La Pleine Lune du 13 octobre 2019

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Bélier / Balance à 20° 13

Pour la Lune, le degré sabian explique :

« Une jeune fille nourrit des oiseaux en hiver »

Dominante : Surmonter les crises par la compassion.

Les oiseaux symbolisent l’esprit.

On pense aux rythmes saisonniers qui impliquent une oscillation entre la vie et la mort (entre les oiseaux migrateurs du 12ème degré Bélier qui partent vers le Sud, et ceux qui sont incapables d’éviter la mort). Mais l’activité humaine motivée par la compassion peut surmonter la phase saisonnière de l’impuissance.

En face, le Soleil parle d’une « plage envahie par la foule le dimanche » et montre un retour à la nature d’êtres humains épuisés par les tensions sociales et professionnelles.

(cf les degrés symboliques de Dane Rudhyar)

Pleine Lune Bélier du 13 octobre 2019 à 21 h 09 TU

(23 h 09 en France)

Axe à 20° 13 Bélier / Balance – axe cardinal   

 

L’axe de Pleine Lune est à la fois

 en aspects harmoniques exacts  à Jupiter,

 mais en aspects dissonants quasi exacts à Pluton

 

Mercure et Vénus sont en Scorpion

Vénus en opposition exacte à Uranus

Soleil et Mars en Balance  

Jupiter est en sesqui-carré exact à Uranus

 

Plus que 2 planètes rétrogrades 

(Uranus et Neptune)

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune :

Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 20° Balance et son besoin d’harmonie et de justesse) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 20° Bélier et ses réactions spontanées)

Cette Pleine Lune est plus fortement ressentie si son axe touche un point important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est une Pleine Lune dans l’axe Bélier / Balance   

Au moment de la Pleine Lune, le Soleil et la Lune se font face :il y a donc opposition entre deux signes dont l’énergie est contradictoire … mais aussi complémentaire !

C’est un axe cardinal qui donne l’impulsion et qui démarre un hémicycle, pour le Bélier l’hémicycle croissant (individuel), pour la Balance, l’hémicycle décroissant (collectif)

 

En même temps, c’est un drôle de face à face, une dualité :

* Entre cette énergie Bélier qui veut montrer la route et exister en tant qu’individu, une énergie qui exprime la conscience de Soi,

* et l’énergie Balance qui veut prendre conscience de ceux qui l’entourent, avec la conscience des autres.

 

Arrivé à ce moment de face à face, c’est le moment d’explorer les pistes proposées par la Nouvelle Lune du 28 septembre en Balance, le signe du Relationnel :

* A-t-on impulsé une clarification (sentimentale surtout) qui a tenu compte de problèmes du passé qu’il faudrait définitivement régler et lâcher, pour se tourner vers une vision inédite de son futur ?

* A-t-on initié une mise au point d’une nouvelle Vie intime ?

* A-t-on réajusté ce qui devait l’être en se délestant des poids devenus trop lourds sur ses épaules ?

* Compte tenu de la position de Chiron, juste en face de la Nouvelle Lune, a-t-on imaginé une guérison « psychologique » de cette vie relationnelle ?

* Et, pour répondre au Nœud Nord en Cancer, a-t-on accepté de se faire enfin du bien ?

Ou alors,

* A force de trop peser le pour et le contre, à force de trop tergiverser, a-t-on laissé passer les occasions jusqu’à courir le risque de devenir le spectateur de sa propre vie plutôt que la vivre vraiment ?…

 

On arrive à ce moment de Pleine Lune, moment où l’on voit clair, pour répondre au mieux à ces questions. Mais ce n’est pas facile :

On a :

* d’un côté, une Lune en Bélier qui libère certes une volonté créatrice et une capacité à surmonter les peines du moment, mais qui est dans l’impulsivité du moment. Ce qu’elle veut, elle le veut tout de suite.

* et puis, en face un Soleil en Balance qui cherche au contraire le compromis pour conserver la paix. Comment faire ?

Certes l’énergie Balance de cette Lunaison qui accompagne tout le mois d’octobre, peut aussi, si elle le veut, oublier les raideurs passées et assouplir les rigidités. Et le récent passage de l’Equinoxe d’automne (équinoxe = égalité et équilibre jour/nuit) a annoncé le besoin évident de remettre les pendules à l’heure et de réaccorder ses pianos !

Mais … ceux qui ont pu lire mes publications de la semaine sur Facebook, ont compris à quel point cette demande d’équilibre et de justesse montait en puissance, avec des risques de tension.

