La Nouvelle Lune du 30 août 2019

Cette Nouvelle Lune se fait à 6° 46 de la Vierge

Avec un degré sabian qui nous dit :

« Un harem »

Dominante :  Soumission aux caprices des désirs de notre nature émotionnelle.

Tiens donc … un harem ! rien que ça ! et donc référence à un Sultan.

Référence à la faveur d’un dirigeant sûr de sa puissance (et aux femmes qui attendaient passivement « l’honneur » d’être choisie par le maître pour la nuit … mais qui, en même temps devaient apprendre à utiliser le Vide de l’Attente).

Mais référence aussi au tyran qui sévit autour de nous … et en nous !

(extrait des Symboles sabians de Dane Rudhyar)

 

 

Une Nouvelle Lune à 6° 46 de la Vierge   

le 30 août 2019 à 10 H 38 TU

12 H 38 pour la France –

Ascendant 6° 22 Scorpion pour Paris

 

Seconde Nouvelle Lune du mois d’août,

mais cette fois :

Lunaison dans l’énergie de la Vierge

(un signe de Terre mutable et yin) 

Attention : pas d’Air  

Mais omniprésence de Terre

 

Lunaison conjointe à Mars, à Mercure et à Vénus

Le trigone au trio Saturne/Pluton/Nœud Sud est un peu large

(mais Saturne et Pluton rétrogrades, resserrent l’aspect)

Trigone aussi à Uranus

 

Donc Grand Triangle de Terre entre la Vierge hyper représentée,

 le Capricorne et le Taureau

Jupiter est au sommet d’un T-Carré

dont la base est l’opposition Nouvelle Lune/Neptune

 

On a toujours le Carré décroissant de Jupiter à Neptune

Et le Sextile Saturne Neptune, stabilisateur !

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée pour un nouveau départ, peut-être un peu confus au début. Et en fonction de la maison natale où ça se passe (regardez où se situe pour vous le 7° Vierge) : en maison 1, ce sera peut-être une décision qui permettra de se montrer sous un nouveau jour ; en maison 10, un nouveau projet par rapport à sa vie sociale ou professionnelle ; …

 

C’est bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans ce domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 14 septembre.

 

Seconde Nouvelle Lune du mois.

Aucune incidence astrologique, si ce n’est le besoin de se demander :

Avec le retour de Mercure en marche directe le jour de la première Nouvelle Lune du mois,

* A-t-on vraiment mis en route une nouvelle communication, plus en rapport avec les cogitations qui ont découlé des remous provoqués par les deux éclipses de juillet ? 

*  A-t-on ouvert suffisamment son mental pour avoir une approche plus significative des problèmes de son passé ?

* A-t-on eu une révélation suffisamment puissante pour initialiser un profond changement dans sa vie ? »

C’est tout naturellement qu’on s’ouvre sur une énergie Vierge, une énergie de purification, de rituels de rentrée, de moisson aussi, suivie de très près par une conjonction Soleil/Mercure opposée aux Lunes Noires et à Neptune : de quoi se réveiller vraiment !

 

Une Lunaison dans le signe de la Vierge, hyper représentée

Ce sont non seulement les luminaires, Soleil et Lune, mais aussi les trois planètes personnelles, Mercure, Vénus et Mars + Junon + la Blessure Existentielle (représentée sur la carte par PI = Porte Invisible)

L’énergie Vierge est une énergie plutôt sobre mais efficace, une énergie de transformation et de nettoyage au quotidien, qui veut analyser, trier, planifier, prévoir … et engranger en prévision de l’hiver qui vient.

6ème signe, 6ème étape et fin d’un travail (c’est la fin de l’hémicycle croissant de la construction de « Je » pour s’ouvrir à la Balance (le signe suivant) et à un autre plan de conscience, cette fois collectif.

C’est donc le stade de la coupure du cordon. Un peu comme cette petite pomme rayonnante sur son arbre qui accepte d’être cueillie pour servir à autre chose ; mais qui en même temps doit quitter son champ protecteur pour rencontrer d’autres petites pommes (stade Balance) venues d’ailleurs sur l’étal du marchand…. pas si simple, surtout quand on sait que l’étape suivante sera celle de la compote (au stade Scorpion !)

 

En Vierge on s’affirme dans des routines qui sont faites de sens du service mais aussi de sens critique : avec ses forces et ses failles, de la minutie au perfectionnisme exacerbé, du discernement à la critique, de la méthode à la maniaquerie, de l’organisation au contrôle incessant.

