La Nouvelle Lune du 15 mai 2018

Cette Nouvelle Lune se fait à 24° 36 Taureau dont le degré symbolique explique :

« Un grand parc ouvert au public »

Dominante : la  culture des énergies naturelles en vue d’une utilisation collective

Ce symbole indique le résultat positif de la volonté collective de vivre en paix et en repos. Le parc public est fait et gardé pour la joie de toute la cité.

 

Une Nouvelle Lune Taureau le 15 mai 2018 à 11 h 49  TU

(13 h 49 en France)

Ascendant 3° Vierge pour Paris

Lunaison dans l’énergie du Taureau

un signe de Terre fixe et yin

Pas de Feu

Uranus fait une première incursion (très rapide) en Taureau

Vénus, maître de Lunaison,

est dissonante à l’axe des Nœuds Lunaires

Mars passe son dernier jour en Capricorne

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée, peut-être un peu confuse au départ.

C’est pourtant bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans le domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du  29 mai.

 

Une Lunaison en Taureau

Une lunaison qui s’installe dans un cocon protecteur !

On a envie de concret, on a envie d’un ancrage pour ne pas tanguer, on a envie de retrouver un cocon de douceur dans lequel on se sente protégé, on a envie de posséder quelque chose (ou quelqu’un) parce que posséder rassure.

Peut-être rêvera-t-on pendant cette lunaison, d’acheter une maison à la campagne, en pleine nature … quelque chose qui soit beau (on est chez Vénus) et où l’on pourra même s’adonner à une activité artistique … que ce soit la peinture, un art musical, tout ce qui peut rappeler la Beauté. Peut-être tout simplement voudra-t-on s’occuper de soi, et de son corps, ou bien  partager quelques barbecues avec les amis.

Mais en même temps, l’énergie du Taureau peut apporter quelques résistances aux changements !

 

Vénus, maître du Taureau, n’est pas copine avec l’axe des Nœuds Lunaires :

Elle est en sesqui-carré au Nœud Sud et donc en semi-carré au Nœud Nord ; le défi semble bien être de remettre en cause ses valeurs, sur bien des plans. Dans quel but ? … peut-être pour se débarrasser de projections ou de visions faussées, et de comprendre ce qui correspond à sa vraie valeur ….

Et c’est toute la difficulté de cette Nouvelle Lune en Taureau qui est en recherche de bien-être et de plaisirs, mais dont Vénus, la planète maîtresse, doit prendre conscience que ses tentatives de séduction trouvent peu d’écho à l’extérieur tant qu’elle est en recherche de satisfaction personnelle : le sesqui-carré au Nœud Sud est une occasion en fait de lâcher un conditionnement affectif ou sentimental ou esthétique, qui nous met systématiquement dans un état de dévalorisation, ou nous empêche de retrouver un nouveau type de solidarité qui puisse nous mettre en rapport avec un certain sens sacré de la Vie.

 

Cette Lunaison fait d’autres aspects parfois un peu larges, dont certains se défont :

L’opposition majeure du Soleil à Jupiter du 9 mai, est encore présente ; mais avec la rétrogradation jupitérienne, elle se défait de plus en plus. Elle a montré ce qu’il était nécessaire de changer dans sa participation sociale.

Un trigone à Pluton Rétrograde (orbe de 4°)  rappelle qu’une clarification a été possible dans un souci de cultiver sa différence.

Le sesqui-carré croissant avec Saturne, a même permis de surmonter un obstacle en forçant à prendre une nouvelle direction après avoir compris le sens d’une confrontation difficile avec l’environnement social.

En revanche, le trigone à venir avec Mars (orbe actuel de 5°)  peut permettre d’insuffler une belle énergie pour les travaux en cours.

 

Quelques heures après la Nouvelle Lune,

Uranus fait une première incursion en Taureau.

Mais c’est un faux départ.

Uranus, la planète rebelle, anticonformiste, voire révolutionnaire, n’aime pas du tout le Taureau qui, au contraire, cherche son bien-être dans le calme et les plaisirs de la vie.

Certes, en Taureau, Uranus voudrait bien laisser sa marque. Avec obstination. Il voudrait bien bouleverser les habitudes. Il voudrait vaincre l’apathie ambiante, et au besoin, mettre son petit grain de folie dans le seul but de faire émerger une nouvelle phase de vie, plus conforme aux valeurs de la Terre, à la Nature, aux plaisirs sains d’une bonne hygiène de vie et d’une alimentation plus saine. En s’entourant de disciplines de bien-être (yoga, méditation, musique, …) Et pour cela, via l’énergie du Taureau, il est capable de se montrer têtu et obstiné, et de travailler à la force du poignet pour se montrer novateur et efficace.

Au moment précis de son entrée en Taureau, en leader de l’imprévisible, il cherchera peut-être à faire un coup d’éclat pour se faire entendre.  Serait-ce par exemple le bruit assourdissant d’un tremblement de terre ? …. Rien n’est moins sûr.

 

Pour mémoire, c’est certes le jour où Uranus est rentré en Bélier, le 12 mars 2011, un signe de Feu, que la première explosion d’un réacteur du Fukushima explosait dans le ciel japonais, avec séisme et raz-de-marée ; mais c’était son entrée définitive, Uranus était rentré une première fois en Bélier un an avant, le 28 mai 2010  Sans explosion, sans tremblement de terre, sans tsunami, …

 

Pour mémoire encore, la fois précédente, Uranus est rentré

* une première fois en Taureau le 6 juin 1934, je n’ai noté sur le plan mondial, que la naissance de la Fondation de l’Action Libérale Nationale au Canada,

* il a rétrogradé en Bélier,

* puis il n’a fait sa rentrée définitive qu’un an plus tard, le 28 mars 1935. Aucun coup d’éclat particulier connu, ce jour-là.

