du Soleil, est rentré en Verseau

Après être passé sur le Nœud Sud, sur Jupiter et sur Pluton, il mobilise désormais ses forces pour défendre un idéal qui peut être avant-gardiste. Mais teinté de l’individualité et de l’indépendance du Verseau, sera-t-il amené à braver les conseils de prudence qui l’éloigneraient, ipso facto, d’un comportement citoyen, fraternel et solidaire ?

Le 31 mars, il a doublé Saturne … exercice d’équilibriste qui oblige à appuyer en même temps sur le frein et l’accélérateur !

C’est toute l’ambiguïté de cette conjonction.

Mais on peut voir aussi, au-delà d’une impossibilité d’agir, et grâce à Saturne, des opportunités de faire face à ce confinement imposé et à mettre en place une nouvelle manière d’agir,

* en se libérant d’un certain côté inflexible (Capricorne) et en se tournant vers des achats plus respectueux de l’artisan ou de l’agriculteur en début de chaîne, en sautant les intermédiaires, et dans une économie transversale et non plus pyramidale, où chacun peut apporter ses compétences,

* mais aussi en exploitant les subtilités de l’énergie Verseau qui laissent fleurir toutes sortes de nouvelles actions colorées de bienveillance dans les échanges (soutiens de toutes sortes aux soignants, portage de repas, fabrication de masques, etc…)

 

J’ai fait une publication détaillée importante sur Facebook, le 30 mars pour expliquer comment, après un mois en Verseau, puis un mois en Poissons, Mars rentre le 29 juin en Bélier pour 7 mois, avec un risque de violence énorme, décuplé au mois d’août par ses transits dissonants à Jupiter, à Pluton et à Saturne …

Autre publication détaillée le 31 mars qui fait suite …. Et annonce une rentrée difficile.

 

Pour cette Pleine Lune, Mars est en carré décroissant exact avec Uranus.

Attention à la tension nerveuse … ou aux accidents domestiques (liés à l’électricité)

Ou alors, est-ce la difficulté à imposer un traitement de la maladie pour tous ?

Petite lueur d’espoir : le sextile de Mars à Chiron, exact, dans lequel on peut voir pour les soignants, la formidable capacité à utiliser leur art pour soigner.

 

MERCURE est en sextile croissant exact à Jupiter / Pluton

En Poissons, il emporte le message de Neptune. Il peut se montrer hautement inspiré et apporter une compréhension bienveillante mais aussi efficace dans le chaos de la situation, s’il ne se laisse pas embrumer par des infos délirantes.

Il a fallu ces derniers jours faire preuve de discernement par rapport à toutes les infos reçues par les moyens audio-visuels (semi-carré de Mercure à Uranus)

Mercure est toujours en Poissons, il peut se brancher sur une compréhension intuitive des infos relayées ; il se dégage de Neptune qui a pu l’induire en erreur, de toute bonne foi.

Il forme maintenant un sextile exact à Jupiter/Pluton … la lucidité revient avec des questions qui se posent. Les infos médiatiques sont anxiogènes. Dans quel but ?… Pour délivrer un tableau réel de la situation ? Ou pour préparer psychologiquement la population à justifier la localisation de chacun, via le téléphone portable ?…

Mercure en Poissons met dans le flou.

 

SATURNE s’est donc installé en Verseau pour trois mois.

Depuis ma Lunaison du 24 mars, j’ai fait des recherches sur le précédent Saturne en Verseau : il s’est installé avec la signature du traité de Maastricht en février 1992 (qui mettra quand même 15 mois de bataille parlementaire pour être ratifié !). Ont suivi pendant les deux années de Saturne en Verseau, l’entrée en vigueur du Grand Marché Unique de la CEE, l’abolition des frontières, et la libre circulation entre les pays membres, etc …

On peut se demander si dans les mois ou années à venir, la question des frontières ne sera pas à nouveau d’actualité. Après la crise économique sans précédent qui va laisser l’Europe exsangue, va-t-on envisager de réduire cette Europe de 28 Etats membres en début d’année ?…. Le Royaume-Uni est parti fin janvier. A la visioconférence du 26 mars, les 27 Etats membres restant se sont montrés plus que frileux devant une décision à prendre pour surmonter la pandémie et ses conséquences. Alors ? …. Prochaine Europe à 7 ou 8 ? … A voir …

