La Pleine Lune du 18 octobre 2013

Une Pleine Lune qui voit le Soleil à 25° 45 de la Balance, face à une Lune à 25° 45 du Bélier.

 

Pour le Soleil, le 26ème degré sabian de la Balance nous dit :

«  Un aigle et une colombe blanche se transforment l’un en l’autre »

Dominante : La polarisation des forces spirituelles, l’audace et la paix  –  la révélation divine et l’amour unissant lumière et ténèbres.

 

Pour la Lune, le 26ème degré sabian du Bélier nous dit :

« Un homme ayant trop de talents pour lui seul »

Nécessité d’une longue préparation et de l’auto-critique.

 

Comme chaque fois, la Pleine Lune offre un éclairage maximum  (propice à révélations bien entendu !) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) et permet à la Pleine Lune d’intégrer et de comprendre, pour permettre la récolte avant qu’un nouveau cycle ne démarre.

Aujourd’hui :

* Quelle belle image que celle de ce Soleil qui montre une inter-action Yang-Yin. Quand le cercle qui les englobe tourne vite, ils se changent l’un dans l’autre. La conscience agit au-delà de la dualité, parce que l’Ame, la Volonté, l’Amour marchent vers un même but.

* Mais l’esprit, s’il se trouve confronté à un type de pouvoir inconnu, trouve difficile de s’adapter à un nouveau mode de perceptions et de possibilités d’action. Il peut se précipiter. Il peut perdre son bagage.  En fait, il doit surtout conserver son calme et apprendre qu’il y a partout des limites et des restrictions.

 

Pleine Lune du 18 octobre 2013  –  23h 39  TU

19 octobre 2013 à 01h 39 en France

Pleine Lune dans un axe cardinal

au carré de Jupiter / Lune Noire moyenne

à quelques jours du 4ème carré Uranus / Pluton.

Une éclipse de Lune Nœud Sud

Une éclipse de Lune Nœud Sud

Il s’agit de la Lune  (le passé, les habitudes acquises) ; et elle est occultée. Mais aussi du Nœud Sud. Encore une fois, il est demandé de se débarrasser de comportements qui n’ont plus lieu d’être. Cette Pleine Lune nous invite donc à éliminer des éléments du passé, et à nous libérer de certaines habitudes, peut-être aussi à se libérer d’une  « mère » ou d’une matrice.

La prochaine Nouvelle Lune, se fera le 3 novembre avec une éclipse totale de Soleil Nœud Nord. Elle nous permettra de remettre le passé en question pour aller vers l’avenir.

 

Un axe Pleine Lune Balance / Bélier au carré de Jupiter en Cancer

Le Soleil est en chute dans le signe de la Balance : pour ne pas déplaire, il préfère souvent aller voir chez les autres ce qu’ils pensent de la situation. C’est dire toute l’importance,  encore pour quelques jours (jusqu’à l’entrée du Soleil en Scorpion) des rencontres, des négociations, des médiations.

Jupiter est en exaltation dans le signe du Cancer, sécurisant, confortable, protecteur.

Or une planète en carré à l’axe Soleil/Lune devient le foyer où peut se manifester la tension, ici un Jupiter en Cancer toujours scotché à la Lune Noire.

Certains pourraient se trouver trop gourmands …. D’autres trop exigeants …. D’autres encore se croire poursuivis par la malchance …

Mais positivement, la Lune en Bélier capable de revendiquer très haut la satisfaction de ses besoins, rendue encore plus kamikaze par le carré à Jupiter, va être obligée par le Soleil en Balance en face, d’accepter des compromis en équilibrant ses besoins, ses croyances et ses désirs avec ceux des autres. Et le trigone à Mars en Vierge, bien que trigone dissocié, peut alors devenir une expression positive de l’énergie de l’opposition, du moins si Mars accepte de lâcher un peu de lest sur ses qualités de finition !

 

Une opposition Mars / Neptune, suivie d’une rétrogradation de Mercure !

Un Mars très fort dans cette Pleine Lune :

Mars est le maître de la Lune, de Mercure, de Saturne et du Nœud Nord, et d’Uranus. Rien que cela !

En Vierge, et donc motivé par le travail bien fait, il est opposé à Neptune, très à l’aise puisqu’en domicile en Poissons ; on peut se poser la question d’un manque de lucidité ou de cohérence dans ses actes. Combat sans issue ? … Voie de garage ? … Pour certaines personnes un peu fragiles en ce moment, il peut y avoir beaucoup d’angoisse dans cet aspect, avec une impression de ne pas exister.

Pourtant l’opposition peut rétablir un équilibre entre le rêve et la réalité ; d’autant plus que dans le même temps, Mars est trigone à la Lune, mais surtout trigone à Pluton. Vierge et Capricorne, deux signes de Terre, peuvent apporter ensemble une exceptionnelle puissance de régénération, qui  permet de ne pas se laisser abattre.

Justement, Mercure commence sa rétrogradation en Scorpion du  21 octobre au 10 novembre de 18° à 2° du Scorpion.

C’est un Mercure qui, pendant tout ce temps sera conjoint à Saturne : un esprit curieux, critique, perspicace, qui va au fond des choses et qui excelle dans la recherche et l’investigation. Mais sur fond d’anxiété. Et souvent de silence !  Le Scorpion ne pousse pas spécialement à la communication.

