La Pleine Lune du 6 décembre 2014

Cette Pleine Lune se fait en France à 13h 28 dans l’axe Gémeaux / Sagittaire  à 14° 17

Pour le Soleil, le 15ème degré Sagittaire dit :

« Une marmotte se réveille de son hivernage »

Dominante : Valeur de l’anticipation des nouveaux évènements.

Pour la Lune, le 15ème degré Gémeaux dit :

« Deux jeunes hollandais discutent en échangeant leurs connaissances »

Dominante : Besoin de clarifier ses propres expériences par le contact avec des gens qui pensent comme nous.

Dans notre société industrielle moderne, où la politique change, et où les décisions mettent souvent plusieurs années à être mises en pratique, il est devenu essentiel de faire des projets avec un œil sur les développements futurs probables … mais avec une étude des tendances du passé et une extrapolation  de ces résultats. … Importance de la sensibilité aux rythmes sociaux et besoin d’assurer une sécurité relative, par des plans sur le futur.

En face, de « jeunes Hollandais » semblent s’être rencontrés dans une sorte d’association amicale et une discussion ouverte. Ce sont des enfants car leurs expériences sont encore fraîches et demandent à être vérifiées, mais ça demande un esprit « propre » et ouvert.

 

 

Pleine Lune du 6 décembre 2014  à à 12 h 28 TU

13 h 28 en France

Pleine Lune dans un axe mutable

en harmonie à Jupiter  (en réception mutuelle)

et à Uranus rétro

 

Une Pleine Lune dans un axe mutable

Un axe qui rejoint le Feu et l’Air, polarité yang : un Soleil conjoint à Mercure en Sagittaire, un signe de Feu, maîtrisé par Jupiter en Lion et en harmonie avec lui ; et une Lune en Gémeaux qui souffle un vent de légèreté.

 

Soleil et Jupiter sont en réception mutuelle

Le Soleil est chez Jupiter ; Jupiter est chez le Soleil. Leur trigone est renforcé. Et dans ces signes de Feu, il s’agit d’une exaltation qui peut être assez forte pendant quelque jours, porteuse d’une ambition réalisatrice (ou portée vers les honneurs pour certains). Comme Mercure est de la partie, il peut y avoir une certaine ébullition intellectuelle désireuse de porter la bonne parole, encore un peu, juste avant les aspects dissonants qui s’annoncent.

 

Un ensemble d’aspects durs :

 

1  –  Sur fond de sesqui-carré Saturne / Uranus

(exact le 3 décembre, entre le Scorpion et le Bélier, deux bêtes qui ne se laissent pas faire)

La raideur et l’intransigeance pourraient entraîner si elles ne sont pas endiguées, une recrudescence d’attitudes obstinées, de comportements dépourvus de bienveillance. De là à évoquer le fanatisme, il n’y a qu’un pas.

 

2 – La Lune Noire Moyenne est en face de Neptune

et dans un orbe d’opposition qui va durer au moins 3 mois.

La mise en relation et la réverbération avec celui qui est en face peut conduire à se perdre soi-même dans l’autre, et peut aller jusqu’à une sorte de folie mystique au côté sacrificiel.

 

3 – Le 15 décembre : 6ème carré Uranus / Pluton

Dans le chaos manifeste, mais aussi dans une ambiance de mort/renaissance de nos institutions, et de nos systèmes socio-politico-économiques, cet avant-dernier carré va nous souffler encore une fois que nous devons faire autrement ….

Un aspect qui nous suit depuis deux ans, et qui mérite à lui seul un Billet qui paraîtra dans quelques jours.

 

Heureusement,

Le 4 décembre, Mars passe tout juste en Verseau

S’il est dominé par Saturne (conservateur, persévérant et rigoureux) il est aussi maîtrisé par Uranus (révolutionnaire à but humanitaire) : ainsi animé de principes et de libertés individuelles, il va se tourner pendant quelques semaines, vers de grandes envolées égalitaires qui chercheront à préserver les droits de chacun. Ce qu’il faut pour aborder les fêtes et cette fin d’année en se libérant éventuellement de ce qui peut nous enfermer.

 

Le 6 décembre, le jour de la PL, Mercure est trigone Uranus

Un week-end qui commence bien si l’on veut porter la bonne parole, ou recevoir un message, dans une embellie intellectuelle originale et novatrice !

 

Le 8 décembre, Jupiter passe en marche rétrograde

Le jour des Lumières et des illuminations sur Lyon ! … quelle coïncidence que de voir l’astre qui aime tant rayonner et s’épanouir avec réussite et puissance, soudain faire marche arrière au moment où la ville-lumière éclaire de tous ses feux !

Jupiter est le maître de la Lunaison du mois. C’est sa première rétrogradation depuis qu’il est en Lion. Un peu comme un signal que Saturne lui adresse par son carré décroissant, pour lui dire qu’il y a des limites dans l’inflation des egos. Or c’est bien chez lui que Jupiter va accueillir prochainement Saturne (dès le 24 décembre !) : il ne peut pas faire moins que de l’écouter.

