La Pleine Lune du 25 septembre 2018

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Bélier/Balance à 1° 59

Pour la Lune, le degré sabian de la Lune  explique :

« Un comédien révèle par son jeu, les traits de la nature humaine »

Dominante : capacité de se voir et de voir les autres, objectivement. Avec humour.

Pour le Soleil, le degré sabian de la Balance explique :

« Transformation des fruits des expériences du passé en une réalisation de l’esprit créatif »

Dominante : repolarisation des énergies créatrices de la Conscience

Avec le symbole de la Lune, on nous parle ici d’une façon d’évoluer objectivement, et non plus dans la phase d’émergence et d’impulsion subjective du premier degré du Bélier. La conscience se construit peu à peu, la capacité de se voir dans un miroir, et éventuellement de se moquer de ce qu’on y voit.

Avec le symbole du Soleil, on pense à la plante dont la graine cachée devient, au moment voulu, la base d’un nouveau cycle d’existence, et donc la semence symbolique du pouvoir de renouvellement de l’espèce humaine.

(extrait des Degrés Symboliques de Dane Rudhyar)

 

Pleine Lune du 25 septembre à 2 h 54 TU

(4 h 54 en France)

ascendant 0° 45 Vierge pour  Paris

Axe Bélier / Balance   - cardinal

L’axe Lune/Soleil forme un T-Carré sur Saturne

Il est aussi la base d’un triangle dont la pointe est Mars/Nœud Sud.

Chiron est conjoint à la Lune

Mercure est conjoint au Soleil

Vénus s’échappe de son carré à l’axe des Nœuds

3 planètes rétrogrades :

Uranus, Neptune et Pluton

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum  (propice à révélations bien entendu !) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune. Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil en Balance avec son besoin d’harmonie et d’équilibre) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune en Bélier et ses émotions intenses et spontanées)

Elle est plus fortement ressentie si son axe touche un axe important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est une Pleine Lune dans l’axe Bélier / Balance

Un axe relationnel de rencontre, d’union, de contrat, qui demande un équilibre et une harmonie dans les relations.

C’est l’axe du JE et du NOUS, qui impose un travail relationnel pour transformer des structures encore trop rigides.

« Où est ma place dans la société ? … où est ma place dans le couple ? … Quand je dis JE, qu’est-ce que ça veut dire ? … Quand je dis NOUS, qu’est ce que ça signifie ? … Et par rapport à l’Autre, suis-je réellement dans l’écoute, et dans le non-jugement et donc dans la tolérance ? … »

Voici les questions qui peuvent se poser dans ce moment de septembre où chaque année, se reposent des interrogations sur la compréhension de l’Autre et des autres.

Cette fois, la Lune est très étroitement conjointe à Chiron qui vient juste de rentrer en Bélier : on peut donc imaginer une Pleine Lune aux vertus thérapeutiques.

 

Mars est le maître de la Pleine Lune en Bélier.

Il se trouve lui-même en Verseau et sa plus haute fonction en Verseau, c’est d’avoir le courage de servir et d’aider les autres.

 

Mais il est toujours en dissonance avec Vénus et Uranus

(dernier carré exact avec Vénus le 8 septembre

(dernier carré exact avec Uranus le 18 septembre)

Ce n’est pas facile pour lui car, même avec tout le punch dont il s’entoure pour servir une noble cause, il a un sacré défi à réaliser : ne pas se laisser miner par les peurs et les dévalorisations. Les deux carrés sont décroissants : une opportunité de nouvelle semence est donnée depuis quelques mois, mais  … aura-t-on été capable de canaliser l’énergie émotionnelle qui nous a submergés depuis l’été, jusqu’à pouvoir remettre en question ses croyances et ses valeurs pour une nouvelle forme d’expression ?   Le résultat ne sera pas le même pour tout le monde.

 

Mars est toujours conjoint avec le Nœud Sud

(conjonction exacte le 22 septembre, juste avant l’équinoxe d’automne, donc fortement renforcée)

A-t-on su mettre un terme définitif à un type d’action qui ne correspondait plus ? … A-t-on su se débarrasser de tous ses vieux schémas qu’on traînait avec soi comme de vieilles casseroles ? …. A-t-on fait le travail intérieur nécessaire pour se libérer d’une forme ou d’une autre d’addiction ? ….

