La Nouvelle Lune du 9 septembre 2018

Cette Nouvelle Lune se fait à 17° 00.24 Vierge

J’hésite un peu sur le degré symbolique à prendre.

Le 18ème degré de la Vierge explique

« Une planchette spirite »

Dominante : capacité de rentrer en contact avec les coins reculés de l’inconscient

La planchette est appelée « planche oui-ja » dans le texte d’origine : c’est une planchette utilisée pour parler avec des entités grâce au pointeur qui est en son centre. Les critiques de la oui-ja le présentent comme un outil du diable.

Je pense qu’il faut juste en conserver le symbole : un instrument destiné à la prophétie, mais en tenant compte que l’ouverture à l’inconnu présente des dangers et que l’enchantement peut pervertir l’esprit.

Mais dans le contexte, le 17ème degré est plus troublant

« Une éruption volcanique »

Dominante : Libération explosive des continus opprimés de l’inconscient

C’est très parlant pour moi : non seulement, physiquement, l’activité volcanique a repris depuis quelques mois, mais elle correspond à l’explosion de certaines forces contenues dans l’inconscient, qu’il soit collectif ou individuel. Sur le plan personnel, il est possible que ceux qui sont particulièrement sensibles, voient leur vie chamboulée actuellement … allant d’une mélancolie indéfinissable à une lassitude sans nom, ou d’un tsunami qui peut prendre des allures de catharsis pour un nettoyage en profondeur.

 

Une Nouvelle Lune Vierge le 9 septembre 2018 à 18 h 03 TU

(20 h 03 en France)

Ascendant 12° 34 Poissons pour Paris

Lunaison dans l’énergie de la Vierge

un signe de Terre mutable et yin

En opposition à Neptune rétrograde,

base d’un « Bateau «  dont les voiles passent par Jupiter et Pluton

Le même jour, Vénus passe en Scorpion

La conjonction à Mercure est un peu large

Un très beau Triangle de Terre Mercure/saturne/Uranus

Uranus toujours en carré à l’axe des Nœuds est opposé à Vénus

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée, peut-être un peu confuse au départ.

C’est pourtant bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans le domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 25 septembre.

 

1  – Une Nouvelle Lune en Vierge

Le signe est sous les projecteurs : avec le Soleil et la Lune, bien sûr, mais aussi Mercure, le maître du signe. Quelle gloire pour cette petite Vierge qui n’aime pas trop se mettre sur le devant de la scène !

Eprise de service, de méthode et de minutie, de pureté aussi, elle préfère trier et nettoyer au quotidien. Tout ce qui se présente. Mental et habitudes. Décors et situations.  Avec humilité. Comme une petite pomme bien sage qui attend d’être cueillie avant d’être transformée en compote (ça, c’est le stade Scorpion)

Le plus souvent, elle accepte la situation. Qui n’est qu’une transition. C’est grâce à elle qu’on passe de l’hémicycle personnel à la croissance dans le collectif.

 

2 – Mais une Nouvelle Lune opposée à Neptune

Les luminaires en Vierge en compagnie de Mercure empêchent le côté trop nébuleux. N’empêche … en face de Neptune, il faut quand même ouvrir son œil intérieur et brancher le mental sur une nécessité d’être clair. Une chance, Mercure dialogue harmonieusement avec Saturne et Uranus.

En fait, cette Nouvelle Lune nous plonge dans un besoin de clarification par rapport à toutes les approximations et les fuites en avant (ou en arrière) : elle est une potentielle clarté, même si je conçois bien que voir clair avec Neptune, ça puisse être paradoxal !

Mais la Vierge est un signe qui nettoie … pour purifier.

L’opposition exacte au Soleil a eu lieu deux jours avant, vendredi : le moment a pu officialiser un choix et en terminer avec une situation ambigüe ou trop floue.

Chiron, le Guérisseur est en quinconce exact avec Vénus, ce n’est pas un hasard : l’aspect  implique bien une perception aigue des sentiments de l’Autre et des autres, une conscience très subtile des différents niveaux possibles dans une relation affective, et une mise au point à faire. Le carré de Chiron à Saturne, dans un orbe acceptable depuis plusieurs semaines, permet d’ailleurs de recoller les morceaux d’une personnalité abîmée et de se reconstruire en percevant une nouvelle réalité.

