La Nouvelle Lune du 24 juin 2017

On vient de traverser le Solstice d’été.

Le jour le plus long de l’année dans l’hémisphère Nord …  Et donc la nuit la plus courte. Et depuis ce mercredi 21 juin ,jour du Solstice, on est rentré dans la phase descendante du cycle annuel du Soleil … Mais on peut encore utiliser cette Lumière, opportunité d’accroissement de conscience, et plus particulièrement encore  pendant que le portail du solstice est ouvert.

 

Cette Lunaison se fait à 2° 47 du Cancer dont le degré sabian nous dit :

« Un homme (un explorateur ?) revêtu d’épaisses fourrures, conduit un cerf »

Dominante : besoin de surmonter la stagnation et le froid.

Un symbole étrange … S’agit-il de l’exploration des régions arctiques ? … Ou plus symboliquement est-ce une phase difficile imposée par la ré-orientation de la conscience … Dans ce cas, c’est notre « explorateur intérieur » qui cherche à découvrir de nouveaux horizons ; mais il a besoin de se couvrir, donc de se protéger.

On imagine le cerf harnaché pour le grand froid ; et on pressent la nécessité d’être prêt à subir un milieu hostile : tout comme la fourrure épaisse représente peut-être cette carapace dont tout Cancer a besoin pour retrouver la protection de son nid.

En Inde, le cerf est le symbole de Brahma, le dieu créateur. Et les andouillers, c’est-à-dire les bois du cerf, représentent l’extension du pouvoir de l’esprit. … Le nouveau Chemin conduirait-il vers les régions froides de l’isolement dans une épreuve d’endurance et de détermination ?… Ce temps d’exploration doit-il nous conduire dans une direction nouvelle à aborder chaudement vêtus pour affronter le froid et l’isolement ? …

 

 

 

Une Nouvelle Lune le 24 juin 2017 à  2h 32 TU

(4h 32 en France)

Ascendant Gémeaux pour la France

 

Lunaison dans l’énergie du Cancer

Un signe d’Eau, cardinal, yin

Nouvelle Lune conjointe à Mercure,

en semi-carré à Vénus

Une Croix en T sur Jupiter à 13° Balance

Et toujours le Grand triangle de Feu

entre Saturne, Uranus et le Nœud Nord

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte  sur la planète, que ce soit les êtres humains, les animaux, ou la végétation. C’est bien le moment de poser des intentions, de lancer une initiative particulière  (dans le domaine du thème natal où tombe ce 3ème degré Cancer)

A ce moment de l’année où la Nouvelle Lune se fait en Cancer, premier signe de l’été, c’est la saison des fleurs, la sève monte et féconde les végétaux. On est dans un signe d’Eau, cardinal, et d’énergie yin (féminine), un signe de gestation et de croissance.

 

Avec cette Nouvelle Lune en Cancer, sous la maîtrise de la Lune,

beaucoup d’Eau et de signes cardinaux : tout ce qui touche aux émotions et aux sentiments prendra beaucoup de place. La Lune fait penser an ventre maternel, aux eaux protectrices, à un rempart ou à une citadelle. Un signe d’Eau tellement à l’écoute de soi, qu’il lui faut une carapace.

Le Cancer, c’est une bulle de tendresse qui aime se créer un monde intérieur à l’abri des coups. Sensible et émotif. A l’image du crabe qui avance … de côté, presqu’à reculons. C’est comme s’il voulait rester encore dans la douceur et la quiétude du passé et des souvenirs du ventre maternel.

Le signe est très représenté, avec le Soleil, la Lune, Mercure et Mars. Tous les quatre, ils forment un bloc sensible et émotif, donc vulnérable …. D’humeur changeante à l’image de cette Lune qui avance vite. Et rempli d’imagination, et de mémoire, tant le Cancer reste attaché aux traditions et aux valeurs du passé.

 

Nouvelle Lune conjointe à Mercure

Le messager des dieux ne pouvait pas faire moins, après la quinzaine époustouflante qu’il nous a proposée : sous des auspices de contacts et de communication, basés sur des mises au point qu’il nous a proposées, récemment, et qui ont poussé, si on l’a bien voulu,  à profiter de ses vertus médiatrices et messagères pour réorganiser tout un planning dans le cadre de son foyer ou de ses bases.

