La Lunaison du 29 avril 2014

Cette lunaison se fait à 8°52 du Taureau. Le degré sabian nous dit :

« Un sapin de noël complètement déneigé »

Dominante : capacité de créer la joie intérieure pendant les heures grises.

Dans les pays nordiques où est né le symbole du sapin de noël, il y a un contraste entre l’arbre du dehors, recouvert de neige, et l’arbre à l’intérieur, recouvert de cadeaux et de décorations.
Si l’on suit le sens du symbole précédent (qui parle de traîneau sur un terrain déneigé … et donc de la capacité à prévoir et à se préparer) on voit bien que la neige est certes venue à l’extérieur, mais que le groupe, en prévision, a créé l’abondance, la beauté et la joie à l’intérieur, surmontant les rudesses du monde extérieur.

Quel beau symbole, dans la crise actuelle, de penser qu’on puisse transformer la privation et la grisaille en une réponse célébrant les bons moments de la vie.

 

Lunaison du 29 avril 2014  –  6h 15 TU  –  4h 15 en France


Il s’agit d’une Lunaison dans l’énergie bien concrète du Taureau,

un signe de Terre, fixe, yin.

Aucune dissonance sur cette Nouvelle Lune

Mais une éclipse annulaire du Soleil

Le Grand Carré est toujours là, mais commence à se défaire.

 

De la Terre et de l’Eau pour cette Lunaison ! … Surtout de la Terre Taureau, bien tenace, bien concrète, pleine de sens pratique, qui nous permet de nous stabiliser et de nous ancrer. On est connecté à la matière, et sur des bases solides, on peut s’enraciner dans le concret en profitant des gourmandises du printemps.

Mercure conjoint, va y rajouter son bon sens, et dans ce signe rationnel, va gagner en profondeur ce qu’il pourrait perdre en vivacité.

Jupiter en sextile, pourrait apporter quelques gratifications sociales ou professionnelles.

Neptune en sextile, ajoute sa touche d’humanisme, de sensibilité et de bienveillance.

Et Pluton en trigone, nous permet de réagir  avec sang-froid aux situations critiques, en permettant à la personnalité de s’affirmer sans tabous et sans hypocrisie.

 

Une éclipse annulaire de Soleil

Elle suit l’éclipse totale de Lune : par les retours nombreux que j’ai reçus de toutes parts, et pour les avoir vécues moi-même, beaucoup de remontées émotionnelles, des insomnies et des nuits sans sommeil …. Un passé qui a pu remonter à la surface …

Et voici cette éclipse solaire significative de changement ; elle est Nœud Sud et elle accentue encore le côté émotionnel. En Taureau,  elle est en rapport avec nos besoins de sécurité, affective ou matérielle.

L’accent est mis sur une facilité à se laisser envahir par de vieilles images du passé (un passé qu’on croyait révolu) … Outre le fait que le moment peut nous remettre face à des lieux ou à des gens du passé, il y a aussi une obligation de traiter des situations qui n’ont pas été réglées. Ce sera à nous de profiter de la nouvelle opportunité qui nous est donnée d’en finir avec le passé.

 

Mars est toujours rétrograde jusqu’au 20 mai.

Maître de Saturne en Scorpion et d’Uranus en Bélier, maître du Nœud Sud depuis peu, il vient toujours fermer cette Grande Croix Cosmique. Comme je l’ai expliqué dans mon dernier Billet : Mars est une planète rapide par sa proximité par rapport à la Terre ; il devient le déclencheur.

J’écrivais alors :

« Son action doit se faire à la lumière d’une nouvelle compréhension  dans une attitude à la vie totalement transformée. C’est bien l’opportunité de ré-envisager les occasions manquées dans une nouvelle perspective, de comprendre comment la blessure psychologique  peut être comprise comme une expérience nécessaire  à travers une transformation sociale (dissonance à Jupiter) originale ou soudaine (dissonance à Uranus) en fonction d’un défi essentiel (dissonance à Pluton)  – mais toujours dans un but moteur nouveau et constructeur. Ce n’est pas facile et il faudra du courage, mais si on le fait en pleine conscience, on peut s’arrêter et se poser les bonnes questions, sans attendre que ce soit les autres qui changent.

Je rappelle que c’est la maison où se fait la rétro de Mars, qui éclaire sur le secteur  ou le champ d’expérience  (cette fois-ci entre 27° et 6° Balance)  où l’on doit introduire des changements dans son comportement à cause des problèmes provoqués par des actions passées  –  et ce en liaison avec la maison où s’est passée la conjonction Soleil/Mars  (cette fois  à 28° du Bélier, il y a juste un an, en avril 2013) »

C’est bon de le rappeler.

Mais si Mars était totalement dissonant lors de la Pleine Lune du 15 avril, il est cette fois quinconce à cette Nouvelle Lune mercurisée : le quinconce réveille toujours un mauvais fonctionnement, un dysfonctionnement, une inadéquation.

