La Lunaison du 5 septembre 2013

Une Lunaison à 13° 04 de la Vierge dont le degré sabian nous dit :

«  Un arbre généalogique indique un passé aristocratique »

Dominante : la valeur d’antécédents collectifs soutenant et valorisant toute initiative individuelle.

 

Pouvoir du Passé …. Un pouvoir donné à tout homme, en temps de crise et de décision, qui possède de profondes racines dans le passé, que ce passé appartienne à des êtes physiques, ou qu’il soit fait d’une série de conditionnements à un tout. Il est bon que la véritable spontanéité soit en fait toujours basée sur une séquence structurée d’antécédents spirituels, si l’on veut qu’elle réponde à un besoin collectif.

Comme si, pour atteindre le succès véritable, en temps de crise, il fallait  recourir aux sources pour atteindre la floraison, du moins si l’on veut vraiment que la fleur devienne une autre graine.

 

Lunaison du 5 septembre 2013  –  11h 37 TU  –  13h 37 en France

Il s’agit d’une Lunaison dans le signe de la Vierge,

un signe de Terre, mutable, yin

Le trigone à Uranus est devenu quinconce

Et toujours le T-Carré sur Uranus

Jupiter étant toujours dans l’orbe de son opposition à Pluton

 

Voilà …. L’Eté s’en va sur la pointe des pieds.  C’est le temps des récoltes et la cueillette de certains fruits.  Quelle récolte allons-nous avoir ? …. Quels fruits avons-nous laissé mûrir ? ….

Le signe de la Vierge symbolise la capacité d’analyser, avec méthode, avec organisation et souci du moindre détail (c’est un signe de Terre !) pour s’améliorer sans cesse et se perfectionner. A-t-elle bien tout trié, tout ordonné, relié ce qui est compatible ? … En quoi serait-elle encore plus efficace ? …  De quoi se complexer quand on se trouve face à une Vierge, tant elle est précise, efficace, sérieuse, honnête, méthodique, besogneuse, appliquée …. Dites-moi, si j’en oublie !

Et pourtant, dans la réalité, c’est elle qui craint de ne pas savoir s’organiser et de manquer de temps, … à moins qu’elle n’ait décidé un beau jour de jeter son bonnet de rigueur par-dessus les moulins et de prendre alors le contre-pied d’une vie tamisée au microscope de ses angoisses !

Vierges Sages, comme Colbert, Louis XIV, Boileau ou Agatha Christie … Vierges Folles, comme Alfred Jarry ou Antonin Artaud.

 

 

Le Soleil et la Lune sont chez Mercure

 

Doutes, anxiété, insécurité, anxiété, … Pourtant la Terre pourrait donner un côté concret, mais justement, la Vierge a tellement besoin de se donner des raisons que c’est au détriment de la spontanéité et de l’épanouissement affectif (Vénus y est en chute)

Mercure est chez lui avec son esprit logique et méthodique. Il est sorti de son opposition à Neptune, qui a pu lui faire avoir des jugements erronés, et il veut maintenant tout comprendre, d’autant plus qu’il ressent son semi-carré décroissant à Saturne comme un dernier défi au cycle qu’il a commencé avec lui en octobre 2012 sur le dernier degré de la Balance … Il ne se sent pas tout à fait prêt à commencer le  nouveau en Scorpion qui débutera d’ailleurs avec une boucle de rétrogradation en octobre/novembre. Il y a de quoi : l’esprit curieux, critique et perspicace du Scorpion va forcer la planète de la communication (de plus chargée du message donné par le Nœud Nord) à aller au fond des choses. Pas sûr que ça plaise à tout le monde !

 

Une lunaison en quinconce croissant à Uranus, qui demande obligatoirement une correction pour garder le cap, un peu comme un aspect de dernière chance avant la réalisation  (aux alentours du 3 octobre lorsque le Soleil arrive à l’opposition)  par rapport à un projet formulé fin mars 2013.

Une lunaison au trigone décroissant de Pluton, un aspect qui n’est pas évènementiel, mais qui permet de trouver au fond de soi, l’énergie nécessaire pour agir et changer ce qui doit l’être.

Une lunaison au sextile de Jupiter, qui nous renvoie à cette conjonction Jupiter / Lune Noire moyenne : la planète et l’astéroïde chevauchent ensemble pendant plusieurs mois  (première conjonction exacte en juillet à 4° Cancer  –  seconde conjonction exacte en décembre à 20° Cancer). C’est dire que nous avons encore un peu de temps pour rester à l’écoute de soi et imaginer un nouveau rapport avec l’ordre social, la loi, la justice, la morale.

 

 

Une conjonction Vénus / Saturne / Nœud Nord

 

quasi exacte pour la prochaine Pleine Lune :  8° 54 Scorpion pour Vénus ; 8° 46 Scorpion pour Saturne : 8° 23 Scorpion pour le NN.

