La Pleine Lune du 25 décembre 2015

 

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Capricorne/Cancer à 3° 20

Pour le Soleil, le 4ème degré sabian du Capricorne nous dit :

« Un groupe de personnes équipe un canoë en vue d’un voyage »

Dominante : capacité d’utiliser nos ressources et nos habiletés pour réaliser un projet commun.

Pour la Lune, le 4ème degré sabian du Cancer nous dit :

« Un chat discutant avec une souris »

Dominante : volonté d’auto-justification

S’agit-il d’un très grand canoë équipé dans une entreprise commune, pour un grand groupe de personnes qui veulent  « partir ailleurs » ? … Dans ce cas, le canoë étant un frêle esquif, il y aurait volonté homogène et collective. Le Capricorne y ajoute un côté concret par rapport à des opportunités socio-politiques et institutionnelles, et avec un consentement collectif.

Ou alors le canoë fait-il référence à l’eau qui permet de se mouvoir plus facilement. Mais toujours dans une activité qui nécessite un changement ?….

Quant au chat qui discute avec la souris, ça peut faire sourire ! … On est placé là, devant des instincts bio-psychiques difficiles à surmonter. Pourtant le symbole semble bien exprimer la possibilité de rationaliser un comportement instinctif pour lui donner une meilleure apparence.

 

Une Pleine Lune le 25 décembre 2015 à 11h 13 TU

(12h 13 en France)

Pleine Lune dans l’axe Capricorne/Cancer

Un axe cardinal et yin

Pleine Lune en aspects harmoniques à Neptune

C’est Noël !

Une opposition Mars/Uranus

en T-Carré à Mercure

et une conjonction Jupiter Nœud Nord

bien aspectée

Un axe Cancer/Capricorne

Une Pleine Lune en Cancer nous parle de vie émotionnelle, de besoin de sécurité. En cette journée de Noël, la vie de famille est à l’honneur, avec le soleil qui brille dans les yeux de nos petits qui ont eu la chance de naître dans un pays en paix  … En face, le Soleil qui est rentré en Capricorne le 22 décembre, au solstice d’hiver, nous parle de fondations solides, de ténacité, de détermination ; il a peur de ses émotions dans lesquelles il ne veut pas se laisser entraîner. Il a rejoint Mercure dont le mental vient déjà de se ressourcer à l’énergie plutonienne.

Cette Pleine Lune nous demande donc de trouver un équilibre entre le matériel et l’émotionnel … et ça tombe le jour de Noël !.

 

L’axe est harmonique à Neptune

Dans le chaos de ce monde qui marche sur la tête, c’est un peu de douceur qui nous est offerte pour ces fêtes.

Malgré cette ambiance de carré Uranus/Pluton qui perdure.

Malgré ce carré Saturne/Neptune qui commence et s’étalera sur 2016.

Malgré tous ces cycles décroissants qui annoncent une période essentielle de transition.

Les tables familiales vont pouvoir rêver un peu et s’habiller d’horizons nimbés de vents tièdes enrichis de sensibilité et de bienveillance.

 

Figure importante de cette PL :

le T-Carré qui se fait à partir de Mars et d’Uranus sur Mercure.

Certes, grâce à Neptune, l’heure s’arrêtera sur un moment d’humanité et de compassion, mais l’influence du carré Uranus/Pluton est toujours là. Avec sa tendance à l’impulsivité et à l’agressivité. Attention !

Cette opposition Mars / Uranus dans l’axe relationnel Balance/Bélier se fait pour la 3ème fois cette année. Il s’agit désormais de prendre le tournant qui s’impose, de quitter un cadre étouffant de Vie, et de trouver l’élan qui permettra de rompre avec un passé qui touche le relationnel, mais aussi d’initier une nouvelle Voie.

C’est en face de cela que nous met l’opposition, et le double carré à Mercure nous demande de développer consciemment une réponse claire, nette et responsable pour que, si rupture il y a, elle puisse se faire dans l’optique d’un paysage plus lucide ouvert sur le monde et sur la Vie.

Je l’ai déjà dit : si on n’est pas prêt en conscience, Uranus en Bélier, dans cette opposition à Mars, peut revêtir des habits de violence qui pourraient s’apparenter à une décharge électrique dans le monde de nos émotions.

