La Nouvelle Lune du 25 août 2014

Une lunaison qui se fait à  2° 18 de la Vierge. Le degré sabian nous dit :

« Deux anges gardiens »

Dominante : L’Aide et la Protection invisibles en temps de crise.

… Quel magnifique symbole ! …. Bien que la conscience puisse ne pas être capable de le comprendre, l’homme est entouré par les Esprits. Les Anges sont des entités spirituelles. Les prophètes nous disent qu’ils constituent des hiérarchies de formes énergétiques qui soutiennent tous les processus de la vie, particulièrement dans les domaines telluriques et végétaux, aussi bien que des agents protecteurs attachés aux êtres humains. Les psychologues modernes pensent à Eux comme des symboles ou comme des pouvoirs latents de l’inconscient de l’homme. En sachant leur présence et leur pouvoir, un homme peut éviter le sentiment désespéré de sa solitude.

 

 

Lunaison du 25 août 2014  -  14h 14 TU  –

16h 14 en France

Il s’agit d’une Lunaison dans l’énergie de la Vierge,

un signe de Terre, mutable, yin

avec une nouvelle carence totale en Air

Une Lunaison opposée à Neptune

Un « Yod » pointé sur Uranus

 

Voilà …. L’Eté s’en va sur la pointe des pieds. C’est le temps des récoltes et la cueillette de certains fruits. Quelle récolte allons-nous avoir ? …. Quels fruits avons-nous laissé mûrir ? ….

Le signe de la Vierge symbolise la capacité d’analyser, avec méthode, avec organisation et souci du moindre détail (c’est un signe de Terre !) pour s’améliorer sans cesse et se perfectionner. A-t-elle bien tout trié, tout ordonné, relié ce qui est compatible ? … En quoi serait-elle encore plus efficace ? …  De quoi se complexer quand on se trouve face à une Vierge, tant elle est précise, efficace, sérieuse, honnête, méthodique, besogneuse, appliquée …. Dites-moi, si j’en oublie !

Et pourtant, dans la réalité, c’est elle qui craint de ne pas savoir s’organiser et de manquer de temps, … à moins qu’elle n’ait décidé un beau jour de jeter son bonnet de rigueur par-dessus les moulins et de prendre le contre-pied d’une vie tamisée au microscope de ses angoisses !

Vierges Sages, comme Colbert, Louis XIV, Boileau ou Agatha Christie … Vierges Folles, comme Alfred Jarry ou Antonin Artaud.

 

Le Soleil et la Lune sont chez Mercure

Doutes, anxiété, insécurité, anxiété, … Pourtant la Terre pourrait donner un côté concret, mais justement, la Vierge a tellement besoin de se donner des raisons que c’est au détriment de la spontanéité et de l’épanouissement affectif (Vénus y est en chute)

 

Cette NL est opposée à Neptune : l’opposition est traditionnellement un aspect qui offre l’opportunité de voir clair. Mais avec Neptune ? …. Elle peut induire un « complexe de fuite » d’autant plus qu’elle se fait ici en signes mutables : Voit-on la réalité en face ? … Préfère-t-on s’échapper de cette réalité, et surtout en cas de déception relationnelle, par le biais du rêve ou de l’imagination ? … ou de la passivité, du laisser-aller, de la soumission ? …. ou des paradis artificiels ? ….  Risque-on de devenir la proie de manipulateurs ou de gens sans scrupules ?…

 

Mercure est le maître de cette Lunaison

Il est chez lui en Vierge,  avec son esprit logique et méthodique. Il est sorti depuis un moment déjà de son opposition à Neptune, qui a pu lui faire avoir des jugements erronés, et il veut maintenant tout comprendre. Et analyser, expliquer, trier, jeter tout ce qui encombre.

Et il est encore dans l’orbe de son opposition à un Chiron en Poissons qui cherche à  développer sa compassion et à utiliser ses dons de guérisseur pour rendre chacun peut-être plus ouvert à d’autres dimensions. Serions-nous amenés à utiliser encore un peu plus notre aide thérapeutique pour aller au-devant de certaines personnes en détresse ?

 

C’est en fait un Mercure très complexe puisque sextile exact à Mars et à Saturne, le jour de la Nouvelle Lune, pointant un Doigt de Dieu sur Uranus !

Je rappelle que le Doigt de Dieu, appelé aussi yod,  est une figure dont la base est un sextile dont les extrémités sont reliées par deux quinconces à une 3ème planète.

 

Dans ce Yod :

* à un bout du sextile : une conjonction étroite Mars/Saturne en Scorpion. L’élan et la retenue se juxtaposent. Mais comment peut-on appuyer en même temps sur l’accélérateur et le frein ? … Mars, théoriquement plus fort puisqu’en domicile, impliquerait un trop plein d’énergie, à moins que les deux planètes ne mêlent harmonieusement leurs effets pour un équilibre de ténacité et de self-control. C’est toujours possible, Saturne jouant son rôle de Surmoi. Encore que … entre violences contenues et frustrations renouvelées, il semble bien que vous vivions tous des moments de contrariétés et de colères, d’énervements et de mouvements d’humeurs pas toujours facilement contrôlables  !

* à l’autre bout du sextile : un Mercure trigone à Pluton qui pourrait bien être percutant dans l’analyse en profondeur que la Vierge lui demande.

