La Pleine Lune du 3 août 2020

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Verseau / Lion à 11° 45

Le 12ème degré Verseau dit :

« Une foule bigarrée s’échelonne sur les marches d’un grand escalier »

Dominante : Nécessité de la reconnaissance des différents types et des différents niveaux de développement.

Processus ascendant de l’évolution : il existe différents niveaux de conscience parmi les êtres humains, bien évidemment. Mais tout être doit savoir le niveau sur lequel il se place, , même s’il s’efforce de monter sur le suivant. Ainsi doit-il chercher inspiration et exemple, tout en aidant à monter ceux qui sont sur une marche inférieure.

Le 12ème degré du Lion explique :

« Des adultes s’amusent le soir sur une pelouse illuminée »

Dominante : Loisirs en groupe comme échappatoire à la routine du travail.

Des adultes plaisantent après le travail (la pelouse et ses lanternes sont des produits de la civilisation).

(cf les degrés symboliques de Dane Rudhyar)

Pleine Lune Verseau du 3 août 2020 à 16h TU

(18h en France)

Ascendant pour Paris à 17° 20 Sagittaire

Axe à 11° 45 Verseau / Lion – axe fixe   

Pleine Lune dissonante à Uranus

 

Jupiter R est en carré dissonant à Mars,

entraînant Pluton et Saturne dans la même dissonance

 

Nœud Nord en sesqui-carré à Saturne R

Nœud Sud en sesqui-carré à Mercure

 

4 planètes rétrogrades :

Jupiter, Saturne, Neptune et Pluton,

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune : ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 12° Lion et son besoin de briller, d’aimer et d’être aimé), qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 12° Verseau qui a besoin pour s’épanouir de se sentir libre, mais pour développer des idées novatrices)

Cette Pleine Lune est plus fortement ressentie si son axe touche un point important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

Avez-vous senti le climat qui accompagnait cette Nouvelle Lune Cancer du 20 juillet ?… Avez-vous profité surtout de la sérénité de ce début de lunaison, qui permettait de faire un break, de prendre soin de soi et de son enfant intérieur, de se recharger un peu, avant les tensions à venir d’une rentrée difficile ?… Je l’espère.

Car avec cette Pleine Lune, le ton change totalement.

Le Soleil, en passant dans l’énergie Lion, a passé le point d’opposition au « trio infernal » en Capricorne, et a amorcé le point de bascule énergétique qui va faire l’ambiance des six mois à venir, une ambiance qui va se calquer sur un Mars qui reste exceptionnellement six mois en Bélier.

 

Cette Pleine Lune se fait donc dans l’axe Verseau / Lion

Au moment de la Pleine Lune, le Soleil et la Lune se font face :il y a donc opposition entre deux signes dont l’énergie est contradictoire … mais aussi complémentaire !

Ici le Lion parle de lui., il aime à rayonner sur une terre royale. Le Verseau en face parle plutôt d’un collectif qui s’enrichit de fraternité et d’un idéal d’humanité.

Cet axe Lion/Verseau est un axe de créativité et d’amour où l’on a le besoin d’expérimenter l’équilibre entre le besoin d’être aimé et reconnu, et le besoin d’être autonome et indépendant tout en s’intégrant dans la communauté humaine. Equilibre aussi à trouver entre l’affirmation de ses préférences et le besoin de tenir compte des idées des autres.

C’est un axe dit « fixe » dont les énergies stabilisent et permettent la manifestation et l’ancrage du pouvoir personnel qu’on a eu envie de prendre lors de la Nouvelle Lune en Cancer du 20 juillet. Mais cette fois, le Soleil est en Lion : s’il dynamise de son Feu, il envoie sur son versant positif une énergie de joie, de générosité et de gratitude où l’on se sent le droit de briller, d’aimer, d’être aimé.

La Lune est en Verseau, porteuse de grandes idées réformatrices, humanistes, libertaires ou égalitaires, Elle veut développer des concepts originaux et innovants (du moins, si elle ne dérive pas vers des idées trop abstraites pour être mises en pratique) ; anticonformiste, elle est prête à remettre en question les concepts, les idéologies, les croyances d’un passé obsolète.

 

Mais c’est une Pleine Lune qui construit une Croix en T sur Uranus

( = carré sur Uranus à la fois du Soleil et de la Lune)

Or Uranus est le maître de cette Pleine Lune ; la dissonance est renforcée. L’Eveilleur veut s’exprimer, voire revendiquer une liberté d’agir et de penser. Mais il va rencontrer des résistances pour mettre en place ce qu’il veut créer. Le ton s’oriente vers une secousse énergétique dure.