Une leçon probablement importante, puisque la rétro durera 4 mois, jusqu’en avril prochain. Mais dame … on ne peut pas promettre plus qu’on ne peut tenir. Saturne tient à le lui  rappeler avant de quitter le Scorpion

C’est donc en soi-même qu’il faudra chercher des occasions de croissance, et souvent avec des idées qui seront tout-à-fait personnelles, car Jupiter rétro est peu impressionné par la richesse et la réussite extérieure. Il se sent riche intérieurement et préfère se diriger vers des objectifs intellectuels ou spirituels.

Lorsqu’il redeviendra direct en avril 2015, il pourra à nouveau briller à l’extérieur dans des objectifs sociaux plus visibles.

Dans nos thèmes personnels, Jupiter rétrograde entre 23° et 12° du Lion. Il va revenir sur des planètes qu’il a déjà visitées, dans un secteur du thème où l’on pourra fortement réfléchir quant à notre position entre l’anima sociale qu’on veut donner aux autres et le personnage authentique que l’on est au fond de soi.

 

Le 10 décembre : Vénus passe en Capricorne

Après un passage dans le Feu du Sagittaire, l’ambiance va encore plus s’intérioriser, car dame Vénus va devenir très réservée, elle aura peur de se tromper. Elle voudra aller à l’essentiel de ce qui a de la valeur affective pour elle. Mais elle a tellement besoin de sentiments profonds, solides et authentiques pour s’épanouir,  que par crainte d’être déçue, elle peut se réfugier dans la froideur.

Il faudra profiter du joli week-end qui suivra, les 13 et 14 décembre, où le sextile de Neptune apportera une douce ambiance romantique qui permettra une inspiration teintée d’idéalisme.

 

Le 20 décembre, un nouveau cycle s’ouvre avec le transit de Vénus sur Pluton.  Le précédent cycle, commencé en novembre 2013 à 10° Capricorne, se termine.

Tournant dans la vie affective pour certains ? ….

Au carré exact d’Uranus, cette Vénus plutonisée parle de blessures qui ont déjà pu marquer et faire évoluer aujourd’hui dans la déchirure. Mais c’est aussi un besoin de métamorphose où la destinée sentimentale peut s’orienter différemment.

 

Le 12 décembre : Mercure se « trigonise » avec Jupiter

De la diplomatie, du savoir-faire et un don pour négocier si l’exagération ne porte pas à la vantardise. Dès le 17 décembre, il rentre en Capricorne. Rigueur et concentration, of course !

 

Tout est en place pour accueillir

le 21 décembre, le Soleil en Capricorne.

C’est le solstice d’hiver, la nuit la plus longue de l’année dans l’hémisphère Nord, la nuit où les lutins et les farfadets viennent mettre du houx sur les portes des maisons, une nuit qui commençait l’année du temps des druides : le retour de la lumière annonçant qu’un nouveau cycle de vie commençait.

Cette année 2014, c’est aussi le jour où Uranus reprend sa marche directe. Très lentement, l’énergie uranienne se remet en marche, dans un désir de se libérer d’un carcan qui serrait un peu trop. Mais sous la force du carré de Pluton, des éléments révolutionnaires, latents jusque là, peuvent aussi émerger et devenir des facteurs de conflits ouverts avec l’autorité. C’est ainsi depuis des années, chaque premier semestre, le temps qu’Uranus est direct.

 

Conclusion

Une fin de lunaison Sagittaire qui prête à une réflexion profonde.

Noël arrive. Et pour le Réveillon, Saturne rentre en Sagittaire, un signe de Feu, mutable où il restera 3 ans  (jusqu’à Noël 2017).

Notre juge intérieur, notre Papi craint et bien-aimé en même temps, n’est pas sans rappeler ici le passage de Pluton en Sagittaire entre 1995 et 2008, où les conflits inter-religieux et inter-ethniques ont vu une flambée de terreur, de terrorisme, de fanatisme, avec trop d’attentats meurtriers  (point culminant en septembre 2001 à Manhattan)

Mais Saturne en Sagittaire, c’est aussi l’opportunité d’une ouverture de conscience. C’est une redéfinition de la Connaissance vers le « comment utiliser au mieux le Feu mutable » toujours prêt à prendre des risques et à se lancer dans de nouvelles aventures.

En fait, plus nous serons nombreux dans cette ouverture d’esprit et plus nous pourrons faire basculer la mentalité étriquée de pseudo-initiés fanatiques ou d’édiles toujours plus en recherche de privilèges personnels.

Par chance, Jupiter met notre pouvoir égotique en pause forcée. Et Mars qui rentre tout juste  en Verseau, s’il est vécu positivement, veut agir pour un ordre nouveau et peut avoir de belles envolées, nobles et remplies d’humanisme.

Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir sortir de situations qui nous enferment, dans nos vies privées comme dans nos vies professionnelles.

Et plus nous serons nombreux à nous relier, plus notre force sera réelle pour construire un nouveau monde.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  2  décembre 2014

www.jacquelineboilot.com

 

Share