La Pleine Lune du 5 mars 2015

Un moment qui voit le Soleil à 14° 50 des Poissons face à une Lune  à 14° 50 de la Vierge.

Pour le Soleil, la première version de ce 15ème degré sabian des Poissons nous dit :

« Un officier instruit ses hommes avant une attaque simulée contre un barrage »

La version officielle parue en 1995 dit : « …avant une simulation d’assaut sous un tir à balles réelles »

Dominante : Besoin de répétition avant une action sociale dangereuse.

Là encore, la version officielle de 1995 dit : « Nécessité d’une préparation rigoureuse avant tout rituel social complexe, et proprement dangereux, où le pouvoir entre en jeu »

Pour la Lune, le 15ème degré sabian de la Vierge nous dit :

« Un joli mouchoir brodé, héritage d’ancêtres valeureux »

Dominante : importance du travail bien fait (ou la quintessence de l’œuvre accomplie).

Quoi qu’il en soit, et dans l’un des derniers tableaux des Poissons, le dernier signe du zodiaque, il peut s’agir de démêlés avec les fantômes du passé, avec la vie qu’on aurait voulue mais qu’on n’a pas vécue, avec une accumulation de défis qu’on a préféré fuir. La vie sociale nous réserve plus d’un conflit. Il faut s’y préparer, tout comme les astronautes répètent inlassablement chaque étape de leur alunissage : on ne peut se permettre aucune étourderie.

En face, la Lune nous parle du néophyte qui s’est prouvé quelque chose à lui-même en allant sur des champs de bataille où il a rencontré son passé et affronté les obstacles que la vie a dressés en travers de son chemin. Ce faisant, de la même façon qu’une belle racine produit de belles fleurs, en agissant avec courage et discernement, et en suivant les traces de ses prédécesseurs, il peut recevoir un prix symbolique de ses ancêtres : une étoffe tissée d’aiguillées spirituelles.

Beaucoup d’élégance innée dans ce mouchoir brodé (le précédent fait état d’un arbre généalogique indiquant un passé aristocratique)

Une Pleine Lune le 5 mars 2015 à  18h 07 TU

Pleine Lune dans l’axe Vierge / Poissons

un axe mutable

en trigone/sextile exact à Pluton

Le Soleil est entre Neptune et Chiron

La Lune est conjointe aux Lunes Noires

Mars est conjoint au Nœud Sud

Dans quelques jours, le 7ème carré Uranus/Pluton est exact.

 

Et encore une fois une Pleine Lune sur le 15ème degré !

Rappel des Pleines Lunes précédentes :

PL du 6 novembre 2014 : 15ème degré Scorpion /Taureau

PL du 6 décembre 2014 : 15ème degré  Sagittaire/Gémeaux

PL du 5 janvier 2015 : 15ème degré Capricorne/Cancer

PL du 3 février 2015 : 15ème degré Verseau/Lion

PL du 5 mars 2015 : 15ème degré Poissons/Vierge

Et la prochaine à nouveau se fera :

PL du 4 avril 2015 : 15ème degré Bélier/Balance.,

Exactement au milieu de chaque signe, et ceci :

* pendant toute la période qui va de l’équinoxe d’automne à l’équinoxe de printemps.

* mais aussi pendant le laps de temps qui s’écoule entre le duo des éclipses d’octobre 2014 et le duo des éclipses mars/avril 2015.

 

Le nombre 15 est un nombre impair, masculin. Dans le Tarot, il correspond au Diable. C’est un arcane qui, à priori, n’est ni bon ni mauvais, mais qui fait prendre conscience qu’on est la proie d’un désir, d’une pulsion, d’une volonté irrépressible de faire ou d’obtenir quelque chose, coûte que coûte.  Au positif, il parle de passion constructive, de sensualité, de créativité intense, … Au négatif, il est plutôt pulsion destructrice, violence, désir de domination ou de manipulation.

