La Pleine Lune du 12 décembre 2019

12.12 ….

En lien (en astrologie) avec le 12ème signe, avec la 12ème maison, et donc avec un bilan à faire en cette fin d’année 2019. Mais le chiffre 12 est en lien avec tant d’autres domaines !

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Gémeaux / Sagittaire à 19° 52

Pour la Lune, le degré sabian dit :

« Une cafétéria moderne distribue nourriture et produits de différentes régions »

Dominante : assimilation de la connaissance multipliée par le pouvoir de synthèse de l’esprit.

Le ruisseau de montagne devient fleuve sur lequel les villes se construisent. Mais celles-ci le polluent quand il descend vers l’Océan.

Un symbole pour dire que l’homme est capable de se nourrir, spirituellement et physiquement, de partout sur le globe. Ainsi la quête du sel et des épices (des denrées rares pour certains) fut le coup d’envoi d’un « commerce » mondial, et par voie de conséquence, d’une conscience planétaire. Mais une synthèse est nécessaire pour que satiété, indigestion, confusion due au manque de discernement, ne soient pas synonymes de gaspillage.

Le 20ème degré du Soleil parle des prévisions de ressources à faire pour répondre aux besoins futurs : ingéniosité et prévoyance en fonction du rythme des saisons pour survivre grâce à une alimentation appropriée.

(cf les degrés symboliques de Dane Rudhyar)

 

Pleine Lune Gémeaux du 12 décembre 2019 à 5 h 13 TU

(6 h 13 en France)

Ascendant pour Paris à 22° Scorpion

Axe à 20° Gémeaux / Sagittaire – axe mutable   

 

Axe de la Pleine Lune en double carré à Neptune

Lune en Gémeaux

en obligation de réajustement

par rapport à Vénus/Saturne/Pluton

 

Mercure maître de la Pleine Lune lui-même

en réajustement avec Uranus !

 

Le mental doit bouger.

Les habitudes doivent bouger.

Les besoins et les désirs doivent bouger.

 

Seul, Uranus (planète du changement)

est encore rétrograde …

 évidemment !

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune :

Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 20° Sagittaire et son enthousiasme jovial et porté vers l’aventure, dans une ouverture d’esprit qui cherche à approfondir ses connaissances) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 20° des Gémeaux et sa curiosité constamment en éveil, mais qui a tant de centres d’intérêt, qu’elle ne peut pas aller au fond des choses)

Cette Pleine Lune est plus fortement ressentie si son axe touche un point important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est une Pleine Lune dans l’axe Gémeaux / Sagittaire

C’est un axe mutable de communication, qui articule le monde des passages et des ouvertures, qui ouvre donc portes et fenêtres : des portes et fenêtres Gémeaux, mais en ne perdant pas le cap et le sens de la flèche inspirée du Sagittaire.

Avec une Pleine Lune en Gémeaux, un signe d’Air régi par Mercure, on est dans les échanges, dans les contacts, dans l’ouverture aux autres. C’est une Lune qui aime s’adapter à son environnement ; tout naturellement, la communication y est facile et aisée.

Avec le Soleil en face en Sagittaire, dans un signe de Feu régi par Jupiter, on est dans une ouverture de conscience qui peut passer par des envies de voyages et d’évasion (réels ou dans la tête) pour aller toujours plus loin et plus haut.

 

C’est une Pleine Lune totalement branchée sur Neptune en Poissons

qui se trouve au double carré (on dit que Neptune est au sommet d’un T-Carré en signes mutables).

Neptune, c’est de l’amour et du rêve. Et avec les 3 Lunes Noires en Poisons, s’y rajoute une certaine fascination.

En dissonance avec le Soleil, il faut toujours penser au complexe de fuite qui permet de ne pas voir le réel. Le pôle conscient (Soleil) est envahi par le pôle inconscient. Le conflit entre le Ça et le Surmoi apporte trop de contradictions.

La dissonance avec la Lune ajoute aussi une ambiance propice aux erreurs d’aiguillage.

Stress et tension nerveuse en prime, ce qui est cohérent avec cette Lune Gémeaux qui a tendance à s’éparpiller, mais qui doit apprendre à se discipliner et à se structurer. L’atmosphère est brouillée par un climat de flottement personnel et collectif. On a l’impression d’être complètement désorienté avec, parfois, le sentiment d’être manipulé.