Uranus est significateur de révolte. Révolte contre ce qu’on veut lui imposer … On peut s’attendre à une culmination de stress et de tensions qui chercheront par tous les moyens à s’évacuer, y compris la somatisation en problèmes de santé.

 

Cette Pleine Lune construit aussi un triangle dissonant sur Vénus

Avec un semi-carré à partir du Soleil et un sesqui-carré à partir de la Lune.

Or Vénus, c’est le sens des valeurs. Dans la crise économique qui émerge, et si elle représente le côté financier, on pense clairement à une problématique d’indépendance financière. Mais comme la tension émotionnelle est forte, il y a comme une phase d’hésitation et d’incertitude ; on est partagé encore entre un passé où l’on pouvait dépenser librement pour partir en vacances, et l’incrédulité par rapport au futur, au point de refuser de voir ce qui se profile. Tant pis, on part … on verra bien à la rentrée. Ces aspects de semi-carré et de sesqui-carré sont de gros cailloux dans la chaussure qui risquent de faire voler la sérénité en éclats, si l’on refuse la prise de conscience.

 

Qu’est-ce qui peut canaliser ces tensions ?

 

1 – à partir de la Lune, qui symbolise toujours le pouvoir d’adaptation à son environnement ?

Pas de porte de sortie.

 

2 – à partir du Soleil ?

Il fait un trigone à Chiron et pourrait mettre en lumière une forme ou une autre de guérison.

Mais dans le semi-carré à Vénus et au Nœud Nord, il y a d’abord le besoin de se libérer d’une tutelle relationnelle (affective) ou financière ; une analyse particulière pourrait conduire à des décisions nettes et précises (renforcées par la dissonance de Vénus à Neptune), mais dans une atmosphère lourde de vieilles histoires qui pourraient bien ressortir du placard !

 

3 – une issue à partir de Mercure ?

Le Messager des dieux fait un trigone à Neptune

Mercure en Cancer demande un discours plutôt feutré qui a besoin de créer une atmosphère d’intimité propice à se laisser aller aux confidences pour une communion du cœur et de l’esprit.

En trigone croissant à Neptune, il en rajoute en permettant une lecture différente de la crise. Il pourrait bien être au cœur d’une vision plus globale, capable de mieux sentir ce qui se passe, et de s’y adapter.

Pour cette Pleine Lune, Mercure est en conjonction étroite avec Vesta :

Les astéroïdes ne sont pas ma spécialité, je vais donc me contenter de recopier ce que dit mon maître à ce sujet, Jean Billon : « Près de Vesta, Mercure se fait distant et observateur. Il médite sur le sens de ses relations, leur avenir possible … Il établit l’air songeur, le bilan des acquis en notant les carences et en évaluant les limites, afin de s’épargner d’inutiles déceptions ».

Est-ce un moment qui demande d’avoir des échanges vraiment sélectifs et exigeants, ou qui obligerait à faire réfléchir sur des échanges plus en rapport avec une tradition familiale saine au niveau des enfants puisque Mercure/Vesta sont en Cancer ? … Les vacances judiciaires pourtant incitent à attendre encore un peu pour parler des affaires internationales de pédophilie, toujours pendantes à ce sujet. A moins que des choses cachées ne surgissent soudainement.

 

Mercure/Vesta sont en opposition quasi exacte à Saturne rappelant les 2 oppositions qui viennent de se faire

30 juillet opposition exacte de Mercure à Jupiter

1er août, opposition exacte de Mercure à Pluton

3 août, jour de la Pleine Lune, opposition exacte de Mercure à Saturne.

Jupiter, Pluton et Saturne étant rétrogrades ! … La parole est bloquée. Ou bien elle est surveillée.

Sur un plan physique avec Saturne,

Sur un plan juridique avec Jupiter.

Sur l’essentialité des choses avec Pluton.

Avec une belle opportunité de prendre conscience de la régénération à opérer.

Essentiellement par rapport à Pluton, on a pu être placé devant des vérités crues et sans appel que Mars va amplifier par son carré du 13 août. En étant poussé à bout, on peut avoir envie d’aller à l’essentiel.

Et l’opposition exacte de Mercure à Saturne de cette Pleine Lune fait prendre conscience encore une fois des limites à poser en mettant les choses au clair, une mise au point qui s’impose de toute façon avec le quinconce de Vénus à Saturne du 5 août.