 

* D’une part un Soleil en dissonance à Saturne (les freins) puis en quinconce à Neptune (dans une demande de rééquilibrage) pour déboucher en sextile à Jupiter (pour un peu de baume au cœur)

* Et d’autre part une Vénus, maître du Soleil en Balance, qui est secouée à partir du Scorpion, par rapport à Neptune qui force à une prise de conscience, et par rapport à Uranus (aspect exact pour la Pleine lune) qui oblige à trouver un équilibre après un bouleversement né d’une fracture entre ses sentiments et son besoin de sécurité.

 

Il y a bien Mars, maître du Bélier + Vénus maître de la Balance.

(l’un est à 6° Balance, l’autre à 6° Scorpion)

en aspect harmonieux :

Ils sont en semi-sextile exact (30°), dans une énergie apte à mettre en œuvre le potentiel libéré à leur conjonction du 24 août … un joli tempo amoureux et sentimental pour certains … à condition qu’on accepte de sortir de ses peurs du regard de l’Autre (semi-carré Vénus/Jupiter)

 

Mais l’axe de Pleine Lune est au T-Carré exact de Pluton toujours en conjonction de Saturne/NS

(c’est-à-dire en aspects de deux carrés qui partent de Pluton vers le Soleil et vers la Lune)

 

Dans un T-Carré cardinal comme ici, il y a comme un besoin d’affronter et de surmonter avec force une situation de crise. C’est un aspect tendu. Dans sa vie sociale (risque de licenciement). Dans sa vie privée (risque de rupture). En même temps, on a peur. Peur de la solitude. Peur de l’abandon. Les émotions remontent. On peut se sentir coupable.

Avec le Nœud Sud en jeu, il y a toujours cette obligation de lâcher une situation passée dans laquelle on se sent mal. Obligation de renoncer à ses habitudes, à sa rigidité, à sa réputation, à l’idée qu’on se fait de sa réussite sociale ou professionnelle.

On veut se dégager d’un climat de tension dans son relationnel, pour aller vers une nourriture plus émotionnelle (Nœud Nord en Cancer)

L’équilibre à trouver est accentué avec cette Pleine Lune entre le Bélier qui veut agir et la Balance qui cherche le compromis. Il faudra que les choses aillent de plus en plus mal pour évacuer les vieilles peurs et oser se lancer dans un nouveau Projet de vie.

Accentué aussi, on le verra plus bas, par un autre aspect de tension entre Jupiter et Uranus.

 

Sur un plan personnel, il peut y avoir un virage explosif d’une phase de sa vie, si l’on veut connaître un nouveau départ.  Particulièrement pour les personnes du Bélier, de la Balance, du Cancer ou du Capricorne.

Mais ça peut être très positif pour ceux qui, dans une situation de haut commandement, doivent user d’intuition dans un moment critique.

 

Par chance, ce T-Carré a une belle issue :

les aspects harmonieux à Jupiter

(Soleil en sextile exact, Lune en trigone exact)

L’atmosphère est plutôt ouverte aux esprits ouverts. Les aspérités rencontrées s’adoucissent. Y compris en rencontrant des appuis. C’est vraiment un moment de paix et d’espoir dans une invitation à rééquilibrer ses attentes vis-à-vis des autres, et qui peut aller jusqu’à envisager une réconciliation.

 

Parmi les poids lourds :

Saturne a repris sa marche directe le 17 septembre.

Il est toujours stationnaire (= il reste des semaines sur le 14° Capricorne) mais d’ici la fin du mois, il va redémarrer vraiment. Se faisant, il se détache enfin du Nœud Sud (ce qui est une bonne chose !)

Pluton a repris sa marche directe le 3 octobre.

Mais lui aussi reste scotché sur le 20° du Capricorne jusqu’à la mi-novembre. C’est un mastodonte qui a des difficultés à redémarrer. Mais il aide déjà à comprendre dans quel domaine de sa vie il est nécessaire d’apporter une transformation radicale (là où il passe actuellement dans son thème natal) afin de redémarrer sur de nouvelles bases.

Je rappelle que Pluton n’est douloureux que lorsqu’on refuse de l’écouter et qu’on préfère rester (par peur) accroché à une situation qui n’a plus lieu d’être.

 

Neptune est pile conjoint aux Lunes Noires (moyenne et vraie)

La première conjonction (avec la Lune Noire Moyenne) s’est faite quasiment en même temps que le drame qui s’est joué sur Rouen avec l’incendie de l’usine Seveso.

Sur le plan social et collectif, des hydrocarbures dangereux se sont envolés … Pollution atmosphérique, intoxications pour certains, image de la ville écornée, biodiversité fortement impactée, agriculteurs pénalisés, etc …

Forcément sur le plan individuel, cette première conjonction incite à rechercher en soi les « hydrocarbures » psychiques qui intoxiquent de la même façon.

