La Pleine Lune du 14 septembre 2019

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Poissons / Vierge à 21° 05

Pour la Lune, le degré sabian explique :

« Un prophète portant les tables de la Loi, descend du Mons Sinaï »

Dominante : Besoin d’amener des réalisations manifestées pendant des « expériences de pointe »  au niveau de la vie quotidienne.

On pense à Moïse  …. Descente d’un pouvoir formateur et structurant une Révélation divine.

… et réponse à une question qui se pose… « Qu’as-tu fait après avoir eu une révélation intérieure ?…

Pleine Lune Poissons du 14 septembre 2019 à 4 h 34 TU

(6 h 34 en France)

Axe à 21° 05 Poissons / Vierge – axe mutable    

 

La Lune est conjointe à Neptune et aux Lunes Noires

Le Soleil est conjoint à Mars qui,

lui, est pile opposé à Neptune.

Au moment de la Pleine Lune

 

Mercure et Vénus sont à 29° Vierge,

mais passent très vite en Balance.

  

Jupiter est au sommet d’un T-Carré dont la base est

l’opposition Lune/Neptune à Soleil/Mars

Le trio Saturne/Pluton/Nœud Sud est toujours sextile à Neptune

 

4 planètes rétrogrades 

(Saturne, Uranus, Neptune, Pluton)

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune :

Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 21° Vierge et son besoin ultra méthodique et organisé de trier minutieusement) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 21° Poissons (et sa sensibilité presque médiumnique)

Cette Pleine Lune est plus fortement ressentie si son axe touche un point important du thème natal, pour les Poissons, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est une Pleine Lune dans l’axe Poissons / Vierge  

Au moment de la Pleine Lune, le Soleil et la Lune se font face :il y a donc opposition entre deux signes dont l’énergie est contradictoire … mais aussi complémentaire !

C’est d’abord un axe de transition, la Vierge étant le dernier signe de l’hémicycle croissant et donc individuel, et les Poissons, le dernier signe de l’hémicycle décroissant et donc collectif : il s’agit de passer à une autre dimension ou à un autre plan. Comme un cordon à couper. C’est un axe de bilan, d’aboutissement des choses, qui oblige à revoir où l’on se situe et de quelle manière on le fait.

C’est un « entre-deux choses » … avant le Renouveau.

 

En même temps, c’est un drôle de face à face, une dualité :

* entre cette Vierge, signe de Terre, plutôt discrète et réservée certes, mais tellement pratique, tellement minutieuse, tellement en attente de perfection, qui analyse, prévoit, planifie, prépare et peaufine ses projets, qui cherche surtout à être efficace, qui fait surtout un travail d’ancrage dans la matière et la réalité de la Vie, angoissée à l’idée de se tromper,

* et le monde des Poissons, signe d’Eau, une eau profonde, océanesque, qui symbolise toute une vie intérieure, sensible mais secrète et mystérieuse, insaisissable et imaginative, faite d’empathie et de compassion pour les autres, et de grands rêves pour soi-même.

 

La Vierge est souvent au bord du sacrifice, au détriment de ses propres besoins. Dans sa volonté de tout conjuguer au plus-que-parfait, elle finit par être souvent dans un manque total d’acceptation de soi.

Dans sa dualité avec le monde des Poissons en face, on se demande jusqu’à quel point elle veut rester sourde aux intuitions de la Lune, uniquement parce qu’elle pense ne pas être à la hauteur de la confiance et de l’amour qu’on veut lui témoigner.

 

Arrivé à ce moment de face à face, c’est le moment d’explorer les pistes proposées par la  Nouvelle Lune très mercurienne du 30 août :

A-t-on impulsé un autre type de mental apte à tenir compte de problèmes du passé qu’il faudrait définitivement régler et lâcher, pour se tourner vers une vision inédite de son futur ?

A-t-on initié une mise au point de sa Vie personnelle ?

A-t-on réajusté ce qui devait l’être en se délestant des poids devenus trop lourds sur ses épaules ?

A-t-on accepté de se faire enfin du bien ?

 

Pour cette Pleine Lune, d’un côté :

La Lune en Poissons, conjointe à Neptune et aux Lunes Noires

Une Lune pleine de compassion et d’empathie pour les autres, et de Grands Rêves pour soi-même, en lien avec Neptune rétrograde et avec les Lunes Noires qui incitent à de profondes remises en cause.

