La Nouvelle Lune du 17 septembre 2020

Cette Nouvelle Lune se fait à 25°00 de la Vierge

Le degré sabian nous dit :

« Un enfant de chœur avec son encensoir sert le prêtre près de l’autel »

Dominante : Première étape d’une participation active au grand rituel de l’évolution planétaire.

Comme c’est symbolique de la situation actuelle ! Et le degré précise qu’on en est à la première étape de ce tournant pour l’Humanité toute entière.

(extrait des Symboles sabians de Dane Rudhyar)

 

 

Une Nouvelle Lune à 25°00 de la Vierge       

le 17 septembre à 11h 01 TU

13h 01 pour la France –

Ascendant 23° 57 Scorpion pour Paris

 

Nouvelle Lune en Vierge signe de Terre, mutable, yin

 

Nouvelle Lune en trigone à Saturne-Pluton, large à Jupiter

En sesqui-carré exact à Uranus

Opposition à Neptune

Quinconce à la Lune Noire Moyenne

Nouvelle Lune en carré exact à l’axe des Nœuds

 

Mercure maître de la NL est en carré exact à Jupiter

 

Mars est maître chez lui, mais rétrograde

Saturne et Neptune, maîtres chez eux, mais rétrogrades

Uranus et Pluton aussi rétrogrades

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Le Soleil n’éclaire que sa face cachée. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin théoriquement unis.

Quoi qu’il en soit, une impulsion est donnée pour un nouveau départ, peut-être un peu confus au début. Et en fonction de la maison natale où ça se passe (regardez où se situe pour vous le 25° Vierge : en maison 1, ce sera peut-être une décision qui permettra de se montrer sous un nouveau jour ; en maison 4, une nouvelle énergie se libère au niveau de la construction et des bases de sa personnalité ; en maison 7, ce sera plutôt au niveau des relations de couple ou d’associés ; en maison 10, un nouveau projet par rapport à sa vie sociale ou professionnelle …

 

C’est le moment de lancer une initiative particulière (dans ce domaine du thème natal où tombe la lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 1er octobre à 9° Bélier.

 

Avec une Nouvelle Lune en Vierge,

On est dans un signe de Terre qui ancre dans la matière à condition d’accepter le travail de « purification ».

Avec la Vierge, 6ème signe, 6ème étape, fin de l’hémicycle croissant, on est dans une énergie de transformation et de nettoyage au quotidien qui réclame deux composantes essentielles : le sens critique et la notion de service. Santé du corps physique (eh oui !) qui permet de travailler. Cette Nouvelle Lune permet de démarrer quelque chose de nouveau avec l’hygiène de vie, la vie quotidienne, l’alimentation, … Mais il faut d’abord nettoyer, mettre de l’ordre, détoxifier ; ce qui est inutile doit disparaître pour prendre de bonnes résolutions et préparer l’hiver. En faisant face aux angoisses.

Mais comme l’ombre côtoie toujours la Lumière, il y a dans cette énergie Vierge des qualités qu’on décline à l’excès : de la minutie au perfectionnisme exacerbé, de la méthode à la maniaquerie, du discernement à la critique virulente.

C’est tout cela qui nous guette !

 

La Vierge signe habituellement la rentrée. Cette Nouvelle Lune en fin de signe, donc tardive dans le signe, renvoie à une notion de rentrée retardée, ou du moins, une obligation de faire le tri pour envisager de rentrer dans l’automne.

 

La Vierge renvoie également à la coupure du cordon puisqu’on passe d’un hémicycle à l’autre : stade de la petite pomme rayonnante sur son arbre, qui doit accepter d’être cueillie par le marchand de pommes, et donc coupée de ses racines, pour être mise sur l’étal du rayon de fruits … coupure douloureuse, petite mort, … elle doit accepter de s’ouvrir à l’inconnu.