Il y a donc possibilité d’adapter sa vision ( celle qui nous a éclaté aux yeux à l’opposition de son cycle avec le Soleil, le 8 avril -), de s’adapter à la réalité, d’accepter ce qui est. Comme c’est un aspect qui vise à l’amélioration de soi, il existe toujours un besoin d’épuration, de régénération, de métamorphose dans le FAIRE (Mars) AVEC (Balance) :

Comment équilibrer son action et celle de l’Autre ? …. Comment échanger  ???… Comment négocier  (diplomatie, menace, recul, …)? …. Sans oublier de relire les contrats qui sont aussi de l’ordre de la Balance….

(d’autant plus que Mercure est opposé à Saturne dans un axe fixe, et risque de se laisser entrainer momentanément dans une rigidité qui frise l’entêtement !)

 

C’est le 14 juillet 2014 que Mars sera conjoint au Nœud Nord à 24° Balance. Redevenu direct depuis près de deux mois, il sera capable de mener à bien des objectifs réalistes, avec un regain d’énergie (si la conjonction n’est pas dissonante avec le reste du thème) pour éventuellement lancer quelque chose de nouveau, dans le domaine relationnel, que ce soit dans notre vie privée ou professionnelle … une belle histoire à partager (on est en Balance)  qui aurait pu commencer fin février, lorsque Mars était déjà tout près du Nœud Nord, mais que sa rétrogradation du 1er mars  a préféré retarder pour avoir le temps de bien peser toutes les conséquences qu’elle impliquait.

Cocasse et bien agréable pour tous les amoureux …. ce même jour, le 14 juillet, Vénus sera à 24° Gémeaux, Mars à 24° Balance : de quoi  exprimer (chaleureusement) ses émotions et son ressenti !

La conjonction Mars/Saturne de fin août pourrait même voir des engagements durables.

 

Vénus, maîtresse de la lunaison, est toujours en Poissons

… jusqu’au 3 mai  …  Avec Neptune …. Avec Chiron … et dans un très beau Trigone d’Eau avec Saturne en Scorpion.   Communion charnelle et spirituelle qui étend son voile d’amour et de compassion pour amortir, un peu, la violence ambiante, mais à condition que l’amour inconditionnel puisse s’accompagner d’un équilibre entre le « donner » et le « recevoir ».

Que les amoureux en profitent pour ancrer dans la durée des sentiments que les Poissons ont exaltés dans la fusion pendant tout ce mois d’avril.

 

Conclusion

18 avril : le Soleil est passé sur le Nœud Sud

22 avril : Mercure est passé sur le Nœud Sud

28 avril : La Lune passe sur le Nœud Sud

29 avril : éclipse de Soleil Nœud Sud

Pas étonnant que beaucoup d’entre nous aient été confrontés à des remontées émotionnelles qui nous ont envahis et qu’il a fallu maîtriser pour ne pas se laisser noyer. La dynamique liée au Nœud Sud est liée au passé,  à ses pensées antérieures, à ses peurs, aux désirs inscrits dans l’inconscient.  En n’osant pas affronter l’inconnu, spontanément, on a envie de s’inscrire dans le même schéma.

Ce qu’on voudrait ignorer, c’est que les circonstances ne sont plus les mêmes. Ce sont en fait les pressions du moment, les nouvelles situations, qui nous font comprendre que, si nous sommes bien la continuité de nos expériences antérieures, nous sommes arrivés à la croisée des chemins, et que nous pouvons, si nous le voulons, continuer à avancer. Mais autrement.

 

Alexandre Ruperti, dans les Cycles du Devenir, nous dit que les éclipses  « marquent des confrontations intenses avec tout ce qui, dans la nature humaine, entrave le progrès spirituel en maintenant l’individu dans une ornière » … certes une ornière confortable et bienheureuse … mais bel et bien une ornière !

 

Cette éclipse solaire NS est importante. La Lune vient occulter le Soleil, c’est-à-dire notre conscience.   Il s’agit bien de réfléchir sur des évènements du passé, probablement pesants, mais qu’il faut surmonter : c’est comme un appel au changement, une invitation à se défaire de conditionnements qui nous ont enchaînés à un passé qui est révolu, mais qu’il est nécessaire aujourd’hui de digérer ou d’enterrer. Car en se laissant encombrer par certains souvenirs du passé, on ne peut pas faire l’expérience d’un présent authentique. On reverra probablement des lieux, des gens d’avant, on revivra des situations porteuses de mémoires importantes.

C’est le destin. S’il ne nous trace pas la route, il vient à notre rencontre de plein fouet

Mais ce sera aussi une formidable opportunité pour se remettre en question, pour accepter de perdre ses certitudes,  pour aimer sans s’enchaîner dans des situations sans issue, pour prendre conscience de ses dons, et finalement adopter une attitude positive.

Pour essayer de vivre tout simplement ….

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  27  avril  2014

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share