Les vieilles tensions qui ont été présentées sur un plateau d’argent avec les trois éclipses de l’été vont pouvoir enfin un peu nous lâcher … Mais qu’en a-t-on fait ? …

 

Mars sera conjoint exact avec la Lune Noire le 2 octobre

Est-ce que ce sera un moment pour faire un peu mieux comprendre le pourquoi et le comment de toutes ces violences, tant personnelles que sociales, qui nous traversent ?

Avec une nouvelle interrogation : puisque la Lune Noire représente la quête de l’inaccessible, est-ce que cette conjonction se fera dans le sens d’une « libération » qui interviendrait pour comprendre que la quête poursuivie est de l’ordre d’un rêve impossible à réaliser ?

 

Les Nœuds et la Lune Noire (avec Chiron) sont des Passeurs ; il est rare de les avoir tous ensemble en lien avec la même planète : cette fois Mars est en conjonction à la fois avec le Nœud Sud et avec la Lune Noire Moyenne, mais aussi sextile avec Chiron.

Qui plus est, Mars vient de faire sa rétrogradation et a repris sa marche directe le 27 août. La conjonction au Nœud Sud indique bien qu’il faut tirer un trait sur d’anciennes réalités et faire le deuil d’une partie de sa manière d’agir, mais en même temps, du fait du sextile avec Chiron, il peut être maintenant une expression thérapeutique pour se libérer d’un certain nombre de timidités uniquement dictées par l’idée qu’on se fait des choses.

Il nous propose un nouveau départ, une nouvelle impulsion d’énergie, en tenant mieux compte de ce et de ceux à qui l’on tient ….

Mais il faudra encore attendre jusque vers le 8 octobre, jour où il sortira complètement de sa boucle de rétrogradation  (je signale juste que le 9 octobre, ce sera la Nouvelle Lune en Balance … un moment privilégié pour poser de nouvelles intentions !)

Rien n’est hasard ….

 

Pour cette Pleine Lune :

Mars est en bel aspect harmonique au Soleil, à la Lune, à Mercure, à Cérès … et à Chiron !

Sur un plan individuel, c’est bel et bien une occasion de faire émerger une nouvelle orientation. Plus collectivement, une opportunité est donnée de détendre l’atmosphère par des ouvertures sympas au monde environnant, et de stimuler par son comportement, le groupe auquel on appartient.

 

Mais c’est une Pleine Lune très saturnienne :

Saturne est au carré exact de cet axe de PL : il est en Capricorne chez lui, il a repris sa marche directe le 6 septembre,

C’est comme si Saturne au sommet de cette Croix en T voulait défier l’équilibre que l’opposition Soleil/Lune cherche à maintenir. A lui seul, va-t-il chercher à faire s’exprimer les Luminaires de façon conflictuelle ? … Saturne précise la nature des frustrations et des blocages, mais aussi des réactions de défense. Il peut donc bouleverser et provoquer des disputes par des situations agressives. Prévenus, on fera attention.

En signes cardinaux, le T-Carré va demander beaucoup de discipline, de la patience, et surtout une analyse des réactions  pour permettre de réfléchir avant d’agir et d’utiliser son énergie à bon escient. Mais c’est aussi tout le sens de cette Nouvelle Lune du 9 septembre qui est toujours bien présente, qui s’est faite avec Mercure, chez lui, qui demande à privilégier l’analyse et la profondeur des pensées

 

Vénus s’éloigne du Grand Carré qu’elle vient de connaître

(carré les Nœuds et opposition à Uranus)

C’est un moment de répit dont il faut profiter sur le plan relationnel.

Mais c’est la Grande Affaire de cette fin de Lunaison :

Vénus va rétrograder à partir du  5 octobre à 11° Scorpion.

