La Lunaison du 20 mars 2015

Cette Lunaison se fait à 29° 27 des Poissons Le degré sabian nous dit :

« Une formation rocheuse en tête humaine est idéalisée par un jeune garçon qui la prend pour idéal de grandeur et qui finit par lui ressembler »

Dominante : pouvoir de visualiser clairement les idéaux

Des lignes qui font frissonner quand on pense à toutes ces sculptures de la civilisation détruites récemment en Iraq, des pièces souvent uniques, des trésors archéologiques de l’Ancien Empire assyrien. Patrimoine culturel de tout un pays. Patrimoine universel.

Ce dernier degré sur les 360° du zodiaque, veut-il dire ici que nous sommes engagés dans un processus de destruction conduits avec un aveuglement total de conscience ? …. Processus déjà enclenché par les forêts qu’on abat, par une faune sans cesse décimée, par une flore écrasée … par des enfants, des femmes et des hommes qu’on tue chaque jour dans le monde ? …

Lunaison du 20 mars 2015  –  9h 37 TU

10 h 37  en France

Eclipse totale de Soleil à 9h 47 TU

le jour même de l’équinoxe

Lunaison dans l’énergie du Poissons

Le Soleil rentre en Bélier le soir même à 22h 46 TU

Le thème est toujours en Eventail (ou Seau)

Jupiter Rétro  = planète anse.

 

Encore une Lunaison qui se forme sur le dernier degré du signe, donc gorgée de l’énergie Poissons : c’est une fin de cycle. La fin d’un certain monde. Et une Lunaison d’autant plus forte

  • que la précédente s’est faite au 1er degré du signe (les Poissons)
  • qu’elle se fait au moment de l’équinoxe de printemps
  • qu’elle se fait avec une éclipse totale de Soleil Nœud Sud
  • et qu’elle accompagne le puissant dernier carré Uranus/Pluton …. Ouf …

Une puissante énergie Bélier colore très vite cette lunaison

Avec le Soleil, la Lune, le Nœud Sud, Uranus et Mars, maître chez lui.

 

Une éclipse totale de Soleil

Je suis en train de terminer un Livret pédagogique sur les éclipses : celle-ci est la première du 3ème duo d’un ensemble qui va du printemps 2014 à l’automne 2015. Quatre éclipses de Soleil couplées à 4 éclipses de Lune, tantôt Nœud Sud, tantôt Nœud Nord.

Celle-ci est une éclipse solaire Nœud Sud (donc très différente de celle qui sera Nœud Nord en septembre). Cette fois, l’énergie solaire captée par la Lune permet de libérer ce qui a été édifié dans le passé par rapport aux sentiments et aux émotions personnels. C’est dire qu’on  risque d’être confrontés au retour de vieilles histoires non réglées.

Mais en même temps, c’est une Nouvelle Lune, la Lune est donc aussi à son Nœud Sud. L’ego est stimulé et c’est un comportement egocentrique qui risque de vouloir prendre position en voulant semer quelque chose. C’est à l’éclipse lunaire suivante (au 4 avril) qu’on verra le résultat et qu’on pourra récolter … soit une confrontation à une dure réalité si l’on veut s’enferrer dans des schémas de fonctionnement ou des automatismes qui n’ont plus lieu d’être, soit la possibilité de prendre une nouvelle direction.

 

C’est une Nouvelle Lune éclipsée sur le dernier degré des Poissons qui peut accentuer le retour d’images anciennes ou de vieux schémas … Elle peut être explosive et exiger de ceux qui sont concernés (si ça se passe sur un point important du thème ou si eux-mêmes sont concernés par une naissance en éclipse totale de Soleil) le courage d’une détermination sans faille, mais qui peut correspondre à un nettoyage psychique important. L’essentiel : essayer de ne pas retomber dans les mêmes erreurs.

 

Juste après le 7ème carré Uranus/Pluton du 17 mars !

… d’une intensité fantastique puisque Mars en Bélier vient de passer sur Uranus et emporte avec lui un discours rebelle, limite révolutionnaire. Indocile par nature et souvent kamikaze, dans son carré à Pluton, il est significateur de rébellion, de violence, d’agressivité anarchique, destructrice et auto-destructrice. Dieu n’existant plus, on se tourne vers le diable … dans un monde en perte de valeurs morales, qui use son pouvoir dans le cynisme et le plaisir à tout détruire ou à faire du mal, dans un déferlement de violence, ou de ce que certains croient être de la virilité. Dans son impression de ne pas être reconnu, Mars trouve un exutoire dans ses colères refoulées. Quel électrochoc choisira-t-il encore (sous forme de conflits armés ou d’attentats) ? …  (dernière info quasiment en direct : l’attentat au musée national du Bardo à Tunis, ayant à cette heure fait déjà 22 victimes)

 

Saturne est carré à la conjonction Mercure/Neptune

Le brouillage évident sur la ligne de communication n’arrange pas les choses. On a plutôt envie de « débrancher ». Pertes de repères, actes manqués, … La dissonance se fait en signes mutables et ne privilégie pas l’adaptabilité dont le manque peut entraîner mythomanie ou actes délirants.

