La Pleine Lune du 12 juillet 2014

Cette Pleine Lune se fait en France à 13h 26 dans l’axe Cancer / Capricorne à 20° 03

Pour le Soleil, le 21ème degré Cancer dit

« Une grande chanteuse prouve son talent pendant un opéra »

Dominante : la récompense émotionnelle qui accompagne la réussite culturelle.

Pour la Lune, le 21ème degré Capricorne  nous dit :

« Une course de relais »

Dominante : valeur de la compétition, dans le développement de la conscience de groupe.

Un peu comme le virtuose à son piano, la Prima Dona est non seulement seule, mais elle est  aussi l’Etoile d’un effort collectif. Ce symbole du Soleil nous parle d’un mythe, l’Opéra, qui incarne des émotions profondes qui naissent d’activités culturelles donnant le succès social et financier. Mais dans son sens profond, il se réfère au prix du succès, pour l’individu aussi bien que pour la collectivité qui l’acclame.

Et justement le symbole de cette Lune, ne traite pas de compétition entre individus, mais de compétition entre groupe d’individus qui jouent, tout à tour, pour accroître une possibilité de résultats. C’est la civilisation dans son entier qui est en quelque sorte, une course de relais dans laquelle des générations entières portent le flambeau de ce que l’on peut appeler le Progrès. Il s’agit alors d’adapter sa propre force au défi lancé dans un échange dynamique.

 

Pleine Lune du 12 juillet 2014  à  11h 26 TU  –

13h 26 en France

Pleine Lune dans un axe cardinal.

Soleil conjoint Jupiter

opposé à Lune conjoint Pluton,

au double carré de Uranus / Nœud Sud

et de Mars / Nœud Nord.

Donc un Grand Carré cardinal.

Un trigone quasi exact entre Vénus et Mars.

Pour mettre un peu de baume au cœur :

un très beau Triangle d’Eau

entre Soleil, Saturne et Chiron


Une Pleine Lune assez dissonante

Beaucoup de carrés et d’oppositions qui rappellent le Grand Carré cardinal d’avril. Pour certains, les tensions sont toujours là, mettant l’accent sur des préjugés qui nous isolent les uns des autres ; pour ceux qui ont senti l’urgence de régler certains problèmes, des aspects harmonieux peuvent aplanir la situation et permettre d’avancer.

 

Une Pleine Lune dans l’axe Cancer / Capricorne

Avec une Lune très puissante en Capricorne, conjointe à Pluton, en carré dissonant à Uranus/Nœud Sud, en carré dissonant à Mars/Cérès/Nœud Nord, opposée au Soleil et à Jupiter. Juste un sextile harmonieux à Saturne !

Justement, l’Eau du Cancer peut nourrir la Terre du Capricorne. Une belle opportunité pour grandir !

 

Le Soleil est conjoint à Jupiter en exaltation dans le signe. Là où ils se trouvent dans le thème natal (entre 20° et 29° Cancer) on cherche le confort et la sécurité dans une ambiance familiale.

L’an dernier à la même époque, Saturne était l’apex de cette Pleine Lune, demandant un énième lâcher-prise. Cette année, c’est Uranus !

Et c’est ensemble que le Soleil et Jupiter d’un côté, la Lune et Pluton de l’autre, sont en carré à Uranus / Nœud Sud. Il peut y avoir des réactions irrationnelles engendrées par une volonté d’être reconnu à tout prix ou le sentiment de se sentir enfermé dans une situation (ou un clan, une famille, ….)

Et comme les carrés se font aussi à un Mars / Nœud Nord en Balance  (ce qui fait 2  planètes masculines en dissonance l’une de l’autre, en signes cardinaux  – sans oublier que Mars est le régent karmique du Nœud Sud),  l’insatisfaction peut être réactivée, et peut se traduire par de l’agressivité et de la violence. Plus que jamais, il faudrait laisser à l’autre un espace pour s’exprimer ; sinon le côté pulsionnel risque de faire des dégâts.

En même temps, on ne peut s’empêcher de penser à la violence qui monte sur le plan international, au moment où j’écris ce Billet ….

 

La Lune étant conjointe à Pluton dans un signe réputé par la prudence et la maturité, on peut imaginer que la sensibilité et les pulsions soient bloquées, au mieux contrôlées, mais dans une ambiance de pouvoir et de domination qui ne sera pas facile à gérer, d’autant plus que l’opposition au Soleil accentue un aspect de rébellion déjà marqué par le carré à Uranus !

 

Mars termine son opposition à Uranus, commencée en décembre 2013 : dans l’axe Balance / Bélier, conjoint au Nœud Nord qui nous incite à aller plus loin dans le sens de notre évolution, il nous fait travailler sur nos relations, mais dans des remises en questions qui pourraient bien  prendre des virages à 180°

 

Saturne et Uranus vivent leur 4ème quinconce décroissant

Le cycle a commencé en 1988, démarrant quelque chose de nouveau dans nos structures sociales et économiques.

L’opposition a eu lieu en 2008 / 2009, un point de bascule vers l’hémicycle décroissant, qui a pu nous montrer les limites de la toute puissance.