Mais positivement, il existe une opportunité de souplesse et d’adaptabilité, qui peut se traduire par une connexion rare aux images de l’inconscient collectif et une puissante inspiration soutenue par le trigone presqu’exact de Neptune Poissons avec un Mars en Scorpion, volontaire et déterminé, tout prêt à réorganiser les choses en fonction d’un idéal neptunien.

 

Le 27 novembre, Neptune a certes repris sa marche directe

Mais c’est un gros mastodonte qui est toujours à 15° des Poissons … Il va rester à 16° jusqu’au 30 janvier. C’est dire comme (même redevenu direct) il est encore lent à se déplacer !

 

La Pleine Lune en Gémeaux n’est pas vraiment à l’aise :

 

1 – D’abord ce double carré à Neptune dont je viens de parler

2 – Ensuite ces 3 quinconces à Vénus/Saturne/Pluton !

On imagine à quel point les réajustements à faire sont puissants entre :

* Une Lune Gémeaux, légère, aérienne, curieuse, tournée vers le dialogue et la communication,

* Et une Vénus en Capricorne, complètement coincée entre Saturne et Pluton !

Déjà que Vénus en Capricorne, sous l’œil sévère de Saturne son maître, peut paraître sévère et austère, elle s’en est remis une couche en venant juste de le doubler le 11 décembre. Elle voudrait bien aimer et être aimée, mais ses sentiments sont étouffés sous le sens du devoir et le poids des responsabilités à honorer (ou qu’on se croit obligé d’honorer). C’est un frein affectif réel, à moins qu’elle ne soit mise en face d’une réalité difficile à accepter, ou d’une manipulation dont elle n’arrive pas à prendre conscience.

Vénus en Capricorne, c’est du feu sous la glace. Mais là ce n’est que sensualité retenue. Trop vulnérable, elle préfère s’envelopper dans sa pudeur ou sa frustration, quitte à souffrir d’amour.

Dès le 13 décembre, elle passe cette fois sur Pluton …. Décontenancée.

Devra-t-elle encore suivre la dure loi de Saturne l’austère ?… Ou parviendra-t-elle à s’affirmer suffisamment pour s’offrir un petit grain de folie plutonien ?….

 

On comprend ces 3 quinconces qui signent l’obligation de réajustement.

Ce sont 3 quinconces décroissants :

Ils signent un BESOIN d’épuration, de régénération, de métamorphose. Le quinconce révèle toujours un mauvais fonctionnement ou un dysfonctionnement, ou une inadéquation. Il y a obligation de se remettre en question dans la phase décroissante comme ici. Pour une transformation en profondeur. Pour retrouver un équilibre. Mais ça nécessite une grande maîtrise de soi, et une plus grande confiance en soi pour braver le regard extérieur.

Le quinconce (210°) est très proche du sesqui-carré (225°) et encore plus avec la Lune qui est l’astre le plus rapide. Le sesqui-carré, ce sera la dernière opportunité d’épuration ! … Ce qui viendra ensuite, c’est le trigone dont la vocation quand il est décroissant, est de moissonner et de récolter.

 

Un autre réajustement signe cette Pleine Lune :

Celui qui se fait entre Mercure, maître de la PL et Uranus.

Mercure est en Sagittaire dans la même énergie que le Soleil : il a besoin d’une vraie communication, authentique. Il n’est pas forcément à l’aise dans une Pleine Lune Gémeaux, plutôt portée au bavardage. Il aurait plutôt envie d’élever le débat.

Mais s’il se trouve un peu déstabilisé, ce quinconce est aussi pour lui l’opportunité de réaccorder idées et points de vue à de nouvelles propositions de vie, grâce à cet Uranus en Terre qui est dans une reconstruction concrète.

 

Uranus est la dernière planète à rester rétrograde

jusqu’à la fin de cette année.

Il a encore quelques semaines pour apporter un nouvel éclairage. Il est en pleine conscience d’une réorientation énergétique capable de libérer un mauvais stress accumulé depuis longtemps mais nécessaire pour ouvrir une période de bascule profonde.

Son troisième trigone avec Jupiter se fait 3 jours après le Pleine Lune. Très TRES important puisque l’aspect clôture une série d’aspects dissonants qui ont duré toute l’année, porteur du conflit que chacun a rencontré pour « défendre ses idées » sur le prochain changement à venir par rapport à la restructuration sociétale, proposée par l’Univers. J’en ferai une publication spéciale sur ma Page Facebook (à paraitre samedi).

