La Nouvelle Lune du 16 avril 2018

Cette Nouvelle Lune se fait à 26° 02 Bélier dont le degré symbolique explique :

« Une imagination créatrice permet de regagner une opportunité jadis perdue ».

Dominante : Révision de l’attitude et ré-évaluation intérieure.

Ce symbole nous dit qu’un esprit obsédé par ce qu’il parait capable d’accomplir sur un nouveau niveau d’expériences PEUT échouer. Le disciple échoue à son examen …. Ou du moins, il lui semble qu’il échoue. Mais l’échec peut avoir la signification d’un défi à la naissance de nouvelles possibilités. Cette possibilité, c’est l’imagination créatrice.

Il est donc difficile de distinguer le succès de l’échec. Ce qui compte, c’est le développement d’une Foi dans la poursuite de ses idéaux. On peut toujours recommencer, mais il faut d’abord avoir la force d’imaginer plus clairement un but qui fut jadis oublié, parce que trop imprécis.

 

 

Une Nouvelle Lune Bélier le 16 avril 2018 à 1 h 58  TU

(3 h 58 en France)

ascendant 29° Capricorne pour Paris

Lunaison dans l’énergie du Bélier

un signe de feu cardinal et yang

conjointe à Uranus

au carré de Pluton

Pas d’Air

mais beaucoup de Feu et de signes cardinaux

Mars, maître de Lunaison, sextile exact à Neptune

Second sextile exact Jupiter / Pluton

Chiron passe son dernier jour en Poissons

 

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée, peut-être un peu confuse au départ.

C’est pourtant bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans le domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 30 avril.

 

Une Lunaison en Bélier étroitement conjointe à Uranus

Une lunaison rock’n roll ! Ceux qui n’aiment pas le changement devront changer de trottoir !

Sur un Bulletin Météo, à coup sûr, on entendrait : Avis de tempête … Secousses … vent, Force 8 …

Imaginez : une Lunaison Bélier, dans le premier signe du printemps, et du zodiaque, c’est déjà de la fougue et de l’enthousiasme. C’est une Lunaison qui donne la vitalité nécessaire pour un redémarrage. Pour lancer un projet, pour commencer, pour recommencer. C’est la volonté de reprendre la course à zéro. Avec le Bélier, on est même prêt à se battre et à se confronter avec les moyens qu’on a. Vitesse, impulsivité. Et courage. Dans un besoin de couper le cordon, de prendre son indépendance, de se fixer un cadre d’action dans lequel inscrire une démarche volontaire et donc de reconstruire des bases plus en accord avec soi. De tester ses limites …. et celles de l’entourage !

Mais en plus, conjoint à Uranus, c’est un quadrille endiablé, porteur d’un nouveau départ. C’est la possibilité de réaliser ses rêves, de croire que tout est possible en prenant conscience de ce qui pouvait enfermer AVANT … pour se remettre en question, pour évoluer, pour devenir plus autonome et plus créatif..

 

Sauf que …. la Lunaison est en carré à Pluton en Capricorne

Et là, ça coince ! … Avec de profonds remous. Car il faudra bien trancher net. Et même ne pas hésiter à mettre toute la gomme pour nettoyer, pour métamorphoser et épurer les affaires du monde sociétal et institutionnel ! Les nouvelles quotidiennes relayées par les infos en sont un fidèle et triste écho.

 

Mars, maître de Lunaison, est enserré dans l’amas Capricorne, entre Saturne, Lune Noire Moyenne et Pluton

Il est encore tout chargé de l’énergie que lui a donnée Saturne quand il l’a doublé le 2 avril. Mais il a fort à faire dans la mutation de l’expression de ses désirs que lui imposent Lunes Noires et Pluton. D’autant plus que son énergie en Capricorne ne s’entend pas du tout avec l’énergie Bélier de la Nouvelle Lune dont il est le maître.

Dans son défi de comprendre ce qui l’anime et de s’interroger sur ses pulsions, Neptune par son sextile décroissant l’aide encore un peu pendant quelques jours à agir avec subtilité, de façon à éviter, ou du moins à minimiser les conséquences des dérapages qui pourraient bien avoir lieu.

 

Le 14 avril, s’est fait le second sextile décroissant  Jupiter et Pluton.

(voir ma publication Facebook du 14 avril)

C’est une réflexion sur la nécessaire réorganisation générale de la société, et ceci d’autant plus que Jupiter est rétrograde. La réorientation a commencé en décembre 2007 dans le signe du Sagittaire, sensible aux idéaux, et porteuse de la grave crise bancaire de janvier 2008  … réflexions profondes sur la richesse extérieure, sur la toute puissance des traders et de l’économie industrielle, face à une richesse intérieure à vivre sans dépendre de son image sociale. Un nouvel équilibre est toujours à trouver entre d’anciennes valeurs morales et sociales, et une ouverture à un type relationnel totalement nouveau.

