La Nouvelle Lune du 4 février 2019

Cette Nouvelle Lune se fait à 15° 45 du Verseau

Avec un degré sabian qui nous dit :

 « Un homme d’affaires important, installé devant son bureau »

Aptitude à organiser les multiples aspects d’une entreprise réunissant un large groupe de personnes

Le « Nouvel Age » devrait être un moment pour recourir à une certaine gestion fondamentale, faite de manière harmonieuse (solidarité humaine et échanges collectifs) pour le bien de tous les « individus » qui sont tous les éléments de l’ensemble. Les efforts en ce sens sont rares. Le moment semble venu de s’y consacrer sérieusement !…

Ce que ce degré symbolique veut signifier, c’est que, à haut niveau, on peut penser qu’on a accompli des prouesses, certes, mais celles-ci n’ont pas de véritable portée sur le plan humain si en même temps, on n’a pas une vision « humaine » des choses.

Autrement dit, on peut avoir un QI élevé, être super intelligent, si on ne relie pas la tête et le cœur, on se coupe de la Vie réelle.

(extrait des Symboles sabians de Dane Rudhyar)

 

 

 

Une Nouvelle Lune à 15° 45 du Verseau

le 4 février 2019 à 21 h 05 TU

(22 h 05 en France)

Ascendant 21° Vierge pour Paris

 

Lunaison dans l’énergie du Verseau 

un signe d’Air, fixe et yang

Conjointe à Mercure

Conjointe aux trois Lunes Noires 

Vénus vient de rentrer en Capricorne.

Chiron passe ses derniers jours en Poissons.

 

Toutes les planètes sont dans un arc de 131°

limité par le sesqui-carré Jupiter Uranus.
Seul en face, en Cancer, le Nœud Nord !

 

Aucune planète rétrograde

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée, peut-être un peu confuse au départ.

C’est pourtant bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans le domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 19 février.

 

Une Lunaison dans le signe du Verseau.

Le Soleil y est rentré le 20 janvier

Mercure y est rentré le 24 janvier

Les Lunes Noires y étaient déjà depuis l’été 2018.

Si le ciel planétaire a hérité des rigidités du Capricorne, le Verseau arrive pour remettre en cause les acquis qui ont été établis… Il aime se porter à l’avant-garde des technologies de son temps. Avec originalité et inventivité. Un tantinet révolutionnaire (c’est un euphémisme) … à coup sûr, et positivement, au risque de se marginaliser et de passer pour un incompris (Repensons à Jules Verne, Soleil /Mercure en Verseau … Quand on est trop en avance sur son temps, on a toujours tort).

Pendant toute la phase croissante de cette lunaison, et dans le meilleur des cas, le Verseau va mettre l’ambiance générale sous le signe de l’humanisme, du service rendu à l’humanité, dans une détermination à formuler encore de nouveaux projets surtout s’ils se placent à un niveau social.

 

Cette lunaison est conjointe à Mercure

Le ton est donné au dialogue. Les antennes sont bien en place. Mercure étant direct, cette conjonction couronne en fait toutes les approches intellectuelles et les liens qu’on a créés depuis la précédente conjonction où Mercure était rétrograde – le 27 novembre 2018.

Qu’a-t-on changé sur le plan mental depuis cette date ?… Quelle nouvelle communication a-t-on cherché à établir ?… Quels échanges nouveaux a-t-on cherché à initialiser ?… Quelles nouvelles relations commerciales ?…. Et quelle opportunité dans cette période d’éclipses, de réorienter son radar intuitif dans une nouvelle direction !

Autant sur un plan individuel que collectif.

La conjonction dite supérieure Soleil Mercure s’est faite exactement le 30 janvier : le mental est particulièrement sollicité. C’est tout un système de pensée qui est en passe d’être modifié …. voire en Verseau, complètement éradiqué !

 

Or c’est pris dans les 3 Lunes Noires !

Il existe donc une hyper-conscience qui donne l’opportunité de s’affirmer et de libérer un certain rayonnement, tout en se défaisant d’une espèce de culpabilité pour affirmer sa volonté propre. L’expression de soi peut évoluer vers une remise en question de ses objectifs de réalisation (Soleil) ou de ses besoins de sécurité (Lune).

Mais y aurait-il (malgré tout le besoin de dialogue) une difficulté d’expression !… Ou une prise de parole difficile !… Ou tout simplement de la maladresse !… Cette fois, la parole doit être vraie, éventuellement tranchante et percutante, même si ça soulève de la désapprobation.