 

Cinq planètes en Vierge ! ramassées en 9°, oui, j’ai bien écrit : en neuf degrés !…

Cet amas de 5 planètes s’appelle un « stellium »

On dirait presque l’anse d’un Seau — l’anse étant les 5 planètes personnelles, et le seau lui-même, formé par les 5 planètes les plus lentes, toutes rétrogrades sauf Jupiter.

(pour les puristes, il ne s’agit pas d’un Seau à cause des deux signes vides, Bélier et Verseau  — mais il ne s’agit pas non plus d’un Trépied)

On retiendra juste l’extrême importance de ces 5 planètes ramassées en Vierge !

 

Et que vient faire l’astéroïde Junon

imbriqué étroitement au milieu de toutes ces planètes ?

Junon est l’astéroïde du mariage. Mais le legs historique des légendes qui se rapportent à elle, en fait une épouse irascible, engoncée dans un droit qu’elle estime légitime, de rester la reine quoi qu’il en soit, après avoir choisi elle-même son partenaire ! La conjonction à la Nouvelle Lune, à Mercure, à Vénus et à Mars, la met en point de mire forcément, mais précise en même temps que l’union vraie d’un couple ne peut se faire en harmonie, qu’en y associant d’autres valeurs, intellectuelles, et affectives. Or le quinconce à Chiron pose la question ici de la blessure conjugale. Pour ne pas s’atrophier, un couple doit évoluer, mais encore faut-il se sentir quitte vis-à-vis de sa propre histoire.

 

Ce qui frappe en premier dans cette carte de Nouvelle Lune :

Ces cinq planètes en Vierge sont en trigone

* d’un côté à Saturne/Pluton/Nœud Sud en Capricorne

* de l’autre côté à Uranus en Taureau

On a donc un Grand Triangle de Terre

C’est beaucoup de sens pratique, d’organisation, de prévoyance, si l’on ne se perd pas dans ses illusions ; un sens des responsabilités pour la bonne marche des choses. On peut ouvrir tout grand les bras à de nouvelles perspectives de concrétisation des projets mûris pendant l’été.

8 planètes dans une Terre de construction !…. que c’est bon pour la rentrée, après tous les blocages de l’été !…

 

Avec le Soleil et la Lune qui démarrent leur cycle en Vierge :

Vénus en Vierge permet de penser à tout.

Mars en Vierge permet d’être efficace et utile.

Mercure en Vierge met son mental au diapason.

Uranus en Taureau ne se laisse pas intimider par l’entourage.

Saturne en Capricorne finit sa rétrogradation (le 18 septembre) et va apporter sa persévérance et son sens de la structuration au service de ce qui doit être remis en place.

Pluton en Capricorne, dans sa dernière partie de rétrogradation (il redevient direct le 3 octobre) finit de mettre en lumière une nécessité absolue de changement dans sa vie, de façon à se délester de tout ce qui retient inutilement au passé.

C’est beau !

 

Mais ….. mais … il faut y regarder de plus près,

Car, au fur et à mesure

qu’on s’installera dans le mois de septembre,

il se fera un basculement de Grand Trigone de Terre

à T-Carré sur Jupiter.

En parlant moins techniquement :

Les planètes (Soleil, Mercure, Vénus, Mars, toutes ramassées entre 2° et 11° de la Vierge) vont faire successivement les mêmes aspects au reste du thème

(explications détaillées dans ma publication Facebook du 26 août)

* Après les trigones harmonieux à Uranus (du 26 août au 1er septembre)

* Après les trigones harmonieux à Saturne (première semaine de septembre et premier quart de cette lunaison)

* Cet amas de planètes formera très vite des oppositions avec les Lunes Noires,

* puis formera, pendant le second quart de cette Nouvelle Lune, d’abord des carrés à Jupiter, puis des oppositions à Neptune.

 

Autrement dit :

Si l’on veut rendre actif ce Grand Triangle de Terre, il va falloir réagir

* déjà aux Lunes Noires qui peuvent entraîner remise en question, séparation, rupture, voire coupure du cordon ombilical, à moins que ça ne soit la prise de conscience d’un traumatisme qui a pu se jouer dans la petite enfance.

* puis à Jupiter qui, du haut de son Sagittaire, voudrait nous faire adhérer à une sorte de bien-pensance pour continuer à « rester dans le clan »  et se faire apprécier de ses pairs.

