La Pleine Lune du 22 février 2016

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Vierge/Poissons à 3° 34

Pour la Lune, le 4ème degré sabian de la Vierge nous dit :

« Des enfants blancs et noirs  s’amusent ensemble sans animosité

Dominante : Victoire sur les préjugés sociaux.

Pour le Soleil, le 4ème degré sabian des Poissons nous dit :

« Un trafic automobile intense sur un isthme étroit reliant deux centres balnéaires »

Dominante : la mobilité et l’intensité des échanges qui rendent possibles et caractérisent les mécanismes sociaux complexes.

Deux degrés qui se complètent à la perfection :

D’une part la libération de toutes les formes et de toutes les « intoxications particulières »  (on appelle ça plus précisément des idiosyncrasies) d’une culture et d’une classe particulière dans laquelle on est né et on a été éduqué, est la condition indispensable d’une « conscience » sur le Chemin. Tout être humain est considéré comme un enfant de l’Univers. Comme tel, il fait partir d’une grande fraternité. Et cette fraternité est universelle.

L’isthme du degré sabian du Soleil, désigne une zone géographique située près de San Diego où le système Sabian a été créé : c’est dans le Grand Parc de cette ville, en 1925, que Marc Jones a rencontré Mademoiselle Wheeler, medium et voyante, qui lui a traduit les 360 images qui ont  « jailli »  sous ses yeux pendant les quelques heures de cette journée … une aventure fantastique puisque l’ensemble des symboles révèle une structure interne complexe et précise.

Une bande étroite de terre sépare la mer du lagon, et la circulation y est intense. Le degré suggère que les résultats de quelque projet que ce soit, repose toujours sur un échange d’idées et un jeu réciproque d’activités. A nous d’éviter les embouteillages toujours possibles (c’est-à-dire la confusion)

 

Une Pleine Lune le 22 février 2016 à 18h 21 TU

(19h 21 en France)

Pleine Lune dans l’axe Vierge/Poissons

Un axe mutable et yin

Un Doigt du monde pointé sur la Lune

à partir de deux sesqui-carrés,

dont la base est

le carré Uranus / Pluton  (orbe de 1°)

Le point réflexe (opposé à la Lune)

est une conjonction Soleil/Neptune.

Une autre configuration appelée

Ailes de Papillon

(2 carrés reliés par 2 trigones)

 

Un axe Vierge/Poissons chargé !

Avec la Lune, Jupiter et le Nœud Nord en Vierge ; avec le Soleil, Neptune, Cérès, la Part de Fortune, Chiron et le Nœud Sud en Poissons ! … le tout au carré (très large) d’un Saturne en Sagittaire, toujours prêt à revêtir un habit de guerres de religion.

Positivons …. La Lune en Vierge a besoin de sécurité matérielle et concrète, besoin d’avoir ses repères avec des rangements bien précis. Mais elle a aussi besoin d’être utile, elle aime se mettre à la  disposition des autres pour leur rendre la vie plus facile dans son domaine de compétence, pratique et intellectuel.

En face, le monde des Poissons, le monde de l’intuition et du mystère que la Vierge va vouloir d’abord nier (elle ne veut pas se laisser prendre au dépourvu) … jusqu’au moment où elle accepte de s’ouvrir à cette dimension cosmique. Elle perd alors son côté besogneux et peut faire confiance à l’Univers.

 

Le Soleil est en semi-carré à Pluton et à Uranus

On l’a vu dans un Clin d’œil sur Facebook, récemment : croissant avec Pluton, décroissant avec Uranus. Les aspects nous avertissent, un os sur le chemin pourrait bien nous agacer, dans une ambigüité qui n’est pas facile à gérer entre le désir d’obtenir un assentiment de l’entourage et le désir d’indépendance de Mercure et Vénus en Verseau.

 

La veille, le 21 février, Vénus forme un aspect dissonant avec Jupiter

Un sesqui-carré souvent déconcertant, mais qui peut ici apporter (par la contestation)  l’opportunité d’un réel réajustement  en vue du quinconce, entre l’énergie de Vénus Verseau et de Jupiter rétrograde justement en dehors des normes traditionnelles

 

Une configuration intéressante :

Un Doigt du Monde

C’est une variante du yod habituel où les quinconces sont ici remplacés par des sesqui-carrés. Automatiquement, le sextile devient un carré.

Donc une base formée par le carré Uranus/Pluton qui est toujours en orbe (un peu plus de 2°)

Ce carré pointe vers la Lune par 2 sesqui-carrés  Uranus/Lune et Pluton/Lune, à la manière d’une bombe énergétique ; le sesqui-carré, qu’il soit croissant (ici avec Uranus) ou décroissant (avec Pluton) apporte toujours beaucoup de tension, avec une pression inhabituelle qui peut entraîner une situation incontrôlable  si on ne porte pas son attention sur ce qu’il faut lâcher … particulièrement intéressant quand on sait que la prochaine Nouvelle Lune se fait en éclipse totale de Soleil Nœud Sud !

