La Nouvelle Lune du 1er août 2019

Cette Nouvelle Lune se fait à 8° 37 du Lion

Avec un degré sabian qui nous dit :

« Des souffleurs de verre forment de beaux vases »

Dominante :  Besoin de mettre ses énergies vitales au service de la création de formes belles et nouvelles

Quel plus beau moment que cette Lunaison du mois d’août pour mettre en place une belle création, avec le Feu de ses émotions !

Une Nouvelle Lune à 8° 37 du Lion  

le 1er août 2019 à 3 h 13 TU

5 h 13 pour la France –

Ascendant 24° Cancer pour Paris

 

Lunaison dans l’énergie du Lion

(un signe de Feu fixe et yang)  

Lunaison conjointe à Vénus,

en trigone à Jupiter R mais en carré avec Uranus

 

Et toujours conjonction Pluton / Saturne / Nœud Sud

entre 16° et 23° Capricorne

En face, le Nœud Nord vient de passer sur Mercure

 qui rétrograde pile en face du degré de l’éclipse lunaire du 16 juillet

 

Toujours Carré décroissant de Jupiter à Neptune

Mais sextile Saturne Neptune plus stabilisateur !

 

Pas d’Air, …

Surtout du Feu, avec Soleil, Lune, Vénus, Mars et Jupiter + Chiron et Cérès

Une simple bourrasque peut déclencher un incendie … Et pourtant, cette Nouvelle Lune a une ambiance beaucoup moins tendue que la précédente. Des tensions donc encore, mais surtout dues cette fois, au nombre incroyable de quinconces qui vont jalonner ce mois d’août et indiquent toutes les mises au point à envisager (enchaînement normal après les deux éclipses de juillet qui ont chahuté quasiment tout le monde)

Et il y a tellement de réajustements à faire que chacun est concerné au moins dans un domaine de sa vie ! … A l’horizon de ces mises au point : Jupiter redevient direct quand Uranus commence sa rétrogradation + la conjonction supérieure Soleil / Vénus qui peut éclairer une situation tendue sur le plan affectif, et aboutir à l’union des deux amoureux du zodiaque : conjonction Vénus/Mars du 24 août !

 

Le départ d’une Lunaison est toujours le début de quelque chose. Vous le savez maintenant, c’est une petite graine qu’on sème. On ne sait pas encore très bien dans quel terreau. On ne sait pas comment le temps ou les vents vont accélérer la germination ou la ralentir. On sait juste qu’il y a quelque chose qui est en train de démarrer. Dans une nouvelle vision, une nouvelle intention, dont il faut prendre conscience et qu’il nous appartient de manifester en lui donnant une forme qui peut trouver son aboutissement (ou non) à la Pleine Lune suivante, quatorze jours plus tard.

 

Une impulsion est donnée pour un nouveau départ, donc un peu confus au début, et en fonction de la maison natale où ça se passe (cette fois-ci à 9° Lion) : en maison 1, ce sera peut-être une décision qui permettra de se montrer sous un nouveau jour ; en maison 4, un éclairage sur son foyer ou en maison 7 sur son couple ; en maison 10, un nouveau projet par rapport à sa vie sociale ou professionnelle ; etc …

 

C’est le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans ce domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 15 août en Verseau.

 

Ce 1er août, une Lunaison dans le signe du Lion

la conscience est née dans la lunaison précédente en Cancer ; elle va s’affirmer maintenant en Lion.

Comme le Verseau, mais pas pour les mêmes raisons, le Lion observe. L’un et l’autre ont horreur d’être pris au dépourvu. Mais le Lion observe ce qui se passe dans l’instant. D’un seul regard, quand il est quelque part, il peut « jauger » son entourage

Généreux, le Lion ! …. Sensible à l’opinion que les autres ont de lui ; mais quand il fait quelque chose, il le fait entièrement. Et il prend sa vie en mains. Il doit juste apprendre à gérer sa propre puissance. Il est dans le « paraître » … le « par-être », c’est-à-dire sur un chemin vers l’être. Il a besoin parfois, de cultiver la simplicité et le sens de l’humour. Mais il a tellement peur, le Lion, peur de ne pas être à la hauteur !

 

Pendant ces 4 semaines de la Lunaison Lion, on aura besoin de rayonner ….. non pas de briller, mais de rayonner de l’intérieur, ce n’est pas pareil ! Et l’énergie royale va permettre suffisamment de confiance en soi pour que la joie de vivre soit présente et que l’on puisse   devenir créatifs. Et créateurs de sa propre vie. C’est du moins ce que le ciel planétaire propose. Mais avant, il y a bien des réorganisations de sa vie à faire !

 

Or c’est une Lunaison conjointe à Vénus.

… une lunaison qui parle le vénusien, une langue chère à tous les amoureux, une langue bien connue pour sa douceur, sa beauté, son magnétisme !  Une langue qui parle directement au cœur et qui va habiller tendrement les échanges de ce mois.