*enfin à Neptune, toujours rétrograde en face, qui fait prendre petit à petit conscience de certaines réalités qui ont plongé ou plongent encore dans l’illusion.

Autant sur un plan personnel que collectif.

Ces prises de consciences serviront à alimenter dans la deuxième partie de cette Lunaison, les trigones à Pluton, qui permettront d’aller chercher au fond de soi des ressources insoupçonnées pour trouver le courage d’agir et de changer ce qui doit l’être.

 

Je rappelle encore que, tout comme un aspect dissonant ne veut pas dire « mauvais », un aspect harmonieux ne veut pas dire « bon » : c’est tout le problème des trigones qui ne sont pas des aspects dynamiques. Si l’on veut en ressentir un bienfait, il faut les mettre en branle !

Et ça, c’est du ressort personnel. On a toujours le choix de ne rien faire.

 

A remarquer encore dans cette Lunaison :

Jupiter en Feu et Neptune en Eau, sont déjà en orbe de carré :

En fait, l’aspect existe depuis le début de l’année, il sera exact pour la 3ème fois le 21 septembre :

* entre un Jupiter qui a repris sa marche directe en Sagittaire le 11 août, et propose de mettre en place une nouvelle attitude par rapport à des croyances obsolètes, en libérant de nouveaux projets,

*  et un Neptune en Poissons depuis 7 ans, qui n’en finit pas d’élargir un horizon plus humain, en dissolvant les peurs et les pollutions psychiques,

* peut-on penser que Jupiter pendant sa rétrogradation printemps/été 2019, a suffisamment remis en cause le vêtement social qu’il s’était cru obligé d’endosser pour appartenir au clan ?

* Est-il capable aujourd’hui de quitter ses vieilles jachères pour participer à une nouvelle humanité (autant sur le plan collectif que sur le plan personnel) ?

 

Je reviens à ce T-Carré déjà inscrit sur la carte de Nouvelle Lune :

C’est Jupiter qui est au sommet d’un triangle (qu’on appelle un T-Carré )

(la figure sera encore là, à la prochaine Pleine Lune) :

La base du triangle : c’est l’opposition de notre amas de 5 planètes en Vierge, aux Lunes Noires et à Neptune en Poissons.

Jupiter est là-haut, tout seul, en Sagittaire, agrippé à son habit social qui commence singulièrement à devenir trop étroit.

Mais il vient de reprendre sa marche directe : il va pouvoir mettre à profit le fruit de ses cogitations pour installer un nouveau paysage de « bonheur social ».

Le carré confirme bien le virage à prendre ; mais il ne peut se faire que dans des soubresauts douloureux impliquant la vie relationnelle et familiale. Avec des violences gratuites. Avec des cris du cœur qui n’arrivent pas à se faire entendre. Ces carrés à Jupiter seront bien plus étroits pour la Pleine Lune du 14 septembre, alors mieux vaut commencer dès maintenant à réaliser qu’il vaudrait mieux mettre en place une écoute plus bienveillante envers soi (on est toujours en toile de fond, dans l’ambiance de ce Nœud Nord en Cancer qui demande impérativement de faire confiance à son ressenti et de libérer des émotions bonnes pour soi)

 

Que des carrés décroissants, et crise de valeurs !

Crie de conscience !

Entre l’Eau et le Feu, ça fait des étincelles !

Entre la Terre et le Feu, c’est carrément l’incendie !

Mais c’est aussi une opportunité de se libérer de vieilles histoires transgénérationnelles. Pour un changement complet d’attitude.

Jupiter est maître chez lui en Sagittaire.

Neptune est maître chez lui en Poissons.

Mercure est maître chez lui en Vierge.

Jupiter en dissonance agit toujours dans la démesure. Après tant d’obstacles rencontrés pendant l’été, il faudra juste faire attention à un trop-plein d’enthousiasme retrouvé !

 

La réponse dans une telle tension n’est pas facile à donner.

Heureusement : si l’opposition centrale forme un T-Carré sur Jupiter, dissonant,

elle forme aussi, par sextile et trigone,

 une belle issue sur notre trio Saturne/Pluton/Nœud Sud 

Et ça c’est un vrai soutien …  car si, pendant des mois, ils ont plutôt fait figure de « trio infernal », Saturne et Pluton vont reprendre, l’un et l’autre, leur marche directe dans le mois qui vient  — Saturne d’abord, Pluton ensuite — pour qu’on se décide peut-être enfin à écrire une Nouvelle Page de son Livre de Vie.