 

Et puis, tout ce qui faisait la texture de la dernière Nouvelle Lune :

 

3  – Le Nœud Sud est toujours conjoint à la Lune Noire Moyenne, et Mars est toujours  en carré à Uranus, qui insiste sur une remise en cause « électrique » de sa façon d’agir en rapport avec cette Lune Noire qui demande une coupure par rapport au passé et à ses vieux schémas de comportement qui pouvaient bloquer.

 

4  – Uranus est toujours en carré à l’axe des Nœuds Lunaires, à la Lune Noire Moyenne et à Mars !

nous obligeant à nous réadapter à des circonstances totalement imprévues

 

5  – et Saturne est toujours trigone à Uranus

apportant une vision nouvelle et une ouverture vers une structure de vie qui peut s’ancrer dans la durée. Cette fois, déjà dit plus haut, c’est avec Mercure, le maître de la Nouvelle Lune que se forme le Grand Triangle de Terre

J’écrivais le mois dernier, devant tous ces aspects identiques à la Nouvelle Lune du 11 août : « Tout est là pour préparer un nouveau terrain de Vie, ce que tente timidement de nous dire Uranus depuis qu’il est rentré en Taureau. Un nouveau  « territoire de vie »   se dessine (le propre du signe du Taureau) avec Vénus, maîtresse du signe.

Mais les choses ne font que démarrer. Tout est encore à mettre en place. »

Petit à petit, les choses reprennent. Il n’y a plus que 3 planètes rétrogrades.  Mercure file vers sa prochaine conjonction au Soleil  de façon à changer le programme de son logiciel.

Uranus lui-même, dans son désir de renouveau, est obligé de faire marche arrière pour aller rechercher en Bélier un peu de spontanéité plus propice à son désir de Renouveau.

 

Cette Lunaison est en Trigone harmonieux à Pluton,

… encore que, rien ne soit vraiment harmonieux avec Pluton. ! Mais avec toute la force de nettoyage de la Vierge, on peut penser à un regard puissant lancé sur les affaires du moment, qu’elles soient collectives ou personnelles, comme un coup de laser lucide qui serait capable de faire une vraie vidange, nécessaire pour faire renaître une nouvelle essence.

 

J’insiste à nouveau sur ce Grand Triangle de Terre

qui réunit Mercure, Saturne et Uranus

(cf une longue publication sur ma Page Facebook du 7 septembre)

Ce Grand Triangle fait suite au même Grand Triangle avec le Soleil : cette fois, c’est Mercure qui est aux manettes et se laisse nourrir d’originalité audacieuse et intuitive, à laquelle Saturne apporte sa patience et sa profondeur pour concrétiser un projet du moment …. à condition de ne pas se laisser submerger par les inquiétudes de la Vierge.

 

Et puis il y a ce Bateau renversé

dont le dessus de la coque est formé par l’opposition Luminaires/Neptune, et le fond de la cale par le sextile Pluton/Jupiter

L’opposition représente la motivation : une clarification

Les trois sextiles Neptune/Pluton  -  Pluton/Jupiter  -  Jupiter/Soleil-Lune génèrent une belle communication.

Et les deux trigones contenus à l’intérieur apportent en retour une belle expression de soi.

Donc au final, une possibilité de maîtriser ses émotions par la pensée, ou de créer une belle association harmonieuse et créative entre le plan mental et le plan sentimental.

 

Le carré décroissant exact de la veille, entre Vénus et Mars

aura été le pic d’une crise de conscience qui intervient parce qu’on cherche à comprendre pourquoi et comment on fonctionne, et comment on peut canaliser le conflit émotionnel entre ses désirs et le sens de ses valeurs pour une nouvelle forme d’expression.

Ce sera le libre arbitre de chacun d’accepter ou de refuser le défi, consciemment ou inconsciemment.

 

Or Vénus est passée en Scorpion  quelques heures avant cette NL

(publication à venir, plus complète sur ma Page Facebook)

C’est fort, c’est puissant … dans une sauce piquante plutôt pimentée.  Vénus en Scorpion, a horreur des demi-teintes ; magnétique et sexuelle, elle se veut inoubliable. C’est corps et âme qu’elle aime en Scorpion.  Passionnément.

