La Pleine Lune du 28 juin 2018

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Capricorne/Cancer à 6° 28

Pour la Lune, le degré sabian du Capricorne explique :

« Inspiré par le divin, un prophète voilé délivre son message »

Dominante : capacité d’agir comme un porte-parole de la révélation d’une  volonté et d’une vérité transcendantes déterminant une action future

Pour le Soleil, le degré sabian du Cancer explique :

« Deux lutins dansent au clair de lune »

Dominante : Jeu des forces naturelles invisibles dans le fondement de toute existence

Dans toute organisation tribale, la cohésion est assurée par une sorte de Force supra-physique collective ; c’est le « dieu » de la tribu : Yahweh ou Jéhovah pour les tribus primitives ; puis c’est le « Grand Ancêtre » élevé au rang de dieu pour jouer ce rôle ; aujourd’hui ce sont les prophètes, voyants, mediums qui guident le développement en inspirant à des esprits ouverts la vision prophétique d’évènements à venir.

Mais tout chercheur est en quête d’un exemple : c’est essentiel dans toute tentative pour parvenir à une plus grande maturité et à un plus haut niveau de conscience, de s’associer avec des personnes qui ont atteint un niveau supérieur d’évolution et de compréhension.

A ce stade, l’auteur précise qu’on est encore en phase d’apprentissage. La connaissance viendra plus tard.

(extrait des Degrés Symboliques de Dane Rudhyar)

 

Pleine Lune du mois du 28 juin 2018 à 4 h 54 TU

(6 h 54 en France)

ascendant 18° 20 Cancer pour  Paris

Axe Capricorne / Cancer – cardinal

La Lune est conjointe à Saturne rétrograde

et va rencontrer Pluton  et les Lunes Noires

Le Soleil donc opposé à Saturne rétrograde,

est quinconce à Mars/Nœud Sud

et trigone à Jupiter rétrograde

Mars vient juste d’entamer sa marche rétrograde

Vénus est en quinconce exact avec Neptune

Bientôt Jupiter redevient direct

La Pleine Lune offre un éclairage maximum  (propice à révélations bien entendu !) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune. Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil en Cancer et son besoin de sécurité)  qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune en Capricorne emprisonnée dans le carcan du devoir et des responsabilités).  Elle est plus fortement ressentie si son axe touche un axe important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est une Pleine Lune dans l’axe Capricorne / Cancer

Il s’agit d’équilibrer sa sensibilité personnelle (Cancer) et son sens des responsabilités (Capricorne) ou bien d’équilibrer le besoin de repli sur soi et la participation sociale.

Cet axe nous sollicite pour remporter un défi de maturité en débusquant une attitude infantile, et en détricotant ses mémoires émotionnelles liées au manque de sécurité.

 

Du côté du Cancer :

le Soleil se veut tendre et chaleureux. Mais il veut aussi se protéger de toute attaque extérieure. Et il n’est pas vraiment tranquille :

le 27 juin, il a fait son opposition à Saturne rétrograde

Moment le plus important de cette rétrogradation, et examen de conscience qui se fait avec plus d’acuité que d’habitude ! …. Vision claire de ce qu’il faut arrêter. Bien sûr, c’est un face à face contrariant, voire bloquant. Comme si l’on était coupé dans son élan. Et c’est en lien avec la rétrogradation de Mars qui a commencé quelques heures avant.  Mais c’est aussi une nouvelle lumière, une nouvelle orientation, une nouvelle conscience d’utiliser son pouvoir solaire à travers la fonction saturnienne, et donc son cadre de Vie.