Mais il est aussi conjoint au Nœud Nord. Donc complètement contradictoire puisque cette conjonction donne au contraire le sens du dialogue et du contact. Elle demande justement de formuler clairement, et sur un mode instinctuel, voire intuitionnel  (on est en Scorpion).

 

Mercure / Saturne / Nœud Nord … Les trois compères sont ensemble pendant plus d’un mois. Nous aurons donc le temps de comprendre quels vieux schémas karmiques nous devons dépoussiérer … peut-être en relation avec une situation émotionnelle pénible de 1983 / 1985 (lorsque Saturne était en Scorpion) ou de 1994 / 1995 (lorsque c’était le Nœud Nord) ? …. Et si vous avez trouvé le lien entre ces deux époques et 2013, vous aurez fait un grand pas pour passer sur un plan de conscience nouveau.

 

La rétrogradation de Mercure donne peut-être tout son sens à cette contradiction.

Certes il y aura peut-être des retards, des enlisements parfois, un défaut de communication ou une mauvaise décision (Neptune est opposé) par des motivations mal comprises.

C’est comme si l’envie de vivre avec ses rêves et ses chimères, même inconsciemment, était stoppée par ce Mercure qui rétrograde en Scorpion, puisant dans le signe assez de lucidité et de perspicacité, pour empêcher la réalité et l’utopie de se mêler. Non, les aventures rocambolesques, c’est trop risqué ; et l’idéal humanitaire, c’est souvent utopique.

En revanche, et si l’on prend le temps de repenser à certaines situations, comme Mercure nous y invite, on peut commencer à transformer sa manière d’agir ou bien se lancer dans une nouvelle activité, comme Mars formidablement soutenu, nous y invite.

 

3 rétrogradations de Mercure en signes d’Eau en 2013

Et juste une observation qui m’a semblé importante au niveau mondial, résumée dans ce tableau des rétrogradations de Mercure pendant les années 1934 et les années 2013 :

 

En 1934 En 2013
1ère rétro en Poissons 

24 février/ 19 mars

1ère rétro en Poissons 

23 février/  17 mars

2ème rétro en Cancer 

28 juin/ 22juillet

2ème rétro en Cancer 

26 juin/  20 juillet

3ème rétro en Scorpion 

22 octobre/ 12 novembre

3ème rétro en Scorpion 

21 octobre/ 10 novembre

 

C’est en 1934 qu’un Chancelier du nom de Hitler accédait à la présidence de son pays en se faisant appeler « Führer »  (le guide).

En 1934 aussi, Uranus était …. en Bélier. Et Pluton était en Cancer. Les deux planètes finissaient un carré décroissant.

Une relation avec ce qui se passe actuellement en Europe où l’insécurité et la peur poussent les gens vers des partis extrémistes ?

Quoi qu’il en soit, en se répétant, l’histoire donne à l’humanité une chance de grandir.

 

Le Soleil rentre en Scorpion le 23 octobre

 

Il donne plus de poids à la conjonction Saturne / Nœud Nord. Et dans son trigone à Neptune, il nous enveloppe de bienveillance, de sensibilité, d’humanité. De la créativité en plus (on est en Scorpion) pour imaginer malgré tout, des actions tournées vers les autres.

D’autant plus que très vite, dès le 26, Vénus rentre dans l’orbe d’un quinconce à Jupiter, histoire de réajuster et d’améliorer le sens de certaines valeurs.

Le carré à Mars se distend et laisse un peu de répit aux amoureux.

C’est dans la prochaine Lunaison du 3 novembre que le Soleil s’invitera vraiment entre Mercure / NN et Saturne, un gros amas en Scorpion, donc chez Mars et Pluton, et justement au sextile de Mars d’un côté, et au sextile de Pluton de l’autre ! … un climat à mettre en œuvre la puissante transformation qui prend ses marques en ce moment, et pourrait bien déboucher le mois prochain sur une nouvelle façon d’agir et de penser, lorsque Mercure redeviendra direct.

 

En attendant …. que nous réserve cette fin de Lunaison ?

 

Au moment du passage exact de ce 4ème carré Uranus / Pluton, le 1er novembre, qui continue à faire monter la pression, Mercure rétro sera exactement sextile à Pluton, son maître, d’un côté, sextile à Mars de l’autre.

Rempli de l’Eau du Scorpion, il vient nourrir la Terre du Capricorne et de la Vierge pour s’organiser, pour s’adapter avec des matériaux adéquats, pour réorganiser dans une nouvelle perspective. Et peut-être convaincre.

C’est peut-être ce qu’il faut retenir, de cette toile de fond qui restera révolutionnaire jusqu’en 2016 au moins : un esprit perspicace, au sens critique aiguisé, capable d’analyser finement la situation, et de décrypter ce qui doit l’être …

 

Conclusion

 

Profitons des petits bonheurs de la vie. Dans cet automne finissant, nous en avons tous. Si ce n’est pas le mariage d’un enfant ou la guérison d’un proche, ce sera une belle journée ensoleillée qui projettera sa Lumière sur la nature à l’entour …  Ou encore la magie d’une soirée à deux … Savourons ces moments. Ils sont importants. Ils sont précieux. Plus que jamais, écartons les pensées stressantes et culpabilisantes qui peuvent nous envahir.

Retrouvons notre âme d’enfant, puisque c’est un manque d’Ame qui nous fait vivre la crise actuelle.

Et profitons de cette énergie Scorpion pour faire confiance à notre intuition.

 

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  16 octobre  2013

www.jacquelineboilot.com

 

Share