 

 

Conclusion

30 août 2019 : 3 + 8 + 12 = 23 = 5 … le Pape

Ou 3 + 8 + 3 =  14 … La Tempérance

Ou 2057 = 14 … La Tempérance

 

Enfin, les lames changent. Après le Monde et le Pendu qu’on a eu pendant plusieurs Lunaisons, voici deux nouveaux visages, tout à fait agréables !

Et c’est en totale cohérence avec ce changement planétaire qui se fait.

Après un été fait de freins, d’obstacles en tout genre, de remontées émotionnelles difficiles, d’obligations de lâcher des pans de sa vie devenus obsolètes, il est permis enfin de faire une réorganisation concrète et efficace au service de son Idéal (Neptune en Poissons, en face de l’amas de planètes en Vierge)’

 

Et pour nous aider, le Tarot nous envoie le Pape.

En dehors de toute connotation religieuse, le Pape est d’abord un Rassembleur. Un Pont entre le monde profane de l’Empereur et le monde sacré qui lui appartient. D’ailleurs, sa main droite fait une bénédiction.

Sur la carte, c’est un homme âgé, à la barbe blanche, vêtu d’une cape.

C’est un maître, un homme influant, un guide, un enseignant qui, en voulant unir et réconcilier, assure la transmission d’un savoir ; c’est le gardien d’une influence morale et intellectuelle.

On peut compter sur lui, on peut se confier à lui. En homme expérimenté, maître de Sagesse, il sait ce qui doit être fait. Et il aide à prendre ses responsabilités, à rompre avec des structures qui enferment, et à faire face à ses obligations.

Et pour quoi ?

Pour viser la Tempérance !

 

La Tempérance, Lame 14 du Tarot, c’est la régénération. Sur la carte, une belle jeune femme aux longs cheveux blonds, verse inlassablement de l’eau d’un pot à l’autre. Dans son dos, de magnifiques ailes bleues sont déployées. Elle inspire confiance et admiration, tant son attitude semble tranquille et son visage bienveillant.

L’eau, c’est le symbole de la Vie, de la pureté.  En la versant d’une cruche à l’autre, cette jeune femme démontre un parfait équilibre entre le matériel et le spirituel.

Elle porte au milieu du front une fleur rouge. En forme d’étoile. C’est un signe d’amour, d’harmonie, d’espoir.

Avec la Tempérance, on peut imaginer l’écoute dans les relations sociales, la parole, l’ouverture à la différence des autres. Elle protège. Et elle induit l’amitié et l’amour.

…. A condition de ne pas laisser agir le Sultan du harem !

 

Ce sultan, c’est un peu le galimatias de tous ces conditionnements socioculturels qui nous gouvernent, liés à des mémoires transgénérationnelles parfois, liés à des héritages transmis par le clan (famille, école, société à laquelle on veut appartenir) mais qui étreignent comme des tyrans, qui asphyxient et interdisent l’accès au bonheur d’être.

 

C’est sur des réflexions de fond, impérieuses, que nous invite cette Nouvelle Lune en Vierge qui cherche à trier le vrai du faux :

* Qu’est-ce qui fait figure de harem dans sa vie, dans son côté soumission ?

* Qu’est-ce qui fait figure de Sultan, dans son côté tyrannique ?

* et à quel tyran manipulateur est-on tenté d’obéir pour de fausses raisons ?

 

Certes, le déconditionnement n’est pas toujours facile.

Le changement de regard peut même être oppressant.

Il faudra peut-être en passer par la maladie ou par le chômage, ou par la perte d’un être cher, pour comprendre que rester ficelé et mourir de suffocation, n’est pas la solution.

La libération est toujours possible ; mais elle ne vient pas de l’extérieur. Elle est à l’intérieur de soi. C’est bien le sens de tous ces trigones harmonieux qui partent de la Vierge, symbole d’une énergie de nettoyage et d’épuration : des trigones qu’il faut mettre en marche soi-même si l’on veut que l’harmonie qu’ils dégagent deviennent Bénéfice.

Car il devient urgent de sortir du harem et de son enfermement, … pour Vivre.

 

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – août 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite de la publication sur le blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées.

 

 

Share