La Nouvelle Lune du 17 mars 2018

Cette Nouvelle Lune se fait à 26° 53 des Poissons dont le degré symbolique nous dit :

« La Lune de la moisson illumine un ciel d’automne »

Dominante : Lumière de l’accomplissement d’une œuvre bien faite.

Un symbole qui nous apporte l’image du temps venu  pour la récolte de ce que nous avons non seulement semé, mais aussi cultivé ou omis de cultiver !

.

 

Une Nouvelle Lune Poissons le 17 mars 2018 à 13 h 13  TU

(14 h 13 en France)

ascendant 6° 06 Lion pour Paris

Lunaison dans l’énergie des Poissons

un signe d’Eau mutable yin

conjointe à Chiron

au carré de Mars

Le carré à Jupiter rétrograde se défait

Pas d’Air mais beaucoup d’Eau

Neptune, maître de Lunaison, ne fait aucun aspect majeur

Mars passe le même jour en Capricorne

Toutes les planètes sont rassemblées dans un BOL de 146°

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée, peut-être un peu confuse au départ.

C’est pourtant bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans le domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 31 mars.

 

Une Lunaison en Poissons étroitement conjointe à Chiron

La dynamique Poissons est à son maximum. Ça peut aller des sommets de la compassion à la perte de contact avec le réel.

Les Poissons, dernier signe de la roue du Zodiaque, symbolisent la fin d’un monde et le début d’un autre. C’est la fin de l’hiver, avec son dégel. La graine va bientôt perdre sa forme pour germer et jaillir à nouveau de la terre. Tout comme nous qui devons mourir à l’ancienne peau, pour nous couler dans une nouvelle forme, qui prendra les contours de notre évolution.

Deux Poissons dans son hiéroglyphe : l’un tire vers le haut, l’autre vers le bas. Deux directions opposées. Pas facile de s’y retrouver ! Quand l’un descend, vers le passé, l’autre remonte, vers l’avenir. Le tiraillement peut aboutir à une confusion remarquable. Heureusement, le trait qui les réunit est une arche d’alliance.

Et cette Nouvelle Lune est conjointe à Chiron, lui-même un Passeur puisqu’il est le Grand Médiateur des deux mondes symbolisés par Saturne et Uranus. La Mythologie nous renvoie à un mythe guérisseur ; depuis des années, chaque année, cette Nouvelle Lune Poissons est conjointe à Chiron. En 2018 pour la dernière fois puisque Chiron quitte les Poissons le mois prochain.

Nous vivons l’urgente nécessité de créer un pont médiateur entre notre réalité intérieure et notre réalité extérieure, entre le monde d’en haut et le monde d’en bas, entre le nord et le sud, entre l’est et l’ouest, entre l’orient et l’occident,  …

Avec au pire, un renforcement de la rigidité ; au mieux une qualité d’écoute de ce que l’on doit quitter pour franchir ce Pont.

Au niveau collectif et au niveau individuel.

Avec une opportunité de guérison du poids de toutes ces mémoires qui encombrent.

En essayant d’y répondre de la manière la plus adaptée.  .

Neptune est chez lui,

Il domine …. peut-être une tendance chimérique ou idéaliste qui peut conduire à une certaine errance ? …mais aussi un élan qui porte aux idéaux, aux courants émotionnels et mystiques, à la solidarité, à la générosité, à l’humanisme. Un moment où l’on aura besoin de se fondre dans une collectivité qui partage le même idéal social. Il ne fait aucun aspect majeur avec le reste du thème, sinon une conjonction avec l’astéroïde Junon, protectrice du mariage et de la maternité, donc ici en réceptivité puisqu’en signe yin.

 

Le carré de la lunaison à Mars,

dans son dernier degré du Sagittaire, peut monter le ton quant à une volonté de se libérer et de sortir de coquilles sclérosantes. Ça peut passer par des querelles exacerbées au sein de clans qui nous pèsent. Ou par une obligation de calmer des colères trop réactives. Ça peut être une audace à innover et à s’impliquer avec force dans un projet d’envergure.

 

Quelques heures après la Nouvelle Lune, Mars passe en Capricorne

Il passe chez Saturne qui ne pense souvent qu’à une chose : le rappeler à ses devoirs. Avec logique, réflexion, méthode et logique. Alors Mars va chercher à réaliser ses projets avec un maximum d’efficacité et de sens pratique. Le défi sera quand même d’apporter de la souplesse dans une énergie plutôt connue pour sa rigidité dans sa volonté de trop bien faire.

(voir ma publication sur Facebook)


Mais ….

La Lunaison se fait au trigone de Jupiter Rétrograde

… et c’est un Jupiter important, puisqu’il emmène l’ensemble des planètes rassemblées dans une sorte de BOL qui fait 146° ; c’est lui qui, de sa place de planète leader, voudrait essayer de s’exprimer vers l’extérieur … sauf qu’il est rétrograde depuis le 9 mars et pour quatre mois.

