La Nouvelle Lune du 24 mars 2020

Cette Nouvelle Lune se fait à 4° 12 du Bélier

Le degré sabian nous dit :

« Un triangle ailé »

Dominante : Capacité d’auto-transcendance

Symbole du désir d’atteindre un niveau d’existence plus haut. C’est une aspiration, qu’on peut exploiter ou pas. Mais on peut se surpasser dans la spiritualité. En émergeant de ce processus, on devient conscient des procédés d’évolution.

Hautement symbolique dans les moments que l’on traverse.

(extrait des Symboles sabians de Dane Rudhyar)

 

 

Une Nouvelle Lune Bélier à 4° 12 du Bélier     

le 24 mars 2020 à 9 h 29 TU

10 h 29 pour la France –

Ascendant 26° 51 Gémeaux pour Paris

 

Lunaison dans l’énergie du Bélier

(un signe de Feu, cardinal, yang) 

 

Lunaison encore très ramassée sur 117°

Le trigone externe n’est plus Mars/Uranus,

mais Vénus/Jupiter.

L’atmosphère est bien changée 

 

La Nouvelle Lune est conjointe à Chiron et aux Lunes Noires,

Mais au double carré de l’axe des Nœuds Lunaires

 

Aucune planète rétrograde

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin théoriquement unis.

Quoi qu’il en soit, une impulsion est donnée pour un nouveau départ, peut-être un peu confus au début. Et en fonction de la maison natale où ça se passe (regardez où se situe pour vous le 4° Bélier) : en maison 1, ce sera peut-être une décision qui permettra de se montrer sous un nouveau jour ; en maison 4, une nouvelle énergie se libère au niveau de la construction et des bases de sa personnalité ; en maison 7, ce sera plutôt au niveau des relations de couple ou d’associés ; en maison 10, un nouveau projet par rapport à sa vie sociale ou professionnelle …

 

C’est le moment de lancer une initiative particulière (dans ce domaine du thème natal où tombe la lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 8 avril à 19° Balance.

 

C’est une Lunaison où dominent Terre + Cardinal

On sent l’organisation, une certaine ambition plutôt concrète et réaliste (Terre), dans une grande activité qui confirme l’envie de démarrer quelque chose  (Cardinal).

 

Lunaison dans le signe du Bélier

Le premier signe du printemps, et du zodiaque puisque la nouvelle année zodiacale a commencé le 20 mars avec l’Equinoxe. ! …C’est de la fougue et de l’enthousiasme. C’est une Lunaison qui donne la vitalité nécessaire pour un redémarrage. Pour lancer un projet, pour commencer, ou pour recommencer. Pour libérer un changement de cap. C’est la volonté de reprendre la course à zéro. Et dans l’ambiance qui secoue tous les continents, c’est peut-être un élan pour comprendre qu’on est arrivé au pied du mur. Cette fois, on n’est plus dans les conseils prodigués depuis l’été dernier ! … IL FAUT CHANGER. C’est inéluctable. Et grâce au Bélier, on est prêt à se battre et à se confronter avec les moyens qu’on a.

Vitesse, impulsivité. Et courage. Dans un besoin de couper le cordon, de prendre son indépendance, de se fixer un cadre d’action dans lequel inscrire une démarche volontaire et donc de reconstruire des bases plus en accord avec soi. De tester ses limites …. et celles de l’entourage : c’est qu’avec une Lune Bélier, sous l’influence de Mars, il peut y avoir de l’impulsivité et de l’impatience !

 

Maître de la lunaison : Mars … en Capricorne !

Depuis le début de l’année 2020, Mars a été la planète meneuse de toutes les NL et PL. Et il s’est toujours appuyé sur un trigone de Terre avec Uranus pour insuffler efficacement (Terre) un dynamisme particulier en vue d’un besoin de Renaître (les conjonctions au Nœud Sud montrent bien la confrontation à de vieux karmas non résolus.)

Cette fois, il passe sur Jupiter/Pluton :

* passage exact le 20 mars, sur Jupiter,

* passage exact le 23 mars, sur Pluton.

