La Pleine Lune du 23 mars 2016

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Balance/Bélier à 3° 17

Pour la Lune, le 4ème degré sabian de la Balance :

« Communion spirituelle de jeunes gens autour d’un feu de camp »

Dominante : Nécessité de s’unir avec les esprits

Pour le Soleil, le 4ème degré sabian du Bélier :

« Deux amoureux se promènent lentement sur un chemin écarté »

Dominante : polarisation progressive des énergies nécessaires à l’accomplissement de son être et de sa destinée

Le besoin de créer une nouvelle société et de répondre à de nouvelles valeurs, mène le pionnier dans des contrées sauvages qui représentent symboliquement les potentialités d’une sorte de forêt vierge. Autour de ce Feu, il peut y avoir une communion (du moins un espoir commun) mais cette communion ne conduit à rien s’il n’y a pas ce « Feu » qui inspire le groupe.

Le « chemin écarté » du degré du Soleil, implique un éloignement temporaire des activités de routine. Mais ce n’est pas un circuit fermé : les deux amoureux suggèrent une énergie yin et une énergie yang, qui agissent dans un ensemble dynamique et ouvert, en contact avec les énergies naturelles.

 

Une Pleine Lune le 23 mars 2016 à 12h 02 TU

(13h 02 en France)

Pleine Lune dans l’axe Balance/Bélier

Un axe cardinal et yang

en harmonie avec Mars en Sagittaire

Mercure est étroitement conjoint

au Soleil en Bélier

Encore un T-Carré sur Saturne

comme à la Nouvelle Lune,

mais cette fois, à partir de l’opposition Vénus/Neptune à Jupiter

Eclipse de Lune Nœud Nord !

 

Un axe Balance / Bélier !

Les énergies du printemps sont là, encore plus fortes, avec le Soleil qui vient de rentrer dans le Feu du Bélier, marquant le Portail puissant de l’Equinoxe qui a Mars comme maître, comme chaque année. Mars est le gardien du Seuil, relié harmoniquement à l’axe de cette Pleine Lune.

Il existe aussi une Croix Mutable très forte

avec l’opposition Vénus/Neptune en Poissons

opposée à Jupiter/Nœud Nord en Vierge,

au double carré de Saturne en Sagittaire

(qui se fait aider de Mars)

Ce sont des aspects de tension qui pourraient être réactivés en fin de mois lorsque Mercure aura rejoint Uranus (conjonction exacte le 30) : le duo est porteur d’intuitions certes, mais l’opposition aux Lunes Noires peut signer « l’exacerbation de la marginalité et le refus de s’intégrer au monde » (Joëlle de Gravelaine  – le retour de Lilith). Beaucoup de tensions inconscientes agitent la planète.

 

Après l’éclipse de Soleil Nœud Sud :

Voici l’éclipse de Lune Nœud Nord

A l’éclipse du 9 mars, l’énergie solaire a été captée par la Lune. Dans un défi d’épuration, il y a eu possibilité de libérer ce qui a été édifié ou assimilé dans le passé, par rapport aux sentiments, ou aux émotions personnelles.

On continue certes à être confrontés au retour de vieilles histoires qui n’ont jamais été réglées. Mais le Soleil a pu mettre de l’ordre dans ce qui constituait le passé. Il a pu réaliser que quelque chose ne convenait pas dans le comportement ou dans les relations avec les autres.

 

C’est maintenant une éclipse de Lune : La Terre occulte la Lune (le passé) et regarde le Soleil droit dans les yeux. Elle met la Lune dans l’ombre, pour une symbolique de retrouvailles avec notre dimension solaire. Et comme c’est une éclipse Nœud Nord, on peut récolter et voir le résultat. A condition de ne pas jouer au petit chef ! Le passé est éclipsé : chacun de nous est appelé à laisser tomber certaines attaches issues de vieilles histoires. Pour révéler et laisser place au futur  (Nœud Nord)

L’endroit où tombent ces éclipses dans le thème natal  (19° Poissons pour l’éclipse Soleil NS  – et 3° Balance pour l’éclipse Lune NN) peut indiquer un secteur où aura lieu une transformation, où se fera une nouvelle orientation, pour notre évolution.

