La Nouvelle Lune du 21 juin 2020

Cette Nouvelle Lune se fait à 0° 21 Cancer

Le degré sabian nous dit :

« Sur un navire, des marins abaissent un drapeau pour en hisser un nouveau » 

Dominante : Changement radical d’obéissance, qui s’extériorise dans une action symbolique : point de non-retour.

Fantastique degré symbolique ! On arrive au 0° Cancer, un carré exact avec le 0° Bélier. Moment de crise, Tournant. On vient tout juste de vivre le solstice d’été ; les jours diminuent.

Sur le navire, qui symbolise notre conscience, mais flottant sur l’horizon d’un vaste Inconscient (l’eau), il semble qu’une décision primordiale soit prise.

Quelle cohérence avec la réalité !

(extrait des Symboles sabians de Dane Rudhyar)

Une Nouvelle Lune à 0° 21 du Cancer     

le 21 juin 2020 à 6h 43  

8h 43 pour la France –

Ascendant 4° Lion pour Paris

 

Nouvelle Lune dans l’énergie du Cancer

un signe d’Eau, cardinal, yin

 

Nouvelle Lune en quinconce exact à Saturne

La conjonction Jupiter R et Pluton R se resserre

 

5 planètes rétrogrades :

Mercure, Vénus, Jupiter, Saturne et Pluton

 

Seconde éclipse de l’été : Soleil Nœud Nord

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Le Soleil n’éclaire que sa face cachée. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin théoriquement unis.

Quoi qu’il en soit, une impulsion est donnée pour un nouveau départ, peut-être un peu confus au début. Et en fonction de la maison natale où ça se passe (regardez où se situe pour vous le 0° Cancer) : en maison 1, ce sera peut-être une décision qui permettra de se montrer sous un nouveau jour ; en maison 4, une nouvelle énergie se libère au niveau de la construction et des bases de sa personnalité ; en maison 7, ce sera plutôt au niveau des relations de couple ou d’associés ; en maison 10, un nouveau projet par rapport à sa vie sociale ou professionnelle …

 

C’est le moment de lancer une initiative particulière (dans ce domaine du thème natal où tombe la lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 5 juillet à 14° Capricorne.

 

C’est une Lunaison où dominent très largement Eau et Cardinal   

Soleil, Lune, Mercure, Mars, Neptune sont en Eau.

Soleil, Lune, Mercure, Jupiter, Pluton sont en signes cardinaux.

Le domaine des émotions et des sentiments domine, avec une tonalité dominante d’un besoin de bouger les choses … en cohérence parfaite avec un retour à une vie normale.

 

Avec une Nouvelle Lune en Cancer

on se retrouve dans les eaux protectrices d’un cercle, d’un ventre, d’une enveloppe, d’un rempart … Et donc dans le nid, dans le monde des sentiments, dans un REVE de bien-être et de tendresse. L’accent est mis sur un besoin de rentrer dans son cocon. On recherche la protection, et la douceur. Ce qui touche à l’intimité est important.

Le Cancer est aussi le signe de l’écoute de soi. De la résonnance à soi-même. Mais pour cela il faut une carapace, caisse de résonnance. Trop souvent, la carapace prend le dessus et la force créatrice qui est née à l’équinoxe de printemps, en Bélier, pour éclore en Cancer, est rejetée aux oubliettes : l’organisme vivant prend l’habitude de s’abriter et d’obéir aux ordres de sa protection. C’est toute l’Ombre du Cancer et l’origine de ses failles.

 

Même si la carte présente un carré à Mars, il s’agit d’un carré dissocié. L’aspect est terminé ! Si Mars a été virulent lorsque le Soleil était fin Gémeaux, il desserre sa violence depuis que le Soleil est rentré en Cancer dans un signe qui est totalement compatible avec lui … ce qui n’enlève pas le risque de se montrer immature, attention quand même, et c’est tout le risque d’un comportement infantile qui peut refaire surface, et que les aspects du moment demandent à nettoyer ou libérer.

 

Et justement, le duo Soleil Lune est en quinconce exact à Saturne Rétrograde en Verseau.

Le quinconce fait toujours penser à un réajustement nécessaire. Ici, il est croissant, il indique qu’il existe un dysfonctionnement qu’il s’agit d’améliorer, pour une mise au point tournée vers le besoin d’un recadrage important, grâce au trigone qui a eu lieu avant (autour du 22 mai), et juste avant la pleine lumière de l’opposition (autour du 20 juillet) qui peut récolter les fruits.

Mais pour que la récolte se fasse, il faut que le fruit soit mûr. Ce quinconce est un peu l’aspect de la dernière chance.

