La Pleine Lune du 2 juillet 2015

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Cancer/Capricorne à 9° 56

Pour le Soleil, le 10ème degré sabian du Cancer nous dit :

« Un gros diamant au début de son processus de taille »

Dominante : le difficile chemin vers la Perfection de l’Idéal »

Pour la Lune, le 10ème degré sabian du Capricorne nous dit :

« Un albatros se nourrit dans la main d’un pêcheur »

Dominante : Surmonter la peur.

Evolution de la conscience … Ce n’est qu’une étape préliminaire, et l’esprit qui sera un jour potentiellement achevé ou brillera de l’éclat de la compréhension, est déjà en évidence. Mais il y a encore du travail à faire. De même que la pierre brute doit encore « souffrir » de la chaleur ou du bruit et trouver un tailleur qualifié, de même l’esprit conscient doit acquérir de la solidité et être modelé par de bons enseignants.

En face, la Lune en Capricorne parle de relation fondée sur un respect mutuel, y compris avec les créatures les plus sauvages. : car chaque entité vivante joue un rôle dans le rituel de l’existence. Le pouvoir d’une culture qui reposerait sur un idéal de Paix et de Joie, incluant tous les organismes vivants de la planète, est innocent et sa compassion engendre la confiance.

 

Une Pleine Lune le 2 juillet 2015  à  2h 21 TU

(4h 21 en France)

 

Pleine Lune dans l’axe Cancer/Capricorne

un axe cardinal

Le Soleil est conjoint à Mars

La Lune est conjointe à Pluton

Une opposition au carré des Nœuds Lunaires

 

Beaucoup d’Eau et des signes cardinaux ! … tout ce qui touche aux sentiments prend de l’importance (en bien ou en mal). N’y aurait-il point aussi un brin de romanesque dans l’air ! Le début des vacances d’été pourrait bien s’y prêter.

 

Pourtant, la Pleine Lune en Capricorne

conjointe à Pluton

peut contrôler, voire bloquer la sensibilité. C’est toute la complexité de cette carte :

en Cancer, le Soleil conjoint à Mars vient  nous stimuler dans le cadre restreint de la famille et nous donner de fortes envies de changement et de mouvement. En même temps, la Pleine Lune se faisant sur Pluton, apporte une tension très forte et nous mobilise pour régler un problème en profondeur qui pourrait exiger une libération émotionnelle forte. Mais en Capricorne, ça peut être difficile. Le carré à Uranus n’est pas non plus innocent et peut nous faire sentir l’urgence d’une direction nouvelle à prendre dans nos activités.

Les carrés aux Nœuds apporte aussi une atmosphère lourde et pourrait bien faire ressortir des placards, de vieilles histoires non réglées. La pression karmique est accentuée. Il peut être intéressant de souligner les rêves, les intuitions diverses qui nous traversent, pour les analyser avec une attention soutenue.

 

Le maître de cette PL, c’est Saturne !

Rétrograde, il vient de revenir en Scorpion, un signe qu’il a connu pendant un peu plus de deux ans. Qu’a-t-il donc oublié d’y faire pour revenir ainsi sur ses pas dans ce signe d’Eau ?

De quelles profondes émotions enfouies au fond de soi veut-il nous parler à nouveau ? … Quels fantômes veut-il déterrer pour nous inciter à liquider une vieille histoire plus ou moins passionnelle ? … Quel lien fusionnel mais douloureux veut-il nous faire lâcher ? ….

Certes, il ne s’agit pas d’une rupture à opérer mais d’une sorte de sevrage par rapport à une dépendance qui empêchait de se  différencier

 

6 juillet : le Soleil est pile opposé à Pluton

et sesqui-carré à Uranus

Alors ? …. Serait-ce des étincelles de Lumière pour la suite à décider, qui jailliraient en pluie pour inciter à nous engager dans telle ou telle voie ? …

 

Une issue sur Neptune ?

C’est vrai que ce sextile/trigone par rapport à l’axe de la PL inviterait plutôt à rêver et à se relaxer en trouvant comme un accord parfait avec ses idéaux !