Même schéma que l’an dernier à l’éclipse du 4 avril.

Si l’on ne veut pas voir, et qu’on préfère rester dans une illusion relationnelle (éclipse de Lune en Balance), si l’on ne prend pas conscience qu’en fait on reste prisonnier d’un schéma relationnel obsolète, ou bien si  l’on veut agir en force, selon une volonté personnelle trop égocentrique, les  anciens schémas de fonctionnement peuvent revenir et provoquer une réaction destructrice.

En revanche, si on se pose les bonnes questions, si on accepte qu’une page de sa vie se tourne, il y a la possibilité de prendre une nouvelle direction, positive.

Le Soleil, puis Mercure, puis Vénus, rentrent en Bélier et rejoignent l’énergie uranienne, avec une envie de se sentir libre, de s’émanciper, d’exister par soi-même.

C’est donc avec cette éclipse de Lune, l’opportunité d’un changement complet d’attitude. Dans un intense besoin de Lumière et de libération de ces vieilles mémoires.

 

23 mars, jour de la PL,

Mercure fait sa conjonction supérieure au Soleil

et accompagne l’éclipse Nœud Nord libératrice de vieux fantômes. Quelle opportunité que cette conjonction qui permet, si on le veut bien, une concrétisation de changements de communication et d’échanges, toute une dynamique mentale qui permet un lâcher-prise impérieux pour réaménager sa sphère de Vie (et ce sera particulièrement sensible pour ceux qui ont des planètes au début du Bélier).

 

24 mars, Mercure est trigone à Mars

Un joli trigone de Feu et une bien belle énergie qui permet au mental d’être actif et de saisir les opportunités apportées par cette éclipse de Lune …. SI on se garde d’une certaine facilité à polémiquer sans raison ! … attention, il y a tant de sujets de contrariétés en ce moment …

 

25 mars, Saturne devient rétrograde

le samedi de Pâques

pour accompagner son vieux copain Jupiter !

A 16° Sagittaire, juste après son carré exact avec lui.

C’est une rétrogradation qui va durer quatre mois et demi : Saturne ne redevient direct que le 13 août à 10° Sagittaire. Comme chaque année, le travail de réflexion porte sur les structures et les limites qu’on se donne. C’est le moment d’élaborer des cadres plus efficaces qui permettront plus tard de profiter des occasions qui se présenteront lorsque Saturne reprendra sa marche directe. Et les dialogues de Saturne pendant ces quatre mois et demi sont suffisamment nombreux pour nous aider à redéfinir nos priorités.

Qu’est-ce qui est essentiel pour tenir debout ? …Quelles sont les carences, les peurs qui nous effraient ? … Que peut-on chercher à redéfinir dans sa Vie ? … La rétrogradation permet de nettoyer tous ces manques qui bloquent la circulation énergétique depuis que Saturne est passé à 10° Sagittaire, fin décembre 2015.

La rétrogradation simultanée de Jupiter pour encore quelques semaines est une opportunité de se réorienter sur un plan socioculturel (Jupiter rétro en Vierge et trigone à Pluton) dans une nouvelle philosophie (Saturne rétro en Sagittaire)

 

Sauf que ….

Ce même 23 mars,

Jupiter et Saturne sont en carré décroissant !

Résistance en vue …

Résistance pour conserver les vieilles sécurités saturniennes.

Mais aussi résistance par rapport à un confort de vie jupitérien qui est constamment prôné par le matérialisme ambiant. On peut imaginer que le 3ème carré qui se fera le 26 mai avec Jupiter direct apportera des solutions de réformes concrètes.