Et la fin de rétrogradation d’Uranus s’accompagnera d’un duo d’éclipses,

* d’abord une éclipse solaire Nœud Sud, le 26 décembre à 4° du Capricorne, parce qu’on a trop tendance à rester enfermé dans le cercle de ses habitudes  alors qu’il y a obligation de changer les vieilles habitudes qui appartiennent au passé,

* ensuite une éclipse de Lune Noeud Nord, le 10 janvier 2020 à 20° Cancer, puissamment libératrice pour revenir vers son être intérieur.

 

Le Nœud Sud s’avance tout doucement vers Jupiter,

(je rappelle que les Nœuds avancent dans le sens horaire, donc contraire aux planètes)

Mais la rencontre ne se fera pas avant le 8 janvier … quasiment simultanément avec le retour d’Uranus en phase directe, le 11 janvier. Remises en question sur le plan social, j’en reparlerai. Pour chacun, il s’agira soit de résoudre les tendances négatives de son Jupiter natal (orgueil, fausse modestie, mégalomanie, …) soit de saisir une opportunité nouvelle d’évolution personnelle en privilégiant l’authenticité, et donc en clarifiant son plan relationnel.

 

Conclusion

Quelles que soient les manières de calculer :

12 décembre 2019 : 3 + 12 + 12  =  27 = 9… L’Hermite

Ou :    3 + 12 + 3  = 18  =  La Lune  

Ou   12 + 12 + 2019 = 2043  =  9 …. L’Hermite

On encore :

1 + 2 + 1 + 2 + 2 + 0 + 1 + 9 =  18 … La Lune

 

On semble avoir fini le cycle de toutes ces Pleines Lunes qui donnaient la Justice et l’Etoile.

Cette fois, c’est bien dans l’obscurité de la nuit qu’on cherche son Chemin.

 

L’Hermite regarde vers la gauche, vers le passé, qu’il éclaire de sa lanterne tout en avançant pas à pas. C’est son choix d’évoluer lentement, avec son bâton et sa lanterne, vers le Chemin de la Connaissance, à la recherche de la Vérité. Rien n’est superficiel en lui.

La Lune, avec son côté intuitif et émotionnel, demande de ne pas se laisser aller aux fantômes du passé et à la nostalgie, mais plutôt de recentrer son énergie pour transformer en accomplissement, le pouvoir créatif qui est en chacun de soi.

Aide-t-elle ainsi à suivre un chemin initiatique proposé par l’Hermite qui, pour évoluer, s’interroge et se remet sans cesse en question ?

C’est en cohérence avec ce prochaine rendez-vous Jupiter/Nœud Sud.

Quoi qu’il en soit, on pense à un peu plus d’acceptation de vivre dans la simplicité et l’authenticité … c’est ce que je vous souhaite dans ce Temps de l’Avent qui, je pense, autorise à vivre dans la Magie de Neptune.

 

Certes, il reste bien des interrogations :

* par rapport à cette triple conjonction Jupiter/Saturne/Pluton, initiatrice d’un nouveau Monde,

* par rapport à ces deux planètes sociales, Jupiter et Saturne, toutes les deux en fin de cycle par rapport aux 3 trans-saturniennes (Uranus, Neptune, Pluton), signant bien que quelque chose se termine,

* par rapport à cette fin d’Ere des Poissons, qui demande de se tourner vers des valeurs Verseau faites de plus d’autonomie et de fraternité, et donc dans une autre contribution à apporter à la Société, dans un choix plus juste, en laissant de côté ce qui est devenu obsolète,

* plus globalement dans l’immédiat, par rapport à cette année 2020 (deux fois 20, deux fois le Jugement au Tarot, et deux fois le Renouveau) ….

 

En attendant toutes ces phases de réorganisation à venir, je souhaite à tous de belles fêtes de Noël, avec une pensée émue pour ceux qui seront seuls. Je vous retrouve bientôt pour la Nouvelle Lune du 26 décembre en Capricorne ….

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – décembre 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

Trop d’activités m’empêchent de souhaiter la bienvenue à chacun comme je le faisais avant.

Il faudra juste être patient, le temps que la « machine » se mette en place !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

 

 

Share