Quelles sont les motivations et la volonté personnelle à agir (Mars) et à trouver sa place dans la société et dans une expansion nouvelle (Jupiter) ?…  Ou comment envisager le bonheur autrement ?… Quelle parole Pluton glisse-t-il à l’oreille de notre Guerrier ? … Quelle nouvelle dynamique Mars peut-il mettre en place pour se dégager définitivement de vieilles habitudes périmées ?… Et acceptera-t-il de le faire en dehors de toute agressivité inutile ?…

 

Mars emmène leur message avec lui, un message teinté d’une obligation karmique (puisque relié Nœud Sud). Il a bien compris que les choses doivent changer. Et il se prépare à rejoindre Saturne pour édifier de nouvelles structures.

Il voudrait bien que le rythme soit plus rapide. Même si, apparemment, tout est ralenti. La Lunaison Bélier est toujours dans la reconquête, dans une ténacité solide et une force de caractère capable de résister à l’adversité : avec Mars en Capricorne, plus la lutte est difficile et plus notre Guerrier s’entête … et persiste !

 

Le 30 mars, il passe en Verseau où il rejoindra Saturne qui l’aura précédé depuis une semaine. Puis il fera sa conjonction exacte à Saturne le 31, à 0° 37 du Verseau … exactement là où se réuniront Jupiter et Saturne à la fin de l’année, le 21 décembre, à 0° 28 du Verseau.

Il y a forcément un rapport … Que va-t-il se passer le 31 mars entre Mars et Saturne qui va aboutir à ce nouveau départ des deux planètes sociales le 21 décembre ?…

Mars restera en Verseau, jusqu’au 13 mai. Dans ce signe, il aime se battre pour une noble cause. S’il dépasse son côté frondeur et révolté, peut-il dans l’ambiance actuelle, servir une cause à but humanitaire et apporter une libération des tensions ?

Puis il passera en Poissons pour y respirer plus de compassion du 13 mai au 28 juin.

Passage en Bélier où il va de plus en plus ralentir … et y faire une rétrogradation, du 10 septembre au 14 novembre : un moment qu’il faudra mettre à profit pour se remotiver et impulser (après l’été) un autre élan à sa façon de faire …. Peut-être le lien à trouver entre cette date du 30 mars et celle du 21 décembre, puisque le propre de la rétrogradation, c’est de nous faire passer par une remise en cause profonde des motivations.

 

Il est dans l’orbe d’un trigone large avec Vénus

C’est un trigone croissant qui permet certes de donner forme à ses désirs. Mais très momentanément car les deux planètes seront à nouveau en conflit début juin et début septembre, dans le besoin impératif de changer de niveau d’expression … pour revenir former leur vrai trigone harmonieux fin septembre seulement.

D’ici là, à partir des expériences vécues, ils auront beaucoup à apprendre et à rectifier des croyances faites sur des valeurs fausses.

 

La Lunaison se fait en conjonction avec les Lunes noires et avec Chiron

Les Lunes Noires en Bélier renvoient à des expériences antérieures liées à une soif de liberté et d’indépendance, mais aussi à des expériences difficiles, liées à l’autorité

Chiron est le Grand Médiateur entre le monde de Saturne et celui d’Uranus. La mythologie nous parle d’un mythe guérisseur, et pour cela, l’actualité montre avec une âpreté urgente, la nécessité de créer un pont médiateur entre deux réalités (intérieure et extérieure) et dans une qualité d’écoute et d’entendement qui semblent avoir été oubliés.

Chiron n’est pas directement lié au virus. Mais il montre bien le carrefour karmique auquel on est arrivé : le centaure de la Mythologie était vulnérable puisqu’il a été blessé. Mais il a trouvé le moyen de se guérir lui-même. C’est probablement le message qu’il veut donner ici à chacun :

trouver dans sa vulnérabilité une source de guérison (je rappelle que son symbole graphique est une clé). Cette clé pourrait bien être celle qu’il nous est demandé d’utiliser pour ouvrir la porte de l’efficacité de son propre système immunitaire.

Ce système est perturbé physiquement par des toxines, mais aussi psychiquement par une accumulation de stress, de peur-panique, d’interrogations, ….

Or Chiron, est là, conjoint à la Lunaison, pour rétablir l’équilibre.

