La Pleine Lune du 10 août 2014

Cette Pleine Lune se fait en France à 20h 10 dans l’axe Lion / Verseau à 18° 02

Pour le Soleil, le 19ème degré Lion dit :

«  Une soirée dans une maison flottante »

Dominante : la joie de la libération temporaire du bien-être social rigide.

Pour la Lune, le 19ème degré Verseau nous dit :

« L’eau, les produits chimiques et l’énergie musculaire viennent à bout d’un feu de forêt »

Dominante : habileté et courage nécessaires au contrôle des potentiels destructeurs.

Caractère non conventionnel et plus jeune, la « maison flottante » apporte un caractère bohême aux relations entre participants : la maison flotte sur une rivière, qui, socialement, élargit le caractère social étroit. On peut imaginer des hommes et des femmes qui cherchent à avoir le sentiment d’une libre circulation des énergies, comme échappatoire de la routine.

En même temps, les feux de forêt sont causés par l’inattention humaine ou par les sous-produits de notre technologie. Et tout individu doit faire face, régulièrement, aux conséquences parfois spectaculaires de faits apparemment anodins. Peut-on considérer ces conséquences comme des moyens de tester sa force et son équilibre émotionnel ? … Probablement. Puisque ce symbole parle d’un homme en action, dans une situation cruciale et potentiellement dévastatrice. Un homme qui a besoin de la mobilisation totale de son énergie, qu’elle soit émotionnelle, mentale et physique.

 

 

Pleine Lune du 10 août 2014  à 18h 10 TU  –  20h 10 en France

Pleine Lune dans un axe Fixe

au double carré de Saturne

mais harmonique à Uranus / Nœud Sud.

Soleil en Lion,

conjoint Mercure et Lunes Noires

 

Une Pleine Lune mi-figue, mi-raisin

en dissonance par carrés à Saturne qui devient planète Apex en Scorpion, un signe fixe qui,  obstiné et souvent incapable de faire des concessions, va vouloir se cramponner jusqu’à ce qu’il ait atteint ses objectifs.

Il existe une issue avec Uranus rétrograde, conjoint Nœud Sud en Bélier, qui peut ici transcender  et épurer certains objectifs matérialistes ou de domination psychologique, avec d’exceptionnelles qualités d’endurance  et de combativité.

 

Une Pleine Lune dans l’axe Lion / Verseau

Le Soleil est chez lui, en Lion. Mais il est conjoint aux deux Lunes Noires. Un Soleil en Lion, plus que tout autre, veut exister. Mais dans cette Pleine Lune, il est profondément blessé. Dans un premier temps, il se dit qu’il n’y arrivera jamais, qu’il ne vaut rien, qu’il est nul. Il se sent non-créatif, invalide, stérile. Blessure, sentiment de ne pas être, d’être nié. Les Lunes Noires ajoutent ce sentiment d’être frappé par le manque. D’où cette terrible angoisse de ne pas exister, de ne pas être reconnu, que ce soit dans le relationnel ou dans son domaine professionnel …. Avoir l’impression qu’il faut donner la place … trop dur pour un Lion !

Les réactions seront en fonction de ce que l’on est au plus profond de soi.

Ou bien on se retrouve seul et on déprime … blessure d’enfance qui remonte, on est le petit garçon que les copains de classe délaissent, ou la petite fille dont les autres se moquent.

Ou bien on compense, on se dit que ça tombe bien, que justement, on voulait changer, voir d’autres paysages, se mettre à son compte. … Ambigüité de cette Lune Noire en Lion qui cherche à s’investir, qui a un besoin vital d’être aimée et reconnue dans le doute angoissant de ne jamais l’être, et qui freine sa propre créativité par crainte de ne pas atteindre ses critères de perfection. Mécanismes de défense qui affirment le contraire.

Et nous, là-dedans, où est-on ? … l’orgueil et la mégalomanie qui peuvent en résulter dans une forme de complexe de supériorité, ne parviennent pas à la mesure de l’attente, puisqu’on veut en même temps profondément exister et s’autocensurer ! Le rapport est si ambigu avec l’ego qu’on en tait les exigences tout en ressentant l’intense nécessité de se manifester au regard des autres.