Avec Jupiter rétrograde en Scorpion, on est plus dans le questionnement, avec obligation de faire une pause pour un bilan par rapport à ce qui a déjà été fait. Et pour réfléchir à des plans de projet qui ne seront pas bien clairs avant la première quinzaine de mai lors de l’opposition de Jupiter au Soleil.

Dans cette configuration, Uranus est planète de queue, avec sa volonté d’originalité.

Mais il n’y a aucune opposition qui pourrait donner une perspective. On est dépendant de facteurs extérieurs. On a tendance à dire que c’est la faute des autres. Et c’est la confusion, comme pour revenir à cette Lunaison Poissons et à Neptune maître dans son signe.

 

Les deux planètes personnelles, Mercure et Vénus, sont en Bélier.

(voir publications sur Facebook des 6 et 7 mars)

C’est beaucoup d’impulsivité autant dans les pensées que dans les sentiments et la valeur qu’on leur donne. Il est important d’initialiser du neuf après leur  passage sur Chiron  dans la nuit du 4 au 5 mars.

Le carré à Saturne est trop large, mais le carré à la Lune Noire Moyenne est bien présent. Comme un défi de faire preuve d’une plus grande lucidité dans ses liens, qu’ils soient intellectuels ou affectifs …. Développer sa capacité de dialogue … S’harmoniser sur de nouvelles valeurs …Avec toujours le risque d’une rupture violente (le défi est difficile dans ce signe du Bélier, sujet à l’impulsivité).

 

Dans quelques jours, le 23 mars, Mercure passe rétrograde.

Jusqu’au 15 avril, pour la prochaine Nouvelle Lune. Cette rétrogradation accompagne donc toute cette Lunaison et signe une profonde réflexion à faire pour un nouveau regard sur notre communication (et ça peut se traduire par une paralysie des liaisons par rail) qui pourrait commencer à devenir plus claire autour du 1er avril (conjonction inférieure Soleil/Mercure) et impulser une nouvelle attitude après le 15 avril.

(voir publication sur Facebook du 23 mars)

 

Une Lune Noire qui reprend de l’importance

On se souvient comme elle a été présente par une conjonction à Saturne qui n’en finissait pas pendant le second semestre 2017 et nous interpellait sur une mutation à faire touchant les modèles de structures auxquels on était habitués. Pour une plus grande maturité à venir.

Cette fois, la Lune Noire Moyenne démarre une conjonction à Pluton

qui durera jusqu’à la mi-juin ; la Lune noire Vraie prendra le relais jusqu’à la fin juillet quand démarrera la période des 3 éclipses de l’été.

Ça touche toujours nos valeurs, mais c’est encore plus profond puisque Pluton représente nos pulsions inconscientes. Il y a une exigence absolue de purification qui cherche à résoudre radicalement une situation. Refoulera-t-on la remise en question ? … Refusera-t-on la vérité ? … Se laissera-t-on manipuler ? … Ou se libèrera-t-on d’une emprise qui  empêche de savoir vraiment qui l’on est ? …

Ça pourra être pénible pour ceux qui se laisseront submerger par des résidus de haine refoulée. Mais pour ceux qui choisiront de vivre positivement ce transit, il y a une réelle opportunité d’ouvrir une Porte, de laisser tomber ses phobies et de faire émerger une nouvelle richesse intérieure.

 

Le 14 mars, a eu lieu le second semi-carré Jupiter Saturne

d’un cycle qui a commencé en 2000 dans le signe du Taureau

Jupiter et Saturne sont les deux planètes sociales. Avec son énergie d’expansion et d’extériorisation, Jupiter est la loi qui permet ; Saturne avec son énergie de restriction et d’intériorisation, est plutôt la loi qui sanctionne. Les deux sont nécessaires pour créer un équilibre et permettre une intégration sociale. Mais le semi-carré dans sa phase décroissante comme ici, apporte une friction.

Le cycle renvoie à sa conjonction de 2000 à 23° Taureau et parle donc de nos « territoires » qu’ils soient physiques ou psychiques, et notre dépendance aux valeurs matérialistes de la société dans laquelle nous vivons.

Le premier passage exact de ce semi-carré s’est fait en décembre : le problème a été posé d’une nouvelle organisation sociale à préparer.

Cette fois pour le second aspect exact, Jupiter est rétrograde ; il demande de lâcher prise avec de vieilles mémoires qu’il faut nettoyer pour viser un puissant changement de mentalité dans  une opportunité d’épanouissement.