Faut-il comprendre qu’il y a quelque chose du domaine affectif à installer dans sa vie ? …. Un mieux-être à installer dans une meilleure écoute de ses propres ressentis et de ses propres émotions ? …. Une nouvelle histoire à écrire à quatre mains ?…. D’autant plus que Mars est dans le bosquet (il attend sa Belle pour leurs noces du 24 août !)

La conjonction Soleil Vénus du 14 août, en plus de la Pleine Lune à venir, pourrait déjà éclairer une situation qui paraît malgré tout, bien tendue, et qui a pris naissance l’an dernier autour du 26 octobre ; un éclairage qui permettrait de renouer avec l’estime de soi-même et de mettre en place un nouveau projet de sa vie sentimentale, bien plus adapté à son évolution du moment.

 

En face on a toujours le trio Saturne/Pluton/Nœud Sud

c’est ainsi quasiment depuis le début de l’année. Et c’est pour tout 2019 : dans une invitation, je devrais dire une obligation, de changer sa vie. Et c’est valable pour tous. On peut avoir à changer de maison, à changer de métier, à changer d’amour. Dans un seul but : abandonner toute structure de vie, dans laquelle on n’est pas authentique avec soi.

C’est difficile, les tensions du ciel planétaire sont là pour montrer qu’on préfère souvent les anciens schémas de vie qui procurent le confort de l’habitude ; ils ne correspondent pas à ce qu’on est vraiment, mais ils donnent l’illusion d’une sécurité !

 

Et puis, il y a surtout ces carrés à Uranus

Depuis le Soleil, depuis la Lune, depuis Vénus.

(j’annonçais lundi sur ma Page FB : « Quel chambardement cette semaine ! »)

Uranus marque tout le début de cette Lunaison.

Uranus, c’est le Rebelle, celui qui agit pour transformer en vue de se régénérer. Un peu comme Pluton. Mais quand Pluton fait plutôt un travail de sape, Uranus agit sans détour ; il est brusque et soudain.

Lundi 29 juillet, c’est le Soleil qui est passé en carré (il est toujours dans l’orbe, et avec la Lune !)

* Il retrouve toute sa splendeur après avoir été éclipsé début Juillet.

* Il est passé en opposition à Saturne, pour créer une nouvelle vision de la redéfinition de ses structures de vie.

* Il est passé en opposition à Pluton, pour confirmer la mise à nu de ce qui encombre sa vie.

* Il est passé en sesqui-carré à Neptune pour ceux qui voudraient rester encore sourds ou aveugles

* Il s’adjoint Vénus et Mars pour le soutenir dans un signe royal.

Et puis voilà Uranus, le Rebelle, qui n’a qu’une envie : lui donner un nouvel élan pour se singulariser

Vendredi 2 août, c’est au tour de Vénus. Pour mettre les pleins phares sur le domaine affectif, via une crise sentimentale, probablement subite et imprévue, mais dans le but de rompre avec des faux-semblants et de se dégager d’un climat inhibiteur.

Ce sera au tour de Mercure, à la Pleine Lune ; et c’est cohérent : pour que la mutation demandée par le Soleil et par Vénus puisse se faire, elle doit être soutenue par un mental qui accepte de s’ouvrir à une nouvelle voie.

 

On a toujours le Nœud Nord en Cancer, le phare à viser dans la tempête :

Un Nœud Nord en Cancer parle des valeurs du Cœur, de la douceur, de la tendresse, de ce qui fait du bien, de ce dont on rêve, un Nœud Nord en Cancer demande d’être à l’écoute de ses ressentis et de se reconnecter à son Cœur.

 

Le nœud Nord vient justement de croiser Mercure

Après avoir croisé déjà Mars et Vénus.

(et ça c’est une aide !) : l’aspect vient renforcer la réflexion que fait déjà Mercure en rétrogradant dans le signe du Cancer. Ce n’est plus avec la tête qu’on doit penser, mais avec le cœur ! ….

 

Point fort de cette Nouvelle lune : Mercure reprend sa marche directe …..

Où ! …

à 24° Cancer … pile au point opposé où s’est faite l’éclipse de Lune du 16 juillet qui fut si intense, et a demandé de clôturer définitivement un schéma du passé de façon à planter un nouveau décor.

A l’époque j’écrivais :

« Soit on continue à refouler ou à réprimer les émotions qui submergent la conscience, c’est possible … il faudra juste attendre le prochain train qui reproposera la même chose. Mais il faut avoir conscience que plus on recule devant l’obstacle, plus l’obstacle devient difficile à franchir. Ce qui était au départ un petit ruisseau à franchir, peut vite devenir un ravin infranchissable.

« Soit la confrontation présentée permet de comprendre toute l’énergie bouillonnante qui traverse l’Ame ; on se met à l’écoute de ses ressentis et on se libère des conceptions auxquelles on s’était attaché mais qui ne mènent à rien. Pour aller vers autre chose, qui soit plus respectueux de ses besoins. »

 

C’est pile en face que Mercure redevient direct. Certes, il reste stationnaire un moment, comme si le fossé, pour certains, était vraiment très dur à franchir. Mais il vient aider le mental à se mettre en phase. Lentement, … et sûrement.

