La Pleine Lune du 10 janvier 2020

Cette Pleine Lune se fait dans l’axe Cancer / Capricorne à 20°00

Difficile de choisir le degré sabian !

Pour la Lune le 20ème degré Cancer dit :

 « Des gondoliers vénitiens donnent une sérénade »

Dominante : bonheur comme harmonie de l’intégration sociale et de la conformité aux usages.

Le 21ème degré Cancer nous dit :

« Une grande chanteuse prouve son talent pendant un opéra »

Dominante : récompense émotionnelle qui accompagne la réussite culturelle.

Venise émerge de la mer comme la fleur de lotus flotte à la surface du lac, ses racines plantées dans la boue du sol. Les gondoliers qui chantent « flottent » sur l’eau ; leurs chansons atteignent les balcons où la fleur de la conscience peut apparaître.

L’opéra, lui, est une musique, mais aussi une histoire, un mythe qui incarne quelques-unes des émotions profondes qui caractérisent la culture qui lui a donné naissance. Mais la Prima Dona est seule, même si elle est l’étoile d’un effort collectif.

Culture exaltée ou condamnée par ses passions tragiques et lyriques ….

(cf les degrés symboliques de Dane Rudhyar)

Pleine Lune Cancer du 10 janvier 2020 à 19 h 22 TU

(20 h 22 en France)

Ascendant pour Paris à 26° Lion

 

Axe à 20° Cancer / Capricorne – axe cardinal   

 

Soleil conjoint Mercure (conjonction supérieure)

Conjoints à Cérès, Saturne, Pluton sur 3°

Axe la Pleine Lune en dissonance à Mars

Issue sur Neptune

 

Eclipse de Lune Nœud Nord

 

Uranus repasse direct le 11 janvier

Conjonction Saturne Pluton exacte le 12 janvier

 

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune :

Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 20° Capricorne et sa vie sociale) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 20° Cancer et son intimité)

En 2020, Pleine Lune dans l’axe 20° Cancer, 20° Capricorne, à 20 h ….  (et une Lame de Tarot n° 20 qui parle de Renaissance …)

Cette Pleine Lune est plus fortement ressentie si son axe touche un point important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est une Pleine Lune extrêmement puissante !

 

1 – dans l’axe Cancer / Capricorne

elle rappelle l’axe des Nœuds Lunaires

le Cancer parle de vie émotionnelle et des besoins de sécurité. Le Capricorne parle de fondations solides. La Pleine Lune demande ainsi de trouver un équilibre entre l’émotionnel et le matériel :

L’émotionnel doit donc composer avec les structures matérielles.

La vie intérieure et l’émotivité avec une énergie vitale plus extériorisée.

Les engagements intimes avec les responsabilités sociales.

Et c’est déstabilisant. Plus que jamais, on est tiraillé. Et dans cet équilibre à trouver entre la vie familiale et son intégration dans le monde social, on sent la tension d’autant plus que le ciel planétaire envoie des signes de métamorphose complète mais indispensable.

 

Dans cet axe, il est demandé d’équilibrer sa sensibilité personnelle (Cancer) et son sens des responsabilités (Capricorne), d’équilibrer le repli sur soi et la participation sociale. Pour certains, il faudra peut-être même relever un défi de maturité en débusquant certaines attitudes un peu infantiles ou vêtues de fausses croyances, ou bien détricoter des mémoires émotionnelles liées au manque de sécurité.

 

Quel amas en Capricorne !

… ce qu’on appelle un « stellium »  (amas de 4 planètes au moins) : Jupiter, Soleil, Mercure, Saturne, Pluton soit 5 planètes + le Nœud Sud et l’astéroïde Cérès.

Un Soleil mentalisé (car associé à la fois à Mercure et à Cérès) conjoint à Saturne et Pluton : c’est un impératif de lucidité et d’authenticité pour trouver un équilibre dans des institutions qui étaient nécessaires au siècle dernier, mais ne peuvent plus être d’actualité dans la société d’aujourd’hui qui porte son regard vers l’Ere du Verseau.

C’est le sens de tout cet amas en Capricorne, lié au Nœud Sud, et de la Lune en face en Cancer avec le Nœud Nord. Equilibre entre le côté protectionniste qui assure la sécurité du Cancer et la responsabilisation du Capricorne, faite de maturité et d’autonomie.