Tant sur le plan personnel que collectif, c’est forcément un Passage important vers « autre chose », vers une autre vie, avec l’obligation une nouvelle fois de lâcher de vieux schémas du passé pour une guérison possible, malgré l’inquiétude et le stress, à condition de se brancher avec le cœur …

 

Et avec Saturne qui passe en Verseau en même temps (pour trois mois seulement), on peut avoir une vision avant-gardiste de ce que peut donner un lâcher-prise nécessaire (dont on percera mieux les contours en 2021) : un frein, une restriction (Saturne) au niveau de la collectivité (Verseau), mais en dissonance toute l’année 2021 avec Uranus qui cherche à éveiller à autre chose..

 

Cette Lunaison se fait aussi au T-Carré de l’axe des Nœuds Lunaires,

comme pour confirmer la libération d’une forme de passé (karmique, générationnel, psychologique, …) ; mais le nettoyage karmique, du à trop d’inertie dans le passé,  peut donner l’impression de se heurter à des murs  … Ce double-carré peut accroître la tension et le ras-le-bol. Il peut multiplier des obstacles.

S’agit-il de suivre :

* la voie solaire et celle de son Etoile  (à condition de ne pas céder au « péché orgueil »),

* ou la voie lunaire en restant soumis à un besoin de sécurité qui n’est pas adéquat à un but de vie évolutif ?

On peut toujours rester enfermés dans certaines fausses sécurités habillées de ronronnements, et ne pas entendre la Voix de l’ouverture. Avec les conséquences qui s’ensuivront.

Mais si l’on ne cède pas au découragement, c’est la possibilité de se tourner vers une affirmation nette et claire de sa personnalité et donc un mode de relation plus authentique.

 

Pendant cette Lunaison, Mercure peut nous parler avec la voix d’une certaine Sagesse.

Il est en Poissons, certes pas très en affinité avec le côté rationnel, mais lié sur son versant positif, à la solidarité et à l’intuition, d’autant plus qu’il est sextile décroissant à Uranus.

Il vient de terminer sa phase de rétrogradation, tout prêt à porter « la bonne parole » engrangée dans son mental pendant ses réflexions du 17 février au 10 mars.

Et surtout il est en aspects harmoniques à l’axe des Nœuds Lunaires (sextile NS et trigone NN).

Serait-ce lié à la nouvelle forme de communication qui nous est imposée, visiblement pas audible par beaucoup qui n’ont pas le sens de la responsabilité collective, mais qui, bien utilisée, bien adaptée à la situation, peut conduire à une évolution positive ?

Attention quand même à ce Mercure Poissons qui, croyant bien faire, participe au relais de certaines infos anxiogènes, avec forcément un impact sur le taux vibratoire.

 

Que peut bien signifier ce regroupement des 4 planètes ?

Jupiter/Pluton/Mars/Saturne (et toujours Vesta) ainsi unis, forment un stellium.

Le Nœud Sud les a maintenant croisés tous les quatre, mettant tout le monde en face du poids d’un passé, incluant toutes les formes de karmas possibles.

Et c’est triste de voir que l’Univers, las de faire tinter ses sonnettes d’alarme, n’a pu trouver autre chose que cette pandémie mondiale, pour se faire entendre et taper du poing dans un confort de vie qui s’éloigne de plus en plus de l’essentiel.

Après les tempêtes continuelles, après les incendies de l’an dernier qui ont quand même ravagé deux pays, voici cette pandémie qui s’attaque non seulement à la santé mais à l’économie mondiale. Pour obliger même les plus récalcitrants à changer leurs habitudes.

(voir mes publications de la semaine sur Facebook)

 

Pour apaiser la tension :

Une Vénus Taureau qui a besoin de paix et de douceur (quand même dans une problématique de territoire !).

Cette Vénus est en trigone à Jupiter et à Pluton (3 et 5° d’orbe)

Elle est aussi en sextile à Neptune (1° d’orbe)

Ce sont trois aspects qui peuvent apporter le calme rassérénant et bienveillant dont on a besoin (Jupiter et Neptune) à condition qu’on accepte le « nettoyage » imposé par Pluton.

 

Et puis Uranus (certes en carré dissocié aux planètes en Capricorne – car les énergies Taureau et Capricorne ne sont pas en conflit)

mais surtout en aspects harmoniques à l’axe des Nœuds.

Ce sont des aspects inattendus, soudains, qui s’inscrivent dans une période évolutive, à condition qu’on soit dans une logique d’éveil de conscience sur d’autres horizons.