 

Neptune me semble une autre plaque tournante importante de cette Lunaison en Lion :

Neptune en Poissons … Neptune, chargé de dissoudre ce que l’on a de trop rigide en soi. Neptune qui nous relie au Paradis Perdu ….

Or, regardez tous les aspects qui partent de Neptune :

 

1 – Certes il est toujours en carré à Jupiter, le Monsieur Morale du zodiaque.

Deux passages exacts déjà, en janvier et en juin. Le 3ème passage exact sera en septembre : on est déjà dans le vif du sujet :

Sur un plan collectif, c’est une reconversion totale qui vise à casser les élans Sagittaire des vieilles chapelles politico-économiques pour montrer dans une certaine cacophonie, la voie de Neptune, une voie du Cœur, moins matérialiste et séparatiste.

Sur un plan personnel, la même question est posée sur fond de colères rentrées : doit-on vivre la Voie du Cœur ou celle de la tête ?… Doit-on suivre sa résonance intérieure profonde ou bien se laisser dicter sa conduite par les canons de la norme sociale ?…

 

2 – La réponse est donnée par ce  trigone/sextile exact par rapport à l’axe des Nœuds Lunaires qui n’est autre qu’une invitation à accepter, par l’amour, par l’intuition, par la beauté et la spiritualité, à quitter justement cette chape de plomb qui emprisonne par un habit social trop étroit.

« Vis ta vie, dit Neptune, ne t’occupe pas de la sécurité qui t’importe tant. Ne t’occupe pas de la réputation qui t’empêche d’être toi-même. Un ange est sur ton épaule, il va t’aider à franchir cette Porte qui peut te mener à devenir toi-même. Réalise tes rêves sans plus t’occuper des autres. Et deviens qui tu es. »

Car chacun a le droit de ne pas être parfait, et d’accepter de se faire du bien.

 

A l’opposé, l’autre façon de vivre Neptune, c’est de continuer l’illusion dans laquelle on a baigné depuis l’enfance, ou depuis qu’un transit dissonant a traversé son thème natal.

 

3 – Or Neptune est aussi en sextile à Saturne et à Pluton

En même temps que ce carré de Neptune avec Jupiter, décroissant, ce sont des aspects qui viennent stabiliser et concrétiser, pour procéder à une réorganisation efficace de son cadre de vie.

 

Ce ne sont que quelques réflexions, celles qui me paraissent essentielles pour ce début de lunaison. Je reprendrai en détail, comme d’habitude et quasiment au quotidien, sur ma Page Facebook, les aspects planétaires exacts, à mesure qu’ils se feront. Sinon, rendez-vous ici sur mon blog, autour du 15 août !

 

Conclusion

1er août 2019 : 1 + 8 + 12 = 21 … le Monde

Ou 1 + 8 + 3 =  12 … le Pendu

Ou 2028 = 12 … Le Pendu

Toujours les mêmes Lames que les Nouvelles Lunes précédentes ! Et avec le Pendu, une vision des choses qui tarde toujours autant à se transformer, mais illuminée par la présence du Monde.

Comme déjà dit dans les précédentes lunaisons, le Pendu n’est attaché que par un seul pied. Pas bloqué. Juste en attente. En attente d’une petite pichenette qui lui permettrait de se mettre en marche. Mais il cherche toujours au fond de lui les énergies intérieures qui vont le ressourcer et préparer les étapes suivantes.

 

Le mois de juillet a été électrique. Particulièrement tendu. Les éclipses ont permis de faire remonter des frustrations et des blessures, parfois présentes depuis la petite enfance, mais qui font, encore aujourd’hui, tellement souffrir qu’elles permettent en même temps de se battre et de s’affirmer pour désormais mettre de nouvelles choses en place.

Mars en Lion, la Lunaison en Lion, peuvent y aider.

Uranus dissonant au Soleil, à la Lune et à Vénus, peut encore apporter de l’insatisfaction, mais justement, n’est-ce pas ce dont on a besoin parfois, pour oser mettre en route une certaine colère (Lune) porteuse de contestation ou de révolte (Soleil) dans son horizon amical ou sentimental (Vénus) ?

 

Juste avant la Pleine Lune à venir du 14 août, Jupiter en Sagittaire, reprend sa marche directe.

Après un bilan qu’il peaufine au fil des mois depuis le 10 avril, il peut à nouveau planifier, organiser concrètement et mettre en œuvre de nouveaux projets concernant sa vie sociale.

 

Et puis je veux finir sur un beau cadeau que nous offre cette Nouvelle Lune : le trigone que forme Vénus avec Chiron … en signes d’eau … pour guérir d’une blessure affective encore béante et mettre du baume sur un cœur en larmes.

Pourquoi ne pas y croire ….

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – juillet 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite de la publication sur le blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées.

 

 

 

Share