* Uranus sur qui se dirige l’énergie des deux quinconces, est planète Apex. Il est chez Mars. C’est un Monsieur qui aime se démarquer des autres et voir les choses sous un angle différent. C’est presqu’un euphémisme, car en Bélier, c’est clairement un rebelle doté d’exceptionnelles qualités d’endurance et de combativité qui voudrait bien tout casser. Mais …

 

1  -  Mars est conjoint à Saturne qui joue son rôle de Surmoi. C’est un peu comme s’il permettait à notre guerrier de s’abriter derrière son dos, en attendant que les choses se calment.

2  -  Uranus est rétrograde et conjoint au Nœud Sud, il lui est demandé pour l’instant de modifier son comportement et d’épurer des objectifs de domination psychologique.

 

C’est finalement bigrement complexe !… Et il est important de voir où se situe cet Uranus dans nos thèmes, à 16° Bélier. Ce yod nous indique clairement un nouveau carrefour avec changement de direction. On ne sait peut-être pas encore vraiment où il va nous conduire. Mais ce nouvel horizon correspond à quelque chose qui a commencé à se former inconsciemment. Au fur et à mesure qu’on avance, on laisse tomber certains intérêts, certaines habitudes, dans la maison concernée, afin de pouvoir s’investir dans les nouvelles dispositions d’esprit qui pointent à l’horizon.

En opposition à cette conjonction Uranus/Nœud Sud, juste en face, le point réflexe se situe sur un Nœud Nord en Balance (dont le mot-clé pourrait être « paix ») et qui nous montre clairement le Chemin :  la recherche consciente du juste milieu dans une harmonisation d’énergies et pour un accomplissement qui se fait en tenant compte des autres, que ce soit sur un plan personnel ou au niveau de la société.

 

Le 2 septembre : Mercure passe en Balance

Il y restera jusqu’au 27. Pendant presque tout ce mois de septembre, il aura envie de faire des concessions pour préserver l’harmonie, privilégiant son côté logique et objectif. Un bon point pour les négociations, quelles qu’elles soient, sur le plan individuel ou mondial.

 

Le 5 septembre : c’est Vénus qui passe en Vierge

A force d’influencer par la raison, les sentiments perdent en spontanéité. Au mieux, on reste prudent. Au pire on fait la liste des critiques à adresser à l’Autre dont on lui donnera la liste pendant le week-end !

Le carré à Mars s’est défait mais l’opposition à Neptune au moment de la Pleine Lune prochaine, en signes mutables, est un risque de contradiction entre lucidité et illusion.

Le même jour, le quinconce décroissant de Jupiter à Pluton nous fait une obligation de prise de conscience aiguë et de transformation profonde, mais les deux signes en jeu, le Lion et le Capricorne, ne sont pas traditionnellement portés à s’effacer en faveur de l’autre !

 

Conclusion

Une Nouvelle Lune très complexe avec les planètes personnelles imbriquées les unes dans les autres

* avec un Mercure qui pense en Vierge, et sextile à Mars

* avec une Vénus qui ressent en Lion, mais dont le carré à Mars peut semer la discorde (dissociation entre désir et sentiment qui peut être destructrice avec sentiment de frustration peu ouverte à la remise en question puisque Saturne s’invite dans la dissonance)

*avec un Mars conjoint à Saturne qui agit en Scorpion !

Sur le plan personnel, le domaine relationnel est tendu. Une Vénus Lion, conjointe à la Lune Noire, est fragilisée : elle souffre de ne pas être reconnue dans le regard de l’autre. Certaines failles intimes peuvent ressortir et faire couler quelques larmes. Dans un sens comme dans l’autre, chacun a besoin d’être valorisé. Chacun d’entre nous, car celui qui est en face en a tout autant besoin. Cette Nouvelle Lune est donc une invitation en cette fin d’été, à entrer en relation avec le plus de douceur possible, en laissant mutuellement de la place à l’autre.

Sur un plan mondial, les tensions sont extrêmes, que ce soit en Ukraine ou en Israël, en Centre-Afrique, en Irak ou en Syrie,  …

Sur une toile de fond qui réunit :

* le carré Uranus/Pluton qui va bientôt se vivre exactement pour la 6ème fois, en décembre.

* et un Neptune en Poissons qui, vécu négativement, pointe le doigt plus que jamais sur les dérives fanatiques avec fond de guerres de religion,

* le quinconce décroissant qui arrive entre Jupiter et Pluton, augmentant l’intensité des rapports de force entre deux signes qui veulent l’un et l’autre dominer, ne prédispose pas vraiment à une amélioration de la grave crise internationale. Les risques sanitaires augmentent  (virus Ebola) en même temps que les nouvelles dégradations économiques, climatiques et autres.

Dans ce paysage plus que morose, c’est peu dire, vivons positivement ce Neptune Poissons, et surfons sur la vague Mars/Saturne certes un peu entravée par le double quinconce à Uranus, mais dont le maître de la lunaison peut en sextile, et depuis la Vierge, nourrir une nouvelle prise de conscience pour nous permettre justement de lâcher nos peurs pour qu’Uranus puisse nous éveiller à une nouvelle Vie.

Ne seraient-ils pas finalement, les deux anges gardiens dont nous parle cette Lunaison !

 

Copyright Jacqueline Boilot  -  ce  23  août  2014

www.jacquelineboilot.com