 

Ce Doigt du Monde fait boomerang, avec le duo Soleil/Neptune en Poissons, en face de la Lune en Vierge : on peut penser que c’est ce duo qui peut aider à prendre conscience :

* soit on travaille le « miroir » pour prendre conscience de ce qu’on porte en soi et actualiser le potentiel du Doigt du Monde, en canalisant la puissante énergie qui s’en dégage (et avec le Soleil, il est toujours possible de libérer avec éclat la lumière de son être spirituel)

* soit on conserve ses peurs et ses complexes, mais ça entraîne un blocage et un repli sur soi.

Ce sera le libre-arbitre de chacun.

 

Les Ailes de Papillon

Deux carrés  Jupiter/Saturne  et  Uranus/Pluton

Reliés par 2 trigones  qui s’entrecroisent, Jupiter/Pluton  et Saturne/Uranus

Figure impliquant deux éléments : la Terre et le Feu

Aucune planète personnelle impliquée.

On pense à l’opportunité d’une créativité inspirée, au niveau collectif.

Le carré Jupiter/Saturne, libération de vieux schémas de comportements, implique un travail à faire au niveau social pour se mettre davantage à l’écoute des messages du cœur (rappelant en cela le degré sabian de la Lune)

Le carré Uranus/Pluton actif depuis 2012, implique que la concrétisation des « germes » de changements doit se continuer. Il y a encore du travail à faire.

Le trigone Jupiter/Pluton précise la possibilité de faire des réformes importantes

Le trigone Saturne/Uranus donne une possibilité d’intégrer ce vent d’ouverture.

La configuration dans son ensemble est porteuse d’une ouverture de conscience puisqu’elle montre une métamorphose

 

Et cette métamorphose peut être d’autant plus grande

que le Nœud Nord fait partie de la configuration

En face, le Nœud Sud est conjoint à Chiron en Poissons.

Et c’est intense parce que ça va durer quasiment toute l’année. Avec un premier cap à passer en mars, avec les deux prochaines éclipses et la conjonction exacte de Chiron au NS qui se situera pile entre les deux éclipses. De vieilles mémoires à effacer, tant dans notre vie personnelle qu’au niveau collectif. Chiron est juste opposé à Jupiter. Et conjoint au NS, il OBLIGE …

Je l’ai dit souvent : les Nœuds et Chiron sont des « passeurs ». Et ces passeurs officient dans un axe mutable :… Passage. Mutation extraordinaire d’une conscience planétaire qui est lente à naître mais qu’il nous est donné de faire pendant cette décennie extraordinaire que nous avons la chance de vivre, si l’on se place sur un plan spirituel. Chacun de nous est une cellule de conscience. Chacun de nous est un univers miniature porteur de transformation et de lumière. Il suffit juste de lutter contre l’inertie de nos résistances. Mais quelle aventure passionnante, si on le veut bien ….

 

Conclusion

22 + 2 + 2016  =  4 + 2 + 9  =  15 …. Le Diable

Quelle Lame singulière que cette Lame 15 ! … L’une des plus difficiles à interpréter pour moi. Faut-il y voir le Démon  qui prend toutes les apparences (personnage androgyne qui exhibe à la fois des seins et un sexe d’homme et contient donc en lui la totalité des puissances des deux sexes), qui se déguise au gré de ses humeurs afin de dominer l’être humain et de le déposséder de la grâce divine ? … Faut-il y voir les chaînes des deux diablotins qui symbolisent l’impossibilité de bouger et d’agir comme ou veut  (et sont donc dans une totale dépendance vis-à-vis de leurs instincts et de leurs désirs)? …

Problématique de cette Lame ! D’ailleurs le Diable regarde de face, mais il louche, … il voit deux fois, il voit trouble, il ne voit pas clair. Il nous aimante et se moque de nous en nous faisant voir trouble. Il crée la dualité en nous et nous enchaîne.

Alors quel est son message à travers cette vision des choses déformée ?

Face à son puissant magnétisme, faut-il se laisser hypnotiser, fasciner, subjuguer ?

Faut-il, à l’instar de ces petits diables, œuvrer à sa libération (dans la sublimation de ses passions et de ses désirs) ?

Asservissement ou délivrance … Mais dans ce cas, la route est longue. Comme est longue la victoire sur les préjugés sociaux dont parle le degré sabian de cette Pleine lune du 22 février.

Au final, toute la symbolique de cette très belle configuration en Ailes de Papillon ….

Ailes de papillon, ou ailes d’oiseau, laissons-nous porter au rythme du vent. Sans le contrôler. En s’adaptant à lui. En l’accompagnant. Mais en gardant le cap, et en semant des petites perles  de bonheur ….

Nous allons en avoir besoin ; le mois de mars a des vibrations particulièrement intenses, l’un des mois les plus forts de l’année : avec deux éclipses qui seront encore une fois la nécessité d’un nettoyage important de mémoires douloureuses. L’émotion commence déjà à nous submerger, avec des nuits sans sommeil, et une certaine fatigue pour certains.

A tout bientôt ici ou sur Facebook.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  18   février  2016

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

Facebook : https://www.facebook.com/alloallomercure/

 

Share