 

Saturne est encore loin du carré à Uranus qui sera exact pendant toute l’année 2021. Mais on peut déjà sentir la tension palpable entre l’ancien et le nouveau, entre les vieux schémas qu’il va falloir complètement détruire et les nouveaux à mettre en place pour vivre dans une meilleure harmonie, peut-être plus précisément encore, entre l’hypnose collective qui pèse sur la peur, et une survie qui passe par une obligation de tout changer.

 

JUPITER vient juste de faire sa première conjonction exacte avec Pluton.

Il y en aura deux autres cette année : le 29 juin (en même temps que l’entrée de Mars en Bélier) et le 13 novembre.

La conjonction Jupiter/Pluton prend le relais de la conjonction Saturne Pluton (un seul passage exact en janvier) qui annonçait clairement : une mutation par mort/renaissance (Pluton) de vieilles structures (Saturne), visant tout ce qui est du registre du Capricorne, institutions, pouvoir par l’argent, …

Notre mastodonte, Jupiter, se dépêche de rejoindre Saturne (il le fera en fin d’année 2020) ; entre temps, il passe sur Pluton, pointant l’importance du moment sur un problème économique majeur et mondial, concernant la ploutocratie et éventuellement les richesses du sous-sol, mais aussi une métamorphose complète de ce qu’on pouvait considérer jusqu’à aujourd’hui comme le bonheur social.

Quand tout se passe bien, Jupiter apporte sa jovialité et son enthousiasme.

Mais là, dans une situation aussi tendue, il aurait plutôt tendance à aggraver les choses.

Je ne m’étends pas plus puisque j’ai fait ce dimanche matin

une publication sur ma Page Facebook.

 

Avec cette Pleine Lune en carré avec les planètes en Capricorne et cette première conjonction Jupiter/Pluton, exacte sur la carte,

on pourrait se demander si la Pleine Lune ne va pas marquer le pic de la pandémie pour certains pays, et annoncer un déclin du virus à s’échelonner sur avril et mai, avec un espoir de meilleure « respiration » à la prochaine Pleine Lune du 8 mai, cette fois en harmonie avec Jupiter/Pluton, … et surtout avec un petit espoir que ça ne repartira pas quand Pluton, Jupiter et Saturne seront sortis de leur rétrogradation à l’automne.

Mais comme on étouffe … au propre et au figuré, on peut aussi imaginer que c’est la prise de conscience qui redoublera.

A suivre ….

 

En attendant, puisse ce carré de la Lune à Jupiter/Pluton dans la journée du 8 avril, ouvrir déjà cette conscience collective, et donner un coup de semonce fort aux irréductibles inconscients, qui voudraient continuer à vivre comme avant.

Ce serait dommage qu’on doive repartir pour un autre pic pandémique.

Mais peut-être le faudra-t-il pour en comprendre le sens.

 

En attendant, la paralysie du système économique en montre la fragilité et la vulnérabilité.

Il devient urgent de prendre les mesures adéquates pour parer un autre « virus » qui pourrait apparaître, qu’il soit médical ou autre (je pense aussi au climat) ; il faut absolument apprendre à travailler autrement.

 

Conclusion

8 avril 2020 :  8 + 4 + 4 = 16 … la Maison Dieu

Ou : 8 + 4 + 2020 = 2032 = 7 … le Chariot

On est toujours dans l’optique d’une passerelle à créer entre un Vieux Monde et la mise en place d’un Nouveau Monde plus fraternel, à l’image du Verseau.

 

La Maison Dieu, Lame 16, voit un édifice s’écrouler. Un « coup de tonnerre » l’a frappé à la tête. Rien d’étonnant dans le contexte actuel qu’il soit surmonté d’une couronne (la corona)… L’Univers nous étonnera toujours par son humour !