 

Mars est rentré récemment en Cancer

* en même temps qu’un quinconce à Saturne qui demandait une réadaptation à quelque chose en fonction d’un cadre saturnien (comme dit au-dessus, Saturne rétro juste rentré en Scorpion pour nous faire toucher du doigt quelques profondes émotions profondément enfouies, dans un cadre relationnel particulier que nous aurions pu connaître ces deux dernières années)

* il se dirige vers une opposition à Pluton, qui sera exacte le 15 juillet. Veut-il nous rappeler ce qui s’est passé un certain 14 juillet en France, il y a 226 ans … ou simplement nous demander de nous tenir prêt pour des changements fondamentaux ?

Le 8, il est trigone croissant exact à Neptune ; en collaborant dans des signes d’Eau, les deux planètes peuvent nous donner une très forte intuition.

 

Mercure est chez lui en Gémeaux, jusqu’au 8

Sextile croissant exact à Uranus le jour de la Pleine Lune, très vite sextile à Jupiter puis à Vénus : de quoi apporter un peu de légèreté dans un climat qui reste pesant (du fait de Soleil/Mars opposé à Lune/Pluton au double carré des Nœuds)

Le Triangle Mineur occasionne un joli trigone entre Jupiter et Uranus, le 3ème depuis septembre 2014 : certes, il peut toujours créer de nouvelles hostilités mais il peut aussi créer des situations originales dont on pourrait profiter pour dégager de nouveaux besoins professionnels et sociaux : le quinconce qui arrive à l’automne et se poursuivra en 2016 sera bien vite là pour insister une fois encore sur ce qu’il va devenir indispensable de réviser et de changer. Ecoutons bien les messages d’aujourd’hui, ils pourraient initialiser des visions qui résonneront fort à nos oreilles d’ici la fin de l’année.

Or c’est le même jour (le 8 juillet) que Mercure rentre en Cancer  et que Mars fait son trigone à Neptune : de quoi faire résonner le cœur et l’esprit dans une belle symbiose d’âmes.

 

La Lunaison se termine

avec un carré de Vénus à Saturne

et avec une opposition, le même jour,

de Mercure et de Mars opposés à Pluton.

Quelle crise sentimentale pourrait-on vivre sous les lampions des bals publics ? … Quelle histoire plus ou moins passionnelle sommes-nous prêts à clore définitivement ? … Quel lien fusionnel (mais justement apte à subtilement nous ligoter) acceptons-nous de couper sciemment pour avoir évalué (grâce à Pluton) ce qui était vraiment essentiel ? …

Et sur le plan mondial, quelle extraordinaire synchronicité entre ces aspects d’opposition à Pluton qui se font le 15 juillet, au moment exact où la sonde New Horizons (lancée il y a 9 ans) doit survoler Pluton (et dont elle a envoyé une photo le 9 avril, quelques jours après le 7ème carré Uranus/Pluton  –  info dévoilée par la Nasa et relayée par le Huffington Post le 16 avril) … !

 

Conclusion

Cette Pleine Lune martienne est tendue, dissonante, avec la Lune conjointe à Pluton, avec Mars qui n’a pas peur de regarder le Prince des Ténèbres, les yeux dans les yeux, avec ces T-Carrés sur les Nœuds. Neptune, rétro en Poissons, est-il assez fort pour représenter une porte de sortie sécurisante ?

De mois en mois, le message est toujours le même : nous sommes arrivés à un virage incontournable. Et dans une telle force qu’on en reste pantois, parfois découragé. Pourtant la Force de Vie qui nous anime, est plus puissante que tout. C’est elle qui peut nous mener sur le Chemin de l’intelligence créatrice.

 

2 juillet 2015 : 2 + 7 + 2015  =  17,  l’Etoile au Tarot.

On est tous né sous une bonne étoile. A nous de la chercher et de la trouver. Et lorsqu’on l’a trouvée, à nous de la suivre : elle nous guide et nous protège. Ainsi nous permet-elle de trouver la bonne inspiration pour devenir l’artisan de sa propre destinée.

En révélant une création, une naissance, un évènement heureux, l’Etoile nous permet d’espérer …

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  dimanche 28 juin 2015

www.jacquelineboilot.com

 

ou : https://www.facebook.com/AlloAlloMercure

 

Share