Sur le plan collectif, cet épanouissement passerait autrement qu’en valeurs matérialistes. Le mythe de bonheur social par la richesse est encore fortement ébranlé.  Cette dernière phase décroissante et dissonante avant le prochain cycle de 2020 – pour accélérer le processus de transformation profonde – peut confronter à des difficultés matérielles pour le faire comprendre. Dans le seul but d’une remise en cause profonde de son style de vie.

Sur le plan individuel, un temps de pause est arrivé. C’est le moment de faire un bilan de ce qui a déjà été fait par le passé, pour un nouveau plan d’action plus concret ou un projet professionnel qui pourrait devenir plus clair début mai …

(voir publication sur Facebook du 14 mars).

Qu’a-t-on construit depuis le début du cycle ? … Qu’a-t-on acquis, ou abandonné ? …. Et puisque nous arrivons à la fin du cycle, qu’envisage-t-on de mettre en place maintenant pour développer une activité sociale ou professionnelle ou plus simplement une évolution spirituelle et psychique ? …

Jupiter Rétro à 23° Scorpion, est pile en face du départ du cycle à 23° Taureau ! … Un clin d’œil envoyé par l’Univers qui permet de réorienter tout un pan de son épanouissement pour une nouvelle qualité de Vie. …. Troisième aspect exact début septembre pour mettre le nouvel objectif en place.

 

Le 20 mars, le Soleil rentre en Bélier

C’est un Portail qui s’ouvre avec l’Equinoxe de printemps. C’est une RE-naissance qui va permettre de recharger les batteries.

Le même jour, une conjonction exacte Mercure / Vénus demande un nouveau regard pour réévaluer nos vieux paramètres …. Un défi confirmé par la prochaine rétrogradation de Mercure (dont on a parlé plus haut). Il vient tout juste de commencer sa boucle de rétrogradation et s’apprête à faire symboliquement marche arrière à partir du 23 mars : rétrograde en Bélier, c’est peut-être justement l’obligation de faire une pause pour garder son calme et se recentrer de façon à mieux assumer les nouvelles résolutions.

 

D’autres aspects pouvaient être étudiés, notamment la phase de sextile Jupiter/Pluton  (à mettre en lien avec le semi-carré Jupiter/Saturne) … mais dans une Lunaison déjà très copieuse, j’en parlerai dans la prochaine Pleine Lune et de toute façon, une publication spéciale y sera consacrée sur ma page Facebook Allô Allô Mercure le 14 avril.

.

Conclusion

17 mars 2018  = 8 + 3 + 2  =  13 …. La Lame 13

Ou 17 + 3 + 2018 =  2038  =  13

L’imagerie traditionnelle nous montre la mort sous la forme d’un squelette armé d’une faux. A priori, pas très engageant.  Et puis ce nombre 13 … Un peu redouté aussi puisque rappelant  les 13 convives de la Cène dans la culture judéo-chrétienne, le 13ème chapitre de l’Apocalypse consacré à l’antéchrist, les 13 esprits du mal, …

Mais …. le nombre 13  (1 + 3  =  4) renvoie aussi à l’Empereur, une carte de concrétisation et de réalisation

Et s’il ne s’agissait que d’une mascarade ?

Regardez-le bien, ce squelette. Il est debout, actif, bien en chair. Il est vivant. Et il marche. Il fauche. Sa colonne vertébrale ressemble à un épi de blé, beau symbole de la Vie.

Sous sa faux, un peu tout, des mains, des pieds, des têtes … tiens, une tête couronnée ! … Et dans un sol bien noir.

C’est l’une des cartes les plus puissantes du Tarot. Mort et métamorphose. Qui renforce l’’idée du semi-carré Jupiter Saturne.

Etape à franchir pour passer à autre chose (symbolisme de cette Lunaison en Poissons).

Une page se tourne. Un trait est tiré.

Mais on ne récolte que ce qu’on a semé.

Sur le plan personnel, quelles grandes transformations devons-nous opérer, quel deuil devons-nous faire ?…A quel changement radical pouvons- nous être confrontés ?  Quel tournant de notre vie allons-nous affronter ? … De quelle dépendance émotionnelle doit-on se détacher ? … Que va-t-il nous falloir faucher pour renaître à quelque chose de plus cohérent avec notre Contrat d’Ame ?

Bien des questions qui vont nous interpeller : la Nouvelle Lune est toujours un point culminant énergétiquement très fort, qui donne une nouvelle direction, propice à un nouveau projet, à une nouvelle intention.

Et l’énergie de cette Nouvelle Lune est d’autant plus forte qu’elle prépare l’Ouverture du Portail de Printemps le 20 mars, cette Grande Porte de l’Equinoxe à l’esprit de Feu (symbolisme du Bélier et de sa planète maîtresse Mars) qui demande d’expérimenter de nouvelles énergies.

La Nature s’éveille avec ses bourgeons, mais aussi avec tout ce qui, au plus profond de soi, a envie d’éclore pour une nouvelle Vie …..

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – mars 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.