Comme les Lunes Noires rencontrent Mercure après le Soleil et la Lune, on peut imaginer que le Messager des dieux permet de mentaliser et de reformuler la remise en question qui s’est faite lors de leur passage sur les luminaires.

 

Cette quadruple conjonction, Soleil, Lune, Mercure, Lunes Noires est au sommet d’un Triangle Mineur qui réunit

* l’énergie de l’Air Verseau

* et celle du Feu Bélier avec Mars et Uranus, et du Feu Sagittaire avec Jupiter

Sur Jupiter le sextile à partir du Soleil, de la Lune et de Mercure, est croissant : il suppose la possibilité d’une organisation générale parce qu’on saura s’adapter avec les « matériaux » adéquats et qu’on saura trouver des opportunités pour le faire.

En même temps, la résistance due à la peur est un peu moins forte ; grâce à la perspicacité du sextile, il est possible de relever le défi d’améliorer sa capacité d’agir en fonction de ses besoins réels et de la réalité.

 

Vénus vient juste de rentrer en Capricorne

Elle peut paraître austère, mais dans ce signe des responsabilités, et du sens du devoir, on peut compter sur ses belles qualités de constance dans ses engagements et ses attachements.

Authentique et sincère avant tout, Vénus en Capricorne peut se sentir un peu étouffée sous le poids de Saturne, son maître. Mais si elle a confiance, elle a vraiment du plaisir à se relier et à s’abandonner. Il faut juste que l’Autre, en face, lui semble fiable.

 

Mars concentre beaucoup d’énergie pour cette Nouvelle Lune :

1 – Déjà, il est chez lui, dans le signe de Feu du Bélier. Ses impulsions sont passionnées. Il est énergique et entreprenant. Impétueux. Prêt à dégainer si d’autres planètes viennent un peu trop le titiller.

2 – Il est sorti de son carré à Saturne qui a pu le freiner pendant quelques jours autour du 21 janvier

3 – Il a formé un trigone enthousiaste avec Jupiter le 25 janvier, mais le maître des cieux grossissant tout ce qu’il rencontre sur son passage, il a pu aussi emmagasiner une certaine colère d’avoir été trop freiné,

4 – colère qui a pu exploser lors du carré exact à Pluton, le 2 février, à 22° Capricorne, dans un combat mené pour se libérer d’un certain enfermement.

5 – La tension émotionnelle est d’autant plus forte que Mars se rapproche d’Uranus encore en Bélier : leur conjonction exacte se fera le 13 février à 29° 11 : Avec Mars en domicile dans son signe de prédilection, que nous réserveront-ils ?… Ce sera forcément très fort

Le semi-carré du lendemain entre Mercure et Pluton n’augure pas de relations faciles.

 

Cette conjonction Mars / Uranus est au double carré de l’axe des Nœuds Lunaires

C’est conflictuel, avec des remises en cause et des freins évidents au niveau de l’action qui doivent être mis à profit pour réviser la portée de ce que l’on fait, ou la façon dont on réagit. S’affirmer en force ne servirait à rien. Mieux vaut accepter le miroir de vérité qui est proposé.

 

Le dernier jour de cette phase croissante de lunaison,

le 18 février,

Chiron rentre définitivement en Bélier

comme en avril 1968 ( !)

Il y avait fait une timide incursion d’avril à septembre 2018, puis il était venu se recharger à nouveau en Poissons pendant presque trois mois, et y puiser ce qu’il sait le mieux faire : une compassion naturelle pour soigner les autres.

Mais Chiron en Poissons doit aussi apprendre à distinguer l’aide et le sacrifice. Certes, il se sent missionné, mais à partir de maintenant et pour 8 années environ, il doit aussi développer une force de caractère qui l’amènera à pouvoir se surpasser. Il doit aussi utiliser la combativité quand il le faut.  Et aider à trouver la paix en s’accordant du temps rien qu’à lui, sans toujours attendre l’approbation de l’Autre.

Chiron est le lien entre Saturne et Uranus : il est la CLÉ (et c’est bien le dessin qui le représente dans le thème) pour aider à sortir des limites du connu (Saturne) et ouvrir les portes d’une voie nouvelle (Uranus)

Tant sur le plan collectif que sur un plan individuel, Chiron ouvre la porte et laisse entrer la force d’Uranus qui détruit la protection saturnienne. Il fait prendre conscience qu’au-delà de la porte, au-delà des murs saturniens, il y a un autre monde qu’on ne peut plus ignorer.