 

En face avec le Soleil, le petit monde des planètes personnelles encore en Vierge, donc Soleil + Mercure + Vénus + Mars 

Encore un amas de planètes (on appelle ça un stellium) en Vierge pour le moment précis de cette Pleine Lune : une hyper organisation qui se veut efficace, qui cherche à solutionner avec le plus de minutie possible, tous les petits problèmes de la rentrée.

Mais Vénus est conjointe à Mercure : En Vierge (et Vénus est chez Mercure), les sentiments passent plus que jamais au crible de la raison.  Même sous l’influence d’une attirance violente, Vénus ne peut s’empêcher de réfléchir, d’analyser ce qu’elle éprouve, sur un versant « critique », se donnant toutes les bonnes raisons de ne pas s’exprimer. Elle rationalise encore tellement ce qu’elle éprouve qu’il faudra attendre un peu qu’elle passe en Balance pour redonner toute leur place aux sentiments. Du moins pour s’en donner une opportunité car on peut toujours choisir de rester sourd à ce qu’on ressent vraiment.

 

Tout ce petit monde est en T-Carré à Jupiter,

comme à la Nouvelle Lune du 30 août

Jupiter est en Sagittaire. Il a repris sa marche directe depuis le 11 août. Plein de passion. Mais Jupiter, vous le savez, fonctionne dans l’excès. Il en veut toujours plus. Dans l’aspect de carré qui est un aspect de tension, il est dans un excès d’enthousiasme et un excès de perfectionnisme.

En même temps, il se montre susceptible, Il a l’impression que son entourage lui est hostile. Malentendus. Insatisfaction. Tout l’agace.

 

Plus embêtant encore :

Jupiter se rapproche de son 3ème carré exact avec Neptune, le 21 septembre

(18° Sagittaire/Poissons)

C’est un aspect qui demande à se relier différemment aux autres (autant sur le plan collectif que personnel) ; mais c’est aussi un aspect qui pousse à croire à de trop belles promesses. Avec une naïveté à son maximum, il vaut mieux se méfier de propositions sociales un peu trop fumeuses, ou de transactions mystérieuses … et peut-être frauduleuses …. C’est un aspect qui pousse à prendre ses désirs pour des réalités.

Le carré décroissant entre les deux maîtres des Poissons, actif depuis le début de l’année, sera exact pour la troisième fois en septembre. J’y reviendrai sur ma Page FB en astrologie mondiale.

Sur le plan personnel, il indique toujours quel type de valeurs on ne veut plus cautionner et confirme donc le changement d’attitude à mettre en place en raison de convictions devenues inadéquates.

Jupiter est redevenu direct, mais Neptune l’est encore jusqu’au 27 novembre.

La crise de valeurs se fait sur plusieurs plans, relationnel, familial, intime. Certes elle peut demander un moment d’isolement pour un bilan à opérer. Mais c’est une crise qui se fait dans la conscience, et qui pourrait bien mettre un terme à un problème posé depuis janvier, lors du premier passage.

 

Les nombreuses publications faites sur ma Page Facebook, signalent au jour le jour toutes ces étapes de transition qui sont offertes par l’Univers :

* Après les trigones de tout le petit monde en Vierge à Uranus qui a cherché à bousculer sur le plan relationnel et affectif, sur le plan de l’action, sur le plan mental,

* Après tous les trigones des mêmes planètes à Saturne pour essayer de restructurer ce qui a été chamboulé,

* A travers tous les carrés à Jupiter qui a tenté de se rebiffer,

*  Et les oppositions à Neptune et aux Lunes Noires pour amplifier les prises de conscience,

* On a eu les trigones à Pluton pour nous inciter à plus d’authenticité envers soi-même.

Mais encore une fois, chacun a son libre arbitre.

 

Et ce T-Carré a bel et bien une issue :

le sextile et le trigone au trio Saturne/Pluton/Nœud Sud

Eh oui, on en parle toujours de ce trio (mais c’est bientôt fini !) ; C’est lui qui oblige, à travers bien des épreuves, à lâcher prise avec les vieilles habitudes, avec les vieux schémas du passé que l’on ressent comme des carcans trop rigides qui empêchent de renouer avec le Nœud Nord en Cancer qui, lui demande de reprendre contact avec ses émotions et ses ressentis. Pour plus de liberté et de bienveillance envers soi.