 

Nouvelle Lune en semi-carré exact à Vénus

qui indique le besoin de se dégager d’une tutelle affective. Pas de hasard : le même jour, Vénus, par son trigone à Pluton,  ouvre la porte purificatrice d’un joli nettoyage relationnel !

 

Et Mars n’est pas loin !

Mais en Cancer, c’est probablement le Guerrier le moins doué pour donner des coups. Son épée se dilue dans l’Eau cancérienne, alors il préfère contourner les obstacles et agir en fonction de son ressenti … à moins qu’il ne tourne en rond pour finalement déborder en éruptions émotives !

 

Peut-on encore parler d’une opposition franche à Saturne ?

Il y a quelques jours, j’ai publié sur FB un clin d’œil assez détaillé de l’opposition exacte du Soleil à Saturne le 15 juin, qui marque chaque année, le milieu de la rétrogradation de Saturne, et un coup de projecteur sur une décision à prendre, importante, tout à fait capable de nous illuminer de l’intérieur pour une prise de conscience de tout ce qui doit être revu dans son positionnement social et personnel.

En ce 24 juin, l’opposition à Saturne se défait puisque Soleil et Lune sont maintenant en Cancer.

Saturne en symbolisme astrologique, représente le Surmoi qui a tendance à culpabiliser et à faire des reproches ; et pour un Cancer, il représente l’ennemi. Dans ce sens que c’est Saturne la planète qui impose de devenir adulte et de se structurer. Régi par la Lune, le Cancer représente le monde de l’enfance qui hésite à couper le cordon avec la matrice originelle, puis avec toutes les matrices du monde ensuite, créées par la société. (D’ailleurs Saturne y est dit « en exil » … très significatif !)

Les Lunes Noires rejoignent Saturne

et parlent de remise en question ou de mutation à opérer par rapport à une structure ou un modèle sur lequel on s’appuyait. Doit-on faire le deuil d’un maître ? … Est-on mis au défi de se montrer à la hauteur d’une autre façon ? … De faire la preuve de ses compétences ? … Et de patienter pour y arriver ? ….

 

En revanche, Mars sera opposé à Pluton

pendant une grande partie de cette Lunaison

L’opposition est exacte le 2 juillet et peut nous mettre en face d’une page à tourner ; ou bien permettre de se sentir prêt à un changement fondamental : pour certains, il s’agira d’une action profondément destructrice, pour d’autres, d’une démarche qui pourrait être totalement inédite mais profonde et authentique. Vénus en trigone à Pluton et en sextile très large à Mars, apporte la sérénité nécessaire pour le faire.

 

Heureusement …

car l’opposition se fait au double carré de Jupiter.

La page à tourner serait-elle de nature sociale ? … Mars en carré décroissant fait penser à un départ de cycle qui remonte à octobre 2015 à 14° Vierge :

Qui parmi nous, aurait initié à cette époque une nouvelle direction dans un besoin d’affirmation de désirs personnels (Mars) à conjuguer avec le besoin d’être « accepté dans » ou de participer à sa communauté (Jupiter en Balance) ? ….  Une orientation qui aujourd’hui, en carré décroissant, ne serait plus acceptée par ses pairs et nécessiterait un effort pour revoir en conscience sa manière de fonctionner ou sa place dans la société … tout en comprenant que le lâcher-prise demandé par le virage du carré décroissant n’est qu’une opportunité (malgré la tension) d’ouvrir une clé sur un espace inconnu à la prochaine conjonction Mars/Jupiter du 6 janvier 2018 à 18° du Scorpion … .

Juste faire attention, pour ceux qui sont concernés, à ne pas considérer Jupiter apex de cette Croix en T comme un exutoire au manque et à la frustration ! … Avant la prochaine Nouvelle Lune (autour du 18 juillet) Mars sera à la fois en carré à Uranus et en sesqui-carré à Neptune, une invitation à libérer ses émotions, tout en poursuivant le cap du moment sans hésitations.

 

Or ce même Jupiter est quinconce décroissant exact à Neptune,

jusqu’à la mi-juillet.

C’est le 3ème passage : il nous a été demandé depuis le mois d’octobre 2016, de réviser une position sociale ou un projet social (Jupiter en Balance) qui n’est pas en cohérence avec ses rêves profonds (Neptune en Poissons). Le quinconce décroissant permet de se désengluer d’une pression exercée par autrui, et de favoriser le recul nécessaire pour participer autrement au monde après avoir effectué les réglages nécessaires, dont les premiers fruits pourront se cueillir après l’été.