Difficile de concilier le besoin de cocooning du Cancer avec le besoin de liberté et d’indépendance du Verseau, certes, … mais côté Lumière, c’est aussi l’opportunité d’amener à la surface l’expression de ce que l’on ressent profondément.

 

Vénus est en trigone avec Saturne

Ils sont tous les deux rétrogrades ; et le côté émotionnel est surinvesti, mais dans le respect de l’Autre.

Or Vénus et Saturne forment un Grand Triangle avec l’astéroïde Junon à 7° de la Balance. Je ne sais pas travailler sur les astéroïdes ; mais ce Grand Triangle ne peut être que bénéfique : Junon est l’astéroïde du couple ; elle est en Balance chez Vénus ; elle fait un triangle harmonieux avec Vénus qui est son maître et avec Saturne.

C’est positif.

 

Mercure est en trigone large avec Neptune

Triangle d’Eau où l’intuition domine.

C’est plutôt positif.

Mercure, cependant, est rétrograde depuis quelques jours et entraîne des retards ou des complications, au moins jusqu’au 1er juillet.

 

Et Mars s’éloigne de sa conjonction à Neptune se dirigeant vers un semi-sextile qu’il formera 3 fois (6 août, 22 octobre, et 6 décembre)

C’est positif.

 

Au final, ce ne sont pas les aspects qui font la particularité de cette Nouvelle Lune !

Ce sont tous les éléments adjacents :

 

1 – Déjà, un Portail vient de s’ouvrir :

Celui du Solstice d’Eté.

J’ai fait sur ma Page FB (ce 19 juin) une longue publication à ce sujet. Il s’agit d’un puissant Portail d’énergie qui est toujours une opportunité d’élever la conscience dans une énergie renouvelée. Etape de remise à zéro qui permet de relâcher d’anciens schémas pour les six mois à venir jusqu’au prochain solstice d’hiver.

C’est une Nouvelle Perception de la Réalité, qui peut se faire.

On pense forcément aux carrés neptuniens de Vénus et de Mercure, qui parlent d’illusions/désillusions, et donc de manipulations, que les deux planètes en rétrogradant l’une après l’autre permettent de faire venir à la conscience.

 

2 – La Lunaison se fait avec une éclipse de Soleil Nœud Nord

Une éclipse de Soleil se fait lorsque la Lune se place devant le Soleil et l’occulte totalement ou partiellement depuis la Terre. Dans le cas présent, les trois (Soleil, Lune, Terre) sont parfaitement alignés, mais la Lune n’arrive pas à éclipser totalement le Soleil, elle n’est pas assez près de la Terre au moment de l’éclipse ; du coup il restera du Soleil un anneau lumineux. Ce qu’on appelle une éclipse solaire annulaire. Mais le symbolisme est le même. Une éclipse solaire, c’est une puissante Nouvelle Lune !

 

L’an dernier en 2019, on a eu la même éclipse de Soleil Nœud Nord, le 2 juillet, à 10° Cancer.

A l’époque, en opposition à Saturne rétrograde et à Pluton rétrograde, elle accentuait les réorientations nécessaires pour avancer vers une nouvelle vision. Et l’opposition mettait en lumière les changements à effectuer dans tous les domaines de ses cadres de vie (que ce soit maison, privé, social) et dans les plannings qui les accompagnaient (Capricorne)

Il était absolument nécessaire, malgré le malaise vécu, de faire une mise au point importante dans un domaine intime (Cancer) relié à des préoccupations sociales (Capricorne) : la Nouvelle Lune Cancer avec son Nœud Nord alors en Cancer, devait forcer le regard sur une profonde remise en question de sa vie personnelle et intime.

Je n’ai cessé dans mes publications d’exhorter à changer une Page de sa Vie.

Mais …. C’était plus confortable de rester comme avant.

Devant la surdité générale, l’Univers a envoyé cette épidémie qui a mis le monde à genoux et l’a forcé à un repli sur soi, susceptible de mettre à mal une cohabitation rendue difficile par le confinement, dans le seul but de faire exploser les relations qui ne conviennent plus.

Mais comme c’est un rappel à l’ordre, le « malaise » est plus grand que l’an dernier.

 

Et cette année, c’est en quinconce à Saturne, une planète qui structure et pose des limites : on peut imaginer que l’avertissement a été suffisamment sévère pour qu’un nombre de gens plus important ait pu prendre conscience qu’il fallait vraiment changer quelque chose.

Mais cette éclipse bouleverse émotionnellement.

Très, très fort.

La Lune éclipse le Soleil. C’est elle qui domine. Et c’est une Lune en Cancer qui se réapproprie l’énergie qu’elle reçoit du Soleil pour privilégier l’intime, en accentuant les besoins émotionnels.