Saturne et Pluton conjoints au Nœud Sud, ont fait leur possible pour changer la situation, soutenus par Uranus qui rentré en Taureau, a bien l’intention de jeter son coup de sabot dans la fourmilière des idées reçues sur le plan du sens des valeurs !

Mais c’est tellement difficile de lâcher le connu ! …. Pour se tourner vers l’inconnu. On est dans le tambour d’une machine à laver, ou d’une essoreuse, comme vous préférez. Le mal-être (et c’est un euphémisme) est le même. A tel point que, souvent, on préfère rester dans des situations que l’on connait mais qui n’apportent ni joie, ni sérénité, ni bien-être. Le souci, c’est que si l’on décide de rester sourd, le problème sera reposé, plus tard, mais avec plus de difficultés pour y répondre.

 

Le sextile avec Neptune est harmonieux : avec empathie et compassion, il aide à adoucir et à reprendre confiance en soi … sauf qu’avec les Lunes Noires, le résultat n’est pas acquis !

 

Il ne sert à rien de présenter un costume bien clean à la société, si au fond de soi, le cœur est en souffrance. Sans oublier que le phare indiqué par le Noeud Nord en Cancer toute l’année, demande d’écouter ses émotions et ses ressentis et de lâcher les carcans obsolètes qui ne rendent pas heureux.

Le gros problème, c’est que l’essentiel de cette lunaison sur tout le mois de septembre quasiment, se fait sans Air …. et si on suffoque, il est difficile de réfléchir sainement.

 

Le 18 septembre, Saturne reprend sa marche directe

Grand, grand moment de restructuration en vue !… Si on a été un peu engourdi depuis fin avril, on a là une belle opportunité de redonner de l’élan à sa vie.

Sur le plan individuel, Saturne invite à récapituler certaines situations plus ou moins enfouies, qui ont marqué émotionnellement ; après avoir aidé pendant 4 mois et demi à mettre le doigt sur les fêlures, les failles, les peurs, il apporte son aide pour nourrir une nouvelle orientation.

 

Il a montré qu’un vieux lien, difficile et douloureux, mettait dans un état de dépendance et donne maintenant l’opportunité d’une libération. Il reprend sa marche directe le jour où il fait un carré avec Mercure … comme pour nous inviter à oser sortir des réserves habituellement imposées pour rester dans une communication trop polie ! Ce carré serait bien susceptible de créer une remise en cause positive de sa façon de penser (sauf si on préfère se museler pour ménager l’environnement, évidemment)

 

Conclusion

14 septembre 2019 : 5 + 9 + 12  =  26 = 8 … La Justice

Ou :    5 + 9 + 3  = 17  =  L’Etoile ou les Etoiles

Ou   14 + 9 + 2019 = 2042  =  8 …. La Justice

Comme dans toutes les Pleines Lunes précédentes !

On n’en finit pas de chercher l’équilibre pour trouver son Etoile, au milieu des critiques, des drames, des mécontentements, …

Equilibre des forces, des énergies, des éléments. Le yin et le yang.

Equilibre dans cette Pleine Lune

* entre ses besoins émotionnels (la Lune en Poissons accompagnée de Neptune et des Lunes Noires)

* et le principe de réalité apporté par la Vierge qui sait se montrer efficace et critique.

 

L’Etoile est là pour nous inciter à garder foi et espérance. Même s’il faut se délester de quelques illusions pour aller à l’essentiel.

Pour reconstruire, et se reconstruire, tout en restant lucide.

Une Etoile qu’on est invité à suivre quand on l’a trouvée.

Pour libérer des énergies nouvelles.

 

Mais … Est-on prêt à laisser tomber ses vieux schémas de vie et de fonctionnement ?

Est-on prêt à ouvrir la Porte sur un nouvel Horizon, les épaules soudain plus légères ? Le bonheur, chacun y a droit, mais il faut parfois aller le chercher avec les dents.

 

L’énergie Vierge (et son côté épuration) nous accompagne encore un peu.

Le 23 septembre, le Soleil passe en Balance, après Mercure, après Vénus qui l’auront précédé quelques heures après la Pleine Lune.

Avec ce solstice d’automne, c’est un nouveau Portail qui s’ouvre, au moment où les 3 Lunes Noires se joignent à Neptune, pour un moment rare de nettoyage psychique, intense mais libérateur !

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – septembre 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

 

 

 

 

 

Share