 

Vénus se trouve dans un tournant de pleine conscience

Elle est sur le point de croiser la route du Nœud Nord : elle est hyper lucide et peut tout-à-fait remettre en cause sur un plan affectif, les attachements antérieurs qui sont construits sur des illusions ou sur la peur de la solitude. Transformations qu’on remet sérieusement en cause pour vivre des relations plus authentiques. Même symbolique sur le plan financier avec des changements à opérer, dans une restriction pour les uns, pour que tout le monde puisse manger à sa faim.

Et ça vient :

* juste après le carré croissant de Vénus à Neptune, exact le lundi 27 juillet, qui a permis de casser des illusions, en amour ou en amitié, ou sur un plan financier,

* juste après le quinconce croissant de Vénus à Pluton, exact le vendredi 31 juillet, qui fait tellement grincer les dents affectives ou financières, qu’il faudrait songer à clarifier certaines situations sans faire de pirouettes intellectuelles,

* en même temps que le semi-carré croissant de Vénus à Uranus, exact le dimanche 2 août, qui demande à sortir de sentiments négatifs et de se libérer d’un certain mal-être.

* en même temps que le semi-carré au Soleil et le sesqui-carré à la Lune, entraînant une difficulté à communiquer, au-delà d’un malaise affectif ou pécuniaire, comme un test de ses certitudes et de ses vérités ….  La prise de conscience à faire est énorme, elle peut impliquer une lutte, mais c’est une lutte pour comprendre qu’il est nécessaire de laisser tomber un point de vue qui serait exclusif, de façon à comprendre les autres et leurs besoins.

* et juste avant le prochain quinconce croissant de Vénus à Saturne, exact le 5 août, qui propose un nouveau réglage de façon à réévaluer ce qui est, de façon à se tourner dans une nouvelle direction.

Ça coince, évidemment, et le courant a pu ne plus passer, mais si l’on quitte l’illusion, on peut régler l’émetteur entre l’antenne Capricorne … et les stations Gémeaux !

 

Il reste les dissonances de Mars !

Et là, ce n’est pas gagné d’avance :

* Le 4 août, Mars fait son carré à Jupiter

* Le 13 août, Mars fait son carré à Pluton

* Et le 24 août, pour la prochaine lunaison, Mars fait son carré à Saturne.

Je reviendrai sur ces carrés dans mes publications Facebook : ils donnent clairement l’ambiance des six mois à venir, et ont déjà donné un aperçu … En France, le chauffeur de bus à Bayonne, la jeune femme gendarme, la jeune aide-soignante de Lyon, et tant d’autres, qui sont agressés mortellement uniquement parce qu’ils veulent faire respecter la loi …. ces malheureux enfants qui trouvent la mort sur la route dans une vision d’horreur qui hantera les nuits de ceux qui ont voulu leur porter secours ….

 

Pour cette Pleine Lune, Mars est conjoint à la Lune Noire Moyenne ; par souci d’authenticité, Mars est tiraillé. Dans sa lucidité avec elle, il devient objecteur de conscience. Mais comme il est en même temps, frappé par le manque, soit il est paralysé dans son action, soit il réagit en surcompensant, et devient agressif.

Or, il est en carré avec le trio qui tourmente tout le monde depuis pas mal de temps, à des degrés divers ! J’aurai l’occasion d’y revenir dans mes publications plus nombreuses sur Facebook.

 

Par rapport au trio Pluton/Saturne/Jupiter, Mars est en carré croissant ; il s’agit certes d’aller de l’avant, d’oser prendre une décision, de s’engager. C’est une nécessité, un peu comme dans un virage à 90° sur la route, il faut donner un coup de volant énergique pour ne pas aller dans le fossé. Il est nécessaire de s’ouvrir à d’autres voies, d’abandonner certaines méthodes.

Mais en même temps, conjoint à cette Lune Noire Moyenne, il n’ose pas bouger. Quand il le fera, ce sera forcément dans l’excès : alors qu’en sera-t-il du trigone qu’il fera au Soleil le 16 août !….

Au mieux des habitudes chamboulées

Au pire un tremblement de terre physique, ou psychologique, ou politique, ou financier.

 

On est toujours bien évidemment sous le sextile Jupiter Neptune qui se reforme pour la seconde fois.