Le problème avait déjà été posé au premier passage du sextile en décembre : souhaite-t-on mettre en place une réorganisation générale … ou préfère-t-on continuer à alimenter la toute puissante société de consommation ? …. Premiers éléments de réponse en septembre pour un nouveau départ à élaborer, voire à mettre en place … La réponse définitive devra être trouvée dans deux ans, puisque c’est en 2020 que les deux planètes commenceront un nouveau cycle, derniers degrés du Capricorne,  POUR une réorganisation totale …. Avec, en fonction de ce qui sera alors choisi par nous Terriens, le couperet qui pourrait tomber avec l’entrée de Pluton en Verseau quelques années plus tard … ce fameux couperet utilisé lors du précédent passage de Pluton en Verseau à la fin du 18ème siècle.

 

Dimanche 15 avril, en milieu de journée, Mercure a repris sa marche directe.

Il repart pour un dialogue tout neuf dont on verra les retombées début juin.

 

17 avril : Première incursion de Chiron en Bélier (pour 6 mois seulement !)

Aïe … la dernière fois que Chiron est rentré en Bélier, c’était le 1er avril 1968. Il est facile de mettre en lien les grèves de 68 et la révolte étudiante actuelle, avec ce Chiron en Bélier qui cherche à dépasser les obstacles qui l’empêchent de visiter de nouveaux domaines.

Chiron est associé au Guérisseur, figure mythologique du Centaure, mi-homme, mi-animal. Mais c’est un Guérisseur blessé, à la fois chamane et précepteur, dont le rôle est de montrer là où est la blessure en soi, et ce qui a besoin d’être libéré pour un éveil spirituel.

En fait, de par son rôle :

auprès de Saturne, la dernière planète du visible, avec sa sécurité des habitudes,

et auprès d’Uranus la première planète de l’invisible, avec son besoin d’aventure et de changement qui veut s’affranchir des figures d’autorité,

Chiron est un Passeur qui permet de passer à une autre forme de conscience.

 

* Avec une Nouvelle Lune en Bélier conjointe à Uranus,

* avec Mars comme maître de tout ce petit monde  mais lui-même conjoint à Saturne/Lune Noire/Pluton,

comment va réagir ce Chiron nouvellement entré dans le territoire de Mars ?

Sera-t-il le Chiron Guérisseur, guide et éclaireur ?

Ou sera-t-il le Chiron qui devra apprendre à contrôler son agressivité ou à faire face à celle des autres ?

Il ne s’installera vraiment en Bélier qu’en mars 2019 ; en revenant sur ses pas et en franchissant la Porte des Poissons, où il restera d’octobre 2018 à la mi-février 2019, il puisera à nouveau le besoin de sentir pour quoi il veut s’engager.

 

18 avril : Saturne commence sa rétrogradation annuelle à 9° Capricorne

C’est une opportunité de redéfinir les responsabilités du personnage social qui est en soi.

 

22 avril : Pluton commence la sienne à 21° Capricorne

Et là, c’est tout un chantier mondial à propos de toutes les formes de pouvoir et d’autorité, qui continue dans un mouvement très lent  et qui vient ébranler la terre pour désintégrer ce qui n’est plus valable pour son évolution.

 

La Lune Noire Moyenne se rapproche toujours de Pluton

Elle le rejoindra exactement à la Nouvelle Lune du 15 mai, le jour où Uranus entrera une première fois en Taureau.  Conférence au sommet à venir !

 

Conclusion

16 avril 2018  = 7 + 4 + 2  =  13 …. La Lame 13

Ou 16 + 4 + 2018 =  2038  =  13

Comme la dernière Nouvelle Lune du 17 mars.

Comme je l’ai écrit souvent déjà, c’est l’une des cartes les plus puissantes du Tarot. Très symbolique de Jupiter rétrograde en Scorpion. Mort et métamorphose qui n’en finissent pas, et qui nous sont encore présentées.

Etape à franchir pour passer à autre chose.

Une page se tourne

Un trait est tiré. Mais de même qu’on récolte ce qu’on a semé, de même il nous faut éradiquer ce qui peut entraver un meilleur futur.

 

Alors, quelles grandes transformations doit-on encore opérer, quel deuil doit-on encore faire ?…A quel changement radical peut-on être confronté ?  Quel tournant de notre vie va-t-on affronter ? … De quelle dépendance émotionnelle doit-on se détacher ? … Que va-t-il falloir faucher pour renaître à quelque chose de plus cohérent avec son Contrat d’Ame ?

Bien des questions qui vont interpeller mais qui continuent à mettre le doigt sur une société qui nous enferme dans une vie dont beaucoup ne veulent plus, et qui voudrait remettre en premier le sens de l’Humain, tel que le demande Neptune toujours en Poissons.

 

La Nouvelle Lune est toujours un point culminant énergétiquement très fort, qui donne une nouvelle direction, propice à un nouveau projet, à une nouvelle intention.

Mais la Terre subit actuellement une recrudescence d’orages magnétiques qui secouent  … Vertiges, anxiété, migraines, … Il va bien falloir apprivoiser ces nouvelles vibrations. Seul ou avec une aide énergétique.

Une remise en question nous est présentée pour faire mourir de vieux schémas de comportement.

Une métamorphose aussi, pour faire naître une nouvelle dynamique de Vie et répondre aux messages de la Terre.

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – avril 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.