La Pleine Lune du 31 octobre 2020

Une première Pleine Lune s’était faite en octobre dans l’axe Bélier/Balance

Celle-ci se fait encore en octobre, mais dans l’axe Taureau / Scorpion à 8° 38

Le 9ème degré Taureau dit :

« Un sapin de Noël complètement décoré » 

Dominante : Capacité de créer la joie intérieure pendant les heures grises.

Foi éternelle dans le Renouveau et donc possibilité de transformer la privation et la grisaille en une réponse célébrant les bons moments de la vie. On en a bien besoin !

Mais dans ce symbole on sent la différence entre le sapin du dehors, recouvert de neige dans les pays nordiques ou montagnards, et le sapin du dedans, recouvert de cadeaux et de décorations

En face, le 9ème degré du Scorpion explique :

« Un dentiste au travail »

Dominante : Victoire contre les résultats négatifs des pratiques sociales.

La société et la civilisation causent indirectement les carries, mais peuvent ensuite inventer ls moyens de réparer le mal.

(cf les degrés symboliques de Dane Rudhyar)

Pleine Lune Taureau du 31 octobre 2020 à 14h 50 TU

(15h 50 en France)

Ascendant pour Paris à 19° 40 des Poissons 

Axe à 8° 38 Taureau / Scorpion – axe fixe   

Pleine Lune conjointe à Uranus

 

Vénus, maître de la Pleine Lune n’a pas d’aspects majeurs

 

Des aspects rouges (dissonants)

Un seul aspect bleu :

Le sextile Jupiter à Neptune rétro qui se défait

C’est maigre !

 

4 planètes rétrogrades :

Mercure + Mars + Uranus et Neptune

 

Comment vous sentez-vous depuis cette Nouvelle Lune en Balance ?…. Avez-vous réussi à équilibrer les petites choses du quotidien ? Les activités comme le temps de repos ? Avez-vous pris soin de votre vie, de votre emploi du temps, de l’équilibre relationnel qui est la toile de fond de toute société mais que la tonalité du moment, limite explosive, met à mal ?

Etes-vous prêt à vivre les semaines à venir dans une énergie très électrique ?

 

Cette Pleine Lune se fait donc dans l’axe Taureau / Scorpion 

Axe possession / dépossession.

De quoi faut-il se dépouiller pour pouvoir reconstruire, en mieux ?

Cette Pleine Lune est l’occasion d’une mise au point entre ce qui est bien concret (Taureau) et un univers plus subtil, relié souvent à des connexions invisibles, un univers qui ose se remettre en question à chaque tournant de sa vie (Scorpion)

C’est un axe où il s’agit d’établir un équilibre entre ce qui a été acquis ou que l’on veut acquérir, d’une part, et ce qu’il convient de donner ou d’abandonner. Peut-être convient-il de s’interroger sur une façade de possessions, sans peur de perdre, ou en regardant ses peurs en face. Positivement, la Lune de nature Eau, qui se plait habituellement en Taureau, est bien accueillie par la Terre qui accueille ses émotions, tant qu’elles ne se heurtent pas aux vieux démons du Scorpion. Mais dans l’énergie éruptive du moment, cette Pleine Lune Taureau, sous la maîtrise de Vénus, n’est pas aussi « douce » que d’habitude. Pourquoi ?

 

C’est une Pleine Lune conjointe à Uranus, l’Eveilleur !

Un vieux monde doit s’écrouler. C’est fort. C’est brutal. Forcément, ça bouleverse.

Mais quel vieux monde ? … Plutôt une vieille mentalité … Il faut prendre le temps qu’un nouvel espace s’installe. Mais pour que le monde extérieur change, il faut d’abord changer soi-même. Sans se prendre, ni pour un sauveur, ni pour un révolutionnaire, ni pour un dictateur !

Dans le domaine du Taureau, ça touche les biens, les avoirs, les possessions, la nourriture, la géologie, … A quelle problématique alimentaire vont devoir se confronter ceux que le choc économique va impacter ?

