La Pleine Lune du 6 septembre 2017

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Poissons / Vierge à 13° 53

Pour la Lune, le degré sabian des Poissons nous dit :

« Une femme drapée d’une étole de renard  »

Dominante : utilisation de l’intelligence  comme protection.

Pour le Soleil, le degré sabian de la Vierge nous dit :

«  Un arbre généalogique aristocratique »

Dominante : Dépendance profonde envers les racines ancestrales

Que ce soit en symbolisme ou en mythologie, le renard est toujours un animal intelligent et subtil. Il est l’intelligence dans sa première étape, la « ruse » ; dans un sens plus large, il se rapporte à l’intelligence en temps que capacité d’adaptation à toutes les situations de la vie. La volonté spirituelle et la capacité de faire face, sont nécessaires dans toutes les situations cruciales de défi que l’on peut rencontrer à l’intérieur d’un groupe. Mais la volonté doit  souvent être protégée et l’intelligence peut se révéler précieuse en cas de danger. Comme un bouclier contre la difficulté.

Le symbole du Soleil nous précise que tout pouvoir donné possède de profondes racines dans le passé, que ce soit le passé des ancêtres ou un passé fait d’une série de conditionnements. Peut-être une technique à utiliser en temps de crise ou de décision, qui pourrait caractériser le sens du succès : retour aux sources pour atteindre la floraison.

Une Pleine Lune le 6 septembre 2017 à 7 h 04 TU

9 h 04 en France

ascendant 2° 50 Balance pour Paris

 

Neptune est sur la Lune

Le Soleil vient juste de lui faire son opposition

au mi-point de sa rétrogradation

Grand triangle de Feu toujours,

reliant Saturne / Uranus / Mercure-Nœud Nord

Mercure vient juste de reprendre sa marche directe

La 3ème opposition Jupiter – Uranus

de la fin du mois se prépare

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum  (propice à révélations bien entendu !) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est donc un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune.

 

C’est une Pleine Lune dans l’axe Poissons / Vierge

Axe mutable, donc de transition. On apprend à fermer une porte pour passer dans une autre dimension. La Vierge est le dernier signe de l’individuel ; les Poissons le dernier signe du collectif. Il y a comme un cordon à couper.

On accepte de quitter son environnement protecteur pour aller à la rencontre des autres. On accepte de s’ouvrir à un Océan Collectif et aux mouvements cosmiques de croissance et de décroissance qui font notre quotidien.

Mais axe complexe : la Vierge est signe de Terre, les Poissons un signe d’Eau.

La Vierge analyse, planifie, prévoit, nous ancre dans la matière. Elle transforme et nettoie, humblement. Elle éclaire la vie dans ce qu’elle a de routinier et de quotidien. Son maître, Mercure, vient de nous offrir trois semaines de réflexions et de mises au point justement dans ce signe qui aime se dévouer et se rendre utile, parfois jusqu’au sacrifice. Qu’en a-t-on retiré ? … Qu’a-t-on analysé par rapport aux méthodes, aux comportements mentaux qui étaient les nôtres ? … A-t-on été capable de discerner la distance mise entre le service rendu et la servilité, entre l’aide apportée aux autres et le sacrifice de sa personne ?

Alors que le monde des Poissons nous incite souvent à nous évader de la réalité, nous faisant entrer dans une atmosphère mouvante, sans frontières, ouverte à la dépendance émotionnelle.

 

Mercure, maître du Soleil,  vient tout juste de reprendre sa marche directe.

A 29° Lion… qui n’est autre que le degré de la Nouvelle Lune du 21 août, là où l’on a pu initialiser un projet.

Sur le dernier degré du Lion, il n’est pas encore le vif-argent qu’on connaît. Il est lent et ne repassera en Vierge que le 10 septembre pour accentuer ou cibler quelques mises au point.

Il est conjoint à Mars depuis quelque temps déjà, et peut exacerber certaines polémiques. Le mental est vif et acéré. Attention, la critique est maximale. Si l’habileté manuelle est positive pour les travaux monotones, le mental peut se décliner en chicaneries et commérages, voire en sadisme verbal ! A chacun de nous d’être vigilant.

 

Neptune est ici tout puissant :

1  – C’est le maître de la Pleine Lune en Poissons

Il élargit nos horizons sur tous les plans, moraux, éthiques, spirituels … SI l’on parvient à dissoudre les peurs et les résistances qui risquent de mener sur des chemins d’errance.

 

2  – Il est conjoint à la Lune

Composante aquatique à l’état pur ! … ça peut être de la médiumnité, des capacités sensorielles hors du commun, mais ça peut être aussi l’ouverture vers des paradis artificiels menant à toutes sortes d’errances. Entre les deux, c’est une aspiration au magique et au merveilleux … A chacun de le conjuguer comme il l’entend.

 

3  – Et surtout, Neptune est au milieu de sa rétrogradation et le Soleil vient juste de faire son opposition exacte

(J’ai écrit un post plus complet sur ma Page Fabook)

Neptune est chez lui en Poissons. Rétrograde, il propose d’être plus à l’écoute de son ressenti. Mais planète lente, planète du collectif, il symbolise une dissolution de certaines croyances apportées par Jupiter, structurées par Saturne, des croyances qu’on pensait solides, mais qu’il faudrait transformer pour se tourner vers d’autres valeurs.