 

Cette fois-ci, 15 mai 2018, c’est la première entrée d’Uranus en Taureau.

Il est conjoint à Mercure, la planète du mental. Le moment va-t-il coïncider avec une découverte scientifique notoire ? …. (En 1934, la première entrée d’Uranus en Taureau avait été marquée par une découverte importante au niveau de la radioactivité artificielle).

Ou alors, à l’instar de Socrate, va-t-on se rendre compte que plus l’on sait, plus l’on s’aperçoit qu’on ne sait rien !

Il est aussi en carré avec Mars pour cette Nouvelle Lune (mais c’est un faux carré puisque Mars est encore en Capricorne alors que Mercure/Uranus sont en Taureau : les degrés qui les séparent sont en carré mais pas les énergies qui les animent)

 

Et décidément, Uranus n’est vraiment pas à son aise. A peine 9 jours après son entrée dans ce signe de Terre, dès le 9 mai, à 0° 33 du Taureau, il renâcle, il avance de plus en plus lentement.

Dans son désir de bien faire son travail, il s’aperçoit qu’il ne pourra pas vraiment être efficace. Il rebroussera carrément chemin le 7 août à 2° du Taureau pour revenir 5 mois en Bélier, puiser un enthousiasme qui lui permettra plus tard de bien ancrer sa réussite. Il ne s’installera définitivement en Taureau qu’au printemps 2019.

 

Le 16 mai, Mars passe en Verseau

Ouvert au monde et à l’humain, il aime lutter pour les libertés individuelles, pour le respect sous toutes ses formes, pour les causes sociales et humanitaires. Avec une pointe d’originalité quand même (on est chez Uranus)

 

Le 19 mai, Vénus passe en Cancer

Dans un besoin d’intimité et de tendresse. Et dans un milieu qui se veut être un cocon protecteur. Une Vénus qui protège autant qu’elle a besoin d’être protégée. Avec beaucoup d’émotion …. Mais qui, en passant bientôt à l’opposé de Saturne, devra surmonter un fort sentiment de dévalorisation. Conséquences : un renoncement ou bien une avidité affective ….

 

Et le 21 mai, le Soleil passe en Gémeaux

Les qualités à intégrer pendant ce passage qui va durer un mois, vont passer par plus de curiosité, plus de vivacité et de souplesse en même temps. Plus de fantaisie aussi. Et dans un besoin d’abandonner un peu de nervosité et d’inquiétude, si chères au tempérament Gémeaux qui habituellement, préfère les cacher sous une désinvolture qui n’est qu’apparente !

 

Conclusion

Il y a bien des façons, vous le savez maintenant, de calculer la lame du Tarot qui correspond à la Nouvelle Lune ou à la Pleine Lune.

J’ai eu un dialogue très intéressant récemment avec un lecteur fidèle de Facebook, qui ne rapporte pas l’année 2018 à 2, comme je le fais habituellement, mais à 11.

Comme Florian a ses entrées auprès des Anges, j’ai été très attentive à ses paroles.

Selon sa manière de calculer :

15 mai 2018  =  6 + 5 + 11  =  22 ….  Le Mat

Pour moi :

15 mai 2018 =  6 + 5 + 2  =  13 … La Lame 13

Ou bien : 15 + 5 + 2018  =  2038  = 13, toujours

(Comme la NL du 17 mars, comme la NL du 16 avril).

 

Alors si l’on fait un mix des deux :

Le Mat est un dissident … Comme Uranus !

D’être dissident lui permet de se distancer et d’oser affirmer sa différence. Pour mettre sa révolte au service d’une rupture avec des schémas conformistes dans lesquels il se sent vraiment trop à l’étroit.

La Lame 13 est dans la même direction, dans le même mouvement. Quand l’un avance, l’autre fauche. Mais pour passer d’une émotion à une autre. D’un état d’âme à un autre. D’une  étape à une autre.

Étrange … Les 22 arcanes du Tarot sont nommées et numérotées. Sauf ….

L’arcane 13 n’est pas nommé.

Le Mat (souvent égal à 0 – zéro) n’est pas numéroté.

L’un n’a pas de numéro, l’autre n’a pas de nom. Et ils sont liés dans cette Nouvelle Lune.

Dans un changement qui se veut total, radical et définitif.

Quand le Mat évoque les blessures et le passé qu’on porte avec soi, mais qu’on est prêt à affronter pour chercher un nouveau point d’ancrage, la Lame 13 évoque de son côté la transformation, la renaissance

Et tous les deux permettent de se libérer, de partir sans se retourner, d’accéder à d’autres vérités. Pour un changement radical. Parce qu’on ne veut plus vivre ce qu’on vivait avant.

C’est toujours une étape à franchir pour passer à autre chose. On n’en finit pas d’éradiquer ce qui peut entraver un futur meilleur.

 

Et c’est peut-être bien pour ça qu’Uranus se refuse à rentrer en Taureau : intuitivement, il sait qu’il y a encore trop de choses à faucher pour renaître à quelque chose de plus cohérent avec nos contrats d’Âme. Trop de questions nous interpellent encore sur cette société dont beaucoup ne veulent plus. Forcément l’Éveilleur ne peut pas encore vraiment concrétiser les idées qu’il a prises pendant son séjour en Bélier. Alors, il retarde et remet son entrée à plus tard …

.

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – mai 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.