C’est aussi à ce 15ème degré que se placent Uranus et Pluton : des mi-points qui sont très forts sur le plan biologique ou énergétique, et qui, une fois dépassés, permettent à l’énergie du signe de se manifester pleinement :

 

Quelques réflexions :

Ces PL sont en phase avec le carré Uranus/Pluton lui-même au 15ème degré Bélier/Capricorne :

Les évènements dramatiques qui se sont passés  en France en janvier, ont eu lieu alors que le Soleil était conjoint à Pluton. Pour la dernière PL de la série, le Soleil sera conjoint à Uranus, alors qu’Uranus lui-même viendra juste de dépasser le carré exact à Pluton.

* Peut-on penser que toutes ces PL (qui sont traditionnellement des phases de pleine conscience) au 15ème degré d’un axe, ne seraient que des étapes intermédiaires de préparation  et d’ajustements au carré Uranus/Pluton ?

* Le fait que la série se termine voudrait-il dire que c’est le début d’une nouvelle étape ?

 

Au moment précis où se fait cette Pleine Lune au 15ème degré Vierge/Poissons, le Soleil rechargé à l’énergie de Neptune, est conjoint à Chiron. Beaucoup de charisme dans ce signe des Poissons. Mais la Lune conjointe aux Lunes Noires peut nous plonger dans une étrange ambiance d’apesanteur, de méditation, de libérations émotionnelles incontrôlées.

 

11 mars 2015 : Mars pile conjoint Uranus en Bélier

et carré exact à Pluton

Restons optimistes : la journée sera libératrice (et même probablement très libératrice !) … mais de quoi, dans cet électrochoc de nature indocile, prêt à renverser les obstacles ? … Alors ? … esprit rebelle ? Révolutionnaire ? … Improvisation dans une technique de pointe ? … Le ton est donné pour l’ensemble de la quinzaine.

 

13 mars 2015 : Mercure est au mi-point du carré Uranus/Pluton

(le jour où il passe en Poissons)

Quel message voudra-t-il nous envoyer ? …

Le 16 mars, il fait un carré exact à Saturne : l’effort de synthèse intellectuelle serait-il décidément trop ardu ?

Le 18 mars, il passe sur Neptune et peut apporter l’inspiration nécessaire.

 

17 mars 2015 : 7ème carré Uranus/Pluton exact

Un carré croissant qui voit deux planètes se combattre, un aspect cassant, qui fait mal, qui peut faire éclater une crise grave (politico-militaire) à moins que Jupiter dans sa rétrogradation ne ralentisse de quelques semaines  (fin de sa rétro à la mi-avril)  – mais une crise qui fait évoluer puisqu’elle oblige quasiment à prendre une nouvelle direction. Mais voilà … comment s’y prendre dans le contexte actuel de haine et de violence ?

Le même jour, la Lune est opposée à Jupiter (attention à un excès de confiance en soi)  – c’est un aspect qui demande vraiment de contrôler et de maîtriser ses émotions.

Et surtout, toujours le même jour, Vénus rentre en Taureau, exacerbant les problèmes de territoire.

 

Saturne !

Depuis le 10 février, Saturne est sur le 5ème degré du Sagittaire. Il va y rester jusqu’au 17 avril, pendant près de dix semaines. Une pensée émue pour les natifs des 26/27/28 novembre (et autour) qui risquent de se sentir vraiment fatigués, physiquement et moralement.

 

Saturne rétrograde

Le 14 mars, il rétrograde à 4° 56 du Sagittaire : pendant trois mois, la résistance aux changements, la peur de l’inconnu toujours grandissante, pourraient bien voir la montée de mouvements pseudo sécuritaires. Force contre force. Le Sagittaire relie l’Homme au collectif, plus que jamais, si nous voulons vraiment changer de mentalité, nous aurons à travailler sur ce lien. Une belle occasion avec le trigone de Feu, décroissant, entre Saturne et Jupiter qui permettra dès le mois d’avril, d’ouvrir les yeux sur de nouveaux impératifs moraux.