 

En Vierge, on récolte ce qu’on a semé au printemps …

 

Or que de points importants à 25° d’un signe, faisant des aspects avec un orbe exact :

* Trigone exact à Saturne

* Carré exact à l’axe des Nœuds Lunaires

* Quinconce quasi exact à la Lune Noire Moyenne

* Sesqui-carré exact à Uranus

Cette Nouvelle Lune ouvre des perspectives de changements fondamentaux, en permettant (entre autres) de libérer quelques karmas, tout autant personnels que collectifs.

Des perspectives pour l’instant !

 

Car il existe des dissonances qui sont fortes :

 *Un carré exact à l’axe des Nœuds Lunaires

L’atmosphère est lourde de vieilles histoires qui ressortent du placard. Le carré indique qu’on est à mi-chemin entre ces vieux schémas obsolètes du Sagittaire, façonnés par un idéal lointain ou élevé, et ceux vers lesquels on doit se tourner pour évoluer, en Gémeaux,

* qui demandent une communication plus souple et plus pratique,

* avec des convictions qu’on porte en soi et qu’on a envie de mettre dans son quotidien,

* et une liberté de parole et de rencontre avec son entourage, sans être freiné.

La conscience doit se réorienter dans des circonstances contraignantes, certes, mais en attendant de pouvoir se manifester, elle est obligée de s’interroger sur les idéaux philosophiques qu’elle s’est choisis jusque-là.

 *… et un sesqui-carré exact à Uranus

La surtension est là, entre ce qu’on veut et l’imprévu qui vient se mettre en travers.

 

Avec effet de confusion totale :

via l’opposition à Neptune

Malgré cette Nouvelle Lune en Vierge, championne du discernement, on n’y voit pas clair.

Et pourtant on voudrait comprendre. Mais face aux infos largement assénées pour obliger à aller dans une seule direction, d’une part, face à un petit noyau dont la parole est ligotée mais qui tente malgré tout d’alerter, d’autre part, qui croire ?

Neptune, indicateur d’épidémie, est en face de la Nouvelle Lune mais aussi en quinconce à Mercure. On nage dans la confusion. On ne sait pas où l’on va. Ni où l’on en est. Certains commencent à en avoir assez !… D’autres préfèrent s’imaginer une réalité qui n’est pas, ou bien accepter tout bonnement une réalité qu’on veut leur imposer mais qui n’est pas LA réalité.

En même temps, dans l’équilibre demandé par l’opposition, il peut y avoir comme la promesse d’une opportunité d’en terminer avec une situation trop floue ou trop ambiguë (… un espoir avec la rentrée de Mercure bientôt en Scorpion qui va vouloir aller au-delà des apparences)

Réflexion subsidiaire : cette opposition indiquerait-elle qu’il va falloir faire face à des fuites de liquidités en tous genres ? …

 

Déjà une obligation de réajustement par :

le Quinconce quasi exact à la Lune Noire Moyenne

qui force à la lucidité. Mais avec l’ambivalence de la Lune Noire, c’est comme un parcours initiatique. Fuite en avant ? Refus de se montrer comme on veut ? Obligation de se dépasser avec le sesqui-carré à Uranus ? … il est difficile de s’affirmer.

Et bien sûr : le quinconce à Mars Rétro (un peu large)

On peut réaliser qu’on est au défi d’améliorer sa façon d’agir, mais Mars est rétrograde, on a du mal à dédramatiser ce qui doit l’être, et à aboutir dans la voie choisie, même si l’on sait que c’est momentané.

 

Heureusement la Nouvelle Lune peut s’appuyer sur

le trigone exact à Saturne (et par ricochet à Pluton, voire Jupiter).

Le quinconce de la dernière PL est devenu trigone : la demande de réglage et de réajustement aurait-elle été entendue de façon à permettre de structurer un changement pour reconstruire sur des bases plus authentiques ?

