La Pleine Lune du 2 septembre 2020

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Poissons/Vierge à 10°12

Le 11ème degré Poissons dit :

« Un homme marche sur un sentier étroit, à la recherche de l’illumination »

Dominante : Capacité de chercher à tout prix, un autre domaine transcendant de la réalité.

Image du sentier du disciple … L’homme subit une perpétuelle transformation. Il peut toujours aller plus loin et repousser son horizon. Et il faut faire soi-même le premier pas. On peut lui montrer le chemin, mais lui seul peut le fouler.

Le 11ème degré de la Vierge explique :

« Une mère voit dans son enfant la réponse à son attente »

Dominante : Imagination créatrice. Et réalisation de grands rêves.

Il est nécessaire de cultiver la faculté d’échafauder avec lucidité les plus grands rêves auxquels nous porte notre imagination.

(cf les degrés symboliques de Dane Rudhyar)

Pleine Lune Poissons du 2 septembre 2020 à 5h 23 TU

(7 h 23 en France)

Ascendant pour Paris à 11° 45 Vierge

Axe à 10° 12 Poissons / Vierge – axe mutable   

Pleine Lune harmonique à Uranus

 

Beaucoup d’aspects !

 

Un Grand Triangle de Terre

entre le trio J/P/S – le Soleil et Uranus

 

Un Rectangle dit Harmonique

entre le trio J/P/S – Neptune – Mercure – Vénus

(et donc incluant les deux maîtres de cette PL, Mercure et Neptune)

 

Un T-Carré de Mars

sur l’opposition entre J/P/S et Vénus

 

Jupiter R est en carré dissonant à Mars,

entraînant Pluton R et Saturne R dans la même dissonance

 

Nœud Nord en quinconce exact à Saturne R

et en demi-sextile exact à Vénus

 

5 planètes rétrogrades :

Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton,

 

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune : ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 10° Vierge avec sa logique rationnelle et son besoin d’analyser et de trier), qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 10° Poissons et son immense besoin d’être relié aux autres émotionnellement.)

Cette Pleine Lune est plus fortement ressentie si son axe touche un point important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

Comment vous sentez-vous depuis cette Nouvelle Lune en Lion, très mercurienne, qui a pu continuer à mettre à fleur de peau un émotionnel bien déstabilisé par des infos qui circulent, pas forcément cohérentes entre elles !

Avez-vous eu la possibilité de vous affirmer un peu plus, d’être plus combattif dans votre façon de communiquer, d’extérioriser une certaine créativité ?

Avez-vous fait de nouvelles rencontres, ou profité de quelques bons moments conviviaux ?

 

On se trouve dans cette Pleine Lune, devant une carte terriblement complexe, avec tellement d’aspects qu’on ne sait pas par lequel commencer !

L’axe de Pleine Lune en lui-même n’est pas dissonant puisque le seul aspect majeur qu’il fait est un sextile/trigone à Uranus. Mais tout le contexte, carrés, sesqui-carrés, oppositions, n’est pas harmonieux.

 

Cette Pleine Lune se fait donc dans l’axe Poissons / Vierge  

Au moment de la Pleine Lune, le Soleil et la Lune se font face :il y a donc opposition entre deux signes dont l’énergie est contradictoire … mais aussi complémentaire ! Et comme c’est un axe dit « mutable », cette Pleine Lune engendre une possible mutation qui s’ouvre au changement, si l’on arrive à un équilibre entre le besoin de s’organiser avec méthode et le besoin d’écouter ses ressentis.

C’est l’axe de la santé qui confirme l’essentielle problématique du moment.

 

Le Soleil en Vierge est hyper rationnel ; il éclaire sur la vie quotidienne dans ce qu’elle a de routinier. Il interroge en même temps sur l’organisation pratique, sur les méthodes prises, sur les comportements mentaux, sur l’analyse et le sens critique : est-on dans un discernement constructif ? … Mercure, maître de la Vierge, lui-même dans le signe de la Vierge, peut aider pour faire le point.

 

En face la Pleine Lune est en Poissons ; et là, c’est tout le contraire :

Versant positif, dans son monde émotionnel, la Lune Poissons n’est imprégnée que de sensibilité. Elle n’en a rien à faire de la logique et de la raison ! Elle vit avec ses tripes et son instinct qui ne connaît que douceur et romantisme.

Mais l’énergie Poissons, versant négatif, c’est aussi une énergie velléitaire, influençable, illogique, qui nous glisse entre les doigts.

 

Or Mercure et Neptune, les deux planètes maîtresses de la Vierge et des Poissons, sont en opposition : on est en pleine confusion ; dans cette Pleine Lune entre logique et rêverie, où est le vrai ? … où est la réalité ? … Derrière l’écran de fumée, qu’y a-t-il qu’on voudrait voir, mais qu’on pourrait nous cacher ? … Quelle est la part d’enfumage (Poissons) qui se cache derrière des infos distillées avec une avalanche de chiffres et de précisions (Vierge) ?