 

2 – C’est une Pleine Lune à éclipse de Lune Nœud Nord

Cette fois, la Lune se met dans l’ombre de la Terre, éclipsant le passé, les mémoires, les habitudes, les besoins de sécurité protectrice : la Lune, c’est le passé ; et c’est le passé qui est éclipsé. Le Soleil étant lui-même au Nœud Sud, conjoint à la lucidité de Pluton, permet d’avoir cette intuition de ce qui ne convient plus dans son rapport aux autres.

C’est donc un moment-clé pour voir ou percevoir autrement, pour se libérer de vieilles images karmiques, comprendre que les habitudes de vie sont à changer, et tourner le dos aux vieux schémas.

Avec ce Soleil puissamment relié à Saturne et Pluton, c’est une libération très forte qui peut se faire si l’on coupe les cornes de la chèvre Capricorne qui tient sur sa tête de puissants schémas socio-culturels, pour se tourner vers la douceur de la Lune Cancer : or c’est vers cette douceur qu’on doit se tourner pour retrouver son être véritable.

Mais il est nécessaire, et ça c’est essentiel, de faire face aux peurs et aux résistances en jeu. D’où cet énorme conflit entre les forces de changement et les forces conservatrices.

Ce duo d’éclipses fait suite au duo de l’hiver dernier qui était déjà une occasion spectaculaire de passer un cap de conscience : une opportunité de tourner vraiment une page et d’opérer une rupture avec un vieux style de vie, avec la possibilité de prendre une nouvelle direction positive pour son évolution (puisque cette éclipse se fait au Nœud Nord, donc dans le sens de son évolution) ; si on ne l’a pas fait, les choses vont devenir de plus en plus difficiles à gérer.

 

Le Nœud Sud vient juste de croiser la route de Jupiter

(je rappelle que les Nœuds avancent dans le sens horaire, donc contraire aux planètes)

La rencontre s’est faite exactement le 8 janvier … quasiment simultanément avec le retour d’Uranus en phase directe, le 11 janvier. Remises en question sur le plan social … Pour chacun, il s’agit soit de résoudre les tendances négatives de son Jupiter natal (orgueil, fausse modestie, mégalomanie, …) soit de saisir une opportunité nouvelle d’évolution personnelle en privilégiant l’authenticité, et donc en clarifiant son plan relationnel.

 

3 -_La Pleine Lune se fait avec la conjonction Soleil/Mercure, dite conjonction supérieure.

Mercure, le mental, vient éclairer la route ; comme une lanterne qui permet de voir clair.

La conjonction supérieure, celle qui se fait entre le Soleil et Mercure au milieu de sa marche directe, signe une nouvelle page d’orientation mentale : elle met en lumière un changement de mentalité opéré depuis la conjonction inférieure du 11 novembre.

Dans un climat de profonde confrontation avec de vieux schémas de fonctionnement, on a le résultat des changements opérés sur le plan mental depuis l’automne, pour saisir la bonne direction à prendre.

 

4 – Le 11 janvier, Uranus reprend sa marche directe !

(une publication détaillée est prévue samedi sur Allô Allô Mercure, avec quelques lignes sur le transit d’Uranus dans les 12 maisons natales)

Son petit côté révolutionnaire s’est intériorisé pendant 5 mois, afin de permettre d’apporter un nouvel éclairage à la situation, qu’elle soit sociale ou privée :

La rétrogradation a permis de comprendre que la mutation de la société passait obligatoirement par une transformation de la conscience individuelle.

 

Comme dans chacun des signes, Uranus regorge d’idées géniales. C’est le Mythe de Prométhée, qui OSA défier Zeus en lui dérobant son Feu pour le donner aux hommes. Pouvoir de transcendance sur les limites saturniennes : en refusant l’ordre établi, en allant à l’encontre des traditions.

En Taureau, il nous remet un peu les pieds sur terre et permet de concrétiser et d’enraciner, souvent à la force du poignet SI l’on a fait le travail qu’il a demandé pendant ses 5 mois de réflexion. La transformation se fait en rapport avec les valeurs matérielles (corps physique mais aussi argent, possessions diverses et notion de territoire tant extérieur que dans son couple)

Ce n’est que le début puisqu’Uranus reste 7 ans en Taureau : certes il faudra sortir de la routine habituelle, le Taureau a besoin de temps ! Mais plus on lâchera, plus on OSERA, moins Uranus agira comme un bulldozer pour imposer sa Loi.