Le carré décroissant Saturne/Neptune ne sera exact qu’à partir de novembre 2015. Mais il se fait déjà sentir … Avec la conjonction à 11° du Capricorne (déjà dit) c’est le Mur de Berlin qui est tombé en novembre 1989. Que s’est-il donc passé dans nos vies vers 2006/2007 au moment de la Pleine Lumière de l’opposition  (axe Lion/Verseau) qui aurait pu commencer à  fissurer un mur à dissoudre … maintenant, au carré décroissant ? ….  Quelles vieilles pierres devons-nous définitivement faire tomber ? … Quels vieux schémas de vie devons-nous laisser partir pour permettre à une nouvelle conscience de tisser de nouveaux réseaux  (à l’échelle personnelle ou à l’échelle mondiale)

 

Jupiter est rétrograde

Saturne aussi

Le trigone décroissant (actif de la mi-2013 à la mi-2014) se défait. Les deux planètes tendent vers un carré pour l’été. Aspect décroissant, il se fait dans la conscience : on voit bien que le changement de direction est obligatoire, que tous les beaux plans élaborés ne peuvent pas se réaliser comme on l’avait espéré, que la solution était théorique, et ne peut pas s’ancrer dans la réalité concrète.  (il faudra attendre l’été 2017 pour avoir une vraie opportunité).

 

Pourtant ….

Soleil et Lune sont en trigone à Saturne

D’abord dissocié, le trigone sera très vite en Feu. Aspect très bénéfique qui permet la confiance en soi.

Et puis le tri-décile (108°) ou sesqui-quintile entre Vénus et Pluton, en signes de Terre …. et surtout le sextile de Vénus à Neptune du 24 mars … (Il faudra vite profiter d’une mer redevenue calme, car dès le 28, Vénus sera carré à Jupiter).

Et nettoyage sentimental  (ou sex-appeal sensuel) au bout de la lorgnette, puisque Vénus sera trigone à Pluton le 30 mars !

 

Conclusion

Une Nouvelle Lune importante …. Comme la Lunaison du 22 décembre 2014, qui s’est faite au solstice d’hiver (et a abouti aux massacres des 7 et 9 janvier 2015 en France  – le Soleil était conjoint à Pluton le 5)  celle-ci se fait à l’équinoxe de printemps, qui plus est, avec une éclipse totale de Soleil, Nœud Sud ; et prépare une Pleine Lune, avec une nouvelle éclipse de Lune, où le Soleil sera cette fois carré à Pluton.

Certes, c’est un portail qui s’ouvre. Pour une nouvelle conception. Pour une nouvelle redéfinition relationnelle (l’axe des Nœuds se fait en  Bélier/Balance)  L’ouverture a commencé en réalité avec le premier duo d’éclipses d’avril 2014 ; un second duo en octobre 2014 a continué la « purification » qui doit se faire …. Tellement importante qu’il faudra encore un 4ème duo d’éclipses, après celui-ci, en septembre, pour permettre aux ondes d’énergie de se transformer en  vibrations émettant des fréquences de lumière.

Pour beaucoup, cette éclipse totale de Soleil envoie un message clair : renoncer à quelque chose pour pouvoir continuer à avancer, abandonner des illusions qui ne sont que des fuites, face à une réalité qu’on préfèrerait ne pas voir. Les questions sont multiples :

Que doit-on « éclipser »  ? … Que doit-on abandonner ? …. Quelle page faut-il tourner ? … Quelle porte faut-il fermer ? … Que doit-on faire disparaitre dans notre vie pour continuer à évoluer ? …. A quoi doit-on renoncer ? … Quels vieux schémas faut-il abattre ? … Quelles mémoires trop bien enfouies devons-nous faire émerger pour les conscientiser, comprendre qu’elles nous empêchent de grandir, et donc pouvoir en extraire définitivement la racine ? ….

Ces éclipses, si elles sont déstabilisantes, sont néanmoins des ouvertures et des opportunités extraordinaires pour mettre à jour tout ce qui est caché, tout ce qui a été refoulé depuis longtemps. Depuis le printemps 2014, beaucoup ont vécu une renaissance, ou l’ont commencée, et s’engagent maintenant sur de nouveaux chemins de création. C’est le printemps …. Le moment de semer à nouveau ….

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  17  mars 2015

www.jacquelineboilot.com

 

 

 

Share