 

Le jour de la Pleine Lune, justement,

Mercure forme un trigone croissant exact avec Jupiter

Attention décuplée ! … en effet, du fait de la rétrogradation de Mercure à partir du 5 janvier et de la rétrogradation de Jupiter le 8, ce trigone se répètera en janvier et en février 2016 : il insiste sur l’importance de nos communications, de nos contacts, de nos pensées par rapport à notre intégration sociale  (et ça touche pas mal de secteurs puisque le couple Mercure/Jupiter est maître de l’axe Gémeaux/Sagittaire et de l’axe Vierge/Poissons). C’est le premier passage : le problème est posé.

Ceux qui ont assisté à ma conférence sur Paris ou qui ont acheté l’Agenda 2016, ont bien compris l’importance des deux commandants de bord de l’année, qui vont dominer les mois qui viennent, à savoir Jupiter et Saturne.

Avec ce trigone de Jupiter à Mercure qui couvre les deux premiers de l’année, on peut imaginer  — sans rêver  — que de nouvelles orientations vont pouvoir se faire qui permettront de nouer ou de re-nouer le dialogue, d’exposer des idées, éventuellement de se déplacer pour mieux échanger.

Alors certes, ce même Mercure est semi-carré à Neptune : c’est tout le défi à relever de ne pas se laisser piéger par des images qui nous traversent, venues d’un passé collectif apeuré. Il ne sert à rien de cultiver un vague à l’âme stérile. Mercure vient de repartir, tout gorgé de l’énergie plutonienne (transit exact le 19 décembre) qu’il vient de dépasser. Et justement ce semi-carré décroissant (phase de 315°) nous apporte l’opportunité de gommer une attitude ancienne qui ne pouvait apporter que des complications.

 

Le Nœud Nord va à la rencontre de Jupiter en Vierge

Ne serait-ce pas une petite voix intérieure qui dirait à certains : « Exprime-toi davantage … Prends confiance en toi … Développe une vision plus globale, plus large, plus optimiste sur la Vie … Profite … »

Ce passage invite à développer un peu plus l’acceptation,  sans mettre de frein ou de barrage à ce qui pourrait se présenter. Mercure en trigone, envoie son regard bienveillant et pointe du doigt que l’évolution pourrait bien passer par une nouvelle forme de communication. Il va bientôt passer en Verseau et nous recouvrir de pensées humanistes.

 

Pour ceux qui voudraient travailler un peu plus sur cette PL,

pensez à Saturne, le maître du Soleil qui est en large trigone décroissant à Uranus, toujours dans l’orbe du carré à Neptune  (j’en ai largement parlé dans le précédent Billet)

 

Conclusion :

25 + 12 + 2015  =  7 + 3 + 8  = 18 … La Lune

J’ai parlé en ce début de Lunaison de l’importance que pourraient prendre les femmes ces jours-ci. Neuf Saoudiennes viennent d’être élues le 12 décembre aux premières élections ouvertes aux femmes en Arabie Saoudite. Certes, elles n’ont toujours pas le droit de conduire et doivent demander l’autorisation à leur mari pour voyager ou travailler. Mais c’est une ouverture …. Sans compter toutes les victoires qui sont encore à espérer ailleurs, sur l’égalité à la maison, sur les violences, ….

La Lune est bien le symbole féminin par excellence. Mais elle est aussi astre de nuit. Présidant aux marées, elle exerce une influence sur nos humeurs et sur nos pensées.

Est-ce le lien avec cette Pleine Lune Cancer, tellement demandeuse de douceur et de tendresse, bien reliée à Neptune ? …. Est-ce le lien avec ces aspects dissonants qui nous font réfléchir à la possibilité d’agir de façon moins brutale ? …. Peut-être

 

Un beau trigone exact en ce jour de Pleine Lune, entre Mercure et Jupiter nous regonfle d’espoir en cette journée de Noël. Il vient s’ajouter au sextile de Jupiter à Vénus, exact la veille, qui met du baume dans le cœur. Il faudra encore beaucoup de temps pour mettre en route cette conscience planétaire dont je parle Billet après Billet. Mais elle est faite de petits riens, de poussières d’étoiles, qui s’ajoutent les unes aux autres.

Le Soleil est là au bout de la route. Encore loin. Mais à portée de notre horizon.

Ses paillettes nous font déjà cligner des yeux. Elles ont pour nom : Amour.

Amour de soi. Amour de l’Autre. Amour des autres. Amour tout court. Cette force vibratoire qui peut changer le monde.

Love à tous ceux qui me lisent.

Et Joyeux Noël  …. Puissiez-vous retrouver l’enfant que vous avez été …  afin de lui donner ce qu’il n’a pas eu et qu’il attend de vous.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  17  décembre 2015

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

Facebook : https://www.facebook.com/alloallomercure/

Share