Un drôle de degré sabian  « Un dentiste au travail » ou l’aptitude à corriger les méfaits dus à l’artificialité de la vie sociale et les mauvaises habitudes personnelles !

Une conjonction en sextile quasi exact à Pluton en fin de rétrogradation à 8° 59 du Capricorne. Et une rencontre attendue depuis longtemps ! …

 

Quel évènement imprévisible va nous obliger à nous interroger ? … A quelle responsabilité allons-nous être confrontés après avoir mis tant d’application à la fuir jusque là ? … De quelle illusion affective allons-nous prendre conscience ? … Quelle prise de conscience va soudain nous obliger à changer les bases de notre vie ? …. Dans laquelle de nos affirmations morales allons-nous être testés ? …. Quel évènement, peut-être pénible, va nous obliger à marquer un temps d’arrêt ? …

Toutes sortes de pistes qui vont nous faire comprendre qu’une phase de révision importante est activée, que ce soit dans nos habitudes mentales, dans nos certitudes, dans nos sécurisations, tout simplement dans notre morale personnelle (Saturne) mais aussi dans notre vie relationnelle (Vénus).

 

Mais entre le NL du 5 et la PL du 19 septembre, Mars en Lion sera au carré de Saturne et de l’axe des Nœuds : Mars enflamme ! … avec un risque de climat très conflictuel où peuvent se multiplier des erreurs de comportement, des affirmations instinctives mais erronées, ou encore des risques de rupture susceptibles d’engendrer de lourdes conséquences matérielles et psychologiques., tant sur le plan personnel que sur le plan collectif.

 

Restons positifs : de nouvelles valeurs (Vénus toujours) peuvent émerger, en même temps qu’un mûrissement émotionnel et affectif,  SI l’on est assez sage pour ne pas réagir avec agressivité et passer brusquement de l’amour à la haine, de l’attachement au détachement.

Pluton est au sextile exact et peut apporter une vraie volonté de régénération dans une optique d’évolution de son être profond. Et Neptune, même s’il rétrograde, est toujours en trigone, apportant une opportunité indéniable pour s’ouvrir à une nouvelle dimension avec une compassion certaine.

 

Toujours le T-Carré Jupiter/Pluton/Uranus

 

Un T-Carré qui est loin de se terminer : Pluton reprend sa marche directe avant la fin de la lunaison ; mais une marche lente. Jupiter qui est direct, va se croire libéré de l’emprise plutonienne. Le moment de folâtrer en Cancer (enfin … avec la Lune Noire, les ébats ne seront pas toujours idéalisés) jusqu’au moment où il s’apercevra qu’il n’a pas joué les justiciers exemplaires, et il reviendra sur ses pas. Le mouvement rétrograde commencera pour lui en novembre … A peine sortis de leur opposition d’août, Zeus et Thanatos fourbissent leurs armes pour se retrouver face à face à nouveau en avril 2014 … et toujours sur fond de double carré à Uranus.

Dans 8 mois, nous retrouvons l’ambiance de cet été avec, pour certains d’entre nous, une opportunité de changement de sens de vie lié aux impératifs économiques et sociaux du moment  (axe Jupiter / Pluton à 13° 34 Cancer/Capricorne) qui peut être soudain ou surprenant du fait d’Uranus.

Mais Uranus et Pluton étant des planètes du collectif, on peut penser qu’il y aura des mouvements importants, à ce moment-là, sur le plan mondial, en lien avec ce qui s’est passé en août/septembre, débouchant sur une libération de forces … pas toujours bienveillantes. La  Balance aura fort à faire, en face d’Uranus, en tant que point de libération pour essayer de contrer la démesure ambiante. Là  où justement sera Mars pendant tout le premier semestre 2014.

 

 

Conclusion

 

Aujourd’hui, Mars en Lion est un conquérant qui se sert de son autorité naturelle pour avoir le pouvoir.

Son carré est un véritable défi. Saturne, lui faisant obstacle, nous fait traîner les pieds, ne plus avoir d’énergie, ne plus vouloir rien tenter en étant persuadé que rien ne marchera, lâcher prise ou renoncer en cours de route.

Mais en même temps, carré à l’axe des Nœuds, la confrontation à Saturne, entre phases d’enthousiasme, de dépression, ou de renoncement, peut apporter une agressivité à considérer sous l’angle de la compensation …

 

Dans ce moment où destinées individuelles et destinées collectives sont plus que jamais concernées, essayons de ralentir, d’observer, de réfléchir. Quelle chance que cette Nouvelle Lune en Vierge qui aime bien, justement, trier le bon grain de l’ivraie !

… Et que notre société puisse continuer sa mutation,  programmée dans un ciel astral riche d’enseignements pour l’avenir.

 

 

Jacqueline  –  ce   3 septembre  2013

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share