La Pleine Lune du 26 août 2018

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Poissons / Vierge à 3° 12

Pour la Lune, le degré sabian des Poissons explique :

« Le va-et-vient d’automobiles sur un isthme étroit entre deux plages très fréquentées »

Dominante : mobilité et complexité des échanges sociaux pour un élargissement du champ de notre activité.

Pour le Soleil, le degré sabian de la Vierge explique :

« Des enfants blancs et noirs s’amusent ensemble »

Dominante : nécessité de dépasser les préjugés sociaux

Avec le symbole de la Lune, on nous parle d’une idée de commerce et d’interaction sociale sous une forme nouvelle. Besoin d’instaurer des relations dynamiques incessantes entre tous les aspects de la vie sociale. Et plus les relations sont complexes, plus la société est dynamique et mouvante. « L’isthme » se rapporte à une situation géographique, près de San Diego, où ont été imaginés ces symboles ; mais aussi en Floride et ailleurs : c’est une bande étroite de terre qui sépare la mer du lagon. Beaucoup d’habitations. Beaucoup de circulation.

Avec le symbole du Soleil, c’est la libération de toutes les idiosyncrasies ( = sortes de comportement) d’une culture et d’une classe particulière dans laquelle on a été éduqués, qui est la condition sine qua non d’une conscience sur « le Chemin »

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de différence de race, mais que tout être humain doit être considéré comme étant une branche d’un même Arbre Unique.

(extrait des Degrés Symboliques de Dane Rudhyar)

 

Pleine Lune du 26 août 2018 à 11 h 57 TU

(13 h 57 en France)

ascendant 18° Scorpion pour  Paris

Axe Poissons / Vierge   - mutable

L’axe Lune/Soleil est l’axe d’un cerf-volant

qui s’appuie sur Saturne et Uranus,

tous les deux rétrogrades

Un Grand Triangle de Terre relie

Soleil, Saturne et Uranus.

Vénus est en carré exact à Pluton

Encore 5 planètes rétrogrades :

Mars, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton

Demain, le 27, Mars repart direct.

La Pleine Lune offre un éclairage maximum  (propice à révélations bien entendu !) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune. Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil en Vierge avec son besoin ultra méthodique de trier et de séparer le bon grain de l’ivraie) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune en Poissons et sa sensibilité presque médiumnique).

Elle est plus fortement ressentie si son axe touche un axe important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est une Pleine Lune dans l’axe Poissons / Vierge

C’est un axe de transition, la Vierge étant le dernier signe de l’hémicycle croissant et donc individuel, et les Poissons, le dernier signe de l’hémicycle décroissant  et donc collectif : il s’agit de passer à une autre dimension ou à un autre plan. Comme un cordon à couper. C’est un axe de bilan, d’aboutissement des choses, qui oblige à revoir où l’on se situe et de quelle manière on le fait.

C’est un  « entre-deux choses »  …  avant le Renouveau.

 

En même temps, c’est un drôle de face à face, une dualité :

* entre cette Vierge, signe de Terre, plutôt discrète et réservée certes, mais tellement pratique, tellement minutieuse, tellement en attente de perfection, qui analyse, prévoit, planifie, prépare et peaufine ses projets, qui nous ancre dans la matière, angoissée à l’idée de se tromper

* et le monde des Poissons, signe d’Eau,  une eau profonde, océanesque, qui symbolise toute une vie intérieure, sensible mais secrète et mystérieuse, insaisissable et imaginative.

 

La Vierge est souvent au bord du sacrifice, au détriment de ses  propres besoins. Dans sa volonté de tout conjuguer au plus-que-parfait, elle finit par être souvent dans un manque total d’acceptation de soi.

Dans sa dualité avec le monde des Poissons en face, on se demande jusqu’à quel point elle  veut rester sourde aux intuitions de la Lune, uniquement parce qu’elle pense ne pas être à la hauteur de la confiance et de l’amour qu’on veut lui témoigner.

 

Pourtant :

Un Grand Triangle de Terre illumine cette Pleine Lune

reliant le Soleil, Saturne rétrograde et Uranus rétrograde

(cf ma publication du 25 août sur Facebook)

C’est comme une permission d’ouvrir grand les bras à de nouvelles perspectives de concrétisation, bien réelles, de ses projets.