La conjonction s’est faite en 2000 dans le signe du Taureau, initialisant une nouvelle direction de Vie. L’opposition du cycle de 2010/2011 nous a offert une nouvelle conscience de choix sur le plan de l’activité socioculturelle, rééquilibrant certains projets en les adaptant à l’ambiance du moment (déménagement, changement de cadre, …)

Ce 2ème carré décroissant signe une crise de valeurs et propose de lâcher de vieilles mentalités pour accepter de nouvelles perspectives, pour de nouveaux projets sociaux.

Le carré décroissant demande, EXIGE, un effort pour rompre avec un passé qui voudrait nous scotcher à de vieilles mémoires … (synchronicité de ce mois à éclipses !)   Ce sont les bases d’une réforme qui sont posées, un point de départ pour le Grand Rendez-vous de 2020 qui verra la conjonction des deux planètes sociales avec Pluton !

 

Et c’est toute l’importance de la conjonction supérieure Soleil/Mercure qui installe, malgré le climat inquiétant qui règne sur le monde, un mental pleinement tourné vers de nouveaux horizons.

 

Attention, 25 mars

Vénus est en carré exact à Saturne

Toutes ces prises de conscience nécessiteraient-elles en même temps des remous et des mises au point obligatoires dans le monde sentimentalo-relationnel ….

Misons malgré tout sur cette Vénus exaltée en Poissons, conjointe à Neptune, son maître, et en sextile à Pluton, pour créer l’harmonie et la sérénité autour de soi.

 

Conclusion

23 + 3 + 2016  =  5 + 3 + 9  =  17 … L’Etoile

(que certains appellent  Les Etoiles)

Nous sommes tous nés sous une bonne étoile. C’est à nous de la trouver … en nous. Une fois qu’on l’a trouvée, à nous encore de la suivre …

Ainsi l’Etoile fait penser à une création, à une naissance. Elle est inspiration et espérance. Et on en a besoin ; après les arcanes 12, 13, 15 et 16, certes formateurs pour les initiés, on doit garder foi et espérance. L’Etoile est là avec sa Lumière.

Sur l’arcane, une femme nue (elle n’a rien à cacher), aux longs cheveux bleus, verse de l’eau (symbolique du Vers’Eau) dans un fleuve qui coule à ses pieds. Le genou gauche en terre, elle est dans un geste d’humilité et de respect.

Derrière elle, une grosse Etoile (le Soleil ?) et 7 plus petites, …. Le 1 et le 7 de 17,  les 7 nymphes, les 7 chakras, que de pistes de réflexions ! …

Tous les éléments sont là. L’Air avec le ciel, le Feu qui scintille à travers les étoiles, la Terre jaune sur la carte, l’Eau qui coule. C’est calme. C’est reposant. Apaisant et réconfortant.

 

Et cette Lame du Tarot semble en contradiction avec la tension par moments explosive de cette carte de Pleine Lune. Semble … car la conjonction de Chiron au Nœud Sud est bel et bien présente et va durer : conjonction qui porte en elle la guérison spirituelle de vieilles blessures.

Si nous comprenons que chacun d’entre nous est une minuscule fraction du monde, et donc que nous portons le monde en nous, si nous prenons conscience que les recherches spirituelles, ésotériques, philosophiques, parapsychologiques n’ont jamais été aussi importantes et nombreuses, un cheminement se fait bel et bien en conscience.

La nécessité de s’unir du degré sabian de la Lune prend ainsi toute sa signification. Mais avec le calme intérieur et la sérénité que suggèrent les deux amoureux du Soleil.

On est encore à la croisée des chemins avec ce carré Jupiter/Saturne. C’est à nous de choisir la « qualité » de notre participation ; si une violence nauséeuse surgit des profondeurs d’un monde qui veut éclipser ses Ombres, il y a aussi la possibilité d’ouvrir les portes d’une nouvelle Conscience.

 

A tous, bonne fête de Pâques …. Et belle Renaissance !

 

Copyright Jacqueline Boilot  -  ce   17 mars 2016

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

Facebook : https://www.facebook.com/alloallomercure/