20 février -27 juillet – 12 octobre 2020 pour les passages exacts

Je ne reviens pas dessus ; j’ai fait une publication détaillée sur 4 pages sur Facebook, rien que sur cet aspect d’astrologie mondiale, un aspect majeur de sextile qui répond au carré entre les deux planètes qui a eu lieu sur tout 2019 :

C’est une réorganisation générale de tout ce qui a été bouleversé l’an dernier. La remise en cause de l’épanouissement personnel et de sa participation sociale, conduit à se séparer de ce qui est lié à un passé obsolète. Neptune est là pour DISSOUDRE ce qui ne convient plus.

Et c’est la toile de fond qui conduit aux échauffourées de Mars, physiques ou psychologiques, nécessaires à ceux qui restent encore réfractaires à réorganiser leur vie.

 

On pourrait dire encore plein de choses …

* Les spécialistes des astéroïdes auront vu que Junon et Pallas sont en carré exact (16° Balance et 16° Capricorne), elles confirment un relationnel difficile.

* Je veux juste encore préciser que Saturne et en quinconce exact au Nœud Nord (28° Capricorne, 28° Gémeaux) : il y a toujours cette notion de réajustement à faire pour évacuer de vieilles histoires familiales difficiles et des mémoires lourdes.

* Et puis je reviens encore sur cette conjonction que Mars va faire 3 fois d’ici la fin de l’année avec Eris (j’en ai longuement parlé dans la NL du 20 juillet.)

 

Conclusion

3 août 2020 :  3 + 8 + 4 = 15 … le Diable

Ou : 3 + 8 + 2020 = 2031 = 6 … l’Amoureux

 

Et l’on repart dans la manipulation et les magouilles du Diable …

+  Lame 6 … Un choix à faire.

Sur la carte 6, l’Amoureux est un jeune homme indécis. Il est entre deux femmes. L’une, à sa droite, est âgée et inflexible ; elle a le visage dur. L’autre à sa gauche, côté du cœur, est plus jeune. Et c’est vers elle que le cupidon dirige sa flèche : l’élue du cœur.

Mais le jeune homme est dans le doute, dans le flou et l’indécision. Pourtant, il doit trancher.

Choisir, c’est marquer sa différence, son originalité. C’est affirmer sa personnalité. C’est parfois difficile, mais en se laissant influencer par les autres, on devient victime des circonstances.

Comment apprendre à se connaître en exprimant sa volonté, ses désirs, ses convictions, ses sentiments ? Comment imposer son choix ?

Cette Lame 6 demande pourtant de prendre une décision.

 

Mais le Diable est là … Et quelle lame singulière que cette Lame 15 ! Faut-il y voir le démon qui prend l’apparence d’un être androgyne ?… Faut-il y voir les diablotins enchaînés qui, en symbolisant l’impossibilité de bouger et d’agir comme on veut, représentent tous ceux qui ont été et sont encore dans la privation d’aller là où ils veulent ?

Le Diable, leur maître, regarde de face, mais il louche. Forcément, il voit trouble. Mais il représente le pouvoir sur d’autres qui sont enchaînés.

Avertissement ou délivrance …

Je ne reviens pas sur la newsletter envoyée aux abonnés. Ma casquette d’astrologue sur une Page publique m’oblige à ne parler que d’aspects astrologiques. Sans pendre parti. Mais l’Humanité est dans une grande mutation qui passe par une confrontation entre deux énergies puissantes, Forces de l’Ombre et Forces de la Lumière, qui sera à son paroxysme en 2021.

 

De vieux schémas de vie doivent disparaitre. C’est le sens de la venue de cette pandémie. C’est le sens de l’Air qui va dominer déjà en fin d’année avec la nouvelle conjonction Jupiter Saturne, qui renoue avec un élément qu’ils avaient quasiment oublié (conjonctions en Terre pendant quasiment les 200 dernières années) mais aussi avec l’arrivée de Pluton en Verseau dans 3 ans.

 

Tout s’accélère. Dans un sens et dans l’autre.

Côté Forces de l’Ombre, la manipulation augmente par la peur qui est distillée en permanence.

Mais côté Forces de la Lumière, c’est l’ouverture de conscience qui gagne de plus en plus les cœurs purs.

 

Ah, quand même, la route est encore longue.

 

Chaleureusement à tous.

Jacqueline

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – juillet 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : A CHAQUE LUNAISON, JE RECOIS DES ADRESSES ERRONEES.

Pour éviter une erreur qui serait de mon fait, je procède par collier-coller de ce que vous écrivez.

Ensuite, si j’ai « wanadoo.ft » je peux corriger ; mais quand il s’agit d’une lettre manquante ou en trop dans le nom, je ne peux rien y faire.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

 

Share