Mais cette concrétisation, il faut la mériter. Il faut la mettre en action. Comme je l’ai souvent dit, le trigone est un aspect réputé harmonieux certes, mais il n’a pas d’énergie en lui-même, comme le carré par exemple. Donc pour tous ceux qui ont un projet, qu’il soit professionnel ou relationnel, c’est un super moment pour bâtir solidement, avec beaucoup de bon sens, avec le sens de l’organisation, avec un joli savoir-faire mâtiné d’originalité. Mais il faut faire un effort pour l’actionner et le mettre en marche, et pour ensuite garder le cap, afin qu’il arrive à concrétisation.

 

Ce Grand Triangle, est l’assisse d’un cerf-volant

(configuration spéciale à l’astrologie humaniste)

L’opposition Soleil/Lune est en fait une sorte de moteur qui permet de faire passer les capacités créatrices des trois trigones, dans le plan concret, et donc d’en exprimer tout le potentiel : le Soleil représente la queue du cerf-volant. En face, la Lune en est la motivation : c’est vers la Lune qu’on dirige le cerf-volant : c’est une Lune en Poissons, conjointe (au degré près) à la Porte Visible qui est un Point de Guérison et qui s’harmonise donc avec tout ce qui nous aura été demandé au cours de cet été pour changer de plan de conscience après s’être délesté d’un certain nombre de branches mortes.

 

Neptune a son importance ici :

1  – C’est le maître de la Pleine Lune en Poissons

Il élargit nos horizons sur tous les plans, moraux, éthiques, spirituels … SI l’on parvient à dissoudre les peurs et les résistances qui risquent de mener sur des chemins d’errance.

 

2 – Il vient juste de faire son 3ème trigone exact à Jupiter

(Publication sur Facebook, du 19 août)

Sur un plan collectif :

A-t-on compris ce qui ne convient plus, et  participe d’un passé révolu ?

A-t-on laissé les ouvertures dépasser la superficialité ?

A-t-on préparé le terrain depuis décembre pour permettre à cet inconscient collectif qui nous gouverne d’une certaine façon, de s’ouvrir sur quelque chose de nouveau … même si l’on se sent encore aujourd’hui tout désorienté ?

Rien ne semble vraiment prêt. Tout est encore à retravailler, pour permettre à un nouveau cap de s’installer à partir de l’automne et de prendre le virage dans les meilleures conditions, lors du prochain carré de toute l’année 2019.

Et sur un plan individuel :

A-t-on laissé passer des conceptions nouvelles … qui passent par une dissolution lente (et peut-être éprouvante certes) de ce qu’on croyait être le bonheur, et qui peuvent conduire aujourd’hui à une dissipation d’écrans de fumée ?

Est-on prêt à laisser entrer, petit à petit, dans sa vie personnelle, un petit PLUS qui puisse  permettre de donner un autre sens à sa vie ?

Les deux plans sont imbriqués l’un dans l’autre ; je le répète souvent, pour que le monde extérieur change, c’est à chacun de lui apporter son animation intérieure. C’est donc en changeant soi-même qu’on pourra permettre à l’Inconscient Collectif, de vivre les balbutiements d’une nouvelle Conscience.

 

3 – Le 27 août Neptune fera son 3ème quinconce croissant exact à Mercure

Les premiers passages des 12 juillet et 9 août ont montré une communication pas vraiment claire, difficile, ou du moins pas suffisamment adaptée et donc contrainte à un certain réajustement.  Pour ce 3ème passage, il s’agit cette fois, de ne plus « bafouiller » et de corriger vraiment sa communication. C’est comme une obligation de redéfinir plus clairement certaines pensées, certaines paroles.

 

4 – Enfin, Neptune est bientôt au milieu de sa rétrogradation et va faire son opposition au Soleil le 7 septembre, juste à la fin de cette Lunaison

Neptune est chez lui en Poissons. Rétrograde, il propose d’être plus à l’écoute de son ressenti. Mais planète lente, il symbolise une dissolution, autant sur un plan collectif que sur un plan individuel, de certaines croyances apportées par Jupiter, et structurées par Saturne, des croyances qu’on pensait solides, mais qu’il faudrait transformer pour se tourner vers d’autres valeurs.

Neptune a pu déclencher depuis la mi-juin des sensations enfouies profondément en soi et nous obliger par sa clairvoyance, à passer en revue (et à comprendre) ses émotions. Depuis, les 3 éclipses de l’été l’ont soutenu dans son rôle de solvant universel.