C’est là tout le paradoxe de cette éclipse qui « occulte » le Soleil … et permet en fait de faire la lumière sur ce qui ne va pas ou plus !

Comme l’an dernier.

Et aussi de poser une nouvelle intention de l’ordre du domaine de la maison natale où se situe le lieu de l’éclipse à 0° Cancer : c’est là où l’on est amené à clôturer un grand pan de vie. Voire obligé !

 

C’est dans cette période qui va du 21 juin au 14 décembre 2020 – date de la prochaine éclipse solaire – qu’on est engagé à prendre un nouveau départ (auquel on ne pensait peut-être pas, il y a seulement quelques semaines) mais qui sera plus en adéquation avec ce que l’on est vraiment.

C’est très fort évidemment, ça va chahuter pas mal ; ce sera parfois l’occasion de faire ressurgir de vieilles histoires avec leurs habitudes et leurs automatismes qui s’appuient sur des mémoires ancrées dans l’inconscient, de vieilles histoires qu’on avait cru avoir réglées mais qui pourraient bien réapparaître dans le quotidien. Et ça secouera.

Mais ce sera aussi l’opportunité de franchir un cap important. On sera invité, voire obligé, d’aller vers ces valeurs Cancer, soit par un évènement, ou une info reçue, soit par une prise de conscience,

* en construisant une nouvelle forme d’adaptation à ses besoins émotionnels profonds (Cancer),

* mais aussi en abandonnant les valeurs Capricorne en face, empreintes de grands principes bien trop rigides.

Ce qui est demandé par le ciel planétaire = aller vers les valeurs du cœur.

 

Ce n’est pas la première qu’une éclipse de Soleil est ainsi enclavée entre deux éclipses de Lune (avril/mai 2013 – juillet/août 2009 – mai/juin 2002) : ce sont trois temps qui rythment un processus de délivrance, mais la libération émotionnelle passe par certaines épreuves de vérité.

 

Cette fois, la première éclipse, Lune Nœud Sud du 5 juin, en même temps que la conjonction inférieure Soleil/Vénus du 3 juin, ont pu toucher une sécurité intérieure, affective, qui fait ressortir à cette éclipse de Soleil Nœud Nord, l’obligation de la mise en place d’une Nouvelle Vie, mais bouleversée :

* sur le plan personnel par un tourbillon (euphémisme !) de bouleversements familiaux et de réorganisations intimes

* sur le plan plus collectif, par un bouleversement de conduites qui formataient plus ou moins les générations précédentes.

La troisième éclipse du 5 juillet, viendra rajouter un côté hautement émotionnel et son « ambiance » conditionnera les six mois à venir.

 

Or Vénus est très malmenée pendant deux mois.

(cf ma publication Facebook du 9 juin où j’explique l’impact des 9 sesqui-carrés qu’elle forme entre la mi-avril et la mi-juillet)

On a été dans le même état, l’an dernier fin avril/début mai ; mais cette fois, c’est puissance 10. Et je le note dans les messages que je reçois, de repli sur soi, de retards en toutes choses, de contraintes, d’évènements douloureux, avec un épuisement qui s’accentue au fil des jours, sans qu’on n’y puisse rien.

Rien ne se passe comme prévu. On a un pied dans une vie qui ne convient plus, et l’autre pied dans un avenir incertain dont on ne perçoit pas encore les contours.

 

3 – Je rappelle les 5 rétrogradations qui se font en même temps

et qui donnent une vie au ralenti …qui permettent de réévaluer toutes ses priorités …  jusqu’à ce que tout explose.

 

4 – Et puis cette Lunaison va vivre très bientôt la seconde conjonction Jupiter Pluton

5 avril, 1ère conjonction à 25° Capricorne

30 juin, 2ème conjonction à 24° Capricorne

13 novembre : 3ème conjonction à 23° Capricorne

Le cycle Jupiter/Pluton parle des morts-renaissances (Pluton) qui peuvent toucher la participation sociale et le mythe de bonheur (Jupiter) ; mais les confrontations suscitées sont drastiques = c’est le départ de la fin d’UN monde, qui s’exprime par une crise de libération douloureuse, mais rendue nécessaire par l’obligation de quitter une vieille forme de participation sociale.

 

Le premier passage, je l’avais souligné dès le début du mois de mars, a mis la lumière sur le pic de l’épidémie, autour du 8 avril, coïncidant avec la Pleine Lune. Jupiter amplifie tout ce qu’il touche !  …. Et l’épidémie n’est autre que le moyen mis en œuvre pour obliger à une nouvelle vision.

Le second passage peut cette fois mettre en relief une plus grande remise en cause des finances nationales et mondiales.

Le troisième passage de novembre sera-t-il l’obligation de surmonter ensemble des obstacles extérieurs graves ? … Sera-t-il la mort-renaissance d’une croyance, d’un système, d’un pouvoir ?… Dans l’objectif de trouver un nouvel équilibre entre d’anciennes valeurs de conformité aux principes moraux et sociaux qui guidaient jusque-là, et une ouverture à un type de relations totalement nouvelles ?…

 

Le Nœud Nord continue à avancer en Gémeaux.

Il est à 29° des Gémeaux. Le Nœud Sud est donc à 29° Sagittaire : jusqu’en août, il transite le Centre Galactique de la Terre. Or le rôle du Nœud Sud quand il passe sur un point important, est de réactualiser une situation karmique qui n’a pas encore été réglée, avec toutes les difficultés inhérentes.

Quand il s’agit du Centre galactique, le centre de notre galaxie, qui est donc la source des particules énergétiques qui baignent la Terre, censées ouvrir l’esprit subconscient, on s’interroge sur le rôle du Nœud Sud. Viendrait-il après l’épidémie, pousser à libérer enfin de vieilles blessures avec les traumatismes émotionnels qui les accompagnent ?… ce qui fait écho forcément aux 3 éclipses qui ont lieu en même temps.

 

Conclusion

21 juin 2020 :  3 + 6 + 4 = 13 … La Lame 13

Ou : 2047 = … la Lame 13

Et c’est toujours la Lame 13, L’Arcane Sans nom, l’arcane de la transformation et du renouvellement.

Comme la précédente Nouvelle Lune en Bélier, comme la Nouvelle Lune en Taureau, comme la Nouvelle Lune en Gémeaux, et aussi la prochaine Nouvelle Lune qui se fera encore en Cancer

 

Sur la Lame 13 : un squelette qui fauche des têtes, des mains, des pieds, … Ce n’est pas la Mort, mais plutôt l’annonce d’un changement salutaire qui permettra de Renaître.

La colonne vertébrale du squelette est représentée par un épi de blé, hautement symbolique …. La moisson est à venir.

 

J’avais parlé dans ma conclusion de Pleine Lune du 5 juin et de la première éclipse Lune / Nœud Sud qui oblige à rompre avec de vieux schémas, après avoir tenté de mettre certains points en lumière qui peuvent permettre de repenser bien des choses.

Il y avait un dilemme entre la volonté et les habitudes qui n’était pas facile à gérer puisque cette Eclipse de Lune est suivie par cette nouvelle éclipse du 21 juin Soleil / Nœud Nord, qui demandera une troisième éclipse le 5 juillet Lune / Nœud Sud à nouveau.

On est toujours à la croisée des chemins.

Avec un temps de réflexion. Avec un temps de prise de recul.

Les planètes rétrogrades sont là pour nous amener justement à PENSER PAR SOI-MEME

Sans avoir de préjugés préalables.

Mais sans se laisser manipuler non plus.

Il circule depuis quelques mois des infos tellement contradictoires, entretenues par les dissonances de Neptune, qu’il est absolument nécessaire

* de prendre du recul par rapport à ce qui semble essentiel aujourd’hui,

* sans croire forcément ce qui se dit,

* en faisant le tri dans ce qui est rabâché à longueur de journée, sur certaines chaînes de télé,

* en utilisant toute sa force intérieure pour trouver une Nouvelle Voie d’Evolution.

 

C’est toute la nécessité de cette Nouvelle Lune à éclipse de faire le point en dépit d’un mental en ébullition qu’il faudra absolument calmer.

* Mais grâce au Portail du Solstice,

* grâce à cette période d’éclipses,

* grâce à l’intuition de toutes ces planètes en Cancer,

il est possible de retrouver certaines vérités SI l’on accepte de lâcher les vieilles croyances.

 

Rien ne se fera rapidement.

Pour l’instant, il faut juste semer quelques graines qui, au fil des planètes qui redeviendront directes, se fraieront un chemin au milieu des mauvaises herbes.

Il faudra aussi attendre que Mars rétrograde à la rentrée et reprenne sa marche directe à la mi-novembre … annonçant la prochaine éclipse de Lune (mais cette fois Nœud Nord) au 30 novembre, qui demandera de ramener à la conscience des peurs et des blocages trop enfouis, mais qui ne sont que des fantômes à libérer.

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – juin 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite de la publication sur le blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées qu’il m’est donc impossible d’intégrer à la liste des abonnés..

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées.

 

 

 

Share