(cf la publication détaillée faite sur FB, le 26 juin, Page de Allô Allô Mercure, sur l’opposition Soleil / Saturne)

(cf la publication détaillée faite sur FB le 25 juin, sur Mars rétro)

 

Le 1er juillet, le Soleil sera en quinconce avec Mars / Nœud Sud

Et il se pose des questions  sur le bien-fondé de son comportement. Il lui est demandé de comprendre ce qui ne convient plus dans sa façon de faire et d’améliorer sa manière d’agir, de quitter des conditionnements obsolètes et de mauvaises habitudes. C’est comme si les imprévus et les malentendus lui faisaient comme un « nœud coulant » autour du cou  pour le forcer à comprendre

1        – qu’il doit mobiliser ses forces pour surmonter les obstacles (qui se trouvent au fond de lui-même – et qui sont matérialisés planétairement par cette rétrogradation de Mars)

2        – et qu’il existe des valeurs plus essentielles que celles auxquelles il croyait jusque là.

Le 5 juillet, le Soleil sera aidé par un trigone exact à Jupiter ; il se sentira plus fort, animé d’une grande force intérieure.

 

Du côté du Capricorne,

on a la Lune dans ce signe hyper sérieux qui prédispose à la rigueur, à la solitude et au silence. Et la conjonction Lune / Saturne augmente le doute, la menace de solitude ou d’abandon. Elle fige dans la crainte du manque ou bien réclame avec obstination l’amour et la protection, comme un enfant qui se sent abandonné.

Quelques heures après cette Pleine Lune, la Lune rencontre Pluton et les Lunes Noires

Ce moment de Pleine Lune, en plus de la pleine lumière de l’opposition, est un véritable laser pour comprendre le sens de ce qui doit absolument être remanié dans nos vies personnelles.

Le trigone à Uranus permet d’ébaucher de nouveaux projets pour améliorer son quotidien, malgré la très forte tension intérieure qui s’installe.

 

Tout le défi est de savoir comment faire cet équilibre entre des besoins conscients de sécurité et un désir inconscient de mettre de la responsabilité dans sa vie

Va-t-on accepter en toute conscience ce qui se passe, même si c’est dur ; ou va-t-on être inconsciemment tenté de résister en s’accrochant à quelque chose du passé qui maintiendrait dans un cocon sécurisant (comme celui qu’on a pu avoir dans l’enfance) ?

 

Ce 28 juin, la belle Vénus en Lion est en quinconce exact avec Neptune.

L’aspect est croissant et appuie sur les mises au point indispensables à faire dans sa relation avec l’Autre ou avec les autres. C’est tout un remue-ménage dans la sphère intime et familiale, avec une remise en question de son sens des valeurs ; mais il faudra probablement attendre le quinconce décroissant du 22 août pour sortir du flou affectif.

 

Il me semble important de revenir sur cette rétrogradation de Mars

qui a commencé dans la nuit du 26 au 27 juin, à partir de 9° Verseau.

Je l’ai détaillé dans cet article FB du 25 juin.

Mars en Verseau aime s’affirmer avec indépendance, voire rébellion. En rétrogradant, c’est comme s’il faisait une synthèse de revendications, de confrontation sociale aussi, de façon à se libérer d’anciens schémas de comportement. Une manière de s’émanciper ! …C’est donc une opportunité de libérer quelque chose, face à de vieux comportements qui n’ont plus lieu d’être. Ça peut être une rupture consciente vers un autre mode d’action  nécessitant une remise en cause personnelle. Ça peut concerner une façon d’évacuer le stress à travers la méditation, le yoga ou tout simplement un temps de pause dans ses actions.

Comme ça se fait au carré d’Uranus, il faudrait accepter que le changement puisse être fondamental. Ce carré dans sa phase décroissante se fait en conscience et impose de lâcher une répétition d’habitudes enracinées. Et ça peut être aussi soudain que violent.

 

Ce carré Mars / Uranus se détend certes un moment

Il a été exact une première fois le 16 mai. Pour ceux qui auraient vécu à cette époque un moment soudainement conflictuel, l’aspect est important puisqu’il se reformera le 2 août puis le 18 septembre. Et ces deux prochains passages se feront après que les trois éclipses de l’été se seront enclenchées.

