La Nouvelle Lune du 6 janvier 2019 avec éclipse de Soleil NS

Cette Nouvelle Lune se fait à 15° 25 du Capricorne

Avec un degré sabian qui nous dit :

« Des enfants en tenue de gymnastique dans la cour de l’école »

Besoin d’une activité physique

La société a appris qu’un équilibre entre les études physiques et les études intellectuelles était nécessaire au développement harmonieux de la personnalité, pour un minimum de tensions psychologiques. Les adultes l’oublient parfois, sous la pression de leurs obligations.

(extrait des Symboles sabians de Dane Rudhyar)

 

 

Une Nouvelle Lune à 15° 25 du Capricorne

le 6 janvier 2019 à 1 h 29 TU

(2 h 29 en France)

Ascendant 29° Balance pour Paris

Lunaison dans l’énergie du Capricorne

un signe de Terre, cardinal, et yin

Nouvelle Lune avec éclipse partielle de Soleil Nœud Sud

Mars vient de rentrer en Bélier

Mercure vient de passer en Capricorne

Vénus s’apprête à passer en Sagittaire

Quelques heures après la Nouvelle Lune

Uranus reprend sa marche directe !

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée, peut-être un peu confuse au départ.

C’est pourtant bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans le domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 21 janvier avec éclipse totale de Lune Nœud Nord.

 

Une date très forte que ce 6 janvier, jour de l’Epiphanie dans la religion chrétienne.

Fêtée par les Chrétiens douze jours après le 25 décembre (présageant les 12 mois solaires à venir), l’Epiphanie est dans le calendrier, la fête qui laisse entrevoir la venue de la Nouvelle Lumière après le solstice d’hiver.

Important : le 6 janvier 2019, ce sera : 6 + 1 + 12 = 19, le Soleil. Dans ce 21ème millénaire, on passera enfin de 18, la Lune (qu’on a retrouvée dans toutes les Pleines Lunes du second semestre 2018), à 19, le Soleil. Peut-être l’opportunité de jouer comme les deux enfants insouciants de la Lame 19 du Tarot, dans le jardin d’Eden, mais surtout celle de s’affirmer …

 

Le signe du Capricorne est sous les projecteurs :

Soleil et Lune bien sûr + Mercure + Saturne + Pluton + le Nœud Sud

C’est l’hiver, il fait froid. Les nuits sont encore bien plus longues que les jours. Les fêtes sont passées et on a envie de rester chez soi. Symbole d’un moment où l’on est plus tourné vers l’intérieur, vers le travail qui reprend ses droits et tout le sérieux qui l’entoure.

Alors imaginez cet animal, le Capricorne dont le signe tire son énergie ! …

Une chèvre à queue de poisson. Elle est là dans l’eau du torrent. Forcément sa queue l’y retient. Mais sa tête de chèvre regarde vers le haut de la montagne qu’elle rêve d’escalader. C’est dur, sa queue la maintient dans l’eau en bas …. C’est à force de ténacité et de persévérance, en ne faisant confiance qu’à elle-même, qu’elle peut arriver au sommet.

Et quand elle arrive enfin, tout là-haut, à la cime, elle peut admirer le paysage qui s’étend à ses pieds. Rendue sage par tant d’efforts. Acceptant sa solitude. Et prête à déguster les quelques brins d’herbe qui se sont acharnés à pousser sur le sommet pelé.

 

C’est dans le symbolisme de cette énergie du Capricorne que s’est installée la Nouvelle Lune de ce 6 janvier : avec une envie d’atteindre un sommet où il faudra apprendre le bonheur !

Car si le Capricorne a tout naturellement un grand sens de l’humour, il perçoit aussi la dérision d’une vie parsemée par tant d’imprévus et de difficultés.

Son attitude rendue zen par obligation devra choisir entre deux voies, celle de Jules César ou celle de Jésus-Christ (selon les termes de l’astrologue humaniste Dane Rudhyar)

S’il veut être Jules César, il voudra étendre sa domination sur le monde matériel ; s’il choisit la voie de Joshua, il se tournera plus vers un chemin spirituel.

Equilibre à établir entre les deux.

 

On est donc pendant un mois dans un désir de persévérance. Et de ténacité. C’est du sérieux mis dans ses objectifs. De la sagesse et de la justice aussi.

En même temps, le Capricorne c’est un sens des responsabilités qui entraîne réserve et méfiance parfois. Du coup, ça peut être une froideur distante …. Avec un Capricorne, il faut juste faire l’effort d’aller jusqu’à son cœur, pour y trouver la chaleur et l’immense tendresse qu’il n’ose pas montrer.

 

Cette Nouvelle Lune est enserrée entre Saturne et Pluton

L’émotionnel naturellement bridé en Capricorne, l’est encore plus avec la présence rapprochée de ces deux planètes. Les luminaires sont déjà passés sur Saturne, le 2 janvier pour le Soleil, et s’envolent vers Pluton, le 11 janvier pour le Soleil, mettant le cap sur des efforts à faire en vue d’une importante prise de décision qui permettra de se sentir plus engagé et plus responsable.

Comme ça se passe en Capricorne, on pense déjà à des affaires autant politiques que financières (et le prochain carré Jupiter Neptune fait évidemment penser à la finance internationale)

Mais sur le plan personnel, il peut y avoir aussi une obligation ou un besoin d’écouter sa petite voix intérieure.

Pour confirmer :

 

Cette Nouvelle Lune se fait avec une éclipse de Soleil Nœud Sud.