Le 15 juin, toujours rétrograde, il reviendra quelque temps en Scorpion. Dans ce signe d’Eau, sa rétrogradation demandera de maîtriser encore plus ses réactions, et d’accepter de se remettre en cause. Ce sera encore une opportunité pour lâcher de vieilles identifications émotionnelles.

Ce n’est que le 18 septembre qu’il repassera en Sagittaire en même temps que Mercure sera rétro en Balance.

 

Il est en carré décroissant à Neptune (pas encore tout-à-fait exact)

Crise de conscience qui demande une réévaluation …  Neptune veut dissoudre ces murs (Saturne) que la politique et l’économie ont érigés derrière deux mille ans d’égocentrismes et de dictatures. Le dernier cycle est né en 1989 avec la chute du mur de Berlin et le massacre de la place Tien-An-Men en Chine. Il est lié aux mouvements collectifs, idéologiques, mais aussi aux possibles dérives.

Si Neptune permet d’humaniser l’archétype saturnien en ouvrant à d’autres valeurs que celles du « clan », il entraîne aussi la perte de valeurs structurantes. En astro-généalogie, la dissonance fait penser (entre autres choses) à la difficulté à faire le deuil de morts sans sépulture  … qui nous fait penser à une bien triste réalité actuelle.

 

Le maître de Saturne : un Jupiter toujours rétro en Lion

En quinconce décroissant à Pluton, depuis la fin de l’été, il adapte sa période de rétrogradation à mettre au point une nouvelle vision qui nous permet de participer à la mutation des consciences.

Dans le même temps, le 2ème trigone à Uranus (le 3ème aura lieu fin juin)  – se fait en signes de Feu : on ne peut qu’espérer qu’il s’agira de rayonnements créateurs et non pas …. incendiaires et destructeurs !

 

Conclusion

Une quinzaine sous haute tension. Il y a quelques mois j’avais envisagé que la rétrogradation de Jupiter en Lion pourrait retarder les choses ; mais le climat de violence est bien sous-jacent.

L’ex-URSS est très liée au cycle Saturne/Neptune (violente crise financière russe au carré croissant de 1998  – tournant politico-stratégique par rapport à son gaz et à son pétrole à l’opposition de 2006/2007) –  Le carré décroissant jusqu’en 2016, n’a pas encore donné son ampleur dans ce phénomène qui inclut (Saturne) et exclut (Neptune) à la fois. Ouverture/fermeture … la question reste posée.

Israël est plutôt en phase avec le cycle Saturne/Pluton, un cycle conflictuel où la tradition doit trouver un lien avec la transformation. Pas facile quand il s’agit de frontières.

 

Le véritable tournant de la crise de civilisation commencée en 2012 (en fait bien avant !), c’est maintenant. Un ensemble de nouvelles valeurs doit être mis en place, qui puisse répondre, avec une nouvelle cohérence, au nouveau paradigme.

A travers la Gaule Celtique, depuis les Francs, depuis les Cathares et les Templiers, depuis la Déclaration des Droits de l’Homme, cette Ere des Poissons finissante nous a fait courir après une impossible paix à travers des alliances qui n’ont pas souvent produit ce qu’elles donnaient à espérer.

Profitons de cette Pleine Lune (un moment toujours propice à une pleine conscience) pour, encore une fois, suivre les traces de Stéphane Hessel, et essayer d’être, très modestement, les éclaireurs d’un nouveau monde et des Passeurs de Lumière.

Depuis un moment déjà, Neptune maintenant sur le 8ème degré des Poissons nous a habitués à une nouvelle musique : à nous de l’entendre et d’inventer l’instrument qui nous permettra d’en jouer et de la faire entendre au plus grand nombre, un peu comme ce clavecin dont le caractère précieux fait penser au mouchoir brodé de cette Pleine Lune.

Soyons forts … Bientôt une éclipse totale de Soleil Nœud Sud, suivie d’une éclipse totale de Lune Nœud  Nord … Le 3ème duo d’éclipses de la tétrade actuelle, va nous placer à un nouveau Grand Tournant …

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  3   mars  2015

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share