Dans son opposition à Uranus, elle ne craint pas de crier haut et fort son amour ….  Attention quand même, comme c’est l’impulsion qui compte, et aussi un peu la liberté, ça peut être difficile de vivre en couple si l’on ne fait pas de réels efforts pour écouter vraiment les besoins de l’Autre.

Cette opposition est d’autant plus forte qu’elle se fait au double carré des Nœuds Lunaires.

Un peu du style  « ça passe ou casse ! » … Les mises au point dans le domaine affectif, sentimental et relationnel, risquent d’être tendues. Déjà Vénus est au carré de Mars ; en plus, ce carré à l’axe des Nœuds multiplie les malentendus et peut avoir pour conséquence, une fuite devant toute relation instable.  Comme si l’on réalisait soudain que les rêves personnels ne peuvent pas être en accord avec la réalité. Le fait qu’on ait là un Grand Carré en signes fixes renforce la difficulté du problème. Trop de frustrations entraînent une crise émotionnelle alliée à une résistance aux compromis. Et cette bataille émotionnelle intérieure est tellement forte qu’elle peut diriger ses forces vers le corps et se manifester sur le plan de troubles psychosomatiques, avec des tremblements qui ne sont que la marque du volcan intérieur qui explose. Lien du corps et de l’esprit  évidemment dont je parle souvent.

 

A noter encore pour cette quinzaine :

le 3ème sextile de Jupiter à Pluton

Je ferai, là aussi,  une publication spéciale sur Facebook

Après les deux premiers passages de janvier et d’avril, l’aspect met en scène une réorganisation générale sur la scène politique et sociale. Pluton est une force de transformations profondes. En Capricorne, il s’attaque aux racines des grandes structures sur lesquelles notre Histoire s’est construite.  Après le grand chambardement lié au carré de 2017, le sextile décroissant apporte de nouvelles perspectives qui ont commencé à se profiler en début d’année. Jupiter est en Scorpion, chez Pluton, certes anticonformiste, mais surtout lucide, critique et efficace, prêt à imposer les transformations nécessaires.

 

Conclusion

9 septembre 2018 : 9 + 9 + 2018  = 9 + 9 + 11 = 29  =  11 … la Force

Ou                      9 + 9 + 2 =  20  … le Jugement

Ou                     2036 = 11 … La Force

La Force … elle n’était pas apparue dans un tirage de Tarot depuis  février 2017. La Force … la maîtrise de soi.  La Force Intérieure qui permet de ne pas être victime des multiples situations dans lesquelles on se trouve. Une force paisible, jamais agressive.

Celui qui est maître de sa force intérieure est calme et serein. Il a dompté ses instincts et il les laisse vivre en lui sans les subir. Et ici, cette Force semble être plutôt la volonté dont on est capable pour déployer les efforts nécessaires à contrôler une situation déterrée par les éclipses.

Cette libération très puissante qui est proposée, est couplée avec le Jugement, une énergie de Renouveau. Depuis les trois éclipses de l’été, on a bien nettoyé un certain nombre de fardeaux qui empêchaient d’avancer. On a commencé à se débarrasser de ses vieux oripeaux  et à  quitter un certain passé … pour pouvoir renaître comme cet enfant tout nu de la Lame 20, qui sort du tombeau.

 

Sur le plan collectif, cette Lunaison opposée à Neptune met l’accent sur un besoin de tourner la page avec de vieilles histoires particulièrement sensibles. On peut même voir revenir sur la scène sociale de profonds conflits susceptibles de jeter stress et inquiétude, si l’on n’utilise pas le pouvoir d’analyse de la Vierge pour clarifier et mettre de la lumière sur un aveuglement mental géant.

 

Sur le plan individuel, c’est pareil. Il y a une oscillation entre une perte d’illusions et la joie d’une réalisation lumineuse. Neptune est avant tout un Grand Illusionniste. Il nous fait rêver. Il nous fait croire qu’un lapin peut sortir d’un chapeau …. A nous de comprendre que même si c’est bien agréable à regarder, il y a une réalité physique cachée derrière une illusion d’optique.

… Mais c’est peut-être la signification de cette Nouvelle Lune de composer et de voir en même temps les deux faces d’une même pièce de monnaie pour l’appréhender toute entière …

Car finalement, c’est ce que je ressens dans cette Nouvelle Lune : traverser le mieux possible cette explosion intérieure pour que l’épuisement ne nous empêche pas de garder le cap !

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – septembre 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.