Et c’est d’autant plus fort pour la France que cet axe se confond avec l’axe Ascendant/Descendant de la Pleine Lune.

Je n’ai pas l’habitude de travailler sur les maisons pour nos amis européens, canadiens, américains qui lisent beaucoup mes publications (ils sont plus de 20%). Ils n’ont pas les mêmes pointes de maisons.

Mais cette fois, la France est tellement concernée que je fais une entorse à la règle : avec ascendant, Soleil et Mercure en Vierge, on est analytique et sélectif ; on organise et on écrit des protocoles qui supportent mal la contradiction, y compris en direction des adolescents (Mercure) … juste au moment de la rentrée scolaire. En face sur le Descendant, on a la Lune (le peuple) sur la Part de Fortune et proche de Neptune.

On se pose forcément des questions sur ce qu’il en est de la réalité de la situation.

 

C’est une Pleine Lune qui se fait harmonieusement sur Uranus

( = trigone avec le Soleil et sextile avec la Lune)

Uranus, rétrograde depuis quelques jours, demande clairement à s’interroger sur son rapport au groupe et à la collectivité … et plus précisément sur le bien-fondé des restrictions qu’on veut imposer de plus en plus largement. Il interroge aussi sur les méthodes innovantes (télétravail, école à distance, …)

Rétrograde jusqu’en janvier, il peut laisser encore pendant ces quelques mois dans une hébétude, à la taille de l’incrédulité face aux droits bafoués, droits à la vie et à la liberté.

Positivement, il oblige à réfléchir sur ce que l’on accepte et ce que l’on n’accepte pas … suspension des libertés fondamentales, rupture de tous liens sociaux, stop covid et traçage, …

 

Un Grand triangle de Terre soutient le Soleil

reliant les 3 planètes en Capricorne, Uranus en Taureau et le Soleil en Vierge.

A la dernière PL du 3 août, Uranus direct était en dissonance (T-Carré) à l’axe de Pleine Lune. Cette fois, il est rétrograde et en aspects harmoniques. Il repasse sur la position qu’il avait exactement les 28/29 juillet ; la situation est perturbante (c’est le moins qu’on puisse dire !) et c’est la raison qui pousse Uranus à se poser des questions. La réflexion imposée par la rétrogradation renvoie à une situation déjà vécue fin juillet,

* qui fait son chemin par rapport à un changement à faire (renvoi à ma publication Facebook sur Uranus qui rétrograde dans les 12 maisons natales, pour savoir où ce changement se fait pour chacun dans le premier décan du Taureau),

* réflexion qui pourrait se faire plus éclairante entre la mi-octobre et la mi-novembre, grâce à l’opposition de Mercure à Uranus qui se reforme 3 fois (7 octobre, 20 octobre et 17 novembre)

* et plus particulièrement autour de la Pleine Lune du 31 octobre qui se fait … sur Uranus !

* et dont le résultat final (niveau personnel ou collectif) se fera après la mi-janvier 2021, quand Uranus reprendra sa marche directe

Il sera alors possible de sortir de la cacophonie actuelle …. Peut-être !

 

Un Rectangle dit Harmonique Eau/Terre relie :

Pour la Terre : les trois planètes en Capricorne et Mercure

Pour l’Eau : la Lune et Vénus ;

Les oppositions à l’intérieur du Grand Rectangle demandent à trouver un équilibre entre la Terre et l’Eau, révélateur de réalisation ou d’idéal créatif, si on ne se laisse pas paralyser par des impasses ou des conflits qui peuvent surgir. Positivement, on peut se trouver stimulé à trouver un début de solutions.

 

Mercure, justement, le maître du Soleil, se défait de son opposition à Neptune

Il permet de lever le voile … Certes, les choses doivent changer et évoluer, mais vers le haut, pas vers le bas. Mercure en Vierge peut encore pendant quelques jours faire le tri dans l’amoncellement des incohérences. Des voix s’élèvent de plus en plus, épidémiologistes ou chercheurs, pour dénoncer l’avalanche de fausses informations, qui nous gouvernent depuis six mois. Mais ce Mercure sera-t-il assez fort pour dénoncer les conflits d’intérêts ?

1er septembre, Mercure trigone Pluton

2 septembre, Mercure quinconce Lune Noire Vraie et Lune Noire Moyenne

3 septembre, Mercure trigone Saturne

4 septembre, Mercure sextile Vénus et quinconce Mars

(voir mes publications détaillées sur Facebook)

Or, tous ces aspects se font pendant que Mercure se place au T-Carré de l’axe des Nœuds Lunaires : on est confronté aux faux-semblants, aux mensonges, aux informations faussées, aux arnaques. L’objectivité est difficile.