Dans la maison natale où se fait le transit, elle va envoyer un message, probablement assez « volcanique » puisque pendant tout le trimestre qui vient, elle reste dans l’orbe de l’opposition à Uranus

(les 3 oppositions exactes à Uranus : 12 septembre, 31 octobre et 1er décembre)

 

Déjà Vénus en Scorpion, ne joue pas dans la dentelle ou dans le romantisme à la Peynet de son séjour en Balance. En Scorpion, elle se nourrit de passion et de piment pour exister, n’hésitant pas à remplacer le rameau d’olivier et le fuseau à dentelle de son séjour en Balance, par un glaive qu’elle plonge directement dans les tripes de son amoureux. Elle déteste les non-dits, les tabous. Elle veut parler Vrai. Avec la lucidité d’un laser.

Pour l’instant, Vénus réagit à l’opposition d’Uranus ; et son impact est d’autant plus important pour ceux qui en natal, auraient déjà un aspect Vénus/Uranus, ou une Vénus en Verseau. J’espère retrouver bientôt suffisamment d’énergie pour vous parler sur Facebook des différentes phases de cette Vénus dans les deux mois qui viennent.

 

Enfin :

Deux très beaux aspects viennent de se faire ; ils sont encore là un peu pour nous aider :

1  – Le troisième passage du sextile décroissant de Jupiter à Pluton

(passages exacts : 17 janvier, 13 avril et 13 septembre

C’est vraiment une porte d’optimisme qui s’ouvre avec un enthousiasme bienveillant et une certaine confiance en soi, sur une réorganisation efficace de ses projets, si on le veut bien et qu’on s’en donne la peine, c’est-à-dire si l’on est capable de se remettre en cause pour comprendre pourquoi ça a mal fonctionné, avant. Mais Pluton ne faisant que détruire ce qui n’a plus lieu d’être, on peut imaginer qu’ensemble, ils construisent la vision du futur qui fera le ciment de leur prochaine conjonction en 2020.

2  -  Le troisième passage du quintile décroissant entre Saturne et Neptune

(passages exacts : 17 décembre, 18 juillet et 22 septembre)

C’est comme une petite voix qui vient de très loin ; et même si l’aspect joue plus sur le plan collectif, ceux qui l’entendront pourront s’ouvrir à cette vision du futur dans leur vie personnelle.  Neptune est porteur d’illusions si on l’utilise sur son mauvais versant, mais il est aussi Guérisseur si on apprend à le vivre de façon positive ; ce quintile peut être porteur d’un apaisement porteur enfin de sérénité.

 

Et puis surtout, le moment le plus important de cette fin de lunaison,

C’est le Portail de l’Equinoxe

dans la nuit du 22 au 23 septembre

A la fois un Grand Rectangle et un Grand Carré si l’on tient compte du Nœud Nord. Donc beaucoup d’énergies pour ce Grand Portail Energétique, où le jour est égal à la nuit, où le yin associé au féminin, est lié au yang, associé au masculin, où le Soleil rentre dans le signe de la Balance si sensible justement à l’harmonie de son équilibre.

 

Conclusion

Selon les différents modes de calcul :

25 + 9 + 2018  =  7 + 9 + 2 = 18 … La Lune

Ou     :                 7 + 9 + 11 = 27  =  9 …  L’Hermite

Ou                      25 + 9 + 2018 =  2052  =  9 …. L’Hermite

Nous sommes toujours avec la Lune, comme les Pleines Lunes précédentes. Et comme toutes les Pleines Lunes jusqu’à la fin de l’année. Une Lune qui exerce son influence sur nos désirs, sur nos besoins, sur nos humeurs et nos pensées intimes. Mais une Lune qui est forte aussi pour lancer confusion et illusions.

Plus que jamais, il nous est demandé :

* d’être à l’écoute de nos ressentis,

* d’accueillir les tensions inséparables d’un Saturne qui se présente d’abord à nous comme un obstacle à comprendre, comme un mur de frustrations à digérer, comme un sac d’irritations et de colères à surmonter,

* de donner du sens à nos impatiences (la Pleine Lune est quand même en Bélier !)

 

Il faudra attendre 2019 pour retrouver le Soleil, son yang, et sa Lumière. Et avec lui, retrouver l’évidence d’une joie toute pure et toute simple si l’on réussit à faire le Nettoyage indispensable pour pouvoir s’abandonner à ses rayons, et au bonheur d’être, de vivre et de donner.

Enfin sortis des turbulences de 2018.

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – septembre 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.