La conjonction Neptune/Lune Noire, c’est un défi qui est présenté pour une remise en question importante. En pleine cohérence avec ce retour de Pluton en phase directe.

Pour les uns, il y aura obligation à accepter ses erreurs ou à rectifier ses illusions. Pour d’autres, il peut y avoir un évènement qui apportera la prise de conscience d’un discernement à opérer dans une situation confuse.

Positivement, c’est l’immense opportunité d’une lucidité capable de briser une chaîne qu’on croyait incassable dans une situation apparemment sans issue.

Dans une Lunaison Balance, ça peut être la sensation puissante du manque cruel d’un être cher qui peut donner l’énergie pour agir.

 

Mais de même que, positivement, la catastrophe de Rouen va entraîner (espérons-le) un nouveau protocole d’études en amont avant de donner de nouvelles autorisations, de même, sur le plan individuel, il peut y avoir aussi un éveil spirituel à intégrer à sa vision de la vie (après avoir touché du doigt la révélation d’un mensonge et la lucidité à voir une situation faussée).

 

Un sesqui-carré exact entre Jupiter et Uranus

accentue le désir de sortir d’un certain flou. Tant sur le plan individuel que sur un plan plus social. C’est le 3ème passage d’un aspect très puissant (et donc le résultat de plusieurs mois de cogitations) qui peut déclencher la sortie de peurs qu’on a pu avoir par rapport à des pressions psychologiques. Avec Uranus, ça peut se faire via une rupture, un choc, un bouleversement soudain et inattendu. Coïncidences, synchronicités, intuitions … Être attentif à ce qui peut arriver en même temps que cette Pleine lune.

Positivement, il peut y avoir une Lumière apte à saisir la conjonction Neptune/Lune Noire Moyenne de la semaine ….si l’on sort du déni par rapport au changement

Car Jupiter reste en carré à ces Lunes Noires ; il peut toujours faire le fanfaron et se dire « No problem … je vais y arriver, je peux tout concilier » !

Non en fait ; se raccrocher à un faux espoir ne peut qu’entraîner une grosse déception quand on reprend pied avec la réalité.

 

Pour ne pas surcharger cette PL,

je ne parle pas ici de tout le méli-mélo des aspects de notre quatuor Soleil/Mercure/Vénus/Mars tour à tour depuis le début de cette lunaison

* En carré à Saturne

* En carré à Pluton

* Puis en sextile à Jupiter

* Puis en quinconce à Neptune.

C’est un enchevêtrement (comportemental, mental, affectif, sur le plan de l’action) dont je parle abondamment depuis des semaines sur ma Page Facebook et qui accompagne les aspects ci-dessus pour proposer d’aligner ses valeurs personnelles.

 

Conclusion

13 octobre 2019 : 4 + 10 + 12  =  26 = 8 … La Justice

Ou :    4 + 10 + 3  = 17  =  L’Etoile ou les Etoiles

Ou   13 + 10 + 2019 = 2042  =  8 …. La Justice

Et c’est comme dans toutes les Pleines Lunes précédentes !

On n’en finit pas de chercher l’équilibre pour trouver son Etoile, au milieu des critiques, des drames, des mécontentements, …

Equilibre des forces, des énergies, des éléments. Le yin et le yang.

Equilibre dans cette Pleine Lune

* entre son action (La Lune en Bélier aux réactions spontanées, et qui cherche à initialiser)

* et le principe d’harmonie et d’équilibre apporté par la Balance.

 

L’Etoile est là pour inciter à garder foi et espérance. Même s’il faut se délester de quelques illusions pour aller à l’essentiel.

Pour reconstruire, et se reconstruire, tout en restant lucide.

Une Etoile qu’on est invité à suivre quand on l’a trouvée.

Pour libérer des énergies nouvelles.

 

Ceux qui acceptent déjà le changement dans leur vie, vont profiter des aspects positifs et harmonieux de cette Pleine Lune. Ils vont sentir leurs épaules soudain plus légères.

Mais pour ceux qui ne sont pas prêts à laisser tomber leurs vieux schémas de vie et de fonctionnement, pour ceux qui préfèrent rester dans le déni ou la résistance, les épaules risquent de recevoir des poids de plus en plus lourds.

 

Encore une fois, je l’ai déjà dit, le bonheur, chacun y a droit, mais il faut aller le chercher avec les dents (Lune en Bélier), pour agir en harmonie avec ce que l’on est vraiment (Soleil en Balance).

J’au lu récemment cette phrase :

« Trop de tolérance pour les autres, c’est aussi trop d’intolérance vis-à-vis de soi » ….

A méditer.

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – octobre 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

Trop d’activités m’empêchent de souhaiter la bienvenue à chacun comme je le faisais avant.

Il faudra juste être patient, le temps que la « machine » se mette en place !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share