 

5 – Le 12 janvier, conjonction Saturne / Pluton !

(une publication détaillée est prévue dimanche sur Allô Allô Mercure)

Saturne/Pluton, c’est la mutation par mort et renaissance (Pluton) de vieilles structures (Saturne)

Le précédent cycle avait démarré en Balance, signe relationnel ; et on a traversé le sida, le mariage homosexuel, les dénonciations du harcèlement sexuel, etc …

Cette fois, ça démarre sur le 23ème degré du Capricorne, un signe qui régit les structures institutionnelles, économiques et politiques. Donc énorme défi de mutation sur ces plans pour une nouvelle société.

Il ne s’agit pas de renier le passé, mais de faire table rase de vieux schémas qui fonctionnaient mais sont devenus obsolètes pour la société d’aujourd’hui. Les structures représentées par Saturne, classiques, ne répondent plus à l’appel du monde d’aujourd’hui.

 

6 – Au milieu de tout cet amas en Capricorne : Cérès

Un planétoïde qui, en Capricorne, se veut réaliste, efficace et dont la logique d’analyse recherche un langage posé et réfléchi.

 

Mars est rentré récemment en Sagittaire.

Dans la démesure (cf mon Billet sur FB du 3 janvier) puisqu’il est en dissonance avec la Pleine Lune

Son trigone avec Chiron a pu protéger un moment, mais l’aspect se défait.

 

La véritable issue de cette PL se fait sur Neptune en Poissons

(trigone depuis la Lune et sextile depuis Soleil/Mercure)

Lâcher, lâcher, lâcher ce qui ne convient plus.

Et vibrer sur une dimension plus élevée, gravir une nouvelle marche pour aller vers son épanouissement intérieur.

 

Le trigone Jupiter Uranus, pourtant marqué sur la carte, se défait complètement

L’aspect décroissant, unique le 15 décembre, a-t-il permis une ouverture d’esprit assez grande pour comprendre malgré les violences permanentes du monde, que la nouvelle vision du Futur était une image du devenir de l’Homme et de l’Humanité ?

Jupiter lié à Uranus, c’est un nouvel ordre et un nouveau niveau de conscience, donc une nouvelle direction d’être.

Pas au niveau d’une société, quelle qu’elle soit, mais au niveau de l’Humanité.

 

Les violences ne cesseront pas. La résistance est trop forte devant l’inconnu. Mais le sextile de Soleil/Mercure à Neptune, aspect décroissant, peut clarifier certains éléments encore embrumés et donner des pistes pour surmonter les obstacles encore trop palpables.

 

Conclusion

Bien sûr, je rappelle l’importance du 20 (20° Cancer, 20° Capricorne, en 2020, une Pleine Lune à 20h)

Nom de la Lame 20 du Tarot de Marseille : le Jugement, une Lame très positive qui amène vers le Renouveau. C’est un éveil à la Vie qui demande à l’Homme de quitter les ténèbres pour vivre dans un monde nouveau.

 

Pour cette date du 10 janvier 2020, et quelles que soient les manières de calculer :

10 janvier 2020 : 1 + 1 + 4  =  6 … L’Amoureux

Ou :    10 + 1 + 4 =  15 … Le Diable   

Ou   10 + 1 + 2020 = 2031  =  6 … L’Amoureux

On encore :

1 + 0 + 1 + 2 + 0 + 2 + 0  =  6… L’Amoureux

 

Comme la Pleine Lune du 19 février 2019 !

Lame 6 … Un choix à faire.

L’Amoureux est un jeune homme, indécis. Il est entre deux femmes. L’une, à sa droite, est âgée, peut-être sa mère. L’autre à sa gauche, côté du cœur, est plus jeune. Et c’est vers elle que le cupidon dirige sa flèche : l’élue du cœur ?

Mais le jeune homme est dans le doute, dans le flou et l’indécision. Pourtant, il doit trancher.

Choisir, c’est marquer sa différence, son originalité. C’est affirmer sa personnalité. C’est parfois difficile, mais en se laissant influencer par les autres, on devient victime des circonstances.

Comment apprendre à se connaître en exprimant sa volonté, ses désirs, ses convictions, ses sentiments ?

Comment imposer son choix ?

