La Lunaison du 22 décembre 2014

Une Lunaison qui se fait au moment du solstice d’hiver, à  0° 07 du Capricorne. Le degré sabian nous dit :

« Un chef indien brigue le pouvoir auprès de sa tribu rassemblée »

Dominante : Pouvoir et responsabilité du meneur d’hommes.

(degré sabian dans sa signification première)

Pouvoir de mener une communauté et de lui assurer le bien-être ou même la survie physique ! … A travers les signes précédents, on a pu intégrer la coopération avec la Balance, expérimenter profondément et émotionnellement les forces de puissance du Scorpion, auxquelles on a pu donner un sens et un but conscient dans le Sagittaire. Aujourd’hui, en Capricorne, il s’agit de stabiliser et de hiérarchiser. Le pouvoir du « groupe » devient un capital mesurable dont il faudra s’occuper avec soin.

Il arrive un moment, pour beaucoup d’entre nous, où l’on se trouve placé dans une situation permettant d’exercer un pouvoir, si limité qu’il soit, sur les autres. Mais est-on prêt à assumer effectivement cette responsabilité ?

 

Lunaison du 22 décembre 2014  –  1h 37 TU

2h 37 en France

Il s’agit d’une Lunaison dans l’énergie du Capricorne

un signe de Terre, cardinal, yin.

Une Lunaison entre Cérès et Mercure

au trigone de la lune Noire moyenne

La Terre domine largement, avec l’élément cardinal. De l’activité, du sens pratique, un sens de l’organisation  et d’excellentes facultés de travail.

Avec le Capricorne,

C’est l’hiver. La nature est figée dans l’immobilisme, avec des terres gelées qui représentent l’engourdissement.

Le signe est représenté par un animal qui a la tête et les cornes d’une chèvre : c’est tout le symbole de cet animal qui met sa persévérance à escalader une montagne pour en atteindre le sommet. Le Capricorne cherche à s’élever dans l’existence, lentement, prudemment, mais sûrement. C’est ainsi le signe de la responsabilité, du devoir et de l’organisation, de la patience et de la persévérance. Mais, en référence à l’hiver, c’est aussi le signe de la froideur (apparente), de la réserve, du repli sur soi, du refoulement parfois.

C’est aussi en astrologie politique, le signe de l’administration et des autorités sociales.

 

Un signe très occupé !

Avec le Soleil qui  rentre en Capricorne deux heures avant la Nouvelle Lune : le solstice s’est fait à 23h 04 TU (avec des jours qui vont maintenant rallonger).

avec la Lune, Mercure, Pluton et Vénus, tous les cinq entre 0° et 14° … la même configuration que la précédente Lunaison Capricorne qui a eu lieu le 1er janvier 2014.

Donc une énergie Capricorne très forte pour ce Noël, et une belle énergie de réalisation persévérante et d’efficacité que l’ambiance festive ne portera peut-être pas à son maximum !

 

Leur maître Saturne

fait sa première apparition en Sagittaire le 23 décembre. C’est important, l’ambiance change complètement. Mais dans un premier temps, au moins jusqu’à l’automne prochain, du fait du retour de Saturne dans les derniers degrés du Scorpion pendant tout l’été (à partir de la mi-juin) il y aura un mix à régler qui peut passer par une exigence morale ou une tolérance particulière (Sagittaire)  à mettre dans sa cogérance  avec les autres (Scorpion)

Le semi-carré quasi exact à Vénus demande toutefois de corriger certaines attitudes avant qu’il ne soit trop tard, et surtout avant leur choc frontal du 30 janvier !

C’est le 22 février que commence le nouveau cycle Vénus/Mars … Bigre à 1° Bélier ! Préparez-vous à décoller pour un amour-passion qui dévore et ensorcelle … enfin pas trop quand même, car avec Vénus en chute, l’avion peut faire très vite des ratés dans ses loopings.

 

Uranus est passé direct dans la nuit

Pendant les six mois qui viennent, nouvelle voie, nouvelle vie ….  Pour cette lunaison, un sextile particulier, exact, entre Mars à 13° Verseau, chez Uranus, et Uranus à 13° Bélier chez Mars, donc en réception mutuelle : un sextile décroissant, puissant, qui peut permettre une réorganisation.