Et il le fait avec la force du Bélier qui met tout son Feu à initialiser les choses.

 

Dans la mythologie, Chiron est un Centaure qui a été rejeté dès la naissance. Or, il est devenu un chamane aux vertus thérapeutiques.

En rentrant pour 8 ans en Bélier, après s’être rechargé à la compassion neptunienne en Poissons, Chiron va permettre à tous ceux qui se sentent ou se sont sentis rejetés dans leur vie, sous quelque forme que ce soit, de s’habiller d’une force de lumière qui va permettre, malgré les épreuves rencontrées, de retrouver LEUR Chemin.

C’est toute la force de cette Lunaison, apparemment violente, qui apporte l’opportunité de traverser une épreuve difficile, pour être enfin reconnu.

 

Le Nœud Nord est tout seul en Cancer en face.

Face à tout le thème ramassé dans un arc de 131°, limité par le sesqui-carré décroissant Jupiter-Uranus ! C’est un aspect dissonant qui se fera trois fois cette année, janvier, juin et octobre. Autrement dit, toute l’année 2019.

Dans une prise de conscience qui va obliger de se renouveler malgré les peurs et les obstacles. Et pour viser le trigone harmonieux du 26 décembre 2019 (passage unique).

Sur le plan collectif, ce sont les mouvements sociaux qui ont commencé en France, et vont se propager en Europe.

Sur un plan plus individuel, c’est une « invitation » à pratiquer un travail intérieur pour devenir soi-même.

 

Sans oublier que, pendant toute cette année 2019, le Nœud Nord en Cancer reste bien le phare à viser : sortir d’une certaine dureté envers soi, penser à ses besoins et se donner de la douceur.

 

Conclusion

4 février 2019 :  4 + 2 + 12 = 18 … la Lune

Ou : 4 + 2 + 2019 = 2025 = 9 … l’Hermite

La lame du Tarot, représentée par la Lune, apporte une extrême sensibilité. Astre de la nuit, elle préside au rythme des marées, elle exerce ainsi une influence sur les sens, sur les humeurs, sur les pensées. Elle exalte les sensations, elle fascine et envoûte. Ici elle peut représenter les fondements mêmes de la vie … soit une situation confuse … soit une illusion … soit les pensées intimes …

A chacun de choisir pour qu’elle soit créatrice dans le cheminement de sa vie quotidienne

 

L’Hermite est un vieillard qui s’appuie sur un bâton, il est l’image de la Sagesse : son bâton lui permet de tâter le terrain et d’avancer avec prudence. La lanterne qu’il tient dans la main symbolise la connaissance de soi et des autres. Mais il est tellement plongé dans son monde intérieur pour trouver son Chemin qu’il peut en oublier de libérer ses émotions et d’accueillir celles de l’Autre… La Lune lui demanderait-elle de s’ouvrir davantage au rêve, et aux perceptions extrasensorielles pour parvenir à sa pleine et entière réalisation spirituelle ?…

 

Cette Nouvelle Lune en Verseau a peu d’aspects. Mais de nombreuses planètes sont en domicile chez elles, et notamment, Mars en Bélier, Jupiter en Sagittaire, Saturne en Capricorne.

Mars veut agir avec courage, dans une optique qui force le respect du Sagittaire et la sagesse du Capricorne. Mais conjoint à Uranus et au carré de Pluton, le climat est tendu.

Très tendu.

… surtout parce qu’on est confronté à des situations qu’il est nécessaire de traverser pour pouvoir les faire évoluer.

Les motivations sont à purifier. Les comportements à transformer. Pour une contribution à apporter, avec de plus en plus d’authenticité et de force intérieure.

Le monde change à grande vitesse. Il est obligatoire de s’adapter et de créer ensemble de nouvelles formes de vie commune, que ce soit au plan collectif ou au plan individuel.

 

Vénus est peut-être la réponse : avec sa rétrogradation de l’automne, elle a été opposée trois fois à Uranus, apportant l’opportunité d’ouvrir les yeux et de débloquer une situation embarrassante. Elle a terminé 2018 en formant un trigone porteur de promesses qu’elle a pu idéaliser pendant son passage en Sagittaire en janvier.

Elle est maintenant en Capricorne, un peu discrète et silencieuse certes, mais toute prête à diffuser sa chaleur intérieure en apprenant à regarder vers la douceur du Cancer en face.

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – février 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées.

 

 

 

Share