Une éclipse a toujours sa raison d’être ; et dans cette éclipse Nœud Sud, encore plus, avec une opportunité de libération. …. Ici, le Soleil éclipsé pousse la Lune à libérer ses émotions.

Pendant les mois qui viennent, certains seront confrontés à de vieilles histoires non réglées avec la nécessité absolue de balayer le passé.

Il peut y avoir une position personnelle pour ceux qui sont concernés (l’éclipse se fait à 15° Capricorne) face à un évènement particulier en fonction avec la maison concernée, ou une occasion particulière qui permet de mettre en mouvement ce qui est offert par cette éclipse.

Mais quelles sont les peurs et les résistances en jeu ?

Le Soleil est enserré entre Saturne et Pluton …  Que doit-on mettre définitivement à la poubelle pour passer un cap de conscience ?

Le Nœud Sud est en Capricorne : le sens des responsabilités est très fort au point de penser qu’on est le seul à pourvoir à tout. En étant dur avec soi-même. En voulant tout assumer. Eventuellement en croyant devoir se sacrifier. Mais …. On s’apercevra vite que la reconnaissance des autres n’est pas au rendez-vous. Avec même de nouvelles exigences qui seront imposées. Grosse fatigue mais aussi manque d’allant feront comprendre qu’on doit aller vers le Nœud Nord en Cancer, en lâchant prise, en prenant soin de soi, en ouvrant son cœur. Dans la douceur du Cancer. Et donc en laissant la place, enfin, à ses émotions. De façon à s’éveiller à une Nouvelle Vie.

 

Dans quinze jours, à la Pleine Lune du 21 janvier, ce sera une éclipse totale de Lune à 1° Lion : une page pourra se tourner, dans une rupture avec un ancien style de vie, et avec la possibilité de prendre une nouvelle direction qui sera positive.

 

Le jour de cette Nouvelle Lune, Uranus reprend sa marche directe à 28° 36 Bélier.

Comme tous les ans, en janvier, la planète nous propose de mettre en application les nouvelles idées qui ont germé pendant les cinq mois de rétrogradation, en apportant maintenant une opportunité, à ceux qui le veulent, de changer complètement d’habitudes et d’attitudes.

Mais il est très lent à repartir : il va rester sur le 28° Bélier encore pendant un mois !

 

Mars vient juste de passer en Bélier : il a fait son entrée en 2019

Il imprime à l’année 2019, sa volonté de s’affirmer, sans ménager ses efforts, en faisant preuve de courage. Rapide et impulsif, hardi et téméraire. Avec franchise et enthousiasme. Il est important pour lui d’aller droit au but. Et de faire bouger les choses.

 

Mercure vient juste de rentrer en Capricorne

Il s’est installé chez Saturne. Organisé. Structuré. Logique et rigoureux. Sérieux et concentré. Persévérant et ambitieux, il déploie des trésors d’organisation mentale dans une intense planification stratégique.

En carré décroissant avec Mars pour cette Nouvelle Lune, on aura quand même intérêt à éviter des polémiques aussi inutiles que stériles !

 

Et Vénus dans quelques heures, passe en Sagittaire

Idéaliste, enthousiaste et passionnée. Voulant tout partager avec son compagnon de route, de préférence un Chevalier des Temps Modernes. Car même si elle ne supporte pas l’enfermement et se veut indépendante, elle se fait de l’Amour une idée quasi mystique dans un corps à cœur aux idéaux très élevés.

Dans un quinconce exact avec Uranus pour cette carte de Nouvelle Lune, faudra-t-il faire appel à un conciliateur symbolique pour réaccorder des sentiments et les mettre au diapason d’un mouvement de fond tellement transformateur qu’il pourrait s’apparenter à un raz-de-marée ?

 

 

Conclusion

6 janvier 2019 :  6 + 1 + 12 = 19 … le Soleil

Ou : 6 + 1 + 2019 = 2026 = 10 … La Roue de Fortune

Le Soleil inonde de sa lumière une sorte de terre promise où une « humanité perdue » pourrait bien retrouver le paradis perdu.

Le Soleil, lame 19, vient après la Lune, lame 18 : après les ténèbres de la nuit qu’a pu représenter 2018, il apporte son éclat et son rayonnement. Sa chaleur et sa vitalité.

Les deux enfants qu’on voit sur la Lame du Tarot de Marseille, inondés par les rayons du Soleil qui tombe comme des larmes de pluie, font allusion à une harmonie …

La Roue de Fortune demande de vivre le moment présent. Elle est source de possibilités infinies, il suffit juste de donner l’impulsion pour qu’elle aille dans la direction voulue.

A chacun de tirer parti de toutes les opportunités qui sont offertes.

Mais le Chemin n’est pas le même pour tous.

 

Depuis le solstice d’hiver, et ce Grand Passage comme il y en a 4 par an, chacun a eu l’opportunité de devenir plus humain, plus tolérant, plus attentionné à ses voisins immédiats ou lointains. Peut-être a-t-on pris conscience qu’il était possible d’aller vers une nouvelle réalisation de soi, sans suivre le même mode d’emploi qu’avant …

Et puis Noël est venu, avec ses lumières un peu partout, avec son sapin toujours vert, avec la bûche et les légendes qui s’y rattachent … mais toutes conduisant à un partage pour rallumer la chaleur dans le foyer et dans les cœurs.

Aujourd’hui, ce sont les Rois Mages qui représentent le monde et les races, chacune venant apporter le meilleur d’elles-mêmes, pour que la Lumière de Noël continue à habiter nos cœurs …

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – janvier 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.