Cette Lame 6 demande de faire un choix, et de prendre une décision.

Positivement, c’est l’importance de son libre-arbitre et de sa capacité à prendre en main sa destinée avec détermination.

Négativement, c’est l’indice d’incertitudes et d’hésitations.

Or le Diable est là … Et quelle lame singulière que cette Lame 15 ! Faut-il y voir le démon qui prend l’apparence d’un être androgyne (sexe d’homme et seins de femme) ?… Faut-il y voir les chaînes des deux diablotins, ses esclaves, dont on ne voit pas les mains, et qui symbolisent l’impossibilité de bouger et d’agir comme on veut ?

Le Diable regarde de face, mais il louche. Il voit deux fois, comme l’Amoureux qui ne sait de quel côté se tourner. Il fait voir trouble. Mais quel est son message à travers un orgueil démesuré et cette vision des choses déformée ?

Avertissement ou délivrance … La route est encore longue.

Mais il n’y a pas d’échappatoire.

 

Cette vision, la mienne, est humaine et donc forcément faillible. Je sais que beaucoup d’entre nous, sont actuellement dans la tristesse, parfois dans la douleur. Ou bien, tout simplement, ils sont sur un quai de gare, sans être encore très sûrs du train dans lequel ils ont envie de monter.

En fait, l’astrologie nous enseigne que la plupart des cycles de planètes lentes sont en phase décroissante :

Fin de cycle Jupiter / Saturne (nouvelle conjonction en 2020)

Fin de cycle Jupiter / Pluton (nouvelle conjonction en 2020)

Fin de cycle Saturne / Pluton (nouvelle conjonction en 2020)

Mais aussi :

Fin de cycle Jupiter / Neptune (nouvelle conjonction en 2022)

Et fin de cycle Jupiter / Uranus

Fin de cycle Saturne / Uranus

Fin de cycle Saturne / Neptune

Ce que ces planètes veulent nous dire : c’est qu’il n’est plus temps de rester dans les bonnes vieilles structures socioculturelles même si elles apportent la sécurité. 

 

Autre élément d’importance, toutes les lunaisons de 2020 se font en aspect décroissant au duo de choc Saturne/Pluton. Toutes …. Une conscience à apporter. C’est seulement à la première Nouvelle Lune de 2021 qui se fait sur Pluton, que les phases croissantes vont pouvoir petit à petit intervenir.

 

La Nouvelle Lune du 26 décembre dans laquelle on est encore, demandait à chacun pour la dernière fois en 2019, de sculpter sa Vie, de la ciseler en lui retirant toutes ces ombres accumulées au fil des années précédentes, voire des générations précédentes dont on porte encore les stigmates dans l’inconscient collectif.

Oui, c’est dur

Oui, c’est triste de quitter ses vieilles pelures ; elles étaient confortables et on les connaissait bien. Mais si on y réfléchit un peu, elles étaient lourdes de mémoires qui empêchent d’évoluer.

Aujourd’hui, une Nouvelle Lumière est là qui demande aux planètes sociales, Jupiter et Saturne, de viser le premier degré du Verseau fin 2020 … un peu comme des préliminaires au prochain changement d’Ere :

Il est demandé de quitter les terres protectionnistes et sécuritaires de l’Ere des Poissons pour se tourner vers l’Ere du Verseau, et avancer vers une liberté habillée d’autonomie. Toutes les crises que l’on traverse ne sont que les significateurs de la pression grandissante de systèmes de pensée qui ont de plus en plus peur de perdre leur pouvoir.

 Les éclipses nous aident à sortir les fantômes du placard.

N’est-on pas testé, finalement, dans cette marche vers une dimension d’Homme qui dure depuis des millénaires ?

 

Il y a longtemps, vraiment très très longtemps, nous étions faibles et vulnérables. Nous marchions à quatre pattes, dans l’obligation de nous protéger, face à des espèces plus fortes. Et puis un jour, l’un d’entre nous, appelons-le Orrorin  (aurait-il été Verseau ?) s’est levé et a marché sur deux pattes …. Il a osé le faire avec une audace inouïe …

C’était il y a six millions d’années.

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – janvier 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

Trop d’activités m’empêchent de souhaiter la bienvenue à chacun comme je le faisais avant.

Il faudra juste être patient, le temps que la « machine » se mette en place !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

 

 

Share