 

Forcément le Soleil est opposé pile à Uranus.

C’est un moment important du cycle d’Uranus, puisque l’opposition marque le milieu de la rétrogradation de l’Eveilleur.

(je publierai le 31 octobre une publication détaillée sur FB)

Uranus demande un puissant changement, il demande de la nouveauté et une inventivité tournée vers le futur ; mais le Soleil en face fait un travail de résistance, s’accrochant à ses certitudes.

C’est pourtant le moment le plus dense pour capter une nouvelle lumière, une nouvelle orientation, une nouvelle conscience … Une opportunité de changer quelque chose dans sa vie, si l’on veut rester positif, envers et contre tout. Seulement il faut accepter en même temps, les surprises, bonnes ou mauvaises, les peurs, les anxiétés, les insomnies, …

 

Mercure est en carré au trio en Capricorne

Il est toujours rétrograde mais il vient de repasser en Balance.

En Scorpion, il a pu remonter quelques « pépites » de la vase, sous la forme de non-dits, ou de choses cachées. On a pensé que la parole se libérait … Mais en repassant en Balance, il se met à nouveau dans le compromis par peur de déplaire. Et en plus, il se met en carré aux trois planètes en Capricorne !

En quoi la communication peut-elle être coupée ? … Où peut se placer un dialogue de sourds ?…. Entre la Balance (l’équilibre et la justice) et le Capricorne (le pouvoir et les institutions) peut-il y avoir une accentuation de la coupure de la parole diplomatique comme on le voit depuis le week-end entre la France et certains pays ?

Sur des sujets qui impactent le pays, lesquels peut-on mettre sous le tapis pour ne pas faire de vagues ?

 

Vénus, maître de la Pleine Lune est dite planète isolée.

Elle ne fait aucun aspect majeur. En Balance, elle cherche à équilibrer ses valeurs. Dans le compromis, parfois jusqu’à s’introvertir et ne plus avoir confiance en elle, ou jusqu’à se sentir en dehors des plaisirs habituels de l’interaction sociale.

Elle fait juste une opposition à Chiron : elle peut chercher à se guérir ou à guérir en combattant pour les valeurs qui lui sont chères. Mais à partir du 9 novembre, elle enchaîne les aspects dissonants, à Mars, à Pluton, à Jupiter, à Saturne, confirmant la difficulté de la parole diplomatique, avant de rentrer en Scorpion et de s’opposer à Uranus.

 

Mars est toujours rétrograde.

Porteur d’énergie disproportionnée, de colère et d’agressivité.

Il s’écarte un peu des carrés au trio en Capricorne.

Mais il va y revenir à partir de la mi-décembre. Il attend peut-être que Mercure ait rempli son rôle. Il est encore dans l’orbe de son carré à Jupiter qui est redevenu direct ; pendant les cinq mois de ses réflexions, tout semblait s’être arrêté. Et puis, depuis quelque temps, tout a redémarré, avec l’agressivité d’un Mars en Belier rétrograde.

 

Il existe un quinconce exact entre Jupiter et le Nœud Nord en Gémeaux

Depuis le 13 septembre, Jupiter veut livrer le fruit de ses réflexions.

Alors, qu’y a-t-il maintenant à réajuster au niveau de son intégration sociale (d’autant plus forte que Jupiter est conjoint à Pallas) pour maintenir une évolution qui oblige à trouver un autre mode de communication ?

Jupiter est le Régent karmique du Nœud Sud Sagittaire ; peut-il y avoir des « soucis » d’expansion avec une forte incidence sur le destin ? … l’aspect met-il le doigt sur les faillites d’entreprise qui vont forcément se faire sous le poids des mesures prises par les dirigeants dans le cadre de l’épidémie ?… ou sur une réputation compromise par un procès en cours ?…

 

Un aspect d’importance : la Lune Noire passe en Taureau

(voir ma publication Facebook du 26 octobre)

La Lune Noire présente un absolu ; et sa problématique en Taureau peut être une peur du manque. Chaos économique … Pendant 9 mois, jusqu’à l’été prochain, l’angoisse peut monter de tout perdre. C’est en face sur Priape qu’on peut se guérir, mais Priape en Scorpion demande d’accepter le dépouillement pour accéder à une autre richesse.