 

5 avril, très bientôt, c’est la première conjonction Jupiter Pluton … feu nourri de toutes les morts-renaissances possibles.

Jupiter c’est le Monsieur Morale qui représente les croyances sur lesquelles on se base pour élaborer les lois de la vie en société.

Pluton, c’est la puissance de Vie (eh oui !) qui émerge des profondeurs de l’inconscient, pour transformer en profondeur et en toute lucidité, de façon à réconcilier l’Homme avec son être essentiel.

Ils se retrouvent tous les 13 ans environ (1981, 1994, fin 2007, 2020).

Deux planètes d’autorité … Le maître du ciel et le maître des ténèbres. Zeus et Thanatos qui se donnent la main pour faire régner leur loi !

Cette conjonction sera efficiente toute l’année, avec des pics d’efficacité autour du 5 avril, du 29 juin, et du 13 novembre, en Capricorne. Signe des institutions et de la ploutocratie ( = richesse par l’argent)

La dernière conjonction de fin décembre 2007 ouvrait déjà une porte inédite en proposant de participer à la mutation d’un vieux monde en déconstruction/ mutation.

 

 

Conclusion

24 mars 2020 :  6 + 3 + 4 = 13 … La Lame 13

Ou : 2047 = … la Lame 13

Quoi de plus naturel que de se retrouver avec cette Lame 13, L’Arcane Sans nom, l’arcane de la transformation et du renouvellement.

Mais il ne faut pas croire que ça se fera vite : cette Lame 13 accompagnera aussi : la Nouvelle Lune Taureau du 23 avril, la Nouvelle Lune Gémeaux du 22 mai, la Nouvelle Lune Cancer du 21 juin et encore la Nouvelle Lune Cancer le 20 juillet (oui, 2 NL Cancer à la suite)

 

Sur la Lame 13 : un squelette qui fauche des têtes, des mains, des pieds, … Attention, ce n’est pas la Mort, bien au contraire. Mais plutôt l’annonce d’un changement salutaire qui permettra de Renaître.

La colonne vertébrale du squelette est représentée par un épi de blé, hautement symbolique …. La moisson est à venir !

Et il s’agit bien d’une étape à franchir. Il s’agit de la fin d’une ancienne situation qui permet d’aller vers du neuf. C’est un tournant dans l’existence, un changement radical. Et c’est une Renaissance vers d’autres horizons. … C’est donc plutôt positif, même si, bien évidemment, c’est en fonction de ce que l’on aura semé.

 

* Au-delà de cette Nouvelle Lune en Bélier qui est une invitation au réveil,

* Au-delà de cette Nouvelle Lune conjointe à Chiron et aux Lunes Noires, qui propose de s’auto-guérir d’une blessure liée au passé (collective ou individuelle),

* Au-delà de cette Nouvelle Lune en carré à l’axe des Nœuds Lunaires qui confirme le besoin de libération d’une forme de passé (karmique, générationnel, psychologique,…) qui accroît forcément tension et ras-le-bol, mais qui permet aussi d’avoir la force de sortir de certaines fausses sécurités,

* il y a ce Saturne qui va rentrer pour 3 mois en Verseau.

 

Or Saturne est en résonnance avec Bételgeuse qui annonce symboliquement un changement d’ère, et qui conduit de l’Ere des Poissons à l’Ere du Verseau.

D’une Ere basée sur l’assistanat à une Ere conduite par la responsabilité et l’autonomie.

Forcément ça fait peur.

Pour l’heure, Saturne et Pluton ont donné le tempo …. Ils sont passés par le Nœud Sud ! … et ça donne à ce Passage obligatoire une valeur karmique, tant sur le plan individuel que collectif.

 

Saturne prévoit quelque chose de tellement fort qu’il lui faut ce galop d’essai de trois mois en Verseau (probablement le temps que durera encore la pandémie) pour déblayer ce qui reste d’un vieux monde et ouvrir tout grand de nouvelles portes avec Jupiter à partir de décembre.

On a eu les Gilets Jaunes ; on a eu les catastrophes écologiques, on a maintenant la pandémie, … au-delà de la panique boursière, on va avoir l’impact économique.

 

Saturne va rentrer dans une phase porteuse de sens pour l’humanité (Verseau), en apportant son sens des responsabilités devant un Inconscient collectif peuplé d’ombres et de fuites.

