La Nouvelle Lune du 1er septembre 2016

Cette Lunaison se fait à 9° 21 de la Vierge dont le degré sabian nous dit :

« Deux visages cherchant à découvrir l’au-delà des ombres projetées par les corps »

Dominante : l’activité transcendante d’un mentat humain convaincu de l’existence d’une réalité au-delà des ténèbres de la conscience égotique

L’esprit agit inévitablement dans un monde de conflits, d’oppositions et de dualités. Mais quand les opposés comprennent qu’ils sont les complémentaires d’une Seule Réalité qui soutient et entoure toute l’existence, ils sont alors capables de faire fi des conflits intérieurs, et d’aller au-delà des ombres que ces conflits génèrent. Tout comme le yin et le yang, tout comme la femme et l’homme, ils peuvent arriver à comprendre la Force-Conscience unique, comme une Unité Créatrice.

 

Une Nouvelle Lune le  1er septembre 2016  à  9h 04 TU

(11h 04 en France)

Lunaison dans l’énergie de la Vierge

Un signe de Terre, mutable, yin

La Terre est dominante

Lunaison opposée à Neptune / Nœud Sud

au T-Carré de Mars/Saturne en Sagittaire,

au trigone de Pluton

Eclipse annulaire de Soleil Nœud Nord

 

Beaucoup de Terre avec Soleil, Lune, Nœud Nord, Jupiter et Pluton

Et un excès de signes mutables

La Terre donne un côté concret, matérialiste souvent, pragmatique. La Terre Vierge est celle de la fin de l’été qui annonce le temps des récoltes et la cueillette de certains fruits. La Vierge qu’on représente avec un épi de blé à la main, est le 6ème signe, la 6ème étape, celle qui termine l’hémicycle croissant du zodiaque, l’hémicycle personnel ; c’est tout naturellement qu’elle va mettre au service de l’hémicycle collectif, son sens de l’observation et des détails, qui lui a permis d’ analyser, de prévoir, de classer, de contrôler que le travail est bien fait.

On est donc dans une énergie de transformation (signe mutable) et de nettoyage (Vierge) dans notre vie de tous les jours

 

Cette Lunaison démarre avec la rétrogradation de Mercure, maître de la Lunaison.

Une rétrogradation en Terre qui va rendre le mental plus réfléchi, plus intériorisé, plus analytique encore ; mais la Vierge est un signe angoissé à force de perfectibilité  et ce Mercure pourra parfois manquer de souplesse !

Mais c’est un Mercure qui rétrograde et va donc re-préciser son opposition à Chiron,

de quoi en terminer vraiment avec une situation ambigüe ou trop floue.

 

Lunaison opposée à Neptune/Nœud Sud

Neptune a deux rives, celle de l’intuition,  mais c’est aussi celle du rêve et de la confusion.

Avec une Lunaison en Vierge, on est obligé de tenir compte des réalités. Forcément, avec Neptune en face, il peut y avoir un décalage entre la réalité et le rêve. Cette Lunaison nous plonge immédiatement dans une tonalité de grande clarification  par rapport à toutes nos fuites en avant (ou en arrière)

Plusieurs symboliques dans cette opposition :

1 – Symbolique Soleil/Lune opposé à Neptune

2 – Symbolique de l’axe Vierge/Poissons, dernier signe de l’hémicycle croissant (individuel) et dernier signe de l’hémicycle décroisant (collectif)

3 – Symbolique de l’axe Vierge/Poissons, qui reflète un conflit entre les nécessités quotidiennes de l’existence (Vierge) et les idéaux chers aux Poissons.

Sur le plan personnel, le travail de cette Lunaison sera avant tout de rétablir l’équilibre entre ses désirs et une réalité qui peut bloquer. Si on s’engage dans un projet, il faudra vraiment tenir compte des réalités.

Sur le plan collectif,  Neptune est dans l’orbe de sa conjonction au Nœud Sud qui sera bientôt exacte : il sera nécessaire de s’appuyer sur la Vierge pour essayer de rendre moins chaotique ce climat de rentrée qui risque de mener à de très forts mouvements de foule.

 

Lunaison au carré de Mars/Saturne en Sagittaire

On a vu dans un précédent clin d’œil sur Facebook, combien l’union de Mars et de Saturne est problématique : Mars, c’est l’action. Saturne c’est le frein, ou l’attente. Pendant que Mars veut accélérer, Saturne avec son sens des responsabilités, veut l’empêcher d’aller de l’avant.

Si on appuie en même temps sur le frein et l’accélérateur, il y a risque d’accident.

 

Or Mars et Saturne ensemble, sont planètes Apex d’un T-Carré mutable

Cette conjonction, dissonante aux luminaires, dissonante à l’axe des Nœuds lunaires, va dans le même sens et renforce le besoin de cet équilibre à trouver entre ce qu’on désire et ce qu’on peut réellement démarrer, si on veut se lancer dans une réalisation.

Est-ce que je vais pouvoir réaliser mes rêves ? … Est-ce que Mars va m’inciter à contrer Saturne qui m’empêche d’avancer ? … Mais si je fais un pas en avant, un pas en arrière, je ne vais guère avancer ! …

Il y a de l’hésitation, un frein évident sur le plan de l’action, peut-être de la tension, des évènements qui pourraient conduire à des querelles ou des ruptures …Certes, mais positivement, c’est aussi une énergie dont on peut profiter pour avoir la force, ou le courage, ou la souplesse intellectuelle, de remettre en cause une situation devenue obsolète.