C’est un joli trigone de Terre, mais le maître de la Lunaison, Mercure, étant en carré au trio en Capricorne, sera empêché ou risque de faire des erreurs de jugement.

 

Mercure, maître de la Lunaison, est rentré en Balance le 6 septembre.

Dans ce signe de l’équilibre, il cherche bien à être diplomate.

Lui-même en quinconce quasi exact à Neptune, il sait qu’il doit redéfinir plus clairement certaines pensées ou paroles pour se ressourcer mentalement. Mais … il ne peut pas le faire pour l’instant, il est coincé par son carré exact à Jupiter (et par les planètes qui lui sont conjointes, Saturne et Pluton) : soit il ne peut pas s’exprimer ; soit il s’exprime en désinformant.

Il faudra attendre qu’il rentre en Scorpion le 27 septembre ….

Et c’est justement dans ce signe qui aime aller fouiller au-delà des apparences qu’il va choisir de rétrograder ! Ne rentrant en Sagittaire que le 1er décembre, il lui faudra bien ces deux mois entiers pour tenter de démêler le vrai du faux … Intéressant de voir ce qui se passera quand il sera à l’opposé d’Uranus  (le 7 octobre, le 20 octobre dans sa marche rétrograde, et enfin le 17 novembre où, à 8° du Scorpion, il ressortira, triomphant, cette fois en sextile au trio en Capricorne et en trigone à Neptune !

 

Vénus est en Lion depuis le 6 septembre

Le carré exact avec Uranus du 15 septembre se défait. puisqu’Uranus est rétro. Il a pu donner lieu à une libération étonnante.

Vénus sortie de son carré à Chiron, le Guérisseur, est maintenant en trigone avec lui, faisant espérer que la guérison est enfin possible.

 

Mars est toujours rétro, bien sûr, en Bélier.

Je l’ai expliqué dans une de mes publications sur Facebook ; il est comme un étalon prisonnier de son box, qui rue et casse tout pour retrouver sa liberté.

Pour cette Nouvelle Lune, il est toujours conjoint à la Lune Noire ; la sur-impulsivité de Mars rétro est bloqué devant un choix à faire ; on alterne entre l’indécision et l’impulsivité, mais en redoutant aussi la conséquence de ses actes, on se trouve incapable d’agir. Il existe bien le désir inconscient de se protéger d’une agression, et on voudrait développer un potentiel de défense.  Mais la grogne est là, et le désir de se défendre peut exploser brusquement, d’autant plus qu’il y aura eu frustration avant.

Le mieux est encore de laisser venir ….de se laisser porter et de ne pas s’énerver.

 

Depuis le 13 septembre, Jupiter est redevenu direct, à 17° Capricorne.

(voir ma publication détaillée sur Facebook, du 12 septembre)

Je n’y reviens pas. Jupiter reste sur le 17° Capricorne pendant 6 semaines, du 24 août au 6 octobre. C’est un mastodonte de l’Univers qui a besoin de temps pour changer de direction. Il va vouloir faire quelque chose. Forcément avec enthousiasme. Avec ses espoirs et ses désillusions. Cette année 2020 l’aura vu toute l’année en sextile avec Neptune, son copain du système solaire avec qui il dialogue harmonieusement depuis le mois de février : ensemble porteur d’un idéal, après leur carré dissonant de l’année 2019.

 

Le 29 septembre, c’est Saturne qui reprendra sa marche directe, à 25° Capricorne. 

Une journée chargée, jour de la Saint Michel, l’Archange qui terrassa le dragon.

Saturne redevenant direct, est profondément déterminé à se libérer d’un vieux joug. Sur le plan personnel, on peut imaginer l’épine douloureuse qu’on aura enfin la force de retirer. Sur le plan collectif, on peut imaginer une résistance à l’autorité dans la volonté d’ouvrir la porte à une nouvelle qualité de vie.