 

Le Grand Triangle de Feu Saturne / Uranus / Nœud Nord

est toujours là.

Les options se mettent en place autour du trigone décroissant Saturne / Uranus pour conduire à une réorganisation générale qui pourrait se faire à partir de 2021 au carré décroissant, aspect qui exige souvent de rompre avec une forme ou une autre d’inertie pour rompre définitivement avec le passé et préparer le nouveau cycle.

La figure de cerf-volant ainsi créée, a le Nœud Sud en Verseau comme motivation : c’est en partageant un désir de fraternité  (NS Verseau) qu’on pourra se réinventer (NN Lion).

En apportant chacun sa petite pierre, se créera une opportunité d’affirmer une idéologie nouvelle à un cercle de plus en plus étendu (Uranus) avec un sens de l’analyse et une responsabilité qui peuvent permettre de voir clair (Saturne)

Et c’est peut-être bien l’essentiel de tous ces messages du ciel planétaire pendant l’été : nous préparer vraiment à un changement fondamental dans notre façon de vivre (Jupiter Balance) plus conforme à un idéal générationnel (Neptune et Chiron en Poissons) tout en restant clairs dans nos buts et nos intentions qu’un Neptune dissonant pourrait vouloir brouiller.

 

Conclusion

24 + 6 + 2017  =  6 + 6 + 1  = 13 … La Lame sans Nom

Et c’est toujours la même carte de Tarot qui sort, et qui rappelle les transformations à opérer, si nous le voulons bien.

Ne croyez pas que je sois moralisatrice dans mes écrits. Ce n’est pas dans ce sens que j’écris. Je sais que chacun est libre de sa vie. Et loin de moi, l’idée de dire : il faut faire ceci ou cela …. Je cherche simplement à décrypter ce que le ciel m’inspire. (Et de toute façon, ce ne sont que mes réflexions ; l’essentiel, c’est que vous puissiez y ajouter les vôtres)

Mais si l’on se projette plusieurs années en avant, les deux planètes sociales, Jupiter et Saturne, font leur prochaine conjonction en 2020 dans un signe d’Air, le Verseau, pour la première fois depuis 200 ans, marquant la fin de deux cents ans d’un matérialisme forcené né de la révolution industrielle.

Je ne dis surtout pas qu’il faut revenir en arrière. Sûrement pas. Mais qu’il est nécessaire de voir les choses autrement.  Il vaut mieux commencer à s’y préparer POUR SAVOIR REBONDIR.  Les vieilles recettes ne marchent plus. A tous les niveaux, personnel, social, politique (on vient encore de le voir)

 

Quoi qu’il en soit, la tarologie nous sort encore une fois La Lame 13, la Lame sans Nom.

Comme la Nouvelle Lune du 25 mai

Comme la Nouvelle Lune du 26 avril

Donc troisième tirage consécutif pour cette lame hyper puissante, de mort et de métamorphose.

Une étape à franchir pour passer à autre chose.

Un trait qui se tire.

Une page qui se tourne

 

Toujours les mêmes questions : quelles grandes transformations nous est-il demandé d’opérer ?… Quel deuil devons-nous faire ?… A quel changement radical pouvons- nous être confrontés ?  Quel tournant de notre vie allons-nous affronter ? … De quelle dépendance émotionnelle doit-on se détacher ? … Que va-t-il nous falloir faucher pour renaître à quelque chose de plus cohérent avec notre Contrat d’Ame ?

Ce sont des questions posées. Pas des injonctions de ma part.

 

Bien des questions qui vont nous interpeller pendant cette lunaison : la Nouvelle Lune est toujours un point culminant énergétiquement très fort, qui donne une nouvelle direction, propice à un nouveau projet, à une nouvelle intention.

Et dans une métamorphose (lame 13 du Tarot) apte à faire naître une nouvelle dynamique de Vie pour répondre aux messages de la Terre.

Il est toujours possible de sortir de la somnolence et d’aller dans le sens du Renouveau sans craindre l’inconnu.

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  -   juin 2017

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les 48 h, recommencez votre inscription !

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine  pour des explications plus détaillées :

https://www.facebook.com/alloallomercure/ .