Le très long quinconce actuel, dont le premier passage s’est fait fin 2012, nous demande d’épurer et de transformer en profondeur, en nous adaptant à la réalité et en intégrant les changements rendus nécessaires, et portés à notre conscience pendant l’opposition de 2008/2009/2010.

Dans quelques jours, Saturne reprend sa marche directe en Scorpion, pendant qu’Uranus devient rétrograde, toujours en Bélier : il s’agit bien d’un nouvel horizon à envisager dans les relations entre les personnes, entre les entreprises, entre les systèmes, et dont on pourra connaître les perspectives fructueuses lors du trigone décroissant de 2017/2018.

 

Mercure rentre en Cancer au lendemain de cette Pleine Lune.

Très vite au trigone de Neptune, lui aussi en signe d’Eau (les Poissons), Mercure nous plonge autour du 19 juillet, dans une ambiance très émotionnelle qui nous fera vibrer au son d’une jolie musique, ou nous touchera par une belle lecture ou un échange plein de douceur avec un ami ou un amoureux.

Une ambiance dont il faudra profiter très vite : l’opposition de Mercure à Pluton, exacte à la fin de cette lunaison (et autour du 22 juillet), nous demandera d’approfondir les relations quelles qu’elles soient … au risque de débusquer quelques vérités dérangeantes.

 

Au milieu de toutes ces tensions, une aide fantastique apportée par le trigone Vénus / Mars

Le cycle mérite un Billet à lui tout seul ! …. Je le ferai peut-être. Il m’inspire vraiment

 

Le 18 juillet, Vénus la Belle rentre en Cancer et s’enrobe de douceur.

Le trigone décroissant avec Mars, dans le signe vénusien de la Balance, et qui aura été exact quelques jours plus tôt, permet d’exprimer ses émotions et son ressenti, que ce soit dans ses amours, dans ses amitiés, dans ses associations : on va pouvoir donner le meilleur de soi, dans la sérénité, et en trouvant des solutions, même dans des conflits émotionnels dans lesquels on n’est pas directement impliqué.

A voir dans nos thèmes, l’initiative qui a pu être prise à la conjonction, en avril 2013 …. Depuis, on a pu être à l’écoute de ses désirs, ou … bousculés par les désirs des autres !

Le trigone croissant de Vénus à Neptune autour du 24 juillet, nous apportera une certaine douceur chaleureuse, dont on pourra profiter lors d’une démarche importante.

 

Mais là encore, à la fin du mois, pour la prochaine Nouvelle Lune, Mars rentre dans le Scorpion, un signe dont il est l’un des maîtres, dans un pouvoir d’action, de mutation, de transformation. Mais tout de suite en carré avec Jupiter en Lion … et la NL, les situations tendues qu’on n’aura pas su régler jusque là avec toute la diplomatie nécessaire, pourront soudain éclater dans des rapports de force qui risquent d’être violents. On en reparlera.

 

Conclusion

Beaucoup d’énergie pour cette seconde quinzaine du mois ! Et bien de la complexité entre les aspects harmonieux, très vite annihilés par des transits dissonants. Avec des changements dans les structures familiales qui pourraient rappeler une bascule qui a pu commencer pendant le Grand Carré d’avril. Certes les vacances sont là, apportant son lot de détente. Mais chacun prend conscience que le monde rencontre un défi majeur avec l’accélération d’une transformation devenue incontournable.

Pluton en Capricorne détruit toutes les institutions obsolètes, on l’a bien compris maintenant ; Uranus en Bélier, de son côté, ébranle l’inertie des structures en place et propose de nouvelles règles de vie en commun, tout heureux de lutter contre le conservatisme ambiant généré par un matérialisme effréné  (nous avons encore deux carrés dissonants à vivre de la part de ces deux Grands Seigneurs en décembre 2014 et en mars 2015).

Lutter contre toute pollution tant psychique que physique … certes, mais plutôt que d’être tiraillés dans des rapports de force qui risquent de nous broyer, il semble important, plus que jamais de se recentrer, de rester dans le moment présent, de l’accepter tel qu’il est et d’ainsi lâcher prise.

 

Je parle souvent d’Eckhart Tollé dans mon blog. Je vous livre aujourd’hui encore l’une de ses pensées qui me parle bien :

« Vous marchez le long d’un sentier la nuit, entouré d’un épais brouillard. Toutefois, vous disposez d’une puissante torche électrique qui fend ce brouillard et trace devant vous un passage étroit mais dégagé. Disons que ce brouillard représente vos conditions de vie du passé et du futur et que la torche électrique symbolise la présence consciente, le passage dégagé, le présent »

Il est difficile de sortir de l’émotion, difficile d’écarter le jugement ou le besoin de rivaliser. Mais en repoussant les émotions négatives qui sont apportées par la frustration ou la colère, on arrive à toucher ce joyau merveilleux qu’est la paix intérieure.

Et quelle opportunité ! …. Le Soleil, Saturne et Chiron forment un magnifique Triangle d’Eau qui nous ouvre grand les portes d’une communion d’âme avec l’Univers … de quoi cultiver grandement l’Amour pour tous, si on le décide vraiment.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  10  juillet 2014

www.jacquelineboilot.com

 

 

 

 

Share