Neptune a pu déclencher depuis la mi-juin des sensations enfouies profondément en soi et nous obliger par sa clairvoyance, à passer en revue (et à comprendre) nos émotions. Depuis, l’éclipse de Lune Nœud Sud du 7 août l’a soutenu dans son rôle de solvant universel.

 

Le Soleil dans son opposition exacte du 5 septembre met les pleins phares sur ces eaux neptuniennes : soit la brume sera tellement forte que son projecteur ne parviendra pas à dissiper la pollution physique et psychique qui empêche l’entrée d’un Nouveau Monde ; soit au contraire l’opposition sera porteuse d’inspirations lumineuses et pourra déchirer un nouveau pan du voile d’illusions (c’est un travail très lent qui franchit une nouvelle marche chaque année).

Pour chacun, tout dépend de ce que promet Neptune en natal, et quels aspects ce Neptune céleste forme avec le thème natal.

 

Mars vient tout juste de rentrer en Vierge

Il nous aide pendant six semaines, jusqu’au 17 octobre, à agir minutieusement et à s’organiser pour tout prévoir, tant est grand son amour du travail bien fait quand il n’est pas dynamité par un aspect dissonant.

 

Mercure le rejoindra définitivement le 10 septembre

Après ses allers et retours Vierge /Lion, dus à sa rétrogradation, il est heureux de s’installer vraiment dans un signe qu’il aime, où il est à l’aise. Avec le sens du détail et de l’observation, il classe, trie, analyse, prévoit, récure les idées saugrenues. Il discrimine et tente de séparer le vrai du faux. Il cogite … tellement que les inquiétudes risquent de redoubler.  Et ce n’est pas le prochain sesqui-carré à Pluton qui risque de minimiser les obstacles !  … Aléas de toute rentrée et de toute reprise.

 

Le Grand Triangle de Feu est toujours là

Il nous demande encore d’OSER bouleverser le statu quo malgré l’insécurité qui risque de nous envahir. Cette fois Saturne et Uranus dialoguent avec Mercure et Mars, pour un mental audacieux.

 

Et toujours …. cette conjonction Saturne / Lune Noire Moyenne

Dans une exigence d’absolu portée au maximum, on veut réussir ses projets, on veut atteindre ses objectifs. Pour avoir une image sociale. Mais dans un mélange de fascination et de peur.

 

Sur le plan mondial,

se prépare la 3ème opposition de Jupiter à Uranus

Le défi s’étend au monde entier : une opposition qui dure depuis près de dix mois. Jupiter est en Balance. Uranus en Bélier.

La demande d’harmonie et d’équilibre de la Balance cherche à se lier aux autres ; elle se place en face d’une volonté de transformation sociale, culturelle, religieuse, philosophique, psychologique qui correspond à la résonnance du moment, et notamment à l’entrée prochaine  dans l’Ere du Verseau (Uranus est le maître du Verseau, et la transformation ne peut se faire qu’avec l’autonomie de chacun) … Une opportunité d’accéder à une nouvelle vibration de conscience en abandonnant les agissements qui ont détruit la Terre et notre société par une cupidité égoïste. Mais le changement n’interviendra que lorsqu’on saura explorer le mental avec le cœur. On en est loin.

Lorsqu’on pourra se passer de tutelles et qu’on pourra commencer à s’assumer vraiment, on comprendra que le Bonheur est à l’intérieur de soi.

 

Conclusion

6  + 9  + 2017  =  6 + 9 + 1 =  16 … La Maison Dieu

Ou 6 + 9 + 2017 = 2032 = 7

On avait déjà tiré la Maison Dieu pour les Pleines Lunes de juin et d’août.

Deux enfants chutent sous la force de la foudre qui décapite l’édifice qui les abritait. Mais … chutent-ils vraiment ? Ils ne semblent pas tomber de haut.  Et toutes les petits bulles de couleur qui se promènent dans l’air ressemblent plutôt à des confettis.

Alors séisme ou bien libération ?

La Maison de Dieu est frappée à la tête. C’est le mental qui s’ouvre pour un nouvel idéal. Comme Mercure nous le propose en reprenant sa marche directe.

Quand la tension est trop forte, il faut que l’orage éclate. C’est un bouleversement inévitable, on ne peut pas l’arrêter. Mais il libére d’un grand poids pour en sortir quelque chose de neuf.

 

La Maison Dieu simplifiée passe par le Chariot ; on ne sait pas où il va avec ses roues inutilisables qui ne semblent pas aller dans le même sens. On ne sait pas où il nous emmène, son conducteur n’a même pas de rênes. On ne sait pas ce qu’il transporte.

Il avance.

Il avance et nous invite à aller au bout de nos choix et de nos objectifs, même s’ils semblent téméraires. C’est aussi la force de Mars conjoint au Soleil dans cette carte de Pleine Lune, qui ose s’affirmer  et qui réussit s’il évalue correctement la situation et ne se montre pas vaniteux.

Prises de conscience.

Remises en question.

Pour faire ressurgir nos parts d’ombre et faire tomber les masques.

… Au milieu de contradictions qui alternent entre recherche de compromis (Jupiter en Balance) et quête de l’absolu (Saturne conjoint Lunes Noires en Sagittaire)  mais avec la responsabilité d’un changement qui nous échoit pour l’émergence d’une Paix véritable.

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  –   3 septembre 2017

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, de la parution du prochain agenda 2018, ou de mes publications, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  …. Et vérifiez-la  (trop nombreuses adresses erronées)

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.

 

 

 

 

Share