La Nouvelle Lune du 28 septembre 2019

Cette Nouvelle Lune se fait à 5° 20 de la Balance

Avec un degré sabian qui nous dit :

« Un homme voit ses idéaux prendre forme »

Dominante :  Besoin de visualiser ses propres rêves pour les rendre efficaces.

 Le mois dernier, on avait le symbole du harem ! Cette fois, dans une lunaison Balance, le signe du « Toi et Moi », notre petit héros de Peynet qui donne son cœur à sa belle, va encore plus loin. L’Amour projette dans le monde ce qu’il a « vu » réfléchir sur l’écran de sa conscience. Ou alors c’est l’artiste (chacun de nous) qui réalise le chemin à parcourir pour parvenir à la réalisation de son Rêve.

(extrait des Symboles sabians de Dane Rudhyar)

 

Une Nouvelle Lune à 5° 20 de la Balance   

le 28 septembre 2019 à 18 h 27 TU

20 h 27 pour la France –

Ascendant 3° 26 Taureau

 

Lunaison dans l’énergie de la Balance

(un signe d’Air cardinal et yang) 

 

Lunaison en quinconce à Uranus,

et opposée à Chiron

 

La Balance est très occupée

Carré décroissant de Jupiter à Neptune

Sextile Saturne Neptune, stabilisateur 

 

3 planètes rétrogrades (Uranus, Neptune, Pluton)

Puisque Saturne est redevenu direct

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée pour un nouveau départ, peut-être un peu confus au début. Et en fonction de la maison natale où ça se passe (regardez où se situe pour vous le 5° Balance : en maison 1, ce sera peut-être une décision qui permettra de se montrer sous un nouveau jour ; en maison 10, un nouveau projet par rapport à sa vie sociale ou professionnelle ; …

 

C’est bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans ce domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 13 octobre.

 

C’est une Lunaison où dominent l’Air, et les signes cardinaux, très largement.

On a donc une ambiance totalement différente de la dernière lunaison qui nous a fait suffoquer tout le mois (manque d’Air)

Cette fois, c’est bien plus léger ; priorité est donnée à une grande vivacité de compréhension et de perception.

 

Lunaison dans le signe de la Balance, hyper représentée

Ce sont non seulement les luminaires, Soleil et Lune, mais aussi les deux planètes personnelles, Mercure et Vénus qui sont en Balance : lunaison qui nous propose pendant ce mois d’octobre d’envisager une nouvelle manière de se relier aux autres, avec plus d’harmonie, plus d’équilibre, plus de justice aussi.

L’énergie Balance est l’énergie qui nous est donnée pour rétablir un équilibre fragile, dans le domaine relationnel.  Dans ce monde actuel trop décalé, fait de tensions, l’énergie Balance demande de construire un rapport humain plus harmonieux et plus ouvert.

La Balance étant aussi le signe de la Justice, c’est tout naturellement que démarrent cette semaine quelques demandes visant à rétablir un équilibre (démêlés judiciaires pour un chanteur connu, récupération d’une Etoile pour un cuisinier renommé, etc …) ; on peut imaginer qu’il va y en avoir d’autres.

 

Quatre planètes en Balance, ramassées en 18°

Ce n’est pas un stellium (trop d’écart entre les luminaires à 5° et Vénus à 18°). Mais l’énergie Balance est bien là. Mars est encore en Vierge, toujours un peu pointilleux et dans l’obsession de bien faire. Mais il rejoindra lui aussi la Balance dès le 4 octobre.

 

C’est une lunaison en quinconce à Uranus

Et c’est bien un travail précis de recentrage qui est demandé, un travail personnel, si l’on ne veut pas être momentanément déboussolés.

Attention : la Balance inclut toujours la notion de choix :

* soit on reste dans l’ancien paradigme (qui est fait de schémas relationnels obsolètes – mais c’est un peu « reculer pour mieux sauter »)

* soit, devant les contraintes qui continuent à surgir quotidiennement, on sent la nécessité, voire l’obligation d’aller vers une nouvelle attitude, une nouvelle voie qu’on n’a pas encore osé emprunter, une nouvelle relation.

Mais … ça bouscule toutes les sécurités émotionnelles.

 

C’est une lunaison opposée à Chiron

Chiron (guérisseur et chaman tout à la fois) montre ce qui a besoin d’être libéré et abandonné …. pour être guéri. Plus que jamais, en face de cette lunaison, il appuie là où il faut renoncer à un passé connu pour aller vers un futur incertain. Mais le pas est difficile à franchir.

 

Planète vedette de cette Lunaison : Vénus

 

1 – pas seulement parce que Vénus se plait en Balance !

Selon l’astrologie traditionnelle, c’est la planète maîtresse du signe. Vénus en Balance est fine et délicate, elle recherche un amour fait de douceur, et d’harmonie. La question est double dans ce signe qui demande de rééquilibrer ses plateaux dans le cadre d’une relation harmonieuse :

* Est-on juste et honnête avec ses partenaires, avec tous ses partenaires, y compris ceux qu’on a cru devoir abandonner ?

