La lunaison du 3 mai 2011

Le printemps émerge partout, avec ses bourgeons et ses pelouses qui donnent envie de se reposer et de profiter des beaux jours à l’image de cette lunaison en Taureau,

Et quel bonheur d’oublier un peu les images choc dont la télé nous abreuve, pour se laisser apprivoiser par le chant des oiseaux ou la palpitation d’une fleur qui offre sa corolle aux rayons du soleil.

Et pourtant, encore bien des aspects « rouges » dans cette nouvelle carte du ciel :

 

Carte du ciel unaison du 3 mai 2011

 

La lunaison Bélier a été agressive

* sur le plan mondial, avec un climat explosif et imprévisible,

* dans nos vies personnelles, avec une soif de renouveau due au rassemblement des planètes en Bélier.

 

Mais avec Mercure rétrograde jusqu’au 23 avril, il a souvent fallu observer et attendre, en essayant de comprendre aussi objectivement que possible. Beaucoup d’entre nous, motivés par tout cet amas de planètes en Bélier, ont peut-être pensé à de nouveaux objectifs, à de nouvelles techniques. Mais certains ont dû sacrifier temporairement l’efficacité extravertie ! Retards, contrariétés, confusions, frustrations   …

Au mieux, le côté positif de ce Mercure rétrograde nous a forcés à réfléchir avant d’agir … et vu tout l’amas en Bélier, c’était excellent ! Certains en ont profité pour faire un retour sur soi qui a pu leur permettre de réviser d’anciennes idées, de ré-analyser des concepts antérieurs, pour apporter les corrections nécessaires par rapport à leurs réels besoins.

Une trêve qui nous a peut-être fait lâcher prise.

Une trêve qui nous a peut-être permis de nous poser un peu, de prendre le temps, et d’accepter d’être moins efficace.

 

Aujourd’hui, Mercure a repris sa marche directe, depuis le jour de Pâques. Nous allons pouvoir courir à nouveau, reprendre nos communications avec le monde entier, vivre peut-être avec le sentiment de manquer … de temps !

Pendant quinze jours, Mercure, Vénus et Mars restent encore dans le signe bouillant du Bélier : l’enthousiasme intellectuel est toujours là, avec un brin d’impatience parfois. L’affectivité sent le printemps et les coups de foudre, les initiatives peuvent se teinter d’impulsivité  … à nuancer toutefois, car Saturne, exactement opposé, veille en face, en Balance à ne point trop déborder !

 

La deuxième partie de cette lunaison sera plus reposante :

Dès le 11 mai, Mars fait son entrée dans le signe un peu plus paisible du Taureau, suivi de très près par Mercure et Vénus le 15. La recherche de stabilité du signe de terre permettra de créer et de construire avec patience et diplomatie, et de remettre en ordre ce qui aurait été entrepris à tort ou de façon inadéquate.

 

Mais les planètes lourdes sont toujours en conflit : Saturne (rétrograde) et Uranus sont encore dans l’orbe de l’opposition au double carré de Pluton, rétrograde lui aussi. Le climat du mois, sur le plan mondial, reste donc toujours très tendu, mouvementé et nous obligera encore probablement à faire face à des imprévus.

L’attentat de Marrakech, puis la mort de Ben Laden, en cette fin de lunaison Bélier, en sont des exemples.

 

Verrons-nous malgré tout un peu de douceur, autour du 11 mai, avec une très belle conjonction Vénus Jupiter, symbole en astrologie mondiale, de détente et d’ouverture de négociations, auquel viendra d’ailleurs se joindre aussi Mercure … ?

 

La mort de Ben Laden, notamment, est porteuse d’une libération. S’il est né le 10 mars 1957 (date incertaine) son thème présenterait un excès d’Eau, avec le Soleil, Mercure et Vénus en Poissons, avec une Lune en Cancer, avec un Neptune en Scorpion, au carré d’Uranus, un Neptune qui incarne ici le côté sombre de la planète. Emportera-t-il avec lui le fanatisme religieux ou deviendra-t-il un mythe réactivant une vengeance encore plus forte ?

Je ne veux pas m’étendre sur les circonstances de cette mort, le sujet principal de ces réflexions, aujourd’hui, restant centré sur la lunaison du mois, mais on peut noter déjà :

* l’opposition Saturne / Pluton du 11 septembre 2001, devenue un carré décroissant, moment de crise et point tournant important dans la conscience,

* et un ciel actuel complice avec l’aspect harmonique entre Mars / Jupiter en Bélier et un Nœud Nord en Sagittaire, porteur possible d’une victoire, en rapport avec l’étranger et la religion. J’y reviendrai.

(à noter au même moment quasiment, la béatification du pape Jean-Paul II à Rome, rassemblant des milliers de catholiques venus du monde entier)

 

Sur le plan individuel, Uranus est encore conjoint à la Lune Noire, pour très peu de temps, un aspect qui prédispose soit à une recherche intellectuelle, soit à un dévouement social, mais toujours pour combler une terrible blessure narcissique infligée par la Lune Noire de naissance : créer et construire sur le manque, dépasser la rationalisation saturnienne en allant au-delà des idées reçues. Uranus est déjà dans l’orbe du carré de Pluton, un carré croissant qui sera le signe d’une réorientation fondamentale. Depuis que Mercure nous a forcés à réfléchir, nous devrions être capables de faire table rase d’un passé devenu obsolète pour laisser de la place pour le présent et le futur.

 

Après la violente soif de liberté, d’indépendance, voire de révolte de la lunaison d’avril, nous allons pouvoir écouter notre petite voix intérieure pour commencer à construire.

C’est le printemps. Profitons-en …

 

Jacqueline  –  ce 3 mai 2011

Share