Sur le plan individuel, la personnalité se sent régénérée, plus puissante et déterminée. C’est la possibilité d’oser et de s’affirmer, surtout en Bélier, pour développer toujours plus la vision du but de sa vie. Si on s’est senti dépendant ou prisonnier, on pourra se sentir libéré d’un carcan qui emprisonnait depuis les cinq derniers mois, en prenant conscience des chaînes qui pouvaient entraver. Il faudra peut-être chercher à prendre conscience des racines de cet enfermement si l’on veut en sortir au plus vite.

Mais sur le plan mondial, en carré à Pluton, des éléments révolutionnaire, latents jusque là, peuvent émerger et devenir des facteurs de conflits ouverts. On l’a vu dans le précédent Billet : les deux planètes avancent maintenant à visage découvert jusqu’à leur 7ème carré exact le 17 mars.

 

L’axe des Nœuds est toujours en Bélier/Balance,

(à 16°)  –  axe très relationnel et programme de rencontre avec les autres et de médiation dans les conflits. Mais cette fois, le carré à Vénus conjointe à Pluton et carré à Uranus, rend les choses difficiles et nous met au cœur même d’un conflit.

Un aspect Vénus / Pluton n’est déjà pas  facile à vivre (si l’on n’est pas profondément plutonien) puisque la sérénité y est souvent sa pire ennemie. Pulsions du corps et du ça qui peuvent conduire à des blessures ; le carré à Uranus exacerbe encore en signes cardinaux, par son côté passionnel et ce Feu de l’instant qui se heurte à l’extrême réserve d’une Vénus en Capricorne qui, chez Saturne, préférerait se projeter dans le temps.

De son côté, Vénus/Pluton en T-Carré à l’axe des Nœuds fait sonner l’heure d’une remise en question de ses valeurs, notamment du sens de la valeur que l’on donne à ses amours.  Si l’on veut rester indépendant, il faudra faire montre d’un réel talent de diplomatie et de respect de l’un et de l’autre, quoi qu’il en soit.

 

Conclusion

Une page va se tourner. Pour faire place à 2015 …

Mais les énergies vont continuer à s’affronter, se confronter, s’entremêler tout au long de la nouvelle année. Pour nous remettre en question. Pour nous bousculer, nous réveiller peut-être. Nous éveiller plutôt. Nous sommes toujours dans cette mutation à long terme, qui génère tout autant de crises structurelles que de crises personnelles. Nous avons quasiment tous eu à faire des deuils récemment, pour renaître à autre chose, que ce soit dans nos vies affectives, sociales ou professionnelles. La rétrogradation de Mars et celle de Vénus l’hiver dernier, les carrés Uranus/Pluton, sont venus se surajouter aux rétrogradations habituelles de Mercure et  des transsaturniennes, pour nous aider à dessiner un nouveau paysage de notre vie, plus mature peut-être, en tout cas toujours un peu plus solide. Et pour nous mettre sur le Chemin.

Neptune et Chiron s’éloignent un peu l’un de l’autre, mais toujours en Poissons, ils sont comme des anges qui nous demandent de rester confiants et de continuer sur ce Chemin, sans avoir peur et sans fuir au premier obstacle.

Nous en avons déjà parlé ici : le taux vibratoire de la planète augmente  (et la médecine du mental en est la première consciente, je crois). Il y a forcément une réadaptation à faire.

En attendant de nous remettre sur la voie d’une authentique et très profonde mutation de valeurs totalement périmées, dans une nouvelle conscience planétaire, je souhaite à chacun de bien démarrer ces fêtes : avec un Mercure conjoint à Pluton et en carré exact à Uranus le jour de Noël, il faudra faire preuve parfois d’une tolérance particulière pour ne pas laisser exploser de vieilles rancunes … mais la semaine ne devrait-elle pas être celle de la chaleur, de l’amitié et de la tendresse partagée ?

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  19   décembre  2014

www.jacquelineboilot.com

 

 

Share