Il va nous apprendre à ralentir le rythme effréné adopté par certains, pour gagner toujours plus d’argent. Il va nous apprendre à être de plus en plus autonomes, à se rapprocher de ses amis, de sa famille, au lieu de vivre dans l’illusoire et le consommable.

ETRE, plus qu’avoir…

Prendre conscience qu’à force de vouloir AVOIR, l’humanité a perdu son Ame. Est-il si important d’avoir un sac Vuitton ou le dernier smartphone à la mode ?

 

Après tant et tant d’appels du ciel planétaire (et je m’en suis fait un peu le porte-parole depuis l’été 2019 en insistant, publication après publication, sur cette Page à tourner POUR TOUS), après tant de surdité, l’Univers s’est vu contraint de lancer un appel qui soit audible par tous : il a trouvé un virus pour permettre à chacun de se remettre au contact de sa Sagesse Intérieure.

Dans le seul but de soutenir l’évolution de la Nouvelle Société.

Rien ne dit que ça se fera … Pluton rentre bientôt en Verseau (d’ici 3 ans)

 

Mais on est à la croisée des chemins.

Cette Nouvelle Lune en Bélier voudrait un rythme plus rapide, certes, mais il lui faut comprendre pourquoi elle est dissonante à l’axe des Nœuds Lunaires : serait-ce Vénus qui lui apporte la réponse ?… Vénus est en bel aspect avec l’ensemble du thème, dans le signe du Taureau, qui demande à ne pas être dans l’urgence, à prendre son temps. A s’occuper de soi (on reste accroché à l’optique de ce Nœud Nord en Cancer).

 

Et du temps il va en falloir … Pour tout réorganiser. Après !

On est en fin de la plupart des Grands Cycles de planètes lentes.

Et l’on n’est pas franchement sorti de l’arène, puisque 2021 verra Saturne à nouveau en Verseau, en carré à son maître, Uranus (février, juin et décembre 2021 comme points forts).

 

Si l’on jette un regard en arrière :

Multiplication de catastrophes naturelles, … conséquences de l’inconséquence humaine, … bouleversements que la société industrielle a fait subir à la Terre, … surconsommation de combustibles fossiles, … toujours plus de pétrole, toujours plus de chimie dans la médecine traditionnelle, …  et première crise financière de 2008, …

Les résistances saturniennes ont tenu bon ! Ploutocratie, scandales politiques, terrorisme au nom des croyances, migrants prêts à mourir pour fuir les bouleversements de leurs pays.

 

Saturne en conflit avec Uranus, son maître quand il traverse le Verseau, c’est une tension entre le désir de changement et la réalité saturnienne.

Uranus, malgré son rôle d’Eveilleur de conscience, peut encore prendre la forme :

* de destructions en tous genres,

* de violences écologiques notamment en Taureau,

* de résistances … imaginez par exemple, celles de la gestion de la maladie par les lobbys pharmaceutiques qui ont imposé à trop de patients une dépendance à la médecine chimique … peut-être le boomerang qui suit justement le déremboursement de l’homéopathie !

 

Mais Uranus, c’est aussi une possibilité d’ouverture ; c’est un Eveilleur et un visionnaire. Planète de régénération, un peu comme Pluton, mais d’une autre façon  … En 2021, 2022, 2023, il forme un très bel aspect avec Pluton qui va se répéter 5 fois. Changement de mentalité tant dans sa sphère familiale que sociale …

 

Dans une époque où tout est en train de changer, tant dans le rapport au temps, que dans le rapport au travail :

Revenir à l’essentiel.

Pour l’immédiat, ne pas avoir peur.

Ne pas relayer des infos anxiogènes qui ne sont pas d’actualité aujourd’hui, et qui donc forcément font chuter le taux vibratoire.

Mais rester conscient de sa responsabilité envers les autres.

Profiter de son temps libre pour retrouver les siens.

Pour lire aussi  … La lecture conduit dans un imaginaire qui fait tomber les murs.

Et puis s’aimer. Croire malgré tout à la beauté. Et la traduire à ceux qu’on aime. Pour qu’ils comprennent que la Vie est Belle.

Et qu’il ne faut pas la gâcher.

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – mars 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite de la publication sur le blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées qu’il m’est donc impossible d’intégrer à la liste des abonnés..

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées.

 

 

 

Share