L’éclipse solaire Nœud Nord suivie de l’éclipse lunaire Nœud Sud répond au 4ème cas de figure abordé dans mon Cahier Pédagogique sur les Eclipses : occasion de franchir un cap important en s’adaptant aux circonstances. Mais l’évolution ne pourra pas se faire rapidement, puisqu’une nouvelle éclipse solaire Nœud Nord s’imbriquera dans le duo, au mois d’août,  sous une déferlante énergétique puissante qui doit entraîner un nettoyage en profondeur.

 

Le 9 juillet, juste avant la prochaine Nouvelle Lune, Jupiter repasse direct

pour justement aider à mettre en place toute une dynamique de renouvellement. Tout ce qu’il a revisité depuis la mi-mars sur le plan social, va pouvoir se libérer ; c’est une nouvelle orientation qui se fait, soutenue par l’éclairage des Eclipses de l’été : anciens projets abandonnés ou remaniés, nouveaux projets esquissés, nouveau planning, nouvelle gestion de sa participation sociale.

 

Encore une fois, les Nouvelles Lunes et Pleines Lunes actuelles sont tellement denses que je ne peux aborder que les aspects les plus importants et d’une manière condensée. Mais ces aspects sont repris sur ma Page Facebook Allô Allô Mercure, de façon plus détaillée. J’essaie de publier mes articles la veille de l’aspect exact.

.

Conclusion

Selon les différents modes de calcul :

28 + 6 + 2018  =  1 + 6 + 2 = 9 … L’Hermite

Ou     :                 1 + 6 + 11 = 18 …  La Lune

Ou 28 + 6 + 2018 =  2052  =  9 …. L’Hermite

Exactement la même chose qu’à la précédente Pleine Lune du 29 mai.

Encore une fois, que peuvent avoir de commun l’Hermite et la Lune ? … si la dernière fois, on était renvoyé à la Lune avec le symbole sabian de cette mère qui apprenait à son enfant à gravir un escalier, cette fois-ci on est plutôt renvoyé à l’Hermite qui cherche son Chemin pour s’ouvrir à un monde plus grand et accéder à sa pleine mission spirituelle.

 

Et dans cette Pleine Lune …. une superbe conjonction Lune / Saturne (celui-ci n’étant autre que l’Hermite) ! … une cohérence entre astrologie, symbole sabian et tarot !

 

Cette nouvelle quinzaine met en relief une énième possibilité d’un Nouveau Chemin de Vie : mais l’heure est encore à la réflexion.

Cinq planètes sont aujourd’hui rétrogrades, dont Mars, la planète du faire.

Le ciel planétaire se révèle, il me semble, et encore une fois, un outil d’une finesse incomparable. Avec une synchronicité puissante entre nos problèmes rencontrés, nos ressentis, le dialogue des planètes dans le ciel et les prises de conscience que nous sommes amenés à faire quand ce dialogue touche particulièrement un point de notre thème natal.

 

Pendant un moment, nous allons nous asseoir dans une salle d’attente. Le départ en TGV n’est pas immédiat ! Il nous faudra encore privilégier la patience pour permettre aux choses de se mettre en place.

C’est l’été qui vient. A nous d’en profiter pour prendre un livre, pour dialoguer avec les amis, pour profiter d’un rayon de soleil. Nous aurons peut-être à faire face à des malaises diffus, des migraines, des maux de dos ou de gorge, une digestion difficile ou des bouffées de chaleur …  C’est notre corps qui cherche à répondre aux nouvelles vibrations, aux nouveaux rythmes qui se préparent tout en éliminant les anciennes informations dont nous n’aurons plus besoin.

Je reste une optimiste, vous le savez ….  Et je veux croire qu’une Nouvelle Terre se prépare.

Mais toute conscience planétaire est lente à naître … très lente ….

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – juin 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.