Jusqu’au début de l’année prochaine, cette Lune Noire va flirter avec Uranus. Plusss de récriminations … Plusss de marginalisation …Et dans une tension qui peut devenir incontrôlable, dans un domaine économique, alimentaire, écologique (valeurs Taureau).

 

Le sextile Jupiter à Neptune se défait complètement

Et d’autant plus que Neptune rétrograde et agrandit l’orbe de plus en plus (le 3ème passage exact a eu lieu le 12 octobre) ; petit à petit, on devrait pouvoir envisager d’organiser la réorientation générale de sa vie, orchestrée par le trio Pluton/Saturne/Jupiter, pour viser, in fine, la conjonction des deux planètes en avril 2022.

(cf ma publication Facebook du 12 octobre)

 

Il se prépare la conjonction exacte Jupiter Pluton du 12 novembre

Troisième passage, les deux premiers ayant eu lieu le 5 avril et le 30 juin.

Cette conjonction se fait à 23° 01 Capricorne sur le degré exact où s’est faite la conjonction Saturne/Pluton du 12 janvier (un seul passage à 22° 56 Capri). Sachant que l’Univers s’organise de façon très cohérente, ça ne peut pas être un hasard.

Le maître du ciel et le maître des enfers se rencontrent pour la 3ème fois cette année. Chacun persuadés qu’il détient la vérité.

Ça ne vous rappelle rien !?!

Choc de titans, et comme Jupiter amplifie tout ce qu’il touche, on se demande s’il n’accélèrerait pas un processus destructeur (Pluton) pour une transformation qu’on ne peut encore imaginer !

(publication Fb à venir le 12 novembre)

 

Conclusion

31 octobre 2020 :  4 + 10 + 4 = 18 … la Lune

Ou : 31 + 10 + 2020 = 2061 = 9 … l’Hermite 

 

La Lune semble dire de ne pas se laisser aller aux fantômes du passé et à la nostalgie.

Les rêves sont utiles, mais il faut rester ancré dans la réalité, dans SA réalité comme dans la réalité du moment. On doit utiliser positivement les forces intuitives que la Lune apporte, mais dans certaines conditions.

C’est ce que veut dire l’Hermite : certes la solitude peut être subie, elle peut être voulue aussi. Mais on peut l’utiliser pour méditer et avoir une meilleure connaissance de soi. Avec l’Hermite, on cherche son chemin dans l’obscurité. Mais sa lanterne est là ; en évoluant lentement, on peut avancer, pas à pas, juste dans le faisceau de la lanterne. Avec discernement.

Le temps joue pour chacun. Il faut juste patienter, et en attendant, accepter d’être secoué !

 

Alors …. Se préparer aux surprises qui par définition, sont inattendues, mais qui risquent de l’être encore plus que d’habitude.

Rester fidèle à cette Pleine Lune en Taureau qui, malgré Uranus, rappelle qu’il est important de s’ancrer dans la matière et dans la réalité.

Prendre ainsi conscience qu’il est peut-être nécessaire de tout perdre pour renaître à autre chose.

Et puis toujours et surtout, résister aux peurs, enjamber les insomnies et visualiser un futur qui pourrait être meilleur.

 

Chaleureusement à tous.

Jacqueline

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – octobre 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : A CHAQUE LUNAISON, JE RECOIS DES ADRESSES ERRONEES.

Pour éviter une erreur qui serait de mon fait, je procède par collier-coller de ce que vous écrivez.

Ensuite, si j’ai « wanadoo.ft » je peux corriger ; mais quand il s’agit d’une lettre manquante ou en trop dans le nom, je ne peux rien y faire.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

 

 

Share