 

Le Soleil dans son opposition exacte du 7 septembre va mettre les pleins phares sur ces eaux neptuniennes : soit la brume sera tellement forte que son projecteur ne parviendra pas à dissiper la pollution physique et psychique qui empêche l’entrée d’un Nouveau Monde ; soit au contraire l’opposition sera porteuse d’inspirations lumineuses et pourra déchirer un nouveau pan du voile d’illusions (c’est un travail très lent qui franchit une nouvelle marche chaque année).

Sur le plan personnel, tout dépend de ce que promet Neptune en natal, et quels aspects ce Neptune céleste forme avec le thème natal.

 

Le même jour que cette Pleine Lune

sept heures plus tard,

Vénus passe au carré de Pluton

Dans ce carré décroissant,  il y a une obligation de sonder ses sentiments en profondeur. Mais le risque de conflit est là, simplement parce que le désir de l’un ne va pas toujours dans le même sens que le désir de l’autre. Dans le carré décroissant, il y a un changement fondamental à opérer sur le plan des sentiments, qui permettra au nouveau cycle de se faire. Comme des noces à venir. Peut-être faudra-t-il se jeter à l’eau pour rompre avec certaines illusions ? …. Peut-être faudra-t-il lâcher prise avec de vieilles valeurs ? …  Ou bien rompre définitivement avec le superficiel ?…  Ou bien aller à fond dans une libération de ses sentiments ? ;… Ou bien rompre définitivement avec des liens affectifs devenus trop encombrants ? ….

Ce sont beaucoup d’interrogations qui vont se poursuivre pendant quelques mois, du fait que Vénus rétrograde  entre le 5 octobre et le 16 novembre. Le prochain cycle ne commencera que le 23 février 2019 à 22° du Capricorne.

 

Conclusion

Selon les différents modes de calcul :

26 + 8 + 2018  =  8 + 8 + 2 = 18 … La Lune

Ou     :                 8 + 8+ 11 = 27  =  9 …  L’Hermite

Ou                      26 + 8 + 2018 =  2052  =  9 …. L’Hermite

Et c’est toujours la même chose qu’aux Pleines Lunes précédentes ! ….

La Lune c’est la sensibilité, avec ses cinq sens qui permettent de s’ouvrir au monde extérieur. Elle exerce une influence  sur nos pensées, forcément !  Mais avec l’Hermite qui cherche son chemin, l’heure est toujours à la réflexion. Avec toujours 5 planètes rétrogrades : Mars, Uranus, Neptune, Pluton …. et Saturne bien sûr qui n’est autre que cet Hermite seul dans la nuit, qui s’appuie sur son bâton, à la lueur de sa lanterne. Il avance dans le noir, et ne compte que sur lui-même. Mais dans la nuit de l’ignorance, il a sa lanterne, sa clairvoyance. Il sonde la vérité du monde, en avançant prudemment  ….Il peut se fier à son esprit lucide et voir les choses comme elles sont.

 

Nous sommes toujours, et plus que jamais, assis dans la salle d’attente d’un TGV en partance. Mais il n’est toujours pas prêt à partir. Il lui faut privilégier d’abord la patience pour permettre aux choses de se mettre en place.

L’été se termine. Le Soleil vient de passer en Vierge, le signe de la fin de l’été, qui annonce les récoltes. Le moment est venu de s’organiser pour l’automne qui arrive et de prendre de nouvelles résolutions.

L’énergie des Poissons amplifiée par cette Nouvelle Lune, est là pour nous aider à guérir, pour nous inciter à nous débarrasser de cette paralysie qui a pu nous empêcher d’agir à force de peurs et de croyances erronées.

Mais le beau Grand Trigone de Terre aide à se délester de bien des branches mortes, et à s’exprimer dans un joli savoir-faire habillé d’originalité

 

C’est une très belle Pleine Lune qui demande à changer de plan de conscience.

Or, avec cette flèche qui pointe sur une Lune Poissons, remplie de compassion, et porteuse de guérison, avec ces planètes qui sont encore rétrogrades, il nous est toujours demandé de prendre le recul nécessaire pour enlever de nos épaules tous les poids qui les fragilisent à force de blessures jamais guéries, de  cicatrices jamais nettoyées, de souffrances jamais colmatées.

Pour accueillir une nouvelle manière d’agir

Pour s’accueillir sans faux-semblants

Pour s’accepter

Pour rayonner de l’intérieur

Dans une tendre valse intérieure du savoir aimer et du savoir s’aimer.

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – août 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.