Plus que jamais, il faut rester vigilant pour traquer fausses promesses, et flatteries. Tout est confus dans la gestion qui nous entoure, tant sur le plan personnel que collectif.

En même temps, sur le plan énergétique, il se fait comme un tremplin qui en permettant de juguler les peurs instillées au quotidien, permet une guérison.

 

Vénus a dépassé aussi l’opposition à Jupiter, cette fois elle s’oppose à Pluton/Saturne

Toujours en Cancer, elle voudrait bien instaurer un dialogue d’amour et de douceur (confirmé par ce trigone avec Neptune que nous venons de vivre). Mais avec les dissonances qu’elle fait avec le trio en Capricorne, elle ne sait plus où elle en est. Elle tourne en rond tout en s’inquiétant. Son côté émotionnel se heurte au côté logique, froid et discipliné de Saturne. Que ce soit dans le domaine affectif, ou dans son sens des valeurs sur le plan financier, elle se sent déçue, limitée, frustrée.

Elle est en semi-carré au Soleil, et montre le besoin de se dégager d’une tutelle relationnelle

Dans deux jours, Mercure forme un sextile avec elle, facilitant peut-être une vision plus subtile de la situation,

En même temps, elle fait un carré exact à Mars. Des rapports de force s’installent dans un climat général d’agressivité.

Elle est en sesqui-carré à la Lune : la sensibilité est exacerbée. C’est un autre indice de cette dualité qui brouille et fait désirer tout et son contraire !

Pour rétablir un certain équilibre, elle peut vouloir des transformations dans sa façon d’aimer, mais aussi dans ses goûts et son sens des valeurs. Dans le respect de l’Autre (dans les deux sens, de soi vers l’Autre, mais aussi de l’Autre vers soi)

 

Quant à Mars, il est au T-Carré de l’opposition de Vénus au trio en Capricorne

Il est toujours en Bélier, toujours conjoint aux Lunes Noires : par souci d’authenticité, Mars est tiraillé. Dans sa lucidité avec elles, il devient objecteur de conscience. Mais comme il est en même temps, frappé par le manque, soit il est paralysé dans son action, soit il réagit en surcompensant, et devient agressif …

Toujours possible, tremblement de terre physique, ou psychologique, ou politique, ou financier.

 

Dans quelques jours, le 9 septembre, Mars devient rétrograde.

En Bélier. Jusqu’au 14 novembre. Plus de 9 semaines.

Il ne pourra plus agir comme il veut … par quoi est-ce que ça pourra se traduire dans le contexte actuel ? Encore plus de restrictions ?

Quand on voit que dans la foulée, Jupiter reprend sa marche directe dans la nuit du 12 ou 13 septembre …. juste au moment prévu pour la grande manifestation de la rentrée en France du samedi 12 … Je publierai sur ma Page Facebook une publi très détaillée sur le retour de Jupiter direct aux alentours du 12/13 septembre. Mais le Grand Maître des Cieux, muselé depuis le 13 mai, ne peut guère qu’exploser dans une bascule importante en reprenant sa marche directe.  A suivre surtout pour ceux qui sont dans le dernier décan des signes du Capricorne, du Cancer, du Bélier ou de la Balance, avec en premier, un sentiment d’immense fatigue (physique et morale).

 

Saturne est en quinconce exact avec le Nœud Nord.

(26° Capricorne, 26° Gémeaux) : il y a toujours cette notion de réajustement à faire grâce à l’analyse ; Saturne dans sa fonction de colonne vertébrale qui aide à tenir debout, et dans les derniers degrés du Capricorne, le signe des institutions, bloque et enferme dans une logique de structure verticale, mais ça se fait dans le dépouillement et l’ascèse, donnés par une figure parentale quelle qu’elle soit qui représente l’autorité (parent, dirigeant, maître, gourou, …des figures qui ont toujours enseigné ce qu’on doit faire, ou ne pas faire).

Le Seigneur du Temps est opposé exact à Vénus. Dans l’axe Capricorne/Cancer. Crise affective qui dure depuis longtemps, qui entraîne frustration, solitude, sensation d’abandon. Vénus dans son besoin de douceur et de tendresse, a les mains liées.

 

Pour que Saturne ne soit pas un frein à l’énergie, il est nécessaire de comprendre d’abord ce qui coince, et de nommer les choses, pour essayer de trouver une solution qui permettra d’évacuer de vieilles histoires difficiles et des mémoires lourdes. Ensuite on pourra  rétablir des relations de plus grande responsabilité avec les autres, écouter sa petite voix intérieure qui sait mieux que n’importe qui ce qui est bon pour soi, et peut-être retrouver un peu plus d’autonomie dans sa vie, ou bien trouver en soi des réponses qu’on a l’habitude d’aller chercher à l’extérieur.