 

Le carré à Saturne

Il a repris sa marche directe le 20 juillet et se rappelle à nous, justement, par un blocage, un interdit, un obstacle.

En dissonance aux Lunes Noires, il manque de repères stables, fixes et sécurisants. Donc possibilité d’une structure de façade un peu paranoïaque qui permet de tenir debout, mais toujours avec un sentiment intérieur de ne rien pouvoir conduire à son terme.

 

L’issue ? … Uranus en Bélier

En trigone/sextile à l’axe de Lunaison, et en plein accord avec le Feu du Lion, il peut soutenir en permettant de s’affirmer avec audace et enthousiasme.

Mercure, le messager, vient juste de faire sa conjonction au Soleil : en Lion, il nous offre un esprit lucide et objectif avec de bonnes capacités de synthèse, que le sextile au Nœud Nord en Balance vient confirmer en permettant des échanges  assouplis pour de nouvelles chances sur le plan de l’expansion de la personnalité.

 

Le 12 août, Vénus rentre en Lion

Pendant presqu’un mois, et avec une Vénus qui a bien l’intention de montrer son meilleur profil, les sentiments se voudront fiers, généreux …. Et le transit du 18 août sur Jupiter nous revêtira tous de lumière, de chaleur, et de grandes joies.

 

Le 15 août, Mercure rentre en Vierge

Il n’est plus question de rugir pour se dire qu’on est le plus beau, et qu’on pense le plus brillamment. Il faut se retrousser les manches, et chercher à rendre service ! Et puis se préparer mentalement à faire le ménage, à trier, à ranger, à classer, à jeter ce qui ne sert plus, tout ce qui sera bientôt l’ambiance de rentrée de la nouvelle lunaison pour se remettre sur les rails d’une nouvelle année. En Vierge, Mercure bouge certes, mais il reste ancré dans la réalité, enraciné dans le bon sens pratique et le concret. Elément Terre oblige ! Il va donc analyser, décortiquer, examiner et tirer des conclusions

Au passage, pendant cette fin de lunaison, il faudra prendre garde à l’opposition Mercure/Neptune du 19 août qui pourrait malgré tout apporter pendant quelques jours, un peu de confusion ou une tendance à mêler la réalité et l’imaginaire en manquant totalement de bon sens … ce que le trigone de Mercure à Pluton du 21 août aura envie de corriger en nous faisant aller en profondeur dans l’analyse de certaines situations !

 

Le 23 août, le Soleil rentre à son tour en Vierge

La fin de l’été … on pense à la rentrée, déjà !

La Lunaison se termine par une conjonction Mars/Saturne en Scorpion qui sera exacte pour la prochaine Lunaison le 25 août. En Scorpion, Mars est en domicile, chez Pluton, et se sentira très fort pour prendre des initiatives qu’on avait peut-être hésité à engager jusque là. D’autant plus qu’il viendra de passer au sextile décroissant de son maître et sera donc prêt pour une réorganisation totale avec une personnalité régénérée, plus puissante et déterminée.

Mais au carré de Vénus, et en quinconce à Uranus …. Si Saturne n’exerce pas la force de son Surmoi, la nouvelle carte présentera un risque de tension où les frustrations accumulées pourraient bien se retourner en violences au niveau mondial.

 

Conclusion

Nous venons tous de traverser des transits lourds indiqués par de Grands Carrés en signes cardinaux….. Nous avons, pour beaucoup d’entre nous, dû opérer des changements drastiques, faire des choix décisifs dont certains nous ont été imposés. La fin du mois d’août pourrait bien nous présenter une nouvelle étape avec ses espoirs, mais aussi ses peurs.

Alors profitons de ce que l’été veut bien encore nous envoyer. Essayons de nous reposer. De nous concentrer sur l’essentiel.

Dès la rentrée, nous aurons une nouvelle marche à franchir pour poser les fondations de ce  nouveau monde qui se prépare, très lentement, pour déboucher sur la société de demain …. Un « demain » qui survolera la période 2020/2030.

Pas de panique, nos enfants sont prêts. Avec leur intelligence. Avec leur énergie positive. Et leur ouverture humaine.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce   4 août  2014

www.jacquelineboilot.com

 

Share