Saturne a rétrogradé pendant près de cinq mois. En même temps que Jupiter, son compère social. C’est ensemble qu’ils ont envisagé de nouveaux points de vue sociaux concernant le mythe de bonheur actuel et une nouvelle attitude sociopolitique.

Mais au milieu de tant de désinformations, de chiffres manipulés, de flou et d’actions qui empêchent d’y voir clair, ont-ils eu la possibilité de réfléchir suffisamment pour débloquer une ancienne attitude de façon à pouvoir maintenant innover en réorientant un système qui a fait ses preuves … d’inefficacité ?

 

Conclusion

17 septembre 2020 :  8 + 9 + 4 = 21 … Le Monde

Ou : 2046 = 12 … le Pendu

 

On ne chemine plus avec le Mat.

Le Monde est une très belle carte de réalisation SI l’on poursuit son but sans crainte des sacrifices à faire, SI l’on utilise à bon escient la protection et la chance que nous offre cet arcane.

Mais …. la notion de sacrifices pour atteindre son objectif est amplifiée par la présence du Pendu.

 

Le Monde, c’est l’aboutissement, c’est le résultat, c’est la récompense ; c’est la plénitude affective, spirituelle ou matérielle qui permet de toucher un nouvel idéal.

Mais le Pendu, c’est l’attente, c’est ce moment de latence qui demande une énorme patience pour relever une situation délicate.

Comme le disent les aspects astrologiques, les cartes du Tarot sont là aussi pour dire que l’heure viendra où l’on pourra rétablir la situation ; mais pour l’instant, le Pendu voit le monde à l’envers. Il est pendu par un seul pied ; mais il dispose de sa tête pour réfléchir. Avec un peu d’effort, il pourra prendre un nouveau départ.

Mais c’est encore bloqué.

 

C’est bien le sens de cette Nouvelle Lune en Vierge qui prépare la transition avec le second hémicycle. Si l’on est patient, si l’on fait marcher son discernement, sans croire aveuglément tout ce qui est distillé à longueur de journée par des médias qui ne savent pas ou qui ne veulent pas savoir, on peut s’appuyer sur des éléments qui vont faire envisager une autre façon d’aborder l’automne. Mercure en Scorpion sera notre prochain allié. Mais il faudra encore attendre le mois de novembre.

Pour l’instant, il faut juste avancer ses pions.

 

Cette transition, préparée par cette Nouvelle Lune en Vierge, c’est un saut dans l’inconnu.

Oui, beaucoup sont encore dans la souffrance ; ils vivent avec leurs blessures sans avoir encore la force de se débarrasser de leurs ombres. Par paresse ou par faiblesse. Ils n’ont pas encore quitté un certain niveau de sacrifice qui les empêche d’assumer leur responsabilité personnelle. Ils n’ont pas confiance en eux-mêmes.

 

Mais derrière la grogne qui monte un peu partout, derrière les écrans de fumée que certains cherchent à imposer, il y a de plus en plus de gens qui perçoivent déjà la Lumière.

Ils n’ont pas peur.

Ils cheminent sur un sentier qui s’appelle Amour ; forcément, ils rencontrent la Beauté, la Santé, la Force, la Confiance.

Et la Liberté.

Et comme nés d’une source de cristal, tous ces jolis mots brillent comme la Lumière.

Une Lumière qui émane de chacun de ceux qui font confiance.

 

Bien chaleureusement à tous.

Jacqueline

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – septembre 2020

Site : http://www.jacquelineboilot.com/     

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog … mais vérifiez bien : A CHAQUE LUNAISON, JE RECOIS DES ADRESSES ERRONEES.

Pour éviter une erreur qui serait de mon fait, je procède par collier-coller de ce que vous écrivez.

Ensuite, si j’ai « wanadoo.ft » je peux corriger ; mais quand il s’agit d’une lettre manquante ou en trop dans le nom, je ne peux rien y faire.

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/   pour des explications plus détaillées de chaque aspect vu sommairement dans cette publication.

Share