 

A chacun de continuer ces réflexions, et de voir en quoi les astéroïdes que je n’aborde pas, viennent confirmer ce qui est dit plus haut. Tout va dans le même sens.

On pourrait dire encore plein de choses …

Je le répète, c’est une Pleine Lune tellement chargée, qu’on ne sait pas par quel bout la prendre !

 

Conclusion

2 septembre 2020 :  2 + 9 + 4 = 15 … le Diable

Ou : 2 + 9 + 2020 = 2031 = 6 … l’Amoureux

 

Et l’on reste dans la manipulation, le mensonge et les magouilles du Diable de la Pleine Lune du 3 août … Le Diable tire les ficelles et s’amuse de voir les diablotins enchaînés.

+  Lame 6 … Un choix à faire.

Sur la carte 6, l’Amoureux est un jeune homme indécis. Il est entre deux femmes. L’une, à sa droite, est âgée et inflexible ; elle a le visage dur. Mais c’est vers l’autre que le Cupidon dirige sa flèche, celle qui est à sa gauche, l’élue du cœur.

Le jeune homme est dans le doute, dans le flou et l’indécision. Pourtant, il doit trancher.

Choisir, c’est marquer sa différence, son originalité. C’est affirmer sa personnalité. C’est parfois difficile, mais en se laissant influencer par les autres, on devient victime des circonstances.

Comment apprendre à se connaître en exprimant sa volonté, ses désirs, ses convictions, ses sentiments ? Comment imposer son choix ?

Cette Lame 6 demande pourtant de prendre une décision. C’est bien tout le sens d’Uranus pendant les cinq mois à venir, qui nous incite à vivre de façon plus authentique, en OSANT faire ce qu’on a envie de faire.

 

Mais le Diable est là … Et quelle lame singulière que cette Lame 15 ! Faut-il y voir le démon qui prend l’apparence d’un être androgyne ?… Faut-il y voir les diablotins enchaînés qui, en symbolisant l’impossibilité de bouger et d’agir comme ils veulent, représentent tous ceux qui ont été et sont encore sur un plan personnel ou collectif, dans la privation d’aller là où ils veulent ?

Le Diable, leur maître, regarde de face, mais il louche. Forcément, il voit trouble. Mais il représente le pouvoir sur d’autres qui sont enchaînés.

Avertissement ou délivrance …

Infantilisation ou éveil.

Et c’est toujours le même avertissement : de vieux schémas de vie doivent disparaitre. C’est le sens de la venue de cette pandémie.

 

Depuis l’été dernier, je ne cesse de parler de ce pan de vie à terminer, de cette Page à tourner. Certains l’ont fait. D’autres non, et le virus est venu (pour les forcer à bouger).

 

Avec la fin de cet été, on est placé dans une autre alternative : il s’agit de choisir maintenant le Futur que l’on veut avoir. Les luminaires et Mercure ont passé l’opposition aux planètes en Capricorne, annonçant un virage essentiel. Vénus doit le faire prochainement. C’est un basculement clair et net.

Et Mars monte au créneau avec ses carrés pour défendre ses idéaux.

Aujourd’hui, on a encore le libre-arbitre :

* Accepter une sorte de maternage confortable pour certains, ou bien préférer une évolution de conscience qui prépare la Société de Demain,

* Autrement dit, se laisser formater sur un modèle voulu par quelques-uns depuis longtemps ou bien accéder à un autre niveau de conscience qui ne voudra pas transformer l’Homme en esclave,

* En tenant compte du fait que celui qui veut vivre pleinement la transformation est forcément dépendant des actions de son voisin.

 

On est au pied du mur. C’est maintenant qu’il est urgent de choisir la Lumière. Et les vibrations de la planète Terre ont beaucoup augmenté tout comme les enjeux d’une évolution de conscience.

Tout s’accélère. Dans un sens et dans l’autre.

 

Côté Forces de l’Ombre, la manipulation augmente par la peur qui est distillée en permanence. (Et ça paraît tellement incohérent qu’on peut se demander s’il n’y a pas là un ultime sursaut à abattre ses dernières cartouches).

Mais côté Forces de la Lumière, c’est l’ouverture de conscience qui gagne de plus en plus les cœurs purs. Tous ensemble, on peut modifier le futur.

Il faut juste le vouloir.

 

Chaleureusement à tous.

Jacqueline

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – août 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : A CHAQUE LUNAISON, JE RECOIS DES ADRESSES ERRONEES.

Pour éviter une erreur qui serait de mon fait, je procède par collier-coller de ce que vous écrivez.

Ensuite, si j’ai « wanadoo.ft » je peux corriger ; mais quand il s’agit d’une lettre manquante ou en trop dans le nom, je ne peux rien y faire.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

 

Share