* Est-on juste et honnête avec soi-même ? Suit-on les élans de son cœur ? Où est sa joie ? Où est sa souffrance ?

 

2 – Elle vient de faire ses premiers pas en Balance avec Mercure

L’ambiance est moins lourde qu’en août/septembre ; Vénus a envie de se laisser aller. Le Messager des dieux est passé par là ; ce serait tellement sympa d’allier communication, séduction et douceur de vivre !

Mes deux dernières publications sur Facebook, mardi et mercredi, insistent particulièrement sur cet imbroglio des deux planètes tour à tour en harmonie/dissonance/harmonie au reste du ciel planétaire, mais aussi en dissonance à l’axe des Nœuds Lunaires, mettant en relief une rencontre privilégiée pour congédier tous ces vieux démons concernant sa vie affective et le sens de sa valeur personnelle et pouvant déboucher sur le retour d’une vieille histoire qu’on croyait enterrée.

 

3 – Elle est en sextile exact à Jupiter (18°Balance/Sagittaire)

Pour un réaménagement du quotidien. Mais dans un désir nouveau de « bien vivre ». Pour plaire. Pour séduire. Pour vibrer. Avec aussi le sentiment de se sentir protégé.

 

4 – Mais elle est en carré dissonant à Saturne, à Pluton, à l’axe des Nœuds

Eh oui, avec Saturne en dissonance, on a PEUR d’affronter une situation sentimentale délicate. On se laisse dévaloriser. Le conflit se fait entre ce besoin d’une douceur de vivre d’une part, et une jalousie extérieure qui vient redoubler une agressivité tellement pénible qu’on ne peut plus rester sourd.

Grâce au sextile avec Jupiter, on voudrait retrouver une énergie qui permette de se dégager de ce malaise sentimental ou d’une forme de revendication ; ou encore de sortir d’une situation dans laquelle on se sent dépendant face aux valeurs extérieures.

C’est un besoin presque vital de se sortir d’une frustration ou d’une peur du regard des autres.

Saturne vient de redevenir direct (le 18 septembre) : maintenant qu’il ne se sent plus entravé, il peut trouver la force de se libérer d’un vieux joug qu’il ressent comme une épine douloureuse.

 

Pluton en dissonance, rajoute la nécessité d’un lâcher-prise fondamental avec de vieilles valeurs. Avec lui, on a envie de réviser entièrement son échelle de valeurs. D’aller à fond dans une libération de ses sentiments. Ou de stopper quelque chose, un lien affectif, devenu trop problématique.

 

Le double carré à l’axe des Nœuds (comme expliqué déjà plus haut) montre qu’on est bien confronté aux résultats de ses choix personnels, des choix qui ont été faits auparavant. Ce sont ces choix erronés qui ont conduit à la dissonance d’aujourd’hui, précipitant malentendus et remises en question : car finalement, a-t-on fait les choix qui correspondaient à sa vraie nature ? …

 

Tous ces carrés en fait mettent au défi, de reconstruire sa vie. Soit parce qu’on l’aura décidé. Soit parce que la Vie aura obligé à le faire.

Au fur et à mesure que Vénus va avancer et se détacher de ces carrés dissonants, les projections qui ont été faites, les visions faussées des autres, disparaîtront petit à petit.

 

5 – C’est l’explication du quinconce de Vénus à Neptune qui appuie sur les mises au point inévitables à faire dans ses relations dès lors qu’un manque de plaisir évident est en jeu. Avec cette lunaison, tout est en place pour régler une vieille histoire, ou pour sortir d’un flou affectif.

Le message de ce quinconce est clair : pour vivre au mieux ce passage difficile, il serait sage de modifier son approche de l’amour (ou de l’amitié), en commençant par cesser de penser qu’on pourrait être indigne d’être aimé.

 

6 – encore une subtilité. L’américain Zane Stein, le spécialiste de Chiron, parle d’un aspect spécial formé avec Chiron, l’aspect de 165°. Or pour cette Lunaison, Chiron fait un aspect de 165° avec Vénus. Pour lui, il y aurait une idée de persévérance dans le but poursuivi, donc ici dans un domaine affectif … (juste livré à vos réflexions …)

 

Pour résumer :

On est placé dans une Lunaison qui propose d’envisager une nouvelle manière de communiquer dans sa vie relationnelle, plus harmonieuse, moins critique.

Mais prend-on vraiment conscience de ce qui ne fonctionne pas dans sa vie (vie intime ou vie professionnelle) ?…

Quelles vieilles habitudes a-t-on peur de lâcher ?… Par ambition sociale ?… Pour préserver sa réputation ?…

 

Avec cette lunaison, on a le 3ème carré exact de Jupiter à Neptune

(longue publication faite sur Facebook, jeudi 19 septembre)

L’aspect existe depuis le début de l’année : ce 3ème aspect exact a eu lieu

* entre un Jupiter qui a repris sa marche directe en Sagittaire le 11 août, et propose de mettre en place une nouvelle attitude par rapport à des croyances obsolètes, en libérant de nouveaux projets,

*  et un Neptune en Poissons depuis 7 ans, qui n’en finit pas d’élargir un horizon plus humain, en dissolvant les peurs et les pollutions psychiques ;

* peut-on penser que Jupiter pendant sa rétrogradation printemps/été 2019, a suffisamment remis en cause le vêtement social qu’il s’était cru obligé d’endosser pour appartenir au clan ?

* Est-il capable aujourd’hui de quitter ses vieilles jachères pour participer à une nouvelle humanité (autant sur le plan collectif que sur le plan personnel) ?

 

On a aussi le sextile de Saturne à Neptune

La réalité (Saturne) et le rêve (Neptune) dans un aspect de sextile décroissant qui tend les bras à une réorganisation à faire !

C’est un aspect harmonieux qui vient adoucir les aspérités de certains dialogues, avec compassion et empathie. Comme je dis parfois : un apaisement qui peut permettre d’abandonner les crampes mentales, simplement parce qu’on s’aperçoit que l’esprit s’est ankylosé d’être resté trop longtemps fixé sur des schémas qui n’ont plus lieu d’être.

 

Conclusion

28 septembre 2019 : 10 + 9 + 12 = 31 = 4 … l’Empereur

Ou 1 + 9 + 3 =  13 … La Lame Sans Nom

Ou 2056 = 13 … La Lame sans Nom

 

* Après avoir eu tout l’hiver le Monde et le Pendu, dans un immobilisme imposant la patience avant la plénitude,

* Après avoir eu à la dernière lunaison, le Pape et la Tempérance, dans une espèce de protection pour nous faire croire enfin à une possible harmonie,

* Voici à nouveau deux nouvelles lames qui nous poussent à une transformation, véritable métamorphose de soi, cette fois pour une Renaissance.

 

Avec la Lame 13, le changement est radical. Malgré l’image effrayante du squelette fauchant des têtes, des mains, des pieds, cet arcane est un signe de Renouveau. Et le changement annoncé est positif. Salutaire. D’ailleurs la colonne vertébrale du squelette est un épi de blé, symbole de la récolte … Seulement on ne récolte que ce que l’on a semé.

L’Empereur, bien assis sur son trône, majestueux, est le symbole de la réalisation. Il est solide.  Il a la force et l’intelligence. Une force de caractère hors du commun. Bien ancré dans la réalité. Il est là pour donner la confiance en soi qui est nécessaire pour aborder ce virage à 180° et s’y préparer soigneusement.

Mais la Lame 13 n’est bénéfique que si l’on fait des efforts. Et si l’on accepte le changement imposé par les circonstances.

On l’appelle aussi, la Mort. Mais il n’y a aucune raison de la craindre : elle n’est pas une fin en soi, elle est une étape, rendue nécessaire sur le Chemin de son évolution.

Par contre, si l’on refuse le changement, si l’on refuse de construire du neuf, si l’on refuse le virage que l’Univers propose, c’est la Vie elle-même qui l’imposera (mais plus drastiquement)

 

Dans cette Lunaison en Balance, il est donc demandé de lâcher, lâcher, lâcher, …

Le moment est à l’heure du bilan pour trouver l’équilibre en soi.

Sans peur.

Ce n’est pas forcément dramatique, évidemment, bien au contraire :

Certains sont heureux, certes, et ils continueront à l’être, même s’ils doivent passer par une remise en cause plus que probable dans un domaine de leur vie.

Les autres, ceux qui boitent parce qu’ils subissent, verront le chamboulement déferler dans leur vie. Ils devront assumer le changement qui leur sera imposé d’une manière ou d’une autre.

Mais toujours dans le but d’une reconstruction qu’ils n’arrivent pas à démarrer.

Et forcément avec un peu plus de difficultés que s’ils agissent d’eux-mêmes.

Un Renouveau qui finira par se faire étape par étape (avec Saturne qui a repris sa marche directe, pour bousculer les habitudes)

 

Astrologiquement, Neptune conjoint aux Lunes Noires, impose un nettoyage dans sa vie. On a pu s’égarer. On a pu se montrer ambigu. On a cru bien faire. On a pu mal utiliser les dons qui nous ont été confiés. Ou bien on découvre la trahison et le mensonge.

C’est le moment d’accepter ses erreurs.

C’est le moment de rectifier ses illusions.

De nettoyer.

Et de se tourner vers ses vrais idéaux.

Malgré le découragement parfois.

Malgré la jalousie et l’agressivité rencontrées.

C’est le vrai défi de cette Nouvelle Lune en Balance.

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – août 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite de la publication sur le blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées.

 

 

 

 

 

Share