La Nouvelle Lune du 27 juin 2014

Une lunaison qui se fait à 5° 37 du Cancer. Le degré sabian nous dit :

« Des oiseaux font leur nid »

Dominante : Don instinctif de soi à de nouvelles formes de Vie.

 

Le symbole du Soleil de la dernière Pleine Lune parlait déjà d’oiseaux : il s’agissait alors de « trois oisillons dans un nid haut perché dans un arbre »

Le symbole parle une fois encore d’oiseaux, forces spirituelles placées dans un contexte social. Mais, la dernière fois, les oisillons étaient nés. Cette fois, il y a comme un retour en arrière puisque l’on construit le nid !

Un nid ? ….. C’est le début d’un processus, on est dans la préparation d’une RE-naissance ; l’action est tournée vers le futur. Une nouvelle vie commence  et sa préparation n’est plus symbolique. A un niveau social, on peut parler des efforts de construction d’une nouvelle culture et de nouvelles institutions.

Ce qui est instinctif n’est pas encore conscient, mais offert à un nouvel état de conscience.

 

 

 

Lunaison du 27 juin 2014  –  8h 10 TU  –  10h 10 en France

Il s’agit d’une Lunaison dans l’énergie du Cancer,

un signe d’Eau, cardinal, yin

Une Lunaison en opposition à Pluton

mais trigone à Neptune rétrograde

et en tri-décile exact à Chiron.

Mercure, Saturne, Neptune et Pluton

sont toujours rétrogrades.

 

Une Lunaison où domine assez largement l’Eau et dont le Feu et la Terre ne sont représentés que par Uranus pour le premier et Pluton pour le second.

 

« La Lune est en domicile, et le Soleil s’invite chez elle. Sensibilité. Emotivité. On vit à travers le filtre de la Lune, à travers nos ressentis. Mais on risque bien,  aussi, de chercher un refuge dans le rêve, ou dans l’imaginaire, un nid sécurisant qui nous ferait oublier la morosité de l’air ambiant. Le Cancer nous fait penser que nous appartenons à une famille (avec l’été, le besoin de la retrouver se fera peut-être davantage sentir et les vacances pourront nous donner l’opportunité de la retrouver) mais aussi à notre pays, à l’humanité toute entière ».

 

C’est ce que j’écrivais l’an dernier. C’est toujours d’actualité. Et toujours dans un difficile aspect d’opposition à l’autorité puisque cette Lunaison Cancer est encore une fois à l’opposé de Pluton.  Gageons quand même que le trigone à Neptune atténuera une tension évidente.

 

Dans le Cancer, outre le Soleil et la Lune, également  Jupiter carré exact à l’axe des Nœuds. Et   Mercure y rentrera le 13 juillet.

Question essentielle : quelle nourriture est la plus appropriée pour répondre à nos besoins les plus intimes sur le plan familial, affectif, et relationnel ? …. Quel environnement est le plus propice pour que nous nous sentions dans une bulle protectrice ? …

 

Toujours le T-Carré

Planète focus : Pluton au double carré de Mars et d’Uranus. Comme l’an dernier, il existe toujours le difficile aspect d’opposition à l’autorité. Symboliquement d’ailleurs, au niveau de la santé,  cette tension peut se vivre à travers une rigidité particulière au niveau des genoux, des chevilles, … Attention aux chutes et aux coups !

Le point de libération (qui se trouve en face de la planète Apex) se trouve à 13° du Cancer. Il y a un léger glissement par rapport à l’an dernier : le point de libération se trouvait alors à 12° de la Balance, dans le  « comment vivre ensemble » de la Balance.

Cette fois, le point de libération se fait dans le signe de la famille, du foyer, de la matrice. Besoin de sécurité, mais aussi de rêve et de poésie.

 

Il s’agit toujours d’un aspect de bouleversement, qui peut se vivre dans la contestation impulsive, certes ; mais chacun a compris maintenant qu’il n’y a aucun moyen de revenir en arrière : Pluton en Capricorne « ordonne » de nouvelles structures, qu’Uranus en Bélier permet de mettre en place en bouleversant le statu quo. L’opposition de cette Nouvelle Lune, aspect de tiraillement entre des énergies opposées, mais aussi de face à face et de clairvoyance, nous  « invite » en fait à harmoniser des forces contraires dans une nouvelle prise de conscience et avec le courage d’aller résolument vers le futur (carré Uranus / Pluton) en acceptant de s’ouvrir à un monde plus vaste, réseau de cultures différentes (Cancer) au sein de la planète (Capricorne) où il serait possible d’agir de façon plus harmonieuse  (Mars en Balance)

 

Chiron !

Un remarquable aspect exact pour cette Lunaison : le tri-décile de Chiron au Soleil et à la lune  (108°)

Chiron en Poissons nous a habitués depuis quelque temps à développer la compassion envers les autres. Certains peut-être y verront aussi l’opportunité d’utiliser leurs dons pour guérir (Chiron vient du grec Cheir qui signifie, je crois, main. Chiron guérit par les mains … chirologie, chirographie, chiromancie, chiropraxie, …)  ou pour rendre sensibles à d’autres dimensions.

 

Un dimanche 29 juin pas banal !

D’abord la Lune passe sur Jupiter, ambiance euphorique pleine d’optimisme.

Le Soleil passe au trigone de Neptune, une belle sensibilité qui peut porter en signes d’Eau à l’hyperémotivité.

Et puis, en fin de journée, Vénus vient faire un carré croissant à Neptune …. Elle nous avait offert à la Pleine Lune une opposition à Saturne qui a fait ressurgir pour certains des frustrations liées à des traumatismes anciens, à des blessures déjà vécues, à des attentes déçues. Cette fois, elle nous apporte des relations affectives peu banales, étranges, … amours platoniques, ou en dehors de la réalité, …. amours sacrificielles (Neptune en Poissons) … amours perverses où peuvent se mêler voyeurisme ou échangisme  (Vénus en Gémeaux) …  La dissonance en signes mutables parle d’ambivalence à cause des contradictions entre lucidité et illusion.

Avec Neptune au carré de Vénus, ou peut tout perdre (surtout ses illusions) mais on peut aussi tout gagner (avec la découverte d’une âme-sœur)

 

Le 1er juillet, Mercure redevient direct

Ah …. Ce Mercure rétro en Gémeaux ! …. J’en connais quelques uns  (ou quelqu’une)  qui s’en souviendront ! Grève dans les trains, autocars au système de freinage obsolète, marche lente des taxis pour bloquer la circulation, et j’en passe ….

Pour cette Nouvelle Lune, il est toujours trigone au Nœud Nord, accentuant l’impact qu’il s’est donné après la conjonction inférieure au Soleil du 19 juin, lui donnant des idées soudain plus dynamiques qu’il pourra concrétiser dès son retour en marche directe, en juillet.

 

Conclusion

 

L’été est là. Avec une ambiance de vacances, qu’on puisse partir ou non. L’essentiel, avec cette Lunaison Cancer sera de se retrouver en famille.

Entourés de ceux que l’on aime, ce sera plus facile de se ressourcer et d’oublier un moment les remous émotionnels qui nous ont traversés. Plus facile aussi, dans cette pause estivale, de rester à l’écoute de sa petite voix intérieure, pour développer une oreille attentive à ses vrais besoins, et pour se délester des carapaces d’un passé révolu  …. pour un peu plus de gentillesse ou simplement d’humanisme envers tous ceux qui nous entourent.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  25  juin  2014

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share