Et l’édifice s’ouvre par le haut. Par la tête. Par la « corona ». C’est le mental qui a une opportunité de s’ouvrir pour un nouvel idéal. Quand la tension est trop forte, il faut que l’orage éclate. C’est un bouleversement inévitable, on ne peut pas l’arrêter. Mais il libérera d’un grand poids pour en sortir quelque chose de neuf.

Forcément il interroge sur notre propre construction intérieure. Et c’est bien le sens donné à tous ces cycles finissants Jupiter/Saturne/Pluton.

 

La Maison-Dieu, c’est aussi la carte de la délivrance. Deux personnages chutent depuis cette tour qui est touchée par la foudre à sa couronne. Est-ce une main « divine » qui provoque une remise en question devenue indispensable parce que certains par orgueil ont voulu monter trop haut ? …

Quoi qu’il en soit, les personnages tombent sur les mains : quand ils toucheront le sol, on peut imaginer qu’ils auront la force de se relever et de reconstruire. Ce n’est donc qu’une sorte d’avertissement qui peut les inciter à prendre une bonne décision à venir, en même temps qu’un soulagement ou la délivrance d’une situation dans laquelle ils s’étaient engloutis de façon inextricable.

La Maison Dieu impose de lâcher avec de vieilles emprises.

Elle impose de se « purifier » et de se débarrasser de toutes les toxines (ou personnages toxiques) qui nous entourent. Symbolisme de toutes ces petites bulles autour de la Tour.

Qu’y a-t-il à comprendre ?… Comment changer la société ?… Quelles nouvelles valeurs faut-il mettre en place, que le coronavirus met à mal ?…

 

Plus que jamais, se met en place une transition entre de vieux schémas de vie et une nouvelle dynamique.

16, c’est aussi 1 + 6 = 7.

Le 1, l’unité, qui s’associe au 6, la dualité qui impose un choix, pour obtenir un 7.

Le Chariot, Lame 7, est là pour confirmer qu’avec de la volonté, de la persévérance, et de l’obstination, on peut venir à bout de tout, malgré des roues qui ne semblent pas aller dans le même sens et des chevaux qui ne regardent pas dans la même direction !

Le jeune homme qui mène le Chariot est serein, Couronné d’or et le sceptre à la main, il fait une entrée triomphale. Comme lui, plus on sera conscient de ce qui se passe, moins on développera une énergie de panique, et plus vite on s’en sortira !

 

Pour une Nouvelle Forme du Vivre Ensemble, la route est encore longue.

Et la route est agitée.

On est toujours au pied du mur. Et cette épreuve ne sera pas la dernière. C’est juste « un » monde qui s’écroule.

Mais la mutation sera lente. Avant de changer de modèle sociétal, il faut d’abord changer d’attitude.

Le Nœud Nord finit bientôt son passage en Cancer ; pendant 18 mois, il a demandé de revenir à soi, il a demandé de prendre soin de soi et de ses proches avec douceur et tendresse.

Début mai, il rentre en Gémeaux, chez Mercure, il nous fera travailler sur une problématique relationnelle (et donc respiratoire) ; il demandera d’établir de nouveaux liens, une nouvelle forme de communication dans le respect de tous.

 

A tous, je souhaite de vivre cette Pleine Lune en conscience.

Prenez soin de vous. Ecoutez-vous, en vous recentrant sur l’Essentiel.

Dans la bienveillance. Pour vous et pour les autres.

Sans oublier qu’à la porte de chez vous, il peut y avoir une personne vulnérable, un Aîné isolé, un enfant maltraité, une femme battue …. qui ont peut-être besoin de vous.

 

Chaleureusement à tous.

Jacqueline

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – avril 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : A CHAQUE LUNAISON, JE RECOIS DES ADRESSES ERRONEES.

Pour éviter une erreur qui serait de mon fait, je procède par collier-coller de ce que vous écrivez.

Ensuite, si j’ai « wanadoo.ft » je peux corriger ; mais quand il s’agit d’une lettre manquante ou en trop dans le nom, je ne peux rien y faire.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

 

 

 

 

Share