 

Par chance, la Lunaison est au Trigone de Pluton, au sextile des Lunes Noires, et au sesqui-carré d’Uranus

C’est une incroyable force de régénération qui vient, de très loin, nous aider.

 

Et puis, ce qui fait le point fort de cette Lunaison :

C’est le point de départ d’un nouveau duo d’éclipses

qui vient confirmer l’opposition centrale à Neptune qui pourrait à première vue, empêcher de voir clair, mais qui peut aussi en finir avec une situation ambigüe :

Cette fois c’est une éclipse annulaire de Soleil Nœud Nord. La Lune domine. Le passé avec ses habitudes et ses automatismes, veut obscurcir le présent. Mais c’est un moment très fort, puissant et initiatique, qui permet le passage à un nouveau seuil de croissance

Mercure maître de l’éclipse est rétrograde dans son domicile en Vierge. Il est très étroitement conjoint à Jupiter, maître de la conjonction Mars/Saturne en Sagittaire, et en aspect de quintile avec Saturne qui peut préparer une nouvelle ré-orientation dès que Mercure aura fait sa conjonction inférieure au Soleil   (à partir du 12 septembre)

 

Les éclipses se répètent tous les 19 ans environ ; elles répondent au cycle de Saros, un cycle de 223 lunaisons.

Cette éclipse se fait à 9° 21 de la Vierge, un degré dont on parle depuis plusieurs jours.

Si c’est une éclipse de même type que celle de septembre 2015,  elle peut renvoyer à celle qui s’est passée il y a 19 ans, le 1er septembre 1997, à 9° Vierge déjà.

S’est-il alors passé quelque chose dans notre vie, à raccrocher à notre vécu actuel ?

Si vous êtes concerné,  vous pourriez bien être amené à opérer (à nouveau ?) des changements dans votre vie, à vivre une transformation profonde en lien avec une libération de vieilles images restées enfouies, de vieilles histoires  que l’on avait cru réglées mais qui peuvent mettre à nouveau un voile très fort sur le quotidien. Ce sont les aspects par rapport à ce 9° Vierge qui diront la difficulté ou l’effet bénéfique de l’éclipse.

 

Les trois planètes transpersonnelles sont rétrogrades quasiment tout le mois

Seul Pluton arrête sa rétro le 26 septembre à 15° du Capricorne, un degré sur lequel il va rester plus de deux mois (il passe à16° le 3 décembre) ! Mais Pluton rétrograde est rarement perçu au niveau individuel,  il n’est pas sûr que l’on puisse offrir au monde le bénéfice des énergies qu’il nous aura fait développer pendant ses mois de rétrogradation !

Neptune rétrograde sera exactement opposé au Soleil le 2 septembre (en même temps qu’un carré de Saturne exact) ; une journée un peu dure qui sera contrebalancée par la conjonction de Mercure à Jupiter susceptible de développer une nouvelle attitude sociale.

Quant à Uranus rétrograde encore tout le mois, et depuis le 29 juillet, il continue à aller voir sous l’apparence des choses , pour intégrer de nouvelles idées au nécessaire changement d’attitudes et d’habitudes.

 

Le 10 septembre, Jupiter rentre en Balance jusqu’en octobre 2017

J’y reviendrai dans un Clin d’œil qui lui sera entièrement réservé. D’ores et déjà, dans ce signe d’Air à la recherche de son équilibre, il va nous demander de mettre plus de diplomatie, plus de justice et de justesse dans notre dialogue social et d’accepter une autre vérité que celle qui était la nôtre jusque là, sans se laisser manipuler par une peur du rejet ou un besoin viscéral d’être clean et de plaire aux autres.

 

Conclusion

1 + 9 + 2016  =  10 + 9 = 19 … Le Soleil

Comme la dernière Lunaison. Comme s’il voulait encore prolonger les vacances et nous chauffer de ses rayons. Et comme une révélation pour les Ombres du degré sabian.

Comme le mois dernier, chauffons-nous encore à ses rayons. Recevons son Energie  pour en faire une force vive qui nous habite. Pour écouter nos émotions, pour parler à nos sentiments. Pour retrouver le chakra du cœur.

 

Dans cette Nouvelle Lune, tout nous parle de transformation, de mutation, de métamorphose. Et l’éclipse de Soleil Noeud Nord la rend encore plus forte. Qu’allons-nous devoir éclipser ? …. Quel besoin gardons-nous, issu d’une peur ou d’un manque qu’il nous faut dépasser ? ….  Où devons-nous diriger notre regard pour répondre à la nouvelle évolution de notre Ame ? …. Des questions auxquelles nous risquons bien d’être confrontés pendant cette quinzaine qui va nous pousser à faire disparaitre des compulsions du passé. Une confrontation qui mettra certains face à leur complexes psychologiques, mais qui permettra en même temps de se libérer de ses faiblesses passées.

 

« Je ne suis pas ce qui m’est arrivé ….

Je suis ce que je choisis de devenir »

(Carl Gustav Jung)

 

Copyright Jacqueline Boilot  –   le 27 juillet